Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

600 000 électriques et hybrides rechargeables sur les routes françaises

600 000 électriques et hybrides rechargeables sur les routes françaises

La sauce électrique prend-elle ? Si l'on en croit les chiffres récents de l'Avere, il y aura bientôt 600 000 voitures hybrides rechargeables et électriques sur les routes françaises. Et ce n'est qu'un début.

La part de marché des voitures rechargeables ne cesse de croître en France, c'est désormais un fait avéré. L'Avere-France, qui rappelle justement que le niveau d'immatriculation du marché automobile français n'a pas retrouvé celui d'avant-crise, précise aussi que ce sont justement les voitures électrifiées qui en profitent en voyant leur part de marché croître.

Sur les cinq premiers mois de l'année, 55 947 véhicules électriques et 55 689 véhicules hybrides rechargeables ont été immatriculés. Ce qui porte le parc roulant de voitures rechargeables en France à près de 600 000. Cette barrière sera aisément dépassée dans le courant de l'année. Au final, la croissance soutenue a permis de gonfler le nombre de ces autos sur les routes et de le multiplier par 10 en 7 ans.

Et nous sommes probablement encore loin du point d'inflexion de la courbe, puisque la plupart des clients sont encore des "early adopters", comme les appellent les américains, à savoir des clients précoces, renseignés sur les technologies et souvent avec un pouvoir d'achat supérieur à la moyenne.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (52)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Tant mieux qu ils y est des early adopters, ceux sont eux qui essuiront les platres, un peu comme les nouveaux lotissements, ca m a toujours fait marrer les meccs qui pose du parquet massif alors que le client a demandé du carrelage ) :biggrin:

Par

Et ce n'est que le début

Le grand remplacement a bel et bien commencé :ml:

Par

Sur un parc de 52 millions de véhicules... cela représente... Roulement de tambour... 0.8%

Par

En réponse à Taro.H

Sur un parc de 52 millions de véhicules... cela représente... Roulement de tambour... 0.8%

Effectivement quand la mayo prend pas, ca prend pas :biggrin:

Par

En réponse à KM69

Effectivement quand la mayo prend pas, ca prend pas :biggrin:

Et on essaie de vous faire croire que y'en a déjà plus que des diesel :buzz:

Par

Il y a même des "early adopters" qui n'ont rien demandé. :ddr:

J'en connais un qui a une Zoé pour ses déplacements professionnels et qui ne peut recharger ni au bureau, ni à son domicile (j'imagine au passage la complexité de la note de frais... :ddr: ). Sans compter qu'il n'est pas certain de pouvoir arriver jusque chez tous ses clients avec l'autonomie de l'engin... :lol:

Par

En réponse à 360Magnum

Et on essaie de vous faire croire que y'en a déjà plus que des diesel :buzz:

Tout à fait, il suffit de regarder les flottes de voiture société et non celle de fonction, que des clio 5 dci ou 208 1.5 hdi 100 des véhicules pour tomber de l'autoroute jusqu' a 200 miles kms sans aucun soucis ...

Ce n'est pas des hybrides à 50 miles euros qui vont les remplacer et encore moins de l'électrique :violon:

Par

En réponse à Taro.H

Sur un parc de 52 millions de véhicules... cela représente... Roulement de tambour... 0.8%

Mon pauvre ami tu n'as rien démontré.

C'est la dynamique qu'il faut avoir le courage d'affronter

Par

En réponse à Gastor

Mon pauvre ami tu n'as rien démontré.

C'est la dynamique qu'il faut avoir le courage d'affronter

La dynamique n'est vraiment pas à la hauteur des primes bonnus accordées, c'est même médiocre :lol:

Par

j'y pensais hier en voyant l'état d'une borne électrique esseulée dans une zone commerciale , je parle d'une vraie borne puissante qui fonctionne avec un abonnement et une carte de paiement, aussi en relisant un article qui parlait du prix réel de la recharge et du temps , ceux-ci étant liés à la puissance désirée et qui se rapprochait fortement d'un plein de carburant fossile , ha oui parlons en du fossile et regardons autour de nous quels sont les pays dont l'électricité n'est pas d'origine fossile , la voiture électrique a très bien sa place en ville au nom de la moindre émission de CO2 (d'ailleurs là se trouve(80% de ses ventes), hormis ça pour le moment et la technologie actuelle , ça s'arrête là

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire