Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Un peu moins de la moitié du prix d'une auto vient de l'électronique

Un peu moins de la moitié du prix d'une auto vient de l'électronique

Si vous doutiez du poids de l'électronique dans l'automobile moderne, cette étude devrait vous apporter des éclaircissements. Le cabinet Deloitte annonce qu'en 2020, 40 % du prix neuf d'une voiture est lié aux composants électroniques. 

On a tendance à vite oublier à quel point la voiture est envahie par les condensateurs, puces, convertisseurs analogiques/numériques, processeurs et capteurs. Le cabinet Deloitte a justement produit une étude intéressante sur la place des composants électroniques dans le monde aujourd'hui, et c'est tout particulièrement la section "automobile" de l'étude qui nous intéresse.

"La plupart des innovations qui ont lieu dans l'automobile aujourd'hui proviennent plus de l'électronique que de la mécanique". L'introduction résume bien la situation actuelle, et la donnée qui suit est tout aussi représentative. Selon Deloitte, 40 % du prix d'une voiture neuve en 2020 provient de l'électronique. Une valeur qui devrait grimper à 50 % d'ici dix ans. A titre de comparaison, dans les années 70, cette valeur était de 5 à 10 %, la seule présence de l'électronique concernait l'injection.

La plus grosse progression eut lieu entre 2000 et 2010 avec l'avènement du multiplexage, la démocratisation des ABS/ESP et l'arrivée des premiers assistants de conduite, comme le régulateur, sur les voitures les plus vendues. Dans nos autos, un quart de l'électronique sert aux aides à la conduite, suivi des éléments de "structure" (vitres électriques, essuie-glace, climatisation...) et de l'instrumentation (compteur vitesse...).

Dans l'industriel, le rôle des semiconducteurs en auto est réparti comme suit : entre 40 et 70 % d'entre eux sont répartis entre les spécialistes de l'électronique, et les assembleurs des pièces. 

Un peu moins de la moitié du prix d'une auto vient de l'électronique

Sans surprise, l'Asie est en situation de quasi monopole sur ce segment puisqu'une bonne partie des fournisseurs de composants électroniques. Une situation qui deviendra forcément problématique, tout comme pour les batteries, puisque les grandes entreprises chinoises, coréennes ou japonaises ont le "luxe" de pouvoir choisir les clients et fixer leurs prix.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (57)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Du coup les Italiennes sont une belle arnaque vu que de l'electronique elles en ont pas .... :buzz:

Par

pour ce qui est du dernier paragraphe, ce n'est pas une fois qu'on s'est fait dessus qu'on sert les fesses.

on se prends juste le retour de manivelle d'un laxisme béant des ces dernières décennies.

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

C'est clair!:bien:

l'Asie est en situation de quasi monopole sur ce segment.... tout comme pour les batteries, puisque les grandes entreprises chinoises, coréennes ou japonaises ont le "luxe" de pouvoir choisir les clients et fixer leurs prix."

Et ça......, ça promet pour la suite avec l'électrification et l'hybridation des véhicules....:bah:

Par

En réponse à inzeflesh

pour ce qui est du dernier paragraphe, ce n'est pas une fois qu'on s'est fait dessus qu'on sert les fesses.

on se prends juste le retour de manivelle d'un laxisme béant des ces dernières décennies.

+1:bien:Ce n'est pas faute de le dénoncer ici.....

Par

"40 % du prix neuf d'une voiture est lié aux composants électroniques. "

On aurait pu penser que ce n'était que la moitié soit 20%?

Car jusqu'à maintenant on nous serinait que la robotisation et la C.A.O ne résolvent pas tous les problèmes de coût et que la main d'oeuvre trop chère en France y est pour beaucoup pour justifier toutes les délocalisations!!!

Par

L’électronique pèse un peu moins de 50% du prix de revient ! On peut donc affirmer que la sécurité de nos voitures nous vient des pays asiatiques. Et si l’on ajoute la batterie sur les VE, c’est aussi l’écologie qui nous vient de cette face cachée de la terre, pour nous européens. Il y a de quoi rire jaune…Heureusement, il nous reste les moteurs et leur mécanique associée, et peut-être aussi la tôlerie !

Par

C'est dingue ça... Quand on pense que l'électronique c'est 40% du budget, ça veut dire que la mécanique ne doit pas coûter bien cher...

Alors comment expliquer des tarifs toujours plus salés sur le prix de ces composants? Peut-être les marges qui augmentent grassement ?

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

Ben non, c'est cette électronique inutile qui permet de proposer une catalogue d'options interminable et hors de prix pour s'en mettre plein les poches, c'est plus intéressant ainsi, Tavares ne s'y est pas trompé.

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

Ca fait toujours 5% de moins pour les investisseurs. Et 5% sur des millions de voiture, répartie sur une dizaine de personne, ça fait un paquet de fric pour chacun.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire