Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Rome va bannir tous les diesels dès 2024

Rome va bannir tous les diesels dès 2024

La capitale italienne vient d'adopter une directive radicale, qui entre bien dans la tendance actuelle en Europe. Rome va en effet bannir tous les véhicules diesels de son centre dès 2024. Une stratégie que devraient suivre les villes allemandes si l'on en croit le jugement rendu hier à Leipzig.

L'Europe est actuellement dans une tendance bien marquée : celle de la chasse aux véhicules à moteurs thermiques, et plus particulièrement à la technologie Diesel. Cette mécanique, qui a longtemps permis aux constructeurs de descendre à de très bas niveaux de CO2 sans sacrifier les performances, est désormais dans le collimateur des grands maires d'Europe.

Rome vient justement de prendre une décision on ne peut plus radicale. La capitale italienne interdira tous les diesels de son centre dès 2024. Il faut dire que Rome est une des grandes villes européennes les plus embouteillées, et les seuils de particules fines y sont souvent dépassés. La maire, Virginia Raggi, a confirmé la chose sur les réseaux sociaux, se justifiant par le fait qu'il fallait avoir "le courage" de prendre des mesures difficiles.

Cette décision intervient en tout cas 24 heures seulement après le verdict rendu, hier, à Leipzig, dans le cadre de mesures visant à restreindre les diesels dans les grandes villes allemandes. Est-ce une pure coïncidence que d'avoir aujourd'hui une confirmation du côté de Rome ? Probablement pas.

Le problème reste, pour les Italiens, que le diesel est encore une motorisation largement majoritaire dans les ventes de véhicules neufs. Avec une telle décision, il se pourrait que le marché de l'occasion s'effondre quelque peu rapidement.

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire