Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Route de nuit – Petits et grands secrets des constructeurs coréens

Dans Economie / Politique / Industrie

Dans un livre, l'ancien patron de Kia Europe livre un précieux témoignage sur les façons de travailler des constructeurs coréens, dont le succès va grandissant.

En 15 ans, l'usine slovaque de Zilina a produit 4 millions de Kia. C'est le moteur de la croissance du constructeur en Europe.
En 15 ans, l'usine slovaque de Zilina a produit 4 millions de Kia. C'est le moteur de la croissance du constructeur en Europe.

A l’heure où les constructeurs coréens poussent leurs pions sur le marché automobile, notamment dans le domaine de la voiture électrique où ils font preuve d’un savoir-faire que bon nombre de leurs homologues européens peuvent leur envier, voici un livre extrêmement intéressant pour qui veut comprendre les mécanismes qui ont permis leurs progrès fulgurants.

Au fil des 122 pages d’un ouvrage nourri par son expérience d’ancien patron de Kia Europe, Jean-Charles Lievens décrypte avec clarté et précision, et de façon très vivante au travers de nombreuses anecdotes, la façon de travailler des sud-coréens.

Parme les thèmes de l’ouvrage, citons les conseils aux jeunes européens s’apprêtant à intégrer une société coréenne, les façons de négocier efficacement avec des Coréens, l’analyse des échecs coréens…et l’analyse de tout ce qui les rend si performants.


Route de nuit – Petits et grands secrets des constructeurs coréens

Une des parties les plus croustillantes détaille les conditions de la mise en place de la fameuse garantie 7 ans, que la marque est toujours la seule à proposer. L’idée en revenait à la branche européenne, et il apparaît que si les dirigeants de Séoul n’y voyaient aucune objection de principe, les négociations achoppaient sur l’affectation des coûts de ladite garantie : « après 18 mois, personne ne voulait payer ! Ni le marketing, ni l’après-vente. Ni les pièces détachées, ni la production et encore moins les financiers pourtant tous potentiels bénéficiaires à différents titres », écrit Jean-Charles Lievens. « Le temps passait, les salons automobiles défilaient, les lancements s’enchaînaient à grande vitesse et toujours pas de feu vert à l’Europe pour marquer un grand coup, l’industrie automobile prise de court par cette initiative sans précédent et inattendue de la part d’une marque coréenne. »

Il faudra attendre la veille du Mondial de Paris 2006 pour que la branche européenne obtienne le feu vert de Séoul. Cette garantie s’appliquera en premier lieu sur la Cee’d, une berline compacte. Et Jean-Charles Lievens de préciser que cette annonce vaudra à Kia la visite de Carlos Ghosn sur son stand pour vérifier l’information et connaître les conditions attachées à cette garantie « Il repartit vers son stand un peu soucieux de voir les Coréens désormais leaders en matière de qualité…N’avait-il pas vu le coup venir ? »

 

Route de nuit – Petits et grands secrets des constructeurs coréens

Pali Pali et les managers coréens, Jean-Charles Lievens, éd. Les 3 colonnes, 122 p., 15 €

SPONSORISE

Actualité Kia

Toute l'actualité

Forum Kia

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire