Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Sur la route : paisible

Essai vidéo - Volkswagen Coccinelle restylée : le dernier sursaut du coléoptère ?

Comme nous l'avons vu en première page, cette Coccinelle est construite sur la plateforme PQ35 commune aux Golf 5 et 6 et date donc d'une époque où le bon compromis entre confort et dynamisme était encore une fenêtre extrêmement réduite et où le diamètre des jantes avait une importance capitale. Ici notre modèle d'essai, une série spéciale Denim, est équipé de la plus petite monte disponible, de (magnifiques) jantes Circle de 17 pouces chaussées en 215/55, et un tel flanc de pneu est suffisant pour ne pas retransmettre fidèlement les nombreuses imperfections du réseau routier corse dans l'habitacle. Le réglage des suspensions penche plutôt du côté souple, ce qui se traduit par un gîte marqué dans les courbes serrées et incite plus à la balade qu'à l'attaque, ce qui correspond bien à l'esprit du modèle. Sur les routes entourant Porto-Vecchio, toit panoramique ouvert (une option à 700 €) et les ailes protubérantes dans les rétroviseurs faisant oublier la médiocre visibilité arrière, la Coccinelle ne peut alors que donner le sourire à son conducteur le coude à la portière.

 

Notre moteur 1,4 l TSI se présente comme un bon compromis parmi les moteurs essence, bien plus vif que le 1,2 l sans se montrer considérablement plus gourmand. Avec 132 g/km de CO2 avec la boîte mécanique (contre 112 pour la version ACT dont est maintenant équipée la Golf, rappelons-le), il faudra cependant s'acquitter jusqu'à la fin de l'année d'un malus de 150 € puis… de 113 € à partir du 1er janvier 2017.

Portfolio (37 photos)

En savoir plus sur : Volkswagen Coccinelle

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (38)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

après le logo xxl sur la calandre des Renault, c'est au tour de vw de mettre un logo xxl sur les jantes

Par

Aucune surprise quand à son échec commercial.

On part d'un mythe qui s'est vendu à des millions d'exemplaires car accessible et un charme fou pour arriver à une Golf maquillée, hors de prix.

Autant le design extérieur est à mon sens réussi, autant l'intérieur n'a rien à voir avec l'esprit coccinelle ! J'ai presque envie de dire qu'il faudrait un intérieur de Cactus (épuré), avec un tarif de la nouvelle Tipo pour que se soit cohérent.

Que se soit la fiat 500, la mini et la coccinelle, on a des tarifs trop salés. C'est trop cher, ça se veut trop premium, ça n'a pas le sens originel.

Par

Autant de différences avec seulement 80 kgs d'écart !!!

Décidément la connerie tombe dans un puit sans fond...

Par

J'adore ces jantes :love:

Par

Caradisiac aime détester au vue de ses avis ;)

Par

Entièrement d'accord avec Furax. En cabrio rouge, elle est vraiment craquante.

Par

Le neo-retro sans charisme, normal que cela ne fonctionne pas. Et puis la Golf est la remplaçante de la Cox au point d'etre le vrai modele emblématique de la marque - d'où le coté ringard de celle ci

Par

En réponse à Arnime

Le neo-retro sans charisme, normal que cela ne fonctionne pas. Et puis la Golf est la remplaçante de la Cox au point d'etre le vrai modele emblématique de la marque - d'où le coté ringard de celle ci

Tout à fait, c'est la Golf la digne descendante de la Cox.

La Cox actuelle malgré son aspect exotique, ne remplit pas du tout sa fonction de voiture du peuple.

Par

Restylage réussi.J'ai pas changé d'avis.Elle me botte.

Par

Y'a un soucis avec le néo-rétro ici, elle veut trop ressembler à son ancêtre et se perd dans des "détails' pas nécessaire comme les jantes qui en font trop à mon goûts..

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire