Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Sur la route, un réel agrément

Cinq motorisations Diesel sont proposées sur le Vivaro. Une version 100 % électrique est annoncée pour l'an prochain.
Cinq motorisations Diesel sont proposées sur le Vivaro. Une version 100 % électrique est annoncée pour l'an prochain.

Cinq motorisations Diesel sont proposées sur le Vivaro, déclinées autour des 1.5 l. et 2 litres et toutes conformes aux normes Euro6d-Temp. Le 1,5 litre est proposé en deux puissances de 102 et 120 chevaux alors que le 2 litres s'affiche à 122, 150 et 180 chevaux. Toutes ces motorisations sont couplées à une boîte manuelle à six rapports, sauf la plus puissante, le 180 chevaux étant toujours associé à la boîte automatique à huit rapports, l'EAT8. Dans le détail, les Vivaro L1 et L2 sont proposées avec les cinq motorisations tandis que les L3 ne disposent que des 2 litres.À l'usage, l'Opel Vivaro est conforme à ce que l'on en attend et ce que l'on en connaît déjà. De plus en plus typé voiture, il offre une très confortable position de conduite, facile à trouver. L'ensemble des commandes tombe bien sous la main, l'ergonomie générale a été bien pensée. La tenue de route est de bon niveau, servie par un excellent châssis. Le Vivaro prend bien ses appuis et suit son cap. Avec le 1,5 litres de 120 chevaux, le Vivaro est forcément un peu plus à la peine. Mais cette motorisation saura être suffisante sur certains usages, et devrait être convaincante sur le Vivaro le plus court, appelé à intervenir en ville et zone urbaine.

L'Opel Vivaro bénéficie d'une confortable position de conduite, facile à trouver.
L'Opel Vivaro bénéficie d'une confortable position de conduite, facile à trouver.

À l'autre extrémité de la gamme moteur, le 180 chevaux couplé à la boîte de vitesses EAT 8 est un vrai régal d'agilité et de souplesse, même en charge. La puissance reste tout de même bien agréable et le comportement général est réellement de bon niveau. Comme nous l'avions déjà souligné dans un précédent article (lire essai Opel Zafira Life), l'EAT8 s'avère discrète et efficace mais pêche par un temps de réaction un peu long lors d'un démarrage du point mort, après un stop par exemple. Dans l'ensemble, les consommations constatées, aux environs des 8 litres, restent maîtrisées tout en étant supérieures aux valeurs annoncées, un peu en deçà des 6 litres.

Photos (20)

Mots clés :

En savoir plus sur : Opel Vivaro 3

SPONSORISE

Essais Utilitaire

Fiches fiabilité Utilitaire

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire