Publi info

Se guider au volant avec une tablette posée sur les genoux, c'est permis

Se guider au volant avec une tablette posée sur les genoux, c'est permis

Un conducteur arrêté alors qu'il utilisait une tablette pour se guider a été relaxé par le tribunal de police de Nantes. Mais le procureur a fait appel quelques jours après.

Les nouvelles technologies bousculent le Code de la route. Avec les tablettes tactiles, il y a visiblement une faille, comme en témoigne ce cas passé au tribunal de police de Nantes le 5 mars, évoqué par Ouest France.

Il concerne un commercial, qui avait été arrêté en février 2018 avec une tablette posée sur ses genoux et sur le volant de son véhicule. L'homme était jugé pour « circulation avec un appareil à écran en fonctionnement dans le champ de vision du conducteur ».

Premier souci relevé ici, la tablette n'était pas dans le champ de vision. Mais le procureur a mis en avant une règle élémentaire du Code de la route : le conducteur doit avoir à tout moment « un comportement prudent » et être « en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent ».

Le conducteur a expliqué que la tablette était utilisée pour le guidage. Le président du tribunal a estimé que c'était « une situation à la limite », mais a décidé de ne pas condamner le commercial, jugeant que la gêne pour la conduite n'était pas vraiment démontrée, même si « ce n'est pas vraiment terrible ».

Quelques jours plus tard, le procureur a décidé de faire appel de la décision. Auprès du journal 20 minutes, le commercial s'est dit « dégoûté », pensant l'affaire terminée. Il estime que la médiatisation de l'affaire n'est pas étrangère à cela. Il est vrai que la relaxe risque de donner de mauvaises habitudes à d'autres conducteurs.

À n’en pas douter, le Code de la Route devrait être rapidement modifié !

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il avait qu'à dire qu'il ne regardait pas la tablette mais qu'il écoutait uniquement les indications sonores...

Par

En réponse à Axel015

Il avait qu'à dire qu'il ne regardait pas la tablette mais qu'il écoutait uniquement les indications sonores...

C'est ce que je pensais, puis un commercial qui roule dans une voiture non équipé d'un GPS ou d'un système type ACP ou Mirrorlink j'ai du mal à y croire.

Par

En réponse à Mysticz

Commentaire supprimé.

Son patron doit être une pince et a ris le véhicule le moins cher donc sans GPS. Mais bon il pourrait la fixer sur le tableau de bord. Ça c'est dangereux comme comportement.

Par

Un support ventouse pour tablette, ça coûte 20€ maxi. Il cherche la :cubitus:

Par

Déjà qu'il y a plein d'abrutis qui roulent avec une main sur le volant et l'autre tient le portable....si en plus ils vont écouter et regarder la tablette sur les genoux.....on est vraiment tomber sur la tête ! Il faudrai qu on retire le permis et 1'000 euros de contravention à ceux qui roulent avec le portable....ils ne nous feraient plus ch... sur la route

Par

Il n’y a que des articles de loi fourre-tout aux interprétations bien subjectives pour essayer de condamner ça, rien de très concret...

Évidemment invoquer le champ de vision du conducteur était très maladroit, sûr que ça n’allait pas passer devant le tribunal.

L’autre article bien connu concerne l’utilisation d’un téléphone ou appareil TENU en mains, donc ça passera difficilement aussi.

Par

En réponse à halffinger

Un support ventouse pour tablette, ça coûte 20€ maxi. Il cherche la :cubitus:

Oui ça aurait été plus simple, au moins là il aurait été condamné sans problème pour l’obstruction du champ de vision... :buzz:

Par

Le truc posé sur les genoux, ça demande qu'à glisser vers les pieds et bloquer une pédale. Il y a des supports téléphone sur grille d'aération très bien pour moins de 10 balles, c'est complètement con de s'en passer.

Par

On devrait surtout condamner son patron !!! Comment peut on demander à un commercial de rouler sans qu'un GPS soit mis à sa disposition ( à minima nomade si l'entreprise est radine…).

Par

En réponse à smartboy

Commentaire supprimé.

Ou condamner l'Europe : comment peut-on imaginer qu'une contrée aussi évoluée tellement prompte à légiférer sur des choses essentielles laisser rouler des bagnoles sans GPS dans son espace ?

Oui ! Oui ! Condamnons les tous, dieu sécurité reconnaîtra les siens.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire