C'est un peu à s'y perdre et à ne plus rien comprendre chez Peugeot. Le constructeur annonçait récemment qu'il allait faire le ménage dans son catalogue en supprimant les autos peu rentables, qui ne se vendent pas assez (comprenez, en partie les autos plaisir comme le RCZ).


Peugeot : la 308 GTI dévoile son tarif, la 308 R Hybrid prend le chemin de la production

Peugeot : la 308 GTI dévoile son tarif, la 308 R Hybrid prend le chemin de la production

 
`); if($("#JSplayerDivvd10481 iframe").attr("src").indexOf('?') != -1){ $("#JSplayerDivvd10481 iframe").attr("src", $("#JSplayerDivvd10481 iframe").attr("src")+"&autoplay=1"); } else{ $("#JSplayerDivvd10481 iframe").attr("src", $("#JSplayerDivvd10481 iframe").attr("src")+"?autoplay=1"); } }


Et voilà qu'il y a deux jours, Maxime Picat, le patron de Peugeot, publiait sur son compte Twitter une photo d'un prototype à moitié camouflé de 308 R Hybrid avec Carlos Tavares au volant et en légende « on dirait que la 308 R Hybrid est prête à rouler ». Plus loin, dans les commentaires, il explique qu'il donne rendez-vous à Francfort pour plus d'informations, mais nous sommes semble-t-il bien partis pour avoir un modèle de production après le concept présenté au salon de Pékin en avril.


Toujours au chapitre de la 308, le lion dévoile le tarif de la version GTI qui démarrera à 37200 €. L'auto est plutôt bien équipée de série mais elle propose évidemment quelques options comme la peinture bi-ton à 1800 €. Bonne nouvelle en revanche, le malus n'est que de 250 €, mais la 308 GTI reste chère, notamment face aux Focus ST (29000 €) ou Honda Civic Type R de 310 ch (35000 €).