Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

1000 tracteurs à Paris, pas de record d'embouteillages

Dans Economie / Politique / Politique

Le blocage de la capitale par les agriculteurs venus dénoncer leur « ras le bol » n’a pas eu l’impact redouté. Tout du moins sur la circulation. Si 1 000 tracteurs ont convergé tôt ce matin vers Paris, le cumul de bouchons n’a pas atteint de record. A 9h00 le nombre de kilomètres de bouchon a atteint 339 kilomètres, selon Sytadin. Un jour presque normal pour un automobiliste francilien.

1000 tracteurs à Paris, pas de record d'embouteillages

Ce matin, environ des milliers d'agriculteurs venus des régions Hauts-de-France, Normandie, Ile-de-France, Grand-Est, Centre-Val-de-Loire et Bourgogne-Franche-Comté se sont donnés rendez-vous Avenue Foch à Paris pour manifester leur ras-le bol, à l’appel de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles). Les agriculteurs sont venus bloquer la capitale au volant de leur tracteur afin de mettre la pression sur le gouvernement, à quelques jours de la grande grève du 5 décembre.

Leurs revendications sont nombreuses : « accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Mercosur, négociations avec la grande distribution, perte du pouvoir d’achat ou encore "agribashing". Face à la multiplication des arrêtés anti-pesticides et des intrusions dans les élevages, les agriculteurs s’estiment dénigrés, déconsidérés, aussi bien par les pouvoirs publics que par les consommateurs.

Pas de record d'embouteillage enregistré

A 8 h30, le pic, on comptait 339 km de bouchons cumulés en Ile-de-France, selon le site d’information du trafic autoroutier francilien Sytadin. Un pic important mais pas exceptionnel au regard des conditions de circulation catastrophiques depuis la rentrée en île de France. On est par exemple très loin du record de 628 km de bouchons cumulés enregistré par Sytadin début octobre, en raison… du jour (un mardi apparemment plus sujet aux embouteillages) et de la pluie.

La « convergence » des agriculteurs mobilisés se fera surtout sur le boulevard périphérique, « depuis le nord, l’est et le sud ». La circulation sera déviée aux abords de la Porte Dauphine, point de ralliement. La dispersion est prévue vers 18 heures, générant à nouveau des embouteillages à l’heure de pointe.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Dernières vidéos

Publicité : Ne manquez pas

Toute l'actualité

Commentaires (73)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Sachant que les tracteurs roulent à 30 km/h en moyenne, ça fait 10 de plus que la vitesse moyenne des Franciliens :biggrin:

Par

Emmerdez les automobilistes parce que le gouvernement fait de la merde... Excusez moi mais ça devient n'importe quoi. Ils ont tout a fait le droit de se faire entendre MAIS emmerdez le gouvernement, pas les personnes qui vont aller au boulot!

Par

En réponse à SKERD

Emmerdez les automobilistes parce que le gouvernement fait de la merde... Excusez moi mais ça devient n'importe quoi. Ils ont tout a fait le droit de se faire entendre MAIS emmerdez le gouvernement, pas les personnes qui vont aller au boulot!

c'est le peuple qui achètent des produits agricoles pour manger, non?

Par

En réponse à Jean Kevin Sandoutologue

c'est le peuple qui achètent des produits agricoles pour manger, non?

Oui et ?

Par

S'il n'y a pas eu beaucoup de bouchons, c'est que les gens ont pris leur disposition, c'était net. Ca sera pareil le 5. Dommage pour ceux que j'ai vu bloqué derrière le cortège sur le périph intérieur avant la porte d'italie.

Par

En réponse à lorenzozozo

Sachant que les tracteurs roulent à 30 km/h en moyenne, ça fait 10 de plus que la vitesse moyenne des Franciliens :biggrin:

Excellent !

Par

Quand j'entends les pub Lidl dans lesquelles ils se vantent de travailler avec les producteurs et dans le même temps ils proposent les produits les moins chers du marché, je me dis qu'il y a un problème. Et celui qui est lésé est probablement le producteur.

Par

ils ont raison bloquer les parisiens!! lol

sinon plus malin allez bloquer rungis!!

et affamer les bourgeois..de paname l'lélectorat macron!!

autre solution allez aux manifs des gilets jaunes faire peur aux bobos parisiens..allez au charbon!!

faire chier le sans dents banlieusard en pérriphérie de paris..

çà sert à rien!!

Par

En réponse à SKERD

Oui et ?

donc le peuple est encore plus responsable que l'État, d'ailleurs c'est le peuple qui choisi le gouvernement, donc la politique agricole du pays.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire