Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Autoroutes : le péage sans barrière fera-t-il augmenter les prix ?

Dans Economie / Politique / Budget

Autoroutes : le péage sans barrière fera-t-il augmenter les prix ?

L'État veut accélérer la mise en place de péages en circulation libre. Mais les portiques équipés de caméras demandent de gros investissements aux sociétés d'autoroutes. Celles-ci veulent donc des contreparties.

Les sociétés d'autoroutes ne cessent d'innover pour nous faire gagner du temps au moment de payer… Après le badge télépéage, puis la voie 30 km/h, place au simple portique au-dessus de la chaussée. On appelle cela le free flow, autrement dit la circulation libre : il faut à peine ralentir.

En France, le système commence tout juste à être testé, par exemple sur l'autoroute A4. A Boulay, la barrière de péage traditionnelle a été supprimée, il y a à la place un portique bardé de capteurs et caméras qui lisent les plaques d'immatriculation. Soit l'automobiliste a un badge et est prélevé sur son compte comme cela se fait déjà, soit il reçoit chez lui une facture à régler.

L'État souhaite développer le péage free flow, qui a l'avantage de réduire les bouchons en gommant une zone de forts ralentissements. Le Figaro indique qu'une bonne partie de l'A13 entre Paris et la Normandie pourrait fonctionner avec ce système d'ici trois ans. Mais pour qu'un tel dispositif soit appliqué à une autoroute entière, il faut adapter le cadre juridique. Cela se fera avec la loi mobilités.

Une question se pose : comment financer les travaux ? Le péage free flow demande de coûteux investissements pour détruire l'ancienne barrière, refaire la chaussée, installer le portique avec ses caméras, mettre en place un nouveau système informatique… Pierre Coppey, président de Vinci Autoroute, a indiqué lors d'une audition à la commission d'aménagement du territoire du Sénat que la facture pourrait être de plus d'un milliard d'euros… Mais dans les contrats actuels, ces travaux ne sont pas prévus.

Une nouvelle négociation va donc s'engager entre les sociétés concessionnaires et l'État. Les premières veulent une compensation. Généralement, cela passe par une augmentation de la durée des concessions ou par une hausse des péages. Les discussions s'annoncent compliquées. Augmenter un peu plus les tarifs semble impensable après la crise des gilets jaunes. Et, quand il a demandé aux concessionnaires de faire un effort en début d'année, le gouvernement avait écarté d'emblée l'idée d'allonger encore la durée des contrats. Les deux parties espèrent trouver un accord avant la fin de l'année.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (59)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Parce qu'il sont déjà pas assez chère ????? :cyp:

Par

Sur la Côte d'azur on a 3 barrières successives en moins de 40 km à Antibes puis Nice St Isidore puis la Turbie (champions du monde :bah:) Avec tous les ralentissements que cela suppose puis les accélérations bruyantes, accidentogenes et super polluantes en prime :bah::bah:

Pour l'instant la seule réponse a été de limiter l'autoroute à 110 km/h dans tout le département sauf aux nombreux endroits où c'est 90 (tout le contournement de Nice mais aussi la portion qui est en 2x4 voies :bah:)

Donc j'imagine que Escota va nous mettre en place ces portiques rapidement au nom de l'écologie et de la sécurité... qui seront plus chers encore que le peage actuel mais puisqu'on vous dit que c'est pour l'écologie ça ne peut pas se refuser :bah::bah::bah:

Par

J'oubliais, malgré le prix des péages j'utilise toujours l'autoroute, meme en moto. Parce que celui qui fait Cannes - Monaco par la route ça s'appelle un touriste et il lui faut la moitié de la matinée pour arriver à destination.

Et puis on est tous content de participer à plus d'écologie et de sécurité même quand le traffic est totalement arrêté, donc pas de pbm pour payer un peu plus.

Mais plus sérieusement ça apportera un peu plus de fluidité donc ok , je serais très content de les voir arriver ces portiques. Faut juste quEscota pense aux motos qui ont une plaque uniquement à l'arrière (quel plaisir ce fut de faire flasher les 1ers radars mais ça n'a pas duré :bah:) et parfois les plaques sont presque à l'horizontale :biggrin:

Par

ça fera donc gagner du temps, plus de queue aux péages !

Par

En réponse à Franck-L

J'oubliais, malgré le prix des péages j'utilise toujours l'autoroute, meme en moto. Parce que celui qui fait Cannes - Monaco par la route ça s'appelle un touriste et il lui faut la moitié de la matinée pour arriver à destination.

Et puis on est tous content de participer à plus d'écologie et de sécurité même quand le traffic est totalement arrêté, donc pas de pbm pour payer un peu plus.

Mais plus sérieusement ça apportera un peu plus de fluidité donc ok , je serais très content de les voir arriver ces portiques. Faut juste quEscota pense aux motos qui ont une plaque uniquement à l'arrière (quel plaisir ce fut de faire flasher les 1ers radars mais ça n'a pas duré :bah:) et parfois les plaques sont presque à l'horizontale :biggrin:

Cannes Monaco en une demie matinée ?

la nuit sans doute, (matinée de nuit, mignon cet oxymore)..

La moitié de la journée oui....

Sinon les portiques ressemblent à feu-écotaxe, donc hauts perchés avec lecture haute devant et derrière...

Donc no soucis, ton obole sera prélevée... :-)

Par Profil supprimé

De toute facon, dès qu'il faut faire quelques chose, les concessionnaires font les pleureuses pour gagner des années de concession. A plusieurs milliards de benefs par an, tu m'étonnes qu'ils souhaitent gratter des années ...

Sinon, avec ce système, les doublettes (et autres mollusques qui changent tardivement les vieilles plaques sus les occases) risquent de ne pas disparaitre ... en plus de prendre les PV, les victimes prendront aussi les factures des péages.

Par Profil supprimé

Sans oublier les plaques "maquillées" ou délibérément laissées sales.

Et quid des étrangers ? Vinci va tenter de récupérer des péages d'une plaque en provenance du fin fond de la Bulgarie ?

Niveau protection des données, les concessionnaires vont avoir accès aux coordonnées des plaques du monde entier ?

Bordel, l'usine à gaz qui est en train de se mettre en place pour quelques bouchons ...

Par

Se sera facile à mettre également sur le réseau secondaire, un machin comme ça :eek:

Par

En réponse à Profil supprimé

Sans oublier les plaques "maquillées" ou délibérément laissées sales.

Et quid des étrangers ? Vinci va tenter de récupérer des péages d'une plaque en provenance du fin fond de la Bulgarie ?

Niveau protection des données, les concessionnaires vont avoir accès aux coordonnées des plaques du monde entier ?

Bordel, l'usine à gaz qui est en train de se mettre en place pour quelques bouchons ...

Les IA sont de plus en plus performantes concernant l'analyse des vidéos...:cyp:

Les véhicules étant immatriculés à vie, il est facile de relier le numéro au bon véhicule.

Si tel n'est pas le cas, l'IA alertera les forces de l'ordre...

Au début, il y aura beaucoup de travail mais au fur et a mesure, les gens ne feront plus n'importe quoi. :bah:

Cela permettrait d'éviter les doublettes. :hum:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire