Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Un nouveau constructeur chinois en Europe en 2020, avec un SUV électrique

L'an dernier, au salon de Francfort, le Chinois Chery exposait son SUV hybride rechargeable en annonçant une nouvelle fois une commercialisation pour un futur proche. Le patron du constructeur vient de confirmer à la presse allemande que la commercialisation du SUV était programmée pour 2020 sur le Vieux Continent.

Un nouveau constructeur chinois en Europe en 2020, avec un SUV électrique

Nous avions un peu de peine à y croire l'an dernier au salon de Francfort. Le constructeur Chery exposait en effet son SUV sous la forme d'un showcar, en vue d'une commercialisation imminente sur le sol européen. Un an plus tard, Chery n'a toujours pas de catalogue en Europe, mais le patron semble désormais confiant puisqu'il a annoncé à la presse allemande que le premier modèle, le TX, serait vendu dès 2020.

Rappelons que Chery compte vendre ses autos en Europe sous une marque nouvelle : Exeed. Le TX, ce gros SUV concurrent des Volkswagen Tiguan Allspace et Nissan X-Trail, sera vendu sous trois formes différentes : hybride, hybride rechargeable et électrique.

Pour l'instant, Chery ne semble pas vouloir vendre dans toute l'Europe, mais seulement sur certains marchés. Nous ne savons pas si la France est concernée, mais quoi qu'il arrive, Exeed se heurtera dans un premier temps à l'absence totale de réseau de distribution et d'après-vente.

L'arrivée potentielle de Chery est en tout cas un symbole de la volonté des marques chinoises de réellement percer en Europe. Sauf que jusqu'à aujourd'hui, la seule qui semble réellement avoir les reins assez solides pour le faire est Lynk&Co, la filiale de Geely, qui a développé des autos sur la plateforme des modèles Volvo.

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

SUV... électrique... blabla.. Hulot viens de dégager laissez nous un peu respirer, profiter..

Par

La commercialisation...mais pas la production ou l'assemblage. La Chine a mis en place un système de protection de son marché intérieur en obligeant les marques automobiles étrangères qui désirent s'y installer à produire (ou du moins assembler) sur place en joint-venture avec un constructeur chinois. Et si l'Europe faisait pareil avec les constructeurs chinois qui pourraient bientôt débarquer en masse chez nous ?

Par

En réponse à Yetet

La commercialisation...mais pas la production ou l'assemblage. La Chine a mis en place un système de protection de son marché intérieur en obligeant les marques automobiles étrangères qui désirent s'y installer à produire (ou du moins assembler) sur place en joint-venture avec un constructeur chinois. Et si l'Europe faisait pareil avec les constructeurs chinois qui pourraient bientôt débarquer en masse chez nous ?

pas couilles l'europe :bah:

Par

Je dis pourquoi pas, car le SUV affiché sur sur cette article a l'air franchement pas mal et pourrait séduire une nouvelle clientèle.

Par contre comme à été spécifié plus haut, faudra produire en Europe si, ils ne veulent pas se faire taper dessus comme ils l'ont fait avec d'autres en Chine.

Par

Carrément, application réciproque des lois chinois concernant le commerce pour les entreprises chinoises sur le sol européen.

Par

En réponse à Wurchtsalat

SUV... électrique... blabla.. Hulot viens de dégager laissez nous un peu respirer, profiter..

on commence à parler de... Ségolène Royal, pour le remplacer.

en espérant qu'on n'en arrivera pas là... :cyp:

Par

"Exeed se heurtera dans un premier temps à l'absence totale de réseau de distribution et d'après-vente."

oui, un vrai problème pour vendre des caisses. pas pour rien que les constructeurs français vendent davantage en France que les autres.

mais tout comme ils percent sur le marché des téléviseurs, lecteurs androïd et smartphones/tablettes, les chinois réussiront sur le marché auto en grande partie grâce à la voiture électrique, et aidée en cela par le bonus français, probablement reporté pour 2019 (voitures électriques encore trop chères).

Par

En réponse à Mattlam

Carrément, application réciproque des lois chinois concernant le commerce pour les entreprises chinoises sur le sol européen.

Sauf que le rapport de force est clairement en leur faveur.

Par

En réponse à Wurchtsalat

SUV... électrique... blabla.. Hulot viens de dégager laissez nous un peu respirer, profiter..

Oui nous et nos enfants, avons vraiment de quoi nous réjouir qu'un écolo

aussi modéré et adepte de la négociation que Hulot

se sentent incapable de faire avancer sa cause dans ce gouvernement.

.

Vraiment,

la permanence du bombardement et de la stérilisation de nos sols par des produits phytosanitaires

tout comme l'absence de tout effort pour la transition écologique et la diminution de la conso d’énergie

sont des nouvelles dont on peut se réjouir.... entre autres.

Par

"Rappelons que Chery compte vendre ses autos en Europe sous une marque nouvelle : Exeed".

Donc les chinois ont conscience que la plupart de leurs constructeurs ont des noms un peu ridicules.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire