Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Voitures électriques : le marché mondial moins dynamique en 2019

Voitures électriques : le marché mondial moins dynamique en 2019

Les chiffres définitifs ne sont pas encore connus mais le marché de la voiture électrique devrait avoir connu un net coup d'arrêt en 2019. Le troisième trimestre, notamment, a été synonyme de forte baisse. Une première depuis la commercialisation des premières électriques.

En attendant les chiffres définitifs de l'ensemble des marchés en 2019, il est déjà temps de dresser un premier bilan des ventes des "VE". Un terme qui regroupe véhicules 100 % électriques et hybrides rechargeables pour l'IFP Energies Nouvelles, qui annonce une baisse de 10 % de ses ventes au troisième trimestre 2019 dans le monde. C'est une première depuis toujours, puisque la croissance des électriques a été à deux, voire trois chiffres depuis plusieurs années. Et ceci est particulièrement marqué en Chine : "sur l’année, les ventes ont atteint 782 000 véhicules, en hausse de 26 %, bien en deçà des taux de croissance des années précédentes (93 % en 2018, 68 % en 2017, 143 % en 2016, 241 % en 2015, etc.)", commente l'Institut.

La faute, sans grande surprise, à l'arrêt des subventions publiques pour les voitures électriques disposant d'une autonomie de moins de 250 km, et la division par deux des bonus pour celles ayant une autonomie supérieure à 250 km. En Chine, cela a eu des effets immédiats, avec des ventes en chute de 19 % en 2019.

Tesla en phase de monopole ?

S'il fallait une autre preuve de la croissance très spécifique des ventes de voitures électriques, en voici une : le seul marché ayant connu une forte dynamique au troisième trimestre est l'Europe, la seule région qui allie bonus toujours importants pour l'achat d'électriques et restrictions de plus en plus importantes sur les véhicules à moteur thermique. En clair, le financement public fait croître artificiellement le marché de l'électrique (au moins en partie). Et lorsque les bonus sont supprimés ou fortement réduits, il ne reste "plus" que les ventes de véhicules haut de gamme, à plus de 40 000 ou 45 000 €.

Aux Etats-Unis, le marché des électriques est également à la baisse, mais au pays de l'oncle Sam, c'est bel et bien Tesla qui fait la pluie et le beau temps : en comptant l'ensemble des véhicules électrifiés, la Model 3 est la meilleure vente, loin devant la Toyota Prius. Le Los Angeles Times résume très bien pourquoi Tesla a autant la cote : "nous nous attendions à voir Tesla souffrir de la compétition (45 nouveautés électriques et hybrides rechargeables ont été lancées en 2019 aux USA), mais ça n'a pas été le cas. Certains analystes pensent que les acheteurs n'ont pas nécessairement envie d'une électrique quand ils achètent une Tesla - ils veulent avant tout une Tesla, qui remplace le dernier iPhone comme l'accoutrement "cool"". 

Malgré de fortes baisses des ventes des Model S et X (qui affichent tout de même 8 ans de carrière), Tesla parvient à faire ce que tous les autres constructeurs historiques n'ont pas réussi : rendre la voiture électrique "cool" et lui donner une image satisfaisante. Et il suffit de voir l'état de la concurrence pour se rendre compte que les autres marques n'y arrivent pas. La seule qui semble enfin y parvenir en 2020 semble Porsche, avec la Taycan, mais ça n'est clairement pas le genre d'auto qui fera que le marché de l'électrique deviendra autre chose que 0,5 % du parc automobile mondial.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (233)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et c'est reparti pour 600 commentaires PLexus sol-air le voilà l'article que tu attendais avec impatience :smile:

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Et c'est reparti pour 600 commentaires PLexus sol-air le voilà l'article que tu attendais avec impatience :smile:

Moi je visais plutôt les 500. Mais tu as raison d'être optimiste.

Par

Moins dynamique...sauf pour Tesla !!

Par

Bientôt chez nous...

Avec plus de 150.000 immatriculations réalisées sur le marché américain en 2019, la Tesla Model 3 domine largement un segment premium où les ventes des autres constructeurs sont en chute libre.

Rien ne va plus aux Etats-Unis depuis l’arrivée de la Tesla Model 3. Véritable « game changer » au sein d’un marché premium longtemps dominé par les marques allemandes et japonaises, la berline californienne a littéralement écrasé ses concurrentes.

Publié par le site WheelsJoint, le graphique ci-dessous témoigne de l’étendu des dégâts. Arrivée en mi-2017 sur le marché américain, la Tesla Model 3 n’a vraiment commencer à monter en puissance qu’en 2018, une fois résolus ses importants problèmes de production. Dès lors, les ventes ont grimpé en flèche. Sur la seule année 2019, le constructeur a immatriculé plus de 150.000 exemplaires de son modèle phare.

Par

la tesla 3 ..... la trabant du futur !!!!

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Et c'est reparti pour 600 commentaires PLexus sol-air le voilà l'article que tu attendais avec impatience :smile:

Je sors le popcorn que j'avais gardé en réserve ! :biggrin:

Quand on voit les 600 coms de gesticulations sur le sujet du coût de la recharge juste pour tenter de minimiser le coût d'utilisation réel d'un VE, je pense qu'on devrait atteindre les 1000 coms sur ce topic bien putaclic ! :bien:

C'est marrant mais chaque nouveau sujet sur l'elec me donne raison, longévité de la batterie, émissions de CO2, attente aux superchargers, coût de la recharge... : une fake news démontée après l'autre, et maintenant les ventes artificiellement soutenues bien mises en valeur pour bien enfoncer le clou de l'inutilité économique et écologique de cette "solution". :oops:

Pauvres ano et Cie, il va bientôt plus leur rester beaucoup d'arguments. Et ce qui est étonnant c'est qu'ils se battent toujours avec des arguments moisis (coût, minimisation des inconvénients, CO2, puissance), alors que ces idiots ne parlent jamais des seuls vrais avantages de l'électricité, à savoir l'agrément d'usage et les faibles émissions locales de polluants. Preuve s'il en fallait que finalement leur seul objectif est de justifier leur achat avec toute la mauvaise foi possible, et non de discuter objectivement des avantages comparés des diverses solutions actuelles... :redface:

Allez, canapé/popcorn et profitez ! :buzz:

:violon:

Par

On s'en rend peut être pas compte, mais la Tesla Model 3 est peut être la plus grosse révolution que le monde automobile ai connu depuis des décennies, je la compare sans aucun scrupule a l'effet que la Golf a eu à son lancement ou au Scénic dans le domaine des monospaces compact

Je suis très loin d'être fan d'Elon Musk et toute sa secte d'adorateurs mais là je dois reconnaître qu'ils ont tapé très fort

Par

En réponse à Rodger29

Bientôt chez nous...

Avec plus de 150.000 immatriculations réalisées sur le marché américain en 2019, la Tesla Model 3 domine largement un segment premium où les ventes des autres constructeurs sont en chute libre.

Rien ne va plus aux Etats-Unis depuis l’arrivée de la Tesla Model 3. Véritable « game changer » au sein d’un marché premium longtemps dominé par les marques allemandes et japonaises, la berline californienne a littéralement écrasé ses concurrentes.

Publié par le site WheelsJoint, le graphique ci-dessous témoigne de l’étendu des dégâts. Arrivée en mi-2017 sur le marché américain, la Tesla Model 3 n’a vraiment commencer à monter en puissance qu’en 2018, une fois résolus ses importants problèmes de production. Dès lors, les ventes ont grimpé en flèche. Sur la seule année 2019, le constructeur a immatriculé plus de 150.000 exemplaires de son modèle phare.

Ça commence les gesticulations désespérées et les arguments de mauvaise foi bien orientés ! :biggrin:

Aux US, combien en Californie avec l'incitation gouvernementale et l'avantage du climat propice à l'électricité...? Combien sans cette incitation et dans le reste du pays, notamment les états froids au nord et au Canada ? :chut:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Je sors le popcorn que j'avais gardé en réserve ! :biggrin:

Quand on voit les 600 coms de gesticulations sur le sujet du coût de la recharge juste pour tenter de minimiser le coût d'utilisation réel d'un VE, je pense qu'on devrait atteindre les 1000 coms sur ce topic bien putaclic ! :bien:

C'est marrant mais chaque nouveau sujet sur l'elec me donne raison, longévité de la batterie, émissions de CO2, attente aux superchargers, coût de la recharge... : une fake news démontée après l'autre, et maintenant les ventes artificiellement soutenues bien mises en valeur pour bien enfoncer le clou de l'inutilité économique et écologique de cette "solution". :oops:

Pauvres ano et Cie, il va bientôt plus leur rester beaucoup d'arguments. Et ce qui est étonnant c'est qu'ils se battent toujours avec des arguments moisis (coût, minimisation des inconvénients, CO2, puissance), alors que ces idiots ne parlent jamais des seuls vrais avantages de l'électricité, à savoir l'agrément d'usage et les faibles émissions locales de polluants. Preuve s'il en fallait que finalement leur seul objectif est de justifier leur achat avec toute la mauvaise foi possible, et non de discuter objectivement des avantages comparés des diverses solutions actuelles... :redface:

Allez, canapé/popcorn et profitez ! :buzz:

:violon:

Mais tu n’as raison sur rien le plexus :lol:

Cet effet transitoire du à la Chine ne durera pas, arrête de rêver.

Par

"Certains analystes pensent que les acheteurs n'ont pas nécessairement envie d'une électrique quand ils achètent une Tesla - ils veulent avant tout une Tesla, qui remplace le dernier iPhone comme l'accoutrement cool"

Des personnes avec un QI exceptionnel à n'en pas douter et ça se vérifie à chaque article quand les trolls de la marque viennent 'argumenter" :roll:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire