Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi : quels changements ?

Dans Economie / Politique / Industrie

, mis à jour

Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi : quels changements ?

L'Alliance dévoile aujourd'hui son nouveau plan stratégique, qui va mener vers une meilleure coopération entre Renault, Nissan et Mitsubishi. Il va surtout y avoir une distribution plus claire des rôles, avec notamment des modèles développés par une marque et adaptés par les autres.

Le nouveau départ de Renault et de Nissan commence par un nouveau départ de l'Alliance. C'est donc elle qui a fait l'objet d'une première conférence de presse, ce 27 mai. Les dirigeants des membres ont enfin précisé l'évolution du fonctionnement de l'attelage, où trois grands constructeurs collaborent mais gardent leur indépendance.

L'ensemble a frôlé le déraillement avec la chute de Ghosn et les réticences de celui qui avait pris sa place au poste de directeur général, Hiroto Saikawa. Mais ce dernier a été poussé vers la sortie, suite à des irrégularités sur sa rémunération, et une nouvelle direction plus "Alliance compatible" a été mise en place.

La conférence en live

 

Les grandes annonces

  • Des régions de référence pour les trois marques

L'Alliance avait déjà annoncé en début d'année la mise en place d'une stratégie "leader/follower". Cela marche d'abord pour les régions. Nissan deviendra le référent en Chine, Amérique du Nord et Japon ; Renault pour l'Europe, la Russie, l'Amérique du Sud et l'Afrique du Nord ; et Mitsubishi Motors pour l'Asie du Sud et l’Océanie.

  • Un véhicule mère développé par une marque, des dérivés chez les autres

Ensuite, et très important, le leader/follower va être appliqué pour le développement de nouveaux modèles. Il y aura ainsi un véhicule mère et des véhicules soeurs. L'Alliance indique déjà que le renouvellement des SUV compacts après 2025 sera géré par Nissan. Renault s'occupera des citadines et SUV urbains. En clair, Renault mettra au point le Captur 3, et le Juke 3 en sera dérivé. Lors de la conférence, il a été assuré que les parties visibles resteront bien différenciées. Renault restera maître pour les utilitaires.

Les membres vont poursuivre leurs efforts de partage de plate-forme et de moteurs. Par exemple, en Amérique Latine, Renault et Nissan ont un total de quatre bases. Il n'y en aura plus qu'une, la CMF-B, utilisée dans deux usines par sept modèles.

Selon l'Alliance, l'objectif est de réduire les coûts de développement jusqu'à 40 %. Près de la moitié des futurs modèles de l'Alliance devraient être développés selon ce nouveau principe. L'Alliance indique qu'elle veillera à ce que les modèles "soient produits dans un environnement le plus compétitif possible". Des productions seront ainsi regroupées.

  • Hybride pour Renault, hybride rechargeable pour Mitsubishi, électrique pour Nissan

Côté moteurs et technologies, ce sera pareil. Nissan est désigné responsable de la conduite autonome. Renault va se charger des technos des voitures connectées. Côté électrification, Renault s'occupera des moteurs pour les petits modèles, avec notamment l'hybride des citadines mais aussi un nouveau petit SUV électrique. Nissan sera chargé des moteurs électriques pour la nouvelle base CMF-EV. Mitsubishi sera responsable des blocs hybrides rechargeables sur les segments C et D.

Pour Jean-Dominique Senard, président de Renault et du conseil opérationnel de l'Alliance, cette nouvelle stratégie "permettra à l'Alliance de tirer le meilleur parti des atouts et des capacités de performance de chaque entreprise, tout en s'appuyant sur leur culture et leur héritage respectifs. Les trois entreprises couvriront tous les segments et technologies de véhicule, dans toutes les zones géographiques, pour le bénéfice de chaque client, tout en améliorant leur compétitivité respective, leur rentabilité durable et leur responsabilité́ sociale et environnementale".

Il y a donc enfin une répartition claire des rôles, pour éviter de curieux doublons, comme cela a été le cas pour le développement de l'hybride simple, Renault et Nissan ayant chacun de leur côté mis au point un moteur du genre. Renault, Nissan et Mitsubishi souhaitent donc booster les synergies pour faire des économies.

On note quand même que le leader/follower sur les nouveautés ne se concrétisera que dans quelques années, preuve que l'Alliance a perdu beaucoup de temps. Exemple avec les SUV compacts : la stratégie sera effective après 2025, alors que Nissan et Renault vont lancer de nouveaux Qashqai et Kadjar d'ici l'année prochaine.

On souligne aussi qu'il n'y a aucun changement dans les liens capitalistiques des sociétés, alors que du côté de Nissan, on a longtemps réclamé un rééquilibrage, qui reflète davantage le poids des ventes. Nissan détient en effet 15 % de Renault, qui détient 43 % de Nissan. Jean-Dominique Senard a rapidement balayé l'idée d'une fusion.

Les trois entités gardent donc une indépendance et un déséquilibre des liens… en espérant que cela n'entraîne pas encore des guerres d'ego et des rancœurs qui paralysent l'Alliance.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault

Commentaires (41)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les canards boiteux Renault et Nissan qui ne se sont jamais vraiment entendus et le troisième larron émanation d'un énorme conglomérat industriel et commercial. Comment est-ce que ça va évoluer ? La réponse est peut-être déjà dans le logo. Vous placez trois diamants sur les gribouillis...on dira ce qu'on voudra mais les japonais quand il veulent investir une place forte, savent user de patience et de ruse. En même temps avec des énarques et des X, on peut pas dire qu'on a la meilleure défense

Par

En réponse à Asturien

Les canards boiteux Renault et Nissan qui ne se sont jamais vraiment entendus et le troisième larron émanation d'un énorme conglomérat industriel et commercial. Comment est-ce que ça va évoluer ? La réponse est peut-être déjà dans le logo. Vous placez trois diamants sur les gribouillis...on dira ce qu'on voudra mais les japonais quand il veulent investir une place forte, savent user de patience et de ruse. En même temps avec des énarques et des X, on peut pas dire qu'on a la meilleure défense

Le problème ce n'est pas les énarques ou les polytechniciens mais les élus qui sont ministres.

Ils ont jamais rien compris au monde de l'entreprise, ils ont toujours été des employés salariés ou des élus où l'argent tombe du ciel grâce à l'état où en tapant dans les poches des contribuables quand il en manque, ils ont absolue aucune notion de guerre économique, de recherche d'argent par le gain de clients, ce qui necrsy d'être compétitif au niveau des produits ou services mais aussi du prix et de la qualité.

Conséquence ?

Ils sont complètement à la ramasse quand ils parlent du monde de l'entreprise, ils voient des Bisounours partout.

Ils acceptent des compromis totalement aberrant parce que c'est pas eux qui se battent pour faire vivre l'entreprise alors ça ne leur coûte pas grand chose de faire les grands seigneurs en trouvant des compromis perdant-gagnant toujours au profit des sociétés étrangères qui se frottent les mains de discuter avec les élus français.

Pourquoi donc les présidents français vendent pour des milliards quand ils sont à l'étranger des produits (avions, trains, etc) ou des services (régie d'eau, d'assainissement, etc) ?

Parce qu'ils font des remises et ds prix complètement WTF qui font que les grandes entreprises des pays étrangers ont bien compris que pour acheter à prix coûtant il faut passer par les grands élus français.

Pour Renault ou PSa, avec nos élus en cartons, ils sont prêts à tout les sacrifices pour créer leur 'airbus de l'automobile' quitte à donner Renault ou PSa à une société en carton qui est au l'agonie depuis des années et qui ne survit qu'en vendant à prix fort des petites filiales afin d'avoir des liquidités pour sauver les bilans.

Avec nissan et Mitsubishi, on a vu comment le gouvernement actuel à protéger Ghosn le pdg français et aussi Renault qui s'écrouler en bourse.

Il a vraiment rien fait. Il a laisser faire. Il ne voulait pas faire de vagues alors que c'était un complot japonais pour reprendre le contrôle de Nissan et virer Renault se cette union qu'il ne voulait pas.

Avec des élus français, on est sur que les entreprises francaises ne seront jamais protégées ni soutenus dans leur guerre commerciales.

Nos élus sont des gros tout mois tout doux, ils vivent dans le monde des Bisounours , ils sont exécrables uniquement avec leur collaborateurs mais avec les étrangers ils sont des crèmes qui se font marcher dessus avec le sourire.

Voilà les élus français. Des idiots finis. Mais normal ils sortent du moule bien français, on voit beaucoup d'idiots sur Cara, les élus sont de cette masse là, la masse ultra majoritaire francaise. Donc pas surprenant qu'ils sont aussi nuls et stupides.

Par

En réponse à n1cool

Le problème ce n'est pas les énarques ou les polytechniciens mais les élus qui sont ministres.

Ils ont jamais rien compris au monde de l'entreprise, ils ont toujours été des employés salariés ou des élus où l'argent tombe du ciel grâce à l'état où en tapant dans les poches des contribuables quand il en manque, ils ont absolue aucune notion de guerre économique, de recherche d'argent par le gain de clients, ce qui necrsy d'être compétitif au niveau des produits ou services mais aussi du prix et de la qualité.

Conséquence ?

Ils sont complètement à la ramasse quand ils parlent du monde de l'entreprise, ils voient des Bisounours partout.

Ils acceptent des compromis totalement aberrant parce que c'est pas eux qui se battent pour faire vivre l'entreprise alors ça ne leur coûte pas grand chose de faire les grands seigneurs en trouvant des compromis perdant-gagnant toujours au profit des sociétés étrangères qui se frottent les mains de discuter avec les élus français.

Pourquoi donc les présidents français vendent pour des milliards quand ils sont à l'étranger des produits (avions, trains, etc) ou des services (régie d'eau, d'assainissement, etc) ?

Parce qu'ils font des remises et ds prix complètement WTF qui font que les grandes entreprises des pays étrangers ont bien compris que pour acheter à prix coûtant il faut passer par les grands élus français.

Pour Renault ou PSa, avec nos élus en cartons, ils sont prêts à tout les sacrifices pour créer leur 'airbus de l'automobile' quitte à donner Renault ou PSa à une société en carton qui est au l'agonie depuis des années et qui ne survit qu'en vendant à prix fort des petites filiales afin d'avoir des liquidités pour sauver les bilans.

Avec nissan et Mitsubishi, on a vu comment le gouvernement actuel à protéger Ghosn le pdg français et aussi Renault qui s'écrouler en bourse.

Il a vraiment rien fait. Il a laisser faire. Il ne voulait pas faire de vagues alors que c'était un complot japonais pour reprendre le contrôle de Nissan et virer Renault se cette union qu'il ne voulait pas.

Avec des élus français, on est sur que les entreprises francaises ne seront jamais protégées ni soutenus dans leur guerre commerciales.

Nos élus sont des gros tout mois tout doux, ils vivent dans le monde des Bisounours , ils sont exécrables uniquement avec leur collaborateurs mais avec les étrangers ils sont des crèmes qui se font marcher dessus avec le sourire.

Voilà les élus français. Des idiots finis. Mais normal ils sortent du moule bien français, on voit beaucoup d'idiots sur Cara, les élus sont de cette masse là, la masse ultra majoritaire francaise. Donc pas surprenant qu'ils sont aussi nuls et stupides.

On lis ici et là toujours ce point de vue que ces gens qui décident, ceux qui ont le pouvoir arrive au résultats que l'on connaît car ce sont des idiots. Je trouve cela un peu facile de prendre ce genre de raccourci et dangereux aussi car cela amène à une responsabilité individuelle et collective nulle, comme dans un tribunal avec Fabius ou d'autres...

Les prendre pour des idiots c'est encore trop leur donner, même si l'incompétence est flagrante, même si d'un certain point de vue l'idiotie également, ils sont là parce qu'ils veulent être là, ils sont là car ils se sont battus et ont battus les autres, car ils sont prêt à tout et envers tous et on le voit tous les jours. Prêt à arracher des yeux s'il le faut pour rester au pouvoir.

Alors c'est sûr que lorsque l'on constate ce qui s'est passé avec Alsthom vendu un plat de lentilles à GE, une des firmes les plus pourries au US, après une prise d'otage économique comme le qualifiait Bercy, après des dizaines d'autres affaires du même acabit et en connaissant l'attachement des japonais à leur industrie, on se doute bien comment cela va se finir, à la française pour coller à la tradition actuelle, façon Alstom ou autre peu importe, cela sera liquidé sous peu, et de ça il n'y a aucun doute hélas.

Par

C'est clair que c'est la guerre. Et qu'on vit de plus en plus dans un monde orwellien où on appelle ça l alliance.

Par

Quand Nissan et Mitsubishi vont ils venir construire leur véhicule les plus gros en France ?????? a quoi sert une prise de participation si ça ne profite pas a la France ???

Par

En réponse à n1cool

Le problème ce n'est pas les énarques ou les polytechniciens mais les élus qui sont ministres.

Ils ont jamais rien compris au monde de l'entreprise, ils ont toujours été des employés salariés ou des élus où l'argent tombe du ciel grâce à l'état où en tapant dans les poches des contribuables quand il en manque, ils ont absolue aucune notion de guerre économique, de recherche d'argent par le gain de clients, ce qui necrsy d'être compétitif au niveau des produits ou services mais aussi du prix et de la qualité.

Conséquence ?

Ils sont complètement à la ramasse quand ils parlent du monde de l'entreprise, ils voient des Bisounours partout.

Ils acceptent des compromis totalement aberrant parce que c'est pas eux qui se battent pour faire vivre l'entreprise alors ça ne leur coûte pas grand chose de faire les grands seigneurs en trouvant des compromis perdant-gagnant toujours au profit des sociétés étrangères qui se frottent les mains de discuter avec les élus français.

Pourquoi donc les présidents français vendent pour des milliards quand ils sont à l'étranger des produits (avions, trains, etc) ou des services (régie d'eau, d'assainissement, etc) ?

Parce qu'ils font des remises et ds prix complètement WTF qui font que les grandes entreprises des pays étrangers ont bien compris que pour acheter à prix coûtant il faut passer par les grands élus français.

Pour Renault ou PSa, avec nos élus en cartons, ils sont prêts à tout les sacrifices pour créer leur 'airbus de l'automobile' quitte à donner Renault ou PSa à une société en carton qui est au l'agonie depuis des années et qui ne survit qu'en vendant à prix fort des petites filiales afin d'avoir des liquidités pour sauver les bilans.

Avec nissan et Mitsubishi, on a vu comment le gouvernement actuel à protéger Ghosn le pdg français et aussi Renault qui s'écrouler en bourse.

Il a vraiment rien fait. Il a laisser faire. Il ne voulait pas faire de vagues alors que c'était un complot japonais pour reprendre le contrôle de Nissan et virer Renault se cette union qu'il ne voulait pas.

Avec des élus français, on est sur que les entreprises francaises ne seront jamais protégées ni soutenus dans leur guerre commerciales.

Nos élus sont des gros tout mois tout doux, ils vivent dans le monde des Bisounours , ils sont exécrables uniquement avec leur collaborateurs mais avec les étrangers ils sont des crèmes qui se font marcher dessus avec le sourire.

Voilà les élus français. Des idiots finis. Mais normal ils sortent du moule bien français, on voit beaucoup d'idiots sur Cara, les élus sont de cette masse là, la masse ultra majoritaire francaise. Donc pas surprenant qu'ils sont aussi nuls et stupides.

MDR, c'est partout pareil, rien de nouveau dans vos propos !

Par

En réponse à Debian

On lis ici et là toujours ce point de vue que ces gens qui décident, ceux qui ont le pouvoir arrive au résultats que l'on connaît car ce sont des idiots. Je trouve cela un peu facile de prendre ce genre de raccourci et dangereux aussi car cela amène à une responsabilité individuelle et collective nulle, comme dans un tribunal avec Fabius ou d'autres...

Les prendre pour des idiots c'est encore trop leur donner, même si l'incompétence est flagrante, même si d'un certain point de vue l'idiotie également, ils sont là parce qu'ils veulent être là, ils sont là car ils se sont battus et ont battus les autres, car ils sont prêt à tout et envers tous et on le voit tous les jours. Prêt à arracher des yeux s'il le faut pour rester au pouvoir.

Alors c'est sûr que lorsque l'on constate ce qui s'est passé avec Alsthom vendu un plat de lentilles à GE, une des firmes les plus pourries au US, après une prise d'otage économique comme le qualifiait Bercy, après des dizaines d'autres affaires du même acabit et en connaissant l'attachement des japonais à leur industrie, on se doute bien comment cela va se finir, à la française pour coller à la tradition actuelle, façon Alstom ou autre peu importe, cela sera liquidé sous peu, et de ça il n'y a aucun doute hélas.

Les élus français sont forts contre leur collaborateurs ou contre leur adversaires politiques, dans la sphère franco française, face à leur pairs ils savent faire les bolosses mais face à des politiques étrangers, face à des dirigeants de société étrangères , ils sont des crêpes finies.

Renault et PSA sont dans de sales draps uniquement à cause de Lemaire et du gouvernement Phillipe.

Renault SA absolument pas protégé quand les japonais ont fracassé le cours de l'action de la société dans le but d'éjecter Ghosn afin de reprendre le contrôle de Nissan.

N'importe quel pays aurait dis deux mots aux japonais pour leur dire que leur action contre Ghosn aurait dû être discutée avant avec l'état français car il était actionnaire de Renault et que ce qu'ils reprochaient à Ghosn , ils ne le reprochaient pas aux dirigeants japonais de Nissan qui pourtant avaient voté les salaires de Ghosn, les usages de biens à son profit aussi en conseil d'administration et où les comptables japonais avaient validé les déclarations fiscales.

Mais les dirigeants français n'ont rien dit et pire s'en sont pris à Ghosn en se rangeant du côté japonais alors que ce sont les japonais qui détruisaient Renault et pas Ghosn.

Ça c'est typiquement français, je gueule souvent ici car je vois le nombre d'idiots, et d'ailleurs beaucoup ici étaient contre Ghosn, alors que Renault était attaqué et détruit par les japonais.

Renault valait 22 milliards d'euros juste avant le menottage de Ghosn, Renault ne vaut plus que 5 milliards. Renault a perdu plus de 80% de sa valeur durant ce gouvernement Phillipe avec Lemaire en ministre de la deséconomie.

Pour PSA idem, PSA s'est fait complètement mangé par Fca en accordant une fusion a parité alors que PSA valait 20 milliard et que FCA en valait 16.

En plus c'est Fca qui donne 5,5 milliards d'euros à bises actionnaires , c'est Fca qui reçoit toutes les technologies de PSA tandis que Fca ne donne strictement rien à Peugeot d'utile. Le marché américain, PSA ira encore moins maintenant vu que les marques américaines de Fca sont déjà implantées là-bas et les gros moteurs , les marques du groupe PSA elles s'en fichent. En plus PSA doit délocaliser son siège social de France pour aller aux pays bas.

Vraiment nos élus sont des grosses tanches en economie. Ils parlent de l'intérêt général, ils sont surtout de très mauvais négociateurs, ils se font complètement manger par n'importe quel dirigeant étranger , politique ou industriel.

Les X ou les énarques sont bons en entreprises , beaucoup de dirigeants du CAC 40 le sont mais quand à la place de faire une carrière dans le privé ils font une carrière dans le public alors là ils sont complètement déconnectés de la valeur de l'argent, du monde des affaires, de la façon de négocier pour obtenir des gains surtout au profit de la France et pas des étrangers.

Par

En réponse à n1cool

Le problème ce n'est pas les énarques ou les polytechniciens mais les élus qui sont ministres.

Ils ont jamais rien compris au monde de l'entreprise, ils ont toujours été des employés salariés ou des élus où l'argent tombe du ciel grâce à l'état où en tapant dans les poches des contribuables quand il en manque, ils ont absolue aucune notion de guerre économique, de recherche d'argent par le gain de clients, ce qui necrsy d'être compétitif au niveau des produits ou services mais aussi du prix et de la qualité.

Conséquence ?

Ils sont complètement à la ramasse quand ils parlent du monde de l'entreprise, ils voient des Bisounours partout.

Ils acceptent des compromis totalement aberrant parce que c'est pas eux qui se battent pour faire vivre l'entreprise alors ça ne leur coûte pas grand chose de faire les grands seigneurs en trouvant des compromis perdant-gagnant toujours au profit des sociétés étrangères qui se frottent les mains de discuter avec les élus français.

Pourquoi donc les présidents français vendent pour des milliards quand ils sont à l'étranger des produits (avions, trains, etc) ou des services (régie d'eau, d'assainissement, etc) ?

Parce qu'ils font des remises et ds prix complètement WTF qui font que les grandes entreprises des pays étrangers ont bien compris que pour acheter à prix coûtant il faut passer par les grands élus français.

Pour Renault ou PSa, avec nos élus en cartons, ils sont prêts à tout les sacrifices pour créer leur 'airbus de l'automobile' quitte à donner Renault ou PSa à une société en carton qui est au l'agonie depuis des années et qui ne survit qu'en vendant à prix fort des petites filiales afin d'avoir des liquidités pour sauver les bilans.

Avec nissan et Mitsubishi, on a vu comment le gouvernement actuel à protéger Ghosn le pdg français et aussi Renault qui s'écrouler en bourse.

Il a vraiment rien fait. Il a laisser faire. Il ne voulait pas faire de vagues alors que c'était un complot japonais pour reprendre le contrôle de Nissan et virer Renault se cette union qu'il ne voulait pas.

Avec des élus français, on est sur que les entreprises francaises ne seront jamais protégées ni soutenus dans leur guerre commerciales.

Nos élus sont des gros tout mois tout doux, ils vivent dans le monde des Bisounours , ils sont exécrables uniquement avec leur collaborateurs mais avec les étrangers ils sont des crèmes qui se font marcher dessus avec le sourire.

Voilà les élus français. Des idiots finis. Mais normal ils sortent du moule bien français, on voit beaucoup d'idiots sur Cara, les élus sont de cette masse là, la masse ultra majoritaire francaise. Donc pas surprenant qu'ils sont aussi nuls et stupides.

Tu t'entraînes ici en attendant l'ouverture prochaine des bistrots ?! :lol:

Par

Je suis admiratif !

Pourquoi, vous vous ne dirigez pas ces Groupes, vu vos compétences.

Vous avez plus de compétences que les Ministres et leurs Conseilliers.

Bravo. LOL

Je pense que Goshn a pris plus qu'il devait recevoir. Mais surtout, il ne voulait d'un succès / successeur capable de le pousser vers la sortie.

Une nouvelle génération de Dirigeants dans un Grand Groupe, cela se prépare.

Par

En réponse à subaruforever

Je suis admiratif !

Pourquoi, vous vous ne dirigez pas ces Groupes, vu vos compétences.

Vous avez plus de compétences que les Ministres et leurs Conseilliers.

Bravo. LOL

Je pense que Goshn a pris plus qu'il devait recevoir. Mais surtout, il ne voulait d'un succès / successeur capable de le pousser vers la sortie.

Une nouvelle génération de Dirigeants dans un Grand Groupe, cela se prépare.

Je comprend pas que ça se prépare, il y en à plein le site des dirigeants visionnaires :buzz:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire