Publi info
 

Trottinettes électriques : une réglementation s'impose.

Ils font florès sur les trottoirs et d’aucuns les considèrent comme l’une des matérialisations d’une troisième révolution industrielle identifiée comme celle de la convergence du numérique, de la robotique et de l'intelligence artificielle. Une sacrée destinée pour ce qui n’est qu’une simple trottinette. Une patinette certes, mais électrique tout de même. Et c’est là tout le problème. Ainsi équipée, elle développe des performances certaines au milieu de piétons réduits au rang de troupeau hagard, à la sécurité fragilisée.

Trottinettes électriques : une réglementation s'impose.

La trottinette électrique, c’est à la fois une mode et une solution au déplacement urbain. Sa prolifération s’est accélérée avec la multiplication des sociétés dont la vocation est de les proposer en libre-service. Une aubaine pour un engin pas cher et soumis à une réglementation symbolique. Qui est d’ailleurs oubliée.

Ainsi, la législation actuelle autorise les trottinettes à rouler sur les trottoirs à une vitesse maximale de 6 km/h, soit l’équivalent de la vitesse d'un piéton. Sur les pistes cyclables, les usagers sont autorisés à aller jusqu'à 25 km/h. Or, les engins à batterie vus ces derniers temps grimpent allégrement jusqu’à 40 km/h. Sur les trottoirs et au milieu des piétons, c’est un rythme qui n’est pas sans interpeller. Et justement, à Paris, il pose question.

Cette question du partage de la voie publique, notamment avec les piétons, Christophe Najdovski, maire adjoint chargé des transports et de l'espace publique de Paris, se la pose sérieusement : il estime qu''une régulation de ces déplacements et une réglementation nationale pour définir la catégorie des véhicules" sont aujourd'hui nécessaires. Dans un entretien accordé à France Info relayé par l’Express, il se veut même plus clair : "cela nécessite que l'on puisse définir, peut-être, différentes catégories de vitesse et donc différents usages de ces véhicules, de manière que les choses soient bien définies, bien claires. Tout cela pour que l'on n'ait pas "cette sensation, qui est très insécurisante pour les piétons, de voir débouler des véhicules rapides sur les trottoirs".

Une prise de conscience en ce qui concerne l’engin qui débouche aussi sur une réflexion particulière au sujet des entreprises les mettant en libre-service : " nous demandons à l'État qu'il puisse y avoir un permis accordé par les collectivités, une sorte de licence, et nous espérons que, dans le cadre des discussions sur la loi d'orientation sur les mobilités, on aura cette possibilité".

Il termine : "il faut définir les conditions, une sorte de cahier des charges, dans lesquelles les opérateurs pourront déployer leurs services de manière qu'il y ait une bonne intégration de ces nouveaux modes de déplacement". Pour la trottinette électrique, l’heure de la bonne conduite a sonné, qu’elle soit sous forme de charte ou de son usage.

Portfolio (1 photos)

Mots clés :

Commentaires (60)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un peu arnarchy in the uk a Paname :fleur:

Par

ok ils ont trouvé un moyen de créer une nouvelle taxe par le biais d'une licence de trottinette :bien:, ils sont trop balaise nos énarques, nous devrions les exporter pour faire rentrer des devises... ah non le reste du mode n'en veut pas, on est obligé de se les coltiner ad vitam

Par

faudrait autoriser le street bowling pour en finir avec ces incivilités :roi:

Par

En réponse à matrix71

Un peu arnarchy in the uk a Paname :fleur:

Avec les boules de bowling de 9kg l'ordre va revenir très vite dans la capitale :ouin:

Par

Un article qui rentre dans la longue liste des article dont on se demande bien ce qu'ils peuvent foutre sur un site auto.

Mais bon, m'est d'idée qu'il est surtout un bel appeau à commentaires gémiards. C'est un peu çà la marque de fabrique du sieur Lecondé.

Gneu gneu gneu autophobie ! Gneu gneu gneu écologie à la mords-moi le bout ! Gneu gneu gneu cyclistes qui se croient tout permis ! Gneu gneu gneu y en a marre des bobos ! Gneu gneu gneu ANNIE DINGO DÉMISSION !

Voilà, on a à peu près fait le tour.

Par

Bobin, tu veux pas nous mettes un radar à trottinette par hasard ?

Par

Oui bien sur, pour les mineurs piétons et les rats qui traverse la route aussi!!!

Sérieux, on s'arrête ou dans la répression et la normalisation???

Et on fait quoi pour légiférer sur le taux d'usure des roulettes de la trottinette???

Ou la bande de grip???

Putain, c'est du n'importe quoi!!!

Et pourquoi pas une amende pour excès d'usure des semelles de baskets des écoliers qui traversent la route, tant qu'on y est???

Mon Dieu, quand je pense qu'on parle du pays qui a construit le Lyon, les cathédrales et conquis 1/4 de la planète...

Mais ou allons nous???

Et la question est pas rhétorique!!!

Par

Bientot une règlementation pour les mec en airpho avec futale jaune

Par

Pour ceux qui ont vu démolition Man, voilà où on va. Paix et félicité mes frères.

Par

En réponse à Kapz

Pour ceux qui ont vu démolition Man, voilà où on va. Paix et félicité mes frères.

Tais toi, j'ai envie de pleurer rien que d'y penser!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire