La Renault Mégane CC tente de se faire une place sur un segment des cabriolets qui ne cesse de se contracter dans une Europe automobile de plus en plus pragmatique. En France, elle ne navigue qu'en 4e position des ventes où elle se trouve en face de la Peugeot 308 CC leader (à partir de 27 250 €) et la VW Eos (à partir de 28 800 €), ses 2 rivales à toit en dur repliable. Mais sur le segment des cabriolets, il faut aussi ajouter les modèles en capote souple comme la VW Coccinelle (à partir de 21 400 €), la Golf cabriolet (à partir de 25 350 €) ou encore l'Opel Cascada (à partir de 29 990 € sur le 1,4 l turbo 140 ch).


Par rapport à toutes ces concurrentes, Renault fait le choix d'une gamme de prix bien plus resserrée allant de 30 450 € (malus compris) pour une 1,2 l TCe 130 GT-Line à 34 050 € pour la dCi 130 Intens. C'est clairement un choix de fin de vie avec des modèles cœur de cible plutôt bien équipés, aucun désir de conquête ici, on fait durer jusqu'à l'extinction de cette génération.

En face, une 308 CC Sport Pack 2,0 l HDI 160 ch débute à 32 750 € malus compris, un Volkswagen Eos Sportline 2,0 l TDI 140 ch s'échange à partir de 34 840 € alors qu'une Opel propose un Cascada Cosmo 2,0l CDTI de 165 ch à 34 240 € malus compris. Ceux qui veulent rouler dans une institution comme les VW Coccinelle ou Golf avec le moteur 2,0l TDI 140 ch le peuvent pour respectivement 30 100 € pour une finition Vintage ou 33 230 € pour une Carat.

Les prix

Version Co2 (en g/km) Prix Bonus / Malus
III (2) COUPE CABRIOLET 1.5 DCI 110 FAP GT LINE EDC 124 -- 32 800 €

III (2) COUPE CABRIOLET 1.2 TCE 130 GT LINE 145 -- 29 950 €

III (2) COUPE CABRIOLET 1.5 DCI 110 FAP ENERGY GT LINE 115 -- 31 600 €

III (3) COUPE CABRIOLET 1.2 TCE 130 INTENS 152 -- 31 150 €

III (3) COUPE CABRIOLET 1.9 DCI 130 FAP ENERGY GT LINE 115 -- 32 850 €

III (3) COUPE CABRIOLET 1.9 DCI 130 FAP ENERGY INTENS 123 -- 34 050 €

L'alternative occasion : quoi pour le même prix ?



La Mégane CC 1.6 dCi 130 Intens de notre essai est affiché à 34 050 €. Ses rejets de CO2 de 123 grammes par km maximum lui permettent de rester neutre au malus. Concernant une éventuelle remise, on peut compter sur du lourd, Renault étant un habitué des grosses remises. On peut tabler sur 15 % sans trop forcer. Nous nous sommes donc basés sur un budget d'environ 28 900 € pour lui opposer des alternatives en occasion.


L'alternative dans la catégorie :

Volkswagen Eos : c'est un concurrent direct de la Mégane, et une référence dans la catégorie. On peut pour le budget trouver un modèle 2.0 TDI 140 aussi sobre que performant, en finition haut de gamme Carat. Il sera de 2013 et n'affichera que 15 000 km en moyenne au compteur. Sérieux, il garde mieux la cote que la Mégane CC, et se revendra un peu mieux.


L'alternative en dehors de la catégorie :

BMX Série 3 Coupé/Cabriolet : plus luxueux, plus Premium, plus performant, plus sportif. Il est bien plus intéressant que la Mégane CC, c'est évident, mais bien plus cher ! En occasion toutefois, on peut trouver un modèle intéressant, du style, en essence, un CC 320i de 170 ch. Pour moins de 29 000 €, vous repartirez avec un modèle 2011, finition Luxe, et environ 40 000 km au compteur. Pas vraiment de quoi hésiter si vous aimez les voitures plaisir.


L'alternative originale :

Lexus SC : on le voit peu, tout simplement parce qu'il s'est vendu peu en France. Cela le rend de fait original, si l'on veut en faire une alternative à la Mégane. Rare, il fuadra un peu de patience pour en dénicher un, mais ça vaut le coup, car les prestations sont à la hauteur du Premium et le charme certain. Pour le budget, un modèle 2007 avec moins de 50 000 km se trouve. Vous roulerez alors en cabriolet V8 de 286 ch, mélodieux et confortable. Que demande le peuple ?

Par Manuel Cailliot