Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Une nouvelle déléguée à la tête de la Sécurité routière

Dans Pratique / Sécurité

Une nouvelle déléguée à la tête de la Sécurité routière

Maître des requêtes au Conseil d'État, en détachement depuis 2018 auprès du président de l'Assemblée nationale, Marie Gautier-Melleray prend ses fonctions le 29 juin.

Depuis le 24 février, et donc plus de quatre mois après le départ d'Emmanuel Barbe, nommé préfet de Police des Bouches-du-Rhône (13), la délégation à la Sécurité routière se retrouvait sans représentant. Lundi, vacance terminée !

Marie Gautier-Melleray, maître des requêtes au Conseil d’État, et nommée mercredi en Conseil des ministres, sera la future déléguée à la Sécurité routière. Sa prise de fonction est prévue ce 29 juin. C'est la quatrième femme en charge de ce dossier, après Isabelle Massin (1998-2003), Cécile Petit (2006-2008) et Michèle Merli (2008-2011).

Depuis la création du poste en 1972 - année de naissance de la future déléguée soit dit en passant -, c'est l'une des interruptions les plus longues qu'a connue la Sécurité routière. Signe peut-être que celle-ci ne fait plus partie des priorités du gouvernement ? On devrait être vite fixé, notamment avec les suites de la proposition du 110 km/h sur autoroutes de la Convention citoyenne.

Reste que c'est une conseillère d'un très proche du président de la République, Emmanuel Macron, qui vient d'être ainsi promue. Depuis 2018, Marie Gautier-Melleray fait en effet partie du cabinet du président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, chargée de la justice, de l'intérieur, de la défense et des outre-mer.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (38)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bon courage à elle :bien:

Par

J'ai une pensée pour les parisiens qui doivent choisir dimanche entre trois sorcières pour diriger Paris ville lumière.

Par

malheureusement, la miss Perrichon est très résistante au virus et continuera de nous saouler en parallèle avec cette nouvelle venue.:bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

malheureusement, la miss Perrichon est très résistante au virus et continuera de nous saouler en parallèle avec cette nouvelle venue.:bah:

Oh purée , je l'avais oubliée la Mère Perrichon , je croyais qu'elle était chez les Carmélites .

Par

En réponse à cockernoir

J'ai une pensée pour les parisiens qui doivent choisir dimanche entre trois sorcières pour diriger Paris ville lumière.

C'est l'autre cruche Hidalgo qui passera. Tellement anti-bagnole (sauf la sienne évidemment) que les vélos / trottinettes ont absolument TOUS les droits. Et tant qu'à faire, refiler la gestion des flottes au privé au lieu d'inciter les gens à utiliser leur propre vélo. Pas de juste milieu avec elle.

Paris ça va finir comme Barcelone, insupportables pour les résidents, de moins en place pour eux. Airbnb à fond, augmentation des loyers du parc privé, ... Bref, tant pis pour les parisiens de la ville sombre.

Par

Dommage de ne pas mettre quelqu'un qui a une expérience de la route à ce poste même si elle va être "conseillée"...bref elle va être un peu comme la H de Hawaï.

Par

encore une Ayatollah de pompe a fric routière.

Par

a t'on vraiment besoin de tout ses fonctionnaires payés une blinde à ne pas faire grand chose, ami de Richard Ferrand , autre bon à rien surpayé

le peuple ne veut plus de toute cette cour royale payée des sommes inavouables avec des avantages qu'ils n'ont pas mérités et n'ont jamais rien produit de leur dix doigts

Par

Encore une promotion pour une copine payé à rien foutre

Par

Elle a la même coupe de cheveux que la gourde du Poitou... ça s'annonce pas bien....:cyp:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire