Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Se guider au volant avec une tablette posée sur les genoux, c'est permis

Se guider au volant avec une tablette posée sur les genoux, c'est permis

Un conducteur arrêté alors qu'il utilisait une tablette pour se guider a été relaxé par le tribunal de police de Nantes. Mais le procureur a fait appel quelques jours après.

Les nouvelles technologies bousculent le Code de la route. Avec les tablettes tactiles, il y a visiblement une faille, comme en témoigne ce cas passé au tribunal de police de Nantes le 5 mars, évoqué par Ouest France.

Il concerne un commercial, qui avait été arrêté en février 2018 avec une tablette posée sur ses genoux et sur le volant de son véhicule. L'homme était jugé pour « circulation avec un appareil à écran en fonctionnement dans le champ de vision du conducteur ».

Premier souci relevé ici, la tablette n'était pas dans le champ de vision. Mais le procureur a mis en avant une règle élémentaire du Code de la route : le conducteur doit avoir à tout moment « un comportement prudent » et être « en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent ».

Le conducteur a expliqué que la tablette était utilisée pour le guidage. Le président du tribunal a estimé que c'était « une situation à la limite », mais a décidé de ne pas condamner le commercial, jugeant que la gêne pour la conduite n'était pas vraiment démontrée, même si « ce n'est pas vraiment terrible ».

Quelques jours plus tard, le procureur a décidé de faire appel de la décision. Auprès du journal 20 minutes, le commercial s'est dit « dégoûté », pensant l'affaire terminée. Il estime que la médiatisation de l'affaire n'est pas étrangère à cela. Il est vrai que la relaxe risque de donner de mauvaises habitudes à d'autres conducteurs.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

À n’en pas douter, le Code de la Route devrait être rapidement modifié !

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire