Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Bentley dévoile la Flying Spur hybride rechargeable, la plus efficiente de l'histoire de la marque

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Le V6 2.9 Audi suralimenté se retrouve sous le capot de la Flying Spur, qui passe pour l'occasion à l'hybridation rechargeable. Vous avez ainsi sous les yeux la Bentley la plus économe en carburant de l'histoire. 

Bentley dévoile la Flying Spur hybride rechargeable, la plus efficiente de l'histoire de la marque

Bentley n'avait plus vraiment le choix. Si la marque voulait continuer de vendre des voitures de luxe, notamment aux Chinois, il fallait changer de stratégie et ne plus faire du tout thermique. L'accès aux grandes villes en Asie étant parfois restreint en cas de forte pollution, et alors que Bentley n'a pas encore d'électrique à proposer, la solution de l'hybridation rechargeable s'est imposée naturellement.

Bentley dévoile la Flying Spur hybride rechargeable, la plus efficiente de l'histoire de la marque

C'est la Flying Spur qui hérite de cette nouveauté chez Bentley, qui n'a pas eu à aller chercher bien loin pour trouver le groupe motopropulseur idéal. C'est tout simplement celui de la Porsche Panamera 4S E-Hybrid, avec un V6 2.9 suralimenté de 410 ch ultra compact (catalyseurs placés au centre du bloc entre les bancs de cylindres, bobines intégrées dans les culasses avec les injecteurs...) associé à un moteur électrique, placé entre le V6 et la boîte, pour un total de 544 ch et 750 Nm.

Avec sa batterie de 14,1 kWh (correspondant à l'ancienne capacité de la Panamera S-E Hybrid), elle peut parcourir une quarantaine de kilomètres en mode électrique, et surtout 700 km sur un plein, et probablement avec un oeuf sous le pied droit.

Bentley dévoile la Flying Spur hybride rechargeable, la plus efficiente de l'histoire de la marque

Trois modes de conduite sont proposées à bord de cette Flying Spur : Hold (qui maintient le niveau de charge dans la batterie, par défaut avec le mode Sport), Hybrid (mode dans lequel le moteur thermique est géré intelligemment en fonction de la navigation pour optimiser la consommation) et EV Drive (blocage de l'électrique).

Mis à part la trappe de recharge et le logo Hybrid sur l'aile avant, il sera difficile de différencier cette Flying Spur Hybrid d'une Flying Spur classique.

Portfolio (3 photos)

En savoir plus sur : Bentley Flying Spur 3

SPONSORISE

Actualité Bentley

Toute l'actualité

Commentaires (36)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Moteur banal Audi et faite pour l'efficience, c'est un peu n'importe quoi

Par

V6 2.9 Audi en apéro en attendant la version EV (base Audi étron aussi?). Reste que la clientèle Bentley fréquente les métropoles, donc de bonnes affaires dès 2030 avec les restrictions aux VT, qui inclut toutes hybrides !

Par

Les intérieurs avec des boiseries, ça m'avait manqué ;)

Dommage que les constructeurs 'lambda' est abandonné le concept.

Par

En réponse à jujudemetz2

Moteur banal Audi et faite pour l'efficience, c'est un peu n'importe quoi

Bentley, sous l'ère hybride / électrique, va perdre complètement son âme et son attrait.

C'est d'ailleurs la raison numéro un pour laquelle Vag cherche un repreneur...:bien:

Par

La "noblesse mécanique" finira par disparaitre petit à petit (la moindre chinoiserie à pile sortira ses 5-6-700 cv) ... à ces constructeurs de se réinventer pour survivre et justifier le prix de leurs modèles (design, confort, matériaux, ...).

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Bentley, sous l'ère hybride / électrique, va perdre complètement son âme et son attrait.

C'est d'ailleurs la raison numéro un pour laquelle Vag cherche un repreneur...:bien:

Je ne suis pas un défenseur de la VE ou de l'hybridation loin de la.

Cependant pour ce genre de voiture (pas sportive), qui mise sur le standing, le confort, le luxe, c'est finalement moins gênant (on est pas à 300 kg près).

De plus, le luxe, c'est avant tout de la bien pensance en pilule : par exemple le festival de Canne, ils sont tous arrivés en VE pour faire du politiquement correct au maximum.

En gros, prochainement pour parader sans être blacklisté et finir chez les infréquentables, il faudra à minimum une hybride pour la voiture visible du grand public.

Donc les constructeurs de voiture "luxueuses et confortables" (mais pas à vocation sportive) ont tout intérêt à jouer cette carte du politiquement correct qui obnubile la cible commerciale soucieuse de son acceptabilité sociétale et ultra frileuse à l'idée de faire un badBuzz en arrivant avec un VT à gros moteur polluant et donc in fine violeur de bébé phoque. Bref, vous voyez où je veux en venir. :bien:

Par

En réponse à fredgranturismo

Commentaire supprimé.

"Pauvre", "frustré" et "débile"... 3 mots dénigrants ou injurieux en une seule phrase.

Et en plus vous avez une photo d'une Audi en Profile Picture, alors c'est qui le frustré dans le lot ? :tourne:

Par

En réponse à fredgranturismo

Commentaire supprimé.

Certainement pas, mais un moteur d'Audi 6 cylindres dans une Bentley, ça ne choque personne, vu ce que ça coûte?

Par

En réponse à Axel015

Les intérieurs avec des boiseries, ça m'avait manqué ;)

Dommage que les constructeurs 'lambda' est abandonné le concept.

Bentley c'est pour les riches conservateurs, et les autres c'est les progressistes pro Lgbt comme.

Par

En réponse à franck8315

Bentley c'est pour les riches conservateurs, et les autres c'est les progressistes pro Lgbt comme.

Mercedes ou même Jaguar

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire