Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

40 % des jeunes conduisent après avoir bu de l'alcool ou fumé de la drogue

40 % des jeunes conduisent après avoir bu de l'alcool ou fumé de la drogue

Alors que les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les 18/24 ans, une étude montre que les jeunes ont encore de très mauvaises habitudes au volant.

La Sécurité Routière le rappelait récemment à l'occasion du lancement d'une nouvelle campagne de prévention, dans laquelle apparaît Spider Man : les accidents de la route restent la première cause de mortalité chez les jeunes. L'année dernière, près de 600 personnes de 18 à 24 ans sont décédées. 24 % des jeunes impliqués dans un accident mortel étaient alcoolisés. Une étude réalisée pour Maaf Prévention confirme que les 18/24 ans ont encore de mauvaises habitudes avec l'alcool et les drogues.

L'enquête fait d'abord un état des lieux des fréquences de consommation. 29 % des sondés ont déclaré boire de l'alcool plusieurs fois par semaine, dont 3 % chaque jour. 47 % fument du cannabis au moins une fois dans l'année, 8 % plusieurs fois dans la semaine et 11 % tous les jours ! 2 % ont une consommation fréquente de drogues dures comme la cocaïne.

Seulement un jeune sur deux applique la règle du conducteur désigné

Malheureusement, 40 % ont avoué avoir déjà pris le volant après avoir bu ou consommé de la drogue. Une part importante et inquiétante. Dans le détail, pour 27 % c'est arrivé une à deux fois et pour 13 % c'est arrivé souvent. 40 % n'ont jamais pris ce risque (le reste ne conduit pas).

Les jeunes semblent faire moins confiance quand ils ne sont pas au volant. Ainsi, 62 % disent toujours non à un ami qui a bu ou fumé qui propose de les ramener. 30 % disent non parfois… mais 8 % montent toujours en voiture.

Côté consommation lorsqu'il faut conduire par la suite, 53 % des sondés déclarent se limiter à un verre s'ils prennent le volant après. Mais 15 % ne cachent pas qu'ils boivent 3 verres ou plus. En groupe, la règle de "celui qui conduit, c'est celui qui ne bois pas" est appliquée par un jeune sur deux. Mais dans 18 % des cas, il n'y a pas de conducteur désigné.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire