Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Sécurité : 5 à 7 % des experts automobiles sont des fraudeurs

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Sécurité : 5 à 7 % des experts automobiles sont des fraudeurs

La décision d’un expert automobile est lourde de conséquences. Autrefois homme de l’ombre, il a été mis en lumière par de récents faits divers qui ont mis en exergue ses responsabilités. Au travers des affaires sur lesquelles la justice est saisie, des milliers de voitures dangereuses seraient sur nos routes, des épaves remises en circulation par ces experts peu scrupuleux. Plusieurs d'entre eux ont été condamnés, parfois même dans des affaires d'accidents mortels.

Le magazine l’Express avant même le chiffre de plus de 50 000 véhicules en mauvais état remis en circulation en trois ans. Ce qui n‘est pas rien et force les autorités à lancer une chasse pour les retrouver et en déposséder leur propriétaire qui découvre ainsi avoir été grugé.

En France, une quarantaine "d'experts" remet en circulation des véhicules accidentés. L'un des délinquants est même allé jusqu'à remettre en circulation 1 024 véhicules qui auraient dû partir à la casse. Il a été arrêté dans le Val-de-Marne en octobre dernier.

Sur les 3 300 experts automobiles, la profession estime qu'il y a 5 à 7 % de fraudeurs. Une proportion qui pousse à en appeler carrément à l'État pour gérer la situation. La délégation à la sécurité routière promet d’ailleurs l'annonce de réformes dans les prochaines semaines. On attend donc la suite...

Mots clés :

Commentaires (36)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et les contrôles techniques de complaisance, personne n'en parle ? C'est pourtant monnaie courante dans certains "coins" de la France...

Par

sa va continue car sinon il y aura presque plus de voiture d'occasion faut faire marché le marché de l'occasion car les neuf ne risque pas de baissé vue tout les surtaxe fiscalité etc...

Par

En réponse à -Nicolas-

Et les contrôles techniques de complaisance, personne n'en parle ? C'est pourtant monnaie courante dans certains "coins" de la France...

heu quels "coins" ? :voyons:

Par

En réponse à zemik

heu quels "coins" ? :voyons:

je pense qu'il parle du 13 et du 93...

ou il est fréquent de passer le CT avec un bouteille...

Par

Ils ont oublié un zéro aux pourcentage :cyp:

Par

En réponse à -Nicolas-

Et les contrôles techniques de complaisance, personne n'en parle ? C'est pourtant monnaie courante dans certains "coins" de la France...

Ou plus simplement la totale incompétence de ces derniers...

Par

En réponse à guzluck

je pense qu'il parle du 13 et du 93...

ou il est fréquent de passer le CT avec un bouteille...

Chez nous, c'est vers le 88 qu'on se tourne pour passer au CT une voiture un peu limite.

D'un autre côté, je me suis fait une fois refuser le CT car les répétiteurs latéraux de clignotants n'étaient "plus assez orange" d'après le controleur. Le vernis orange des ampoules avait craquelé avec le temps. 2 ampoules à changer, facile. Mais surtout, une contre-visite de CT, et ça, ça ne fait pas plaisir. Est-ce vraiment un problème de sécurité ??

Bref, deux poids, deux mesures, en fonction de la conscience professionnelle de chacun...

Par

En réponse à Hydractive

Ou plus simplement la totale incompétence de ces derniers...

Non non. Dans le 13 vers Salon de Provence, si ça ne passe pas, tu payes le double et ça passe.

Fdp

Par

En réponse à Beone68

Chez nous, c'est vers le 88 qu'on se tourne pour passer au CT une voiture un peu limite.

D'un autre côté, je me suis fait une fois refuser le CT car les répétiteurs latéraux de clignotants n'étaient "plus assez orange" d'après le controleur. Le vernis orange des ampoules avait craquelé avec le temps. 2 ampoules à changer, facile. Mais surtout, une contre-visite de CT, et ça, ça ne fait pas plaisir. Est-ce vraiment un problème de sécurité ??

Bref, deux poids, deux mesures, en fonction de la conscience professionnelle de chacun...

il est vrai qu' avec un coup de fil tu serais venus avec des ampoules neuves et ça t'aurais évité la contre visite, mais bon c'est comme ça

Par

C'est toujours plus élevé que les politiques ... au final qui fait le plus de tort ? y'a pas photo

Je vais pas dire que c'est bien mais on laisse rouler des véhicules de 1960-70 sans problème alors que question sécurité c'est zéro pointé, alors des poubelles sur roue bien maquillées ça doit pas être pire. Et je parle pas des vices cachés des constructeurs ou équipementiers (qui a parlé d'airbag)

Donc pas plus choqué que ça en fait

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire