Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Volkswagen Golf GTE : la GTI branchée - Salon de l'auto Caradisiac 2020

La huitième génération de Volkswagen Golf débarque avec non pas une, ni deux versions sportives, mais bien trois ! GTI carburant au sans-plomb, GTD s'abreuvant au gazole, mais aussi GTE, qui combine essence et électricité. Déjà connue sur l'ancienne génération, elle se muscle et affiche désormais la même puissance que la GTI, soit 245 ch. Nous n'avons pas pu l'avoir pour le salon Caradisiac, mais nous l'avions découverte il y a quelques mois, et elle reste une grosse nouveauté, voici donc quelques infos pour vous.

Volkswagen Golf GTE : la GTI branchée - Salon de l'auto Caradisiac 2020

C'est juste avant le salon de Genève, et avant qu'il soit annulé, que Volkswagen a présenté les versions sportives de sa Golf. Et nous nous penchons ici sur la GTE. Il s'agit de celle qui combine essence et électricité : une hybride rechargeable.

La précédente Golf disposait déjà d'une version GTE. Elle affichait 204 ch et une batterie de 8,7 kWh. Déjà pas mal. Mais la nouvelle mouture muscle son jeu, et devient le pendant "écolo" de la GTI. Ce n'est donc pas un hasard si elle affiche la même puissance au cheval près : 245 ch. De quoi faire parler la poudre.

 

Car avec cette puissance, et en affichant un couple très élevé de 400 Nm, c'est certainement cette GTE qui sera la plus performante, surtout en reprises. Mais le poids supérieur devrait lui gréver les accélérations. Nous n'avons cependant pas encore de chiffres pour confirmer cette conjecture. 

La Golf change, mais conserve sa version hybride rechargeable GTE, qui muscle son jeu en devenant aussi puissante que la GTI, soit 245 ch.
La Golf change, mais conserve sa version hybride rechargeable GTE, qui muscle son jeu en devenant aussi puissante que la GTI, soit 245 ch.
La GTE reprend les attributs esthétiques sportifs de la GTI, avec des boucliers plus agressifs, de grosses jantes et une (fausse) double sortie d'échappement.
La GTE reprend les attributs esthétiques sportifs de la GTI, avec des boucliers plus agressifs, de grosses jantes et une (fausse) double sortie d'échappement.

 

Ce que l'on sait c'est que son système hybride est composé du 1.4 TSI 150 ch, accouplé à un moteur électrique de 115 ch. La puissance cumulée est de 245 ch donc (car les valeurs ne s'additionnent pas, elles se cumulent sur certaines plages de puissance et de couple).

La batterie hybride passe de 8,7 à 13 kWh, pour une autonomie de 60 km en 100 % électrique désormais.
La batterie hybride passe de 8,7 à 13 kWh, pour une autonomie de 60 km en 100 % électrique désormais.

Pour alimenter le moteur électrique, une nouvelle batterie lithium-ion, qui grossit elle aussi. De 8,7 kWh, elle passe à 13 kWh. Cela permet d'offrir à la Golf GTE une autonomie en 100 % électrique de 60 km, selon la norme WLTP. Et elle peut rouler jusqu'à 130 km/h en mode électrique. Le chargeur intégré permet de récupérer une pleine charge en 3,5 h depuis une wallbox, et en 6 heures sur une prise domestique.

Les valeurs de consommation et d'émissions de CO2 devraient être particulièrement basses, et lui éviter tout malus, ce qui pourrait la rendre économiquement intéressante face à la GTI.

L'intérieur est celui d'une Golf. Sobre et maintenant bardé d'écrans. Seule la sellerie est spécifique, avec son tissu à damiers, typique des "GT".
L'intérieur est celui d'une Golf. Sobre et maintenant bardé d'écrans. Seule la sellerie est spécifique, avec son tissu à damiers, typique des "GT".
Vue de 3/4 arrière, la Golf GTE reste assez sobre. Le Logo GTE centré sous la poignée de coffre permet de la reconnaître.
Vue de 3/4 arrière, la Golf GTE reste assez sobre. Le Logo GTE centré sous la poignée de coffre permet de la reconnaître.

 


 

Esthétiquement, cette GTE reprend les codes sportifs de la GTI, avec des monogrammes sur la calandre et le hayon, un bouclier doté d'une énorme entrée d'air type nid d'abeille et d'antibrouillards à 5 leds, des jantes de 18 pouces abritant des étriers de frein peints en rouge et... des sorties d'échappement bien planquées sous le bouclier arrière !

À l’intérieur, l'ambiance est proche de celui des Golf standards, au motif des sièges près, qui reprend le typique tissu écossais. La finition est donc bonne, et l'ergonomie moyenne, puisque toutes les fonctions passent désormais par les écrans tactiles, même la climatisation.

Les prix ne sont pas encore connus, mais ils risquent fort d'atteindre des sommets, la dernière génération de Golf ne faisant pas dans la modération.

  

 Remerciements

 

Volkswagen Golf GTE : la GTI branchée - Salon de l'auto Caradisiac 2020
Volkswagen Golf GTE : la GTI branchée - Salon de l'auto Caradisiac 2020

Le 1er salon de l'auto Caradisiac n'aurait pu avoir lieu sans le soutien actif de la Communauté d'agglomération du Cotentin et de l'Association des Amis du Hangar à Dirigeables d'Ecausseville. Grand merci à tous ceux qui ont facilité l'accueil de Caradisiac dans le hangar à ballons dirigeables d'Ecausseville, monument historique unique au monde !

 

Volkswagen Golf GTE : la GTI branchée - Salon de l'auto Caradisiac 2020

Nos plus vifs remerciements au Groupe Prévost qui nous a soutenus dès les premiers jours dans cette aventure qu'a été l'organisation du 1er salon de l'auto Caradisiac. Son expérience a facilité la gestion des flux de livraison de plus de cent voitures dans le Hangar d'Ecausseville, niché en pleine campagne normande ! 

 

 

Photos (5)

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire