Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

"Sortie de grange" - Une Ferrari 365 GTB/4 Daytona unique aux enchères

Les « sorties de grange » désignent des voitures reléguées parfois mêmes oubliées sous une bâche au fond d'un garage ou dans un coin sombre et poussiéreux d'un hangar, avant d’être redécouvertes enfin par un héritier ou un curieux. De fabuleuses capsules temporelles parmi lesquelles se cachent parfois de véritables voitures d'exception, comme cette unique Ferrari 365 GTB/4 Daytona à la carrosserie en aluminium.

"Sortie de grange" - Une Ferrari 365 GTB/4 Daytona unique aux enchères

Fin 2014, pas moins de 59 voitures diverses et variées sont exhumées d'une propriété des Deux-Sèvres où elles ont été dispersées, laissées à l'abandon pendant près de 50 ans. Mise aux enchères en février 2015, la collection Baillon, du nom du propriétaire des lieux, atteindra un total extraordinaire de 25,15 millions d'euros, dont 14,2 millions pour une très rare Ferrari 250 GT SWB California Spyder dans un état de conservation remarquable. Ce succès a contribué à finir de populariser ce qu'on appelle des « sorties de grange », ces automobiles délaissées pendant des années voire des décennies, finissant par sortir de l'ombre pour se retrouver, très souvent en l'état, sous les projecteurs de prestigieuses ventes aux enchères.

"Sortie de grange" - Une Ferrari 365 GTB/4 Daytona unique aux enchères

La dernière découverte à défrayer la technique est à nouveau une merveille de la marque au cheval cabré, une Ferrari 365 GTB/4 Daytona de 1969. Produite à 1 284 exemplaires de 1968 à 1973, c'était la voiture la plus rapide du monde à l'époque, pouvant être propulsée à 280 km/h par les 357 ch de son V12 de 4,4 l Tipo 251, à double arbre à cames en tête et gavé par six carburateurs Weber double corps. On peut aujourd'hui en trouver une pour des tarifs compris entre 600 000 et 1 million d'euros, mais la Daytona qui nous intéresse aujourd'hui a une particularité qui devrait lui permettre d'aller bien au-delà de ces chiffres donnant déjà le tournis. Parallèlement à la version « civile », 15 voitures de course ont été aussi assemblées, présentant notamment comme particularité d'avoir une puissance poussée à 406 ch pour les dix premières, puis à 456 ch pour les cinq dernières, mais surtout à recevoir une carrosserie entièrement en aluminium. Cependant, un seul et unique modèle de route passera entre les mailles du filet et recevra ce dernier traitement, et c'est celui que vous avez sous les yeux aujourd'hui.

"Sortie de grange" - Une Ferrari 365 GTB/4 Daytona unique aux enchères
"Sortie de grange" - Une Ferrari 365 GTB/4 Daytona unique aux enchères
"Sortie de grange" - Une Ferrari 365 GTB/4 Daytona unique aux enchères

Commandée à l'époque par le fondateur d'un magazine italien, elle changera ensuite plusieurs fois de mains sans sortir du pays avant d'être exportée au Japon en 1971 où son nouveau propriétaire en profitera jusqu'en 1980, avant d'être abandonnée jusqu'en 2017. Et c'est sous une imposante couche de poussière accumulée pendant près de 37 ans qu'elle passera sous le marteau du commissaire-priseur de RM Sotheby's le 9 septembre prochain à Maranello, au côté de la dernière LaFerrari Aperta produite. Affichant précisément 36 390 km au compteur, authentifiée par un spécialiste de la marque et accompagnée de sa trousse à outils d'époque, elle devrait s'échanger contre 1,4 à 1,7 million d'euros.

"Sortie de grange" - Une Ferrari 365 GTB/4 Daytona unique aux enchères

Portfolio (18 photos)

Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

:lover:

très belle histoire pour cette magnifique auto

Par

y a du job pour juste tenter de nettoyer cette tonne de M. Ensuite refaire la peinture complète car écaillée, etc. Heureusement que c'est une pièce unique.

Par

Costaud la fibre de verre !!

Par

ça me fait penser à un autre article ou je parlait d'histoire Ferrari , ou je m'étais "fait atomiser" par la même occasion , du genre ba Renault à aussi une histoire , évidement , mais ce genre d'article permet de comprendre qu'il y a histoire et histoire .

Par

En réponse à Turbo95

ça me fait penser à un autre article ou je parlait d'histoire Ferrari , ou je m'étais "fait atomiser" par la même occasion , du genre ba Renault à aussi une histoire , évidement , mais ce genre d'article permet de comprendre qu'il y a histoire et histoire .

Pourquoi ? Certaines Renault sont aussi entrées dans l'histoire (la 40CV, puis la lignée des Renault 8 cylindres : Reinastella, Suprastella etc...). Le truc c'est que le prestige de Ferrari n'appartient pas à l'histoire, il est toujours une réalité !

Par

Elle a pas pris dans cette hangar humide

Par

En réponse à Turbo95

ça me fait penser à un autre article ou je parlait d'histoire Ferrari , ou je m'étais "fait atomiser" par la même occasion , du genre ba Renault à aussi une histoire , évidement , mais ce genre d'article permet de comprendre qu'il y a histoire et histoire .

Il y a des histoires, et il y a des mythes !

Il y a certainement autant d'histoires chez Renault que chez Ferrari, mais très probablement beaucoup plus de mythes chez ce dernier.

Par

En réponse à Absolute

Pourquoi ? Certaines Renault sont aussi entrées dans l'histoire (la 40CV, puis la lignée des Renault 8 cylindres : Reinastella, Suprastella etc...). Le truc c'est que le prestige de Ferrari n'appartient pas à l'histoire, il est toujours une réalité !

C'est pas faux :wink:

Par

Et même qu'en 37 ans les pneus ne se sont pas dégonflés complètement.....il y a un jenesaisquoi dans le traitement des photos qui peut faire penser à un effet broderie autour de cette sortie de grange.....

Par

En réponse à jroule75

Il y a des histoires, et il y a des mythes !

Il y a certainement autant d'histoires chez Renault que chez Ferrari, mais très probablement beaucoup plus de mythes chez ce dernier.

Voilà peut-être par la que j'aurai du m'orienter , les Mythes automobiles , même si de ma vision d'un mythe automobile c'est plus un modèle qui perdure au fil des années , genre Porsche 911 , Ford Mustang ou l'une des doyennes la Corvette lancé en Juin 1953 avec la C1 , et ça dure depuis 64 ans , Ferrari c'est autre chose , quoi qu'il en soit histoire ou mythe c'est pas donner à tous de traverser les époques .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire