Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Soignez les maux de l’été

Dans Pratique / Entretien

Martine Rigaudie

Soignez les maux de l’été

Les vacances terminées vous voilà revenu à la réalité et, avec elle, les soins à apporter à votre véhicule négligé tout l’été. La résine des arbres qui s’est écoulée sur la carrosserie, le sable que les enfants ont ramené sous leurs semelles, sans compter les « dégâts » du petit dernier, autant de soucis qu’il va falloir régler avant de retourner au bureau.

La carrosserie

Durant les vacances votre véhicule a souvent stationné à l’extérieur et comme il faisait chaud, vous l’avez garé sous un arbre, résultat : elle est couverte de résine et de fientes, sans oublier les insectes que vous avez « récupérés » lors de votre retour. Pour décoller tout ça, commencez par utiliser de l’eau savonneuse très chaude en frottant à l’aide d’un chiffon type chamoisine qui ne risque pas d’abîmer la peinture. Si ces derniers résistent, surtout ne grattez pas la surface, le white-spirit, ou l’acétone s’il s’agit de salissures grasses, peuvent se révéler efficaces. Faites ensuite un lavage au jet d’eau ou avec un nettoyeur haute pression mais ne passez pas votre voiture au rouleau, celui-ci risquerait d’endommager la peinture en raison des résidus de sable microscopiques qui pourraient encore y adhérer. Insistez bien sur les passages de roues, les interstices et le dessous de la calandre et les résidus tenaces. Appliquez ensuite une cire ou un polish qui ravivera la couleur de la carrosserie et la protégera des futures agressions automnales et passez une peau de chamois humide sur votre carrosserie qui améliorera la brillance. Faites surtout sécher votre véhicule à l’ombre. N’oubliez pas de nettoyer tous les vitrages, à l’extérieur comme à l’intérieur ce qui vous garantira d’ôter les traces de doigts chocolatés des enfants et séchez avec une lingette en microfibres.

Pour éviter de rayer la peinture, mieux vaut utiliser des gants de lavage très doux en laine synthétique de type SpirWoRchlan qui offrent l’avantage d’absorber l’eau et de multiplier le pouvoir moussant des produits nettoyant. Leur forme « moufle » vous évite en outre de les perdre lors de l’opération.
Pour éviter de rayer la peinture, mieux vaut utiliser des gants de lavage très doux en laine synthétique de type SpirWoRchlan qui offrent l’avantage d’absorber l’eau et de multiplier le pouvoir moussant des produits nettoyant. Leur forme « moufle » vous évite en outre de les perdre lors de l’opération.

La mécanique

Vous aviez fait une révision générale avant de partir et vous savez que votre véhicule dispose d’une motorisation en bon état. Ceci dit, entre la chaleur et la route, surtout si vous êtes un gros rouleur et que pour vous vacances = kilomètres, vos pneus ont souffert et il est donc indispensable de faire un contrôle de la pression mais également de vérifier leur état d’usure grâce aux témoins qui se trouvent au fond des sculptures. De même, jetez un coup d’œil à vos plaquettes et disques de frein pour vérifier qu’ils sont en état d’affronter l’hiver à venir.

Vérifiez également les niveaux des liquides de refroidissement, de frein, du carter d’huile, sans oublier le lave-glace ce qui vous évitera de vous apercevoir que le bocal est vide le jour où vous en aurez besoin.

Les lingettes et les gants en microfibres sont spécifiquement conçus pour être non pelucheux ce qui vous assure un lavage ou un essuyage parfait.
Les lingettes et les gants en microfibres sont spécifiquement conçus pour être non pelucheux ce qui vous assure un lavage ou un essuyage parfait.

L’habitacle

Votre habitacle a souffert de vos vacances… entre le sable que les enfants ont ramené avec eux, les sièges en cuir qui ont chauffé en plein soleil sur le parking de la plage et bébé qui, au retour, a eu le mal des transports… c’est un vrai grand nettoyage qui vous attend.

Pour cette opération, placez votre véhicule à l’ombre et videz toute la voiture, tapis de sol et tapis de coffre compris. Passez soigneusement l’aspirateur dans tous les recoins et surtout sous les sièges. Soulevez les banquettes si celles-ci sont rabattables, c’est incroyable ce que vous risquez de découvrir dessous. Utilisez un suceur souple pour les recoins, les endroits difficiles d’accès et les vide-poches des portières.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Passez une lingette microfibres imbibée d’un produit nettoyant adapté au matériau (plastique ou cuir) sur le tableau de bord, le volant, le levier de vitesse, et toutes les parties dures.

Le tissu des sièges peut être nettoyé dans un premier temps à l’aide de savon noir appliqué à l’éponge ce qui vous permettra d’éliminer les résidus du vomi de bébé. Utilisez une brosse si les taches résistent ou pulvérisez un produit nettoyant, voire détachant sur la totalité de la surface. En effet, si vous n’imbibez que la tâche, les poussières accumulées par des mois d’utilisation resteront sur les parties non nettoyées du siège et vous aurez une belle trace propre au milieu de surfaces plus sombres !

Rincez soigneusement les surfaces avec une éponge humide puis laissez sécher vitre ouverte à l’ombre.

Le cuir est souvent plus facile à nettoyer. Il suffit d’utiliser de l’eau tiède et du savon noir pour éliminer les résidus et de passer ensuite soit un nettoyant cuir soit un baume. Préférez les produits pour cuirs de sellerie, plus efficaces car prévus pour traiter des cuirs souvent très abîmés, et surtout moins onéreux à l’achat que les produits « auto », car présentés dans des conditionnements plus importants (600 g, 1 kg). En outre ils restent utilisables plusieurs années.

Utilisez une lingette microfibres imbibée d’un produit nettoyant adapté à la surface concernée sur le volant et toutes les parties dures.
Utilisez une lingette microfibres imbibée d’un produit nettoyant adapté à la surface concernée sur le volant et toutes les parties dures.

Reste… les odeurs

Vous avez beau nettoyer, les odeurs imbibées du fait de la chaleur et du soleil, elles, sont difficiles à éliminer. Elles imprègnent les tissus, les moquettes et il faudra des mois pour les faire disparaître. Il existe bien des parfums pour l’habitacle mais ceux-ci ne font que masquer ces dernières, quand ils n’en rajoutent pas. Quant aux sprays désodorisants, censés faire disparaître les mauvaises odeurs, leur utilisation doit être renouvelée et, souvent à base d’eau, ils peuvent tâcher certains supports. La solution la plus adaptée consiste en un produit de diffusion sèche qui emprisonne un concentré de parfum pur dans des billes polymères. La diffusion sèche et à froid libère le parfum dans l’espace, sans émettre d’autres particules. Ces concentrés de parfums sont purs, sans alcool ni solvant.

Songez dans tous les cas qu’un véhicule propre et qui sent bon est toujours plus agréable à conduire !

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire