Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Voiture de l'année 2017 : les sept finalistes, nos pronostics

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

Elles ne sont plus que sept à pouvoir prétendre au titre très convoité de Voiture de l'année. La liste des finalistes comporte deux françaises, deux japonaises, une allemande, une italienne et une suédoise. Le nom de celle qui succédera à l'Opel Astra sera connu le 6 mars 2017.

Voiture de l'année 2017 : les sept finalistes, nos pronostics

Voilà une élection qui vous intéressera peut-être plus que celle du candidat des Républicains pour les présidentielles 2017 (François Fillon, grand passionné d'autos, a été élu). Le nom de la prochaine voiture de l'année (Car of the Year) sera révélé le 6 mars prochain, au Salon de Genève. Mais les organisateurs ont déjà dévoilé la liste des sept finalistes, qui seront départagées par 58 journalistes européens.

Voici celles qui peuvent encore rêver du titre avec à chaque fois un petit avis sur les chances de l'emporter. Plus que les qualités des autos, nous avons tenu compte des goûts du jury, qui a fait preuve d'un grand conservatisme ces dernières années. Mais nous ne sommes jamais à l'abri d'une bonne surprise… qui déjouerait donc nos pronostics ! Le concours semble d'ailleurs très ouvert cette année.

À la suite de cet article, dites-nous quelle voiture mérite pour vous le titre en 2017 en répondant à notre sondage.

Alfa Romeo Giulia

Voiture de l'année 2017 : les sept finalistes, nos pronostics

Présentée en juin 2015, la Giulia n'est arrivée dans les concessions qu'en juin 2016, d'où sa présence dans l'élection 2017. Le Stelvio devrait l'éclipser dans les chiffres de ventes mais elle garde le rôle de porte-drapeau du renouveau d'Alfa Romeo. Un renouveau esthétique mais surtout technique, avec une plate-forme propulsion et une gamme de moteurs inédite.

Quelles sont ses chances ? Fortes > Le jury a un faible pour les berlines classiques (Passat en 2015, Insignia en 2009) et les Alfa Romeo, même si la marque n'a pas été titrée depuis 2001 (147). En 2011, la Giulietta a perdu d'un cheveu face à la Nissan Leaf.

Citroën C3

Voiture de l'année 2017 : les sept finalistes, nos pronostics

La citadine de Citroën a réussi sa mue. Si elle a abandonné sa silhouette en arc de cercle, la C3 n'a pas fait une croix sur l'originalité avec des formes arrondies, des protections de carrosserie généreuses et de nombreuses possibilités de personnalisation. Sa caméra intégrée est un petit détail techno amusant.

Quelles sont ses chances ? Moyennes > Bon point pour la C3 : Citroën n'a pas été couronné depuis 1990 (XM). Mais l'auto, même si elle est pleine de qualités, semble un peu trop originale pour récolter des points aux quatre coins de l'Europe.

Mercedes Classe E

Voiture de l'année 2017 : les sept finalistes, nos pronostics

La nouvelle Classe E n'a pas bouleversé une recette qui fonctionne depuis des décennies. Mais cette cinquième mouture a mis le paquet sur la dotation technologique, faisant un gros pas en avant vers la conduite autonome. Mercedes a aussi de nouveau fait progresser le niveau de raffinement.

Quelles sont ses chances ? Faibles > Cette Classe E est la voiture presque parfaite, prête à faire une moisson de points. Mais c'est une routière haut de gamme, une catégorie qui n'a pas vraiment la cote dans cette élection.

Nissan Micra

Voiture de l'année 2017 : les sept finalistes, nos pronostics

Nissan change tout pour la Micra. Plus grande, dérivée de la Renault Clio, la cinquième génération adopte un look plus dynamique et sa présentation intérieure fait un bond en avant. De toutes les finalistes, elle est la seule qui n'est pas disponible à la commande. Sa présence peut d'ailleurs intriguer, la règle des sélections indiquant que la voiture doit être vendue dans au moins cinq pays européens avant la fin 2016.

Quelles sont ses chances ? Bonnes > La Micra a déjà eu le titre, en 1993 avec la seconde génération. La nouvelle mouture pourrait être la bonne surprise si elle montre de bonnes qualités routières lors des premiers essais.

Peugeot 3008

Voiture de l'année 2017 : les sept finalistes, nos pronostics

Attention, carton commercial en devenir. La seconde génération du 3008 oublie le positionnement bancal mi-monospace mi-4x4 pour rejoindre la catégorie très en vogue des SUV compacts. Elle inaugure les dernières évolutions esthétiques de Peugeot, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur avec la nouvelle mouture du i-Cockpit. Au-dessus du volant trône une instrumentation 100 % numérique.

Quelles sont ses chances ? Très fortes > A ce jour, il est le favori, même si Peugeot a gagné récemment (308 II en 2014). Il coche toutes les cases pour réussir. Seul ombre au tableau : le jury n'a encore jamais couronné un SUV, semblant hermétique à cette mode.

Toyota C-HR

Voiture de l'année 2017 : les sept finalistes, nos pronostics

Envieux du succès du Nissan Juke, Toyota a lui aussi voulu son crossover original. Et il n'y est pas allé avec le dos de la cuillère, le C-HR étant très osé esthétiquement. D'un gabarit semblable à un Qashqai, il joue les SUV coupé sans pour autant sacrifier l'habitabilité aux places arrière. Mais les passagers de la banquette n'auront pas une bonne vue sur l'extérieur ! Toyota fait un autre pari audacieux : il oublie le diesel, préférant miser sur l'hybride.

Quelles sont ses chances ? Faibles. Sur le papier, Toyota part avec quelques handicaps. Ces dernières années, le jury a fait preuve d'un véritable conservatisme, en choisissant de sages compactes ou berlines. Les excentricités du C-HR risquent de ne pas plaire.

Volvo S90/V90

Voiture de l'année 2017 : les sept finalistes, nos pronostics

En plein renouvellement, Volvo a donné la priorité à la refonte de ses grands modèles. Avant de changer son best-seller XC60, il s'est ainsi attaqué au XC90 puis a lancé un duo de routières ambitieuses, les S90 et V90. Elles portent à merveille les valeurs suédoises : style élégant avec une touche d'originalité, habitacle qui marie technologie et matériaux nobles et haut niveau de sécurité.

Quelles sont ses chances ? Bonnes > En 2016, Volvo, qui n'a encore jamais gagné, a fini deuxième avec le XC90, qui n'a terminé qu'à quelques points de l'Opel Astra. Les carrosseries berline et break plus traditionnelles pourraient lui permettre d'être enfin sacré. Le positionnement est tout aussi haut de gamme que pour la Classe E, mais Volvo a un petit air d'exotisme qui peut faire mouche.

 

Elles sont déjà les grandes perdantes

Dans la liste des pré-sélectionnées, il y avait de sérieuses prétendantes. Pour elles, ne pas être en finale est un échec. Parmi les plus grosses déceptions, il y a le Renault Scénic, qui a pourtant brillamment mis à jour la formule du monospace compact. D'ailleurs, Renault aura renouvelé toute sa gamme en un temps record… et aucun de ses nouveaux modèles n'aura été voiture de l'année. Autre raté : Fiat, avec la Tipo. L'italien est pourtant la marque préférée du jury, avec neuf trophées. C'est aussi la douche froide pour les coréens, puisque les Hyundai Ioniq et Kia Niro ont été recalées. Étonnant pour deux voitures vertes à grande diffusion.

 

 

Vidéos populaires

Commentaires (125)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Que des winners cette année :bien:

ça change de losers de l'an dernier :oui:

Par

le 3008 sera le gagnant grâce a son sucée commercial...

Par

Ca me fera toujours claquer de rire ces histoires de voitures de l'année.. surtout que là on touche au summum.. avant c'était déjà ridicule d'élire une voiture de l'année en mars.. puis ça a été en février.. puis en janvier..

Maintenant on est carrément en novembre de l'année d'avant celle concernée et ils sont déjà entrain de choisir la meilleure voiture d'une année qui n'est même pas commencée :ptdr::voyons:

Par

Cette année encore, ce sera un tout petit crû...

Aucune caisse pouvant prétendre à avoir fait progresser ou étonner la gent automobile dans ce dernier groupe.

Et surtout pas le Concombre masqué 3008.... une camionnette de plus sur la route n'ayant pas même la décence de pouvoir se parer de dessous en rapport avec l'apparence...

Par

Étonnant aussi de pouvoir voter pour des autos non encore commercialisées, comme cette Micra.

C'était déjà le cas une année avec la Leaf....dont on se demandait bien qui avait eu le privilège d'avoir réellement pu l'acquérir...

Par

Autre certitude, ce ne sera toujours pas l'année où Béhème décrochera le titre....

Dernier réel indépendant du secteur Premium, ayant sauvé Mini et Rolls, proposant une gamme d'autos souvent séduisantes sur l'ensemble des continents, aux moteurs parmi les plus performants en matière de rapport efficience/sobriété, impliqué dans l'électrique et l'hybride.

Le tout sans casseroles aux fesses à date...

Constructeur rentable aussi, comprenez pourvoyeur d'emplois.

Croyez vous que tout ceci mérite récompense ?

Pas celle là en tout cas....

Par

ça va être le 3008 ou sans doute la Volvo, la Mercedes classe E est une photocopie de la S et de la C c'est triste

Par

Oh boudiou...

Je vous épargne la rengaine habituelle sur les SUV. Mais les 2 gros plein de fuel, c'est d'ores et déjà ---> dehors. Cela dit, vu l'épidémie qu'ils constituent, je demeure surpris de n'en retrouver que 2 ici.

On met également de côté la Micra...puisque celle-ci n'a même pas été essayée. S'il était encore besoin de prouver le haut degré de nawak de cette élection...

La C3, elle, a bien été testée. Et conclusion...elle vaut pas un clou ! Recalée donc.

Reste donc 3 berlines ""familiales"" (avec double guillemets). Très longues, très chères, malpratiques au diable. Bref, des autos bien dans l'ère du temps.

Allez, par défaut, la Giulia. Parce qu'elle me donne l'impression de voir une personne défunte revenir à la vie. Et qu'en plus...bah l'ex macchabée...elle a sacrément bonne mine.

...

Autrement, comment est-il possible d'expliquer l'absence de la si rationnelle Tipo (malgré son exécrable niveau de sécurité), mais surtout, SURTOUT de l'excellente Ioniq. Visuellement plus qu'acceptable, dotée d'une présentation agréable, disponible en 3 offres distinctes et abouties, accessible financièrement, et toujours pourvue de cette appréciable garantie.

À mon sens, incontestablement celle qui aurait dû être élue. Et on ne la retrouve même pas parmi les finalistes...

Par

En réponse à roc et gravillon

Autre certitude, ce ne sera toujours pas l'année où Béhème décrochera le titre....

Dernier réel indépendant du secteur Premium, ayant sauvé Mini et Rolls, proposant une gamme d'autos souvent séduisantes sur l'ensemble des continents, aux moteurs parmi les plus performants en matière de rapport efficience/sobriété, impliqué dans l'électrique et l'hybride.

Le tout sans casseroles aux fesses à date...

Constructeur rentable aussi, comprenez pourvoyeur d'emplois.

Croyez vous que tout ceci mérite récompense ?

Pas celle là en tout cas....

ils sont impliqués dans l'hybride et l'électrique ? heu comme tout le monde et avec des performances en dessous de tout le monde :bah:

comment élire des mauvais produits :areuh:

Par

sinon rocky t'a trouvé le vainqueur j'espère :wink: tu vois ce que je veux dire :langue:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire