Publi info
 

BMW : accusé de fraudes sur certains moteurs, le constructeur se défend et va tester sa 320d

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

BMW : accusé de fraudes sur certains moteurs, le constructeur se défend et va tester sa 320d

Début décembre, un groupe écologiste allemand accuse BMW d'avoir doté son bloc diesel 20d d'un système qui lui permet d'afficher des résultats favorables aux tests d'homologation. Aujourd'hui, le constructeur allemand se défend et vise des procédures de tests farfelues. La marque va effectuer ses propres essais sur une 320d en conditions réelles avec l'appui d'une expertise neutre.

Jusqu'ici, BMW avait été épargné par les accusations sur le thème des émissions polluantes des moteurs diesels, mais début décembre, un groupe écologiste, qui a mené des essais sur un modèle BMW, a accusé la firme de Munich d'optimiser le fonctionnement de son système de dépollution pour passer favorablement les tests d'homologation.

Selon les écologistes, une 320d Touring testée en conditions réelles émet 2,6 fois plus d'oxydes d'azote qu'en laboratoire, et l'écart grandit même fortement lorsque les essais ont été menés à "10 km/h au-dessus de la vitesse officielle de test laboratoire", avec des émissions de NOx 7 fois supérieures à la limite, qui est de 80 mg/km. Le groupe allemand était resté relativement silencieux, mais il a décidé de sortir de son mutisme en annonçant qu'il était absurde de comparer des mesures en conditions réelles et en laboratoire.

Nos confrères allemands de l'Automobilwoche annoncent aujourd'hui que BMW va procéder à ses propres tests en conditions réelles, avec le soutien d'un cabinet d'expertise indépendant, pour prouver que le groupe écologiste DUH a tort.

Selon ces derniers, le système de dépollution des NOx serait surtout actif sous les 2500 tr/mn, se désactivant complètement au delà des 3500 tr/mn sur le bloc diesel de la 320d. Une configuration qui favoriserait de bons chiffres en tests laboratoire mais qui ne correspondrait pas à l'usage que l'on fait sur route. Les constructeurs ont longtemps été accusés sur cette plage de fonctionnement du système de traitement des oxydes d'azote, mais BMW, comme bien d'autres (Renault, notamment) a réagi en expliquant qu'il était important de préserver la mécanique par ce fonctionnement, jugé nécessaire d'un point de vue technique.

Mots clés :

Commentaires (72)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

c'est pas eux, c'est Bosch le coupable :oui: on va trouver un mec, lui filer une valise (avec ce qu'il faut comme papier imprimé) pour les 4 ans de taule à venir qu'il va prendre et ce sera bon :bien:

Par

Écologiste = pollueur = lobby

Par

Miam, un accusé de plus. Décidément.

Par

Pour etre honnete, on va rarement au dela de 3500 rpm avec un 2.0d ... et jamais à vitesse stabilisée (hors Autobahn)

Par

Tout le monde va passer par là, n'oubliez pas Ford et Kia.

Par

Des inepties, sans réelles conséquences. Les critiques ici et là sont les personnes n'ayant pas les moyens de s'offrir une superbe allemande premium (pléonasme, soit...), et ultra-rarement de fins écologistes...

Par

En réponse à GlobalGuillaume

Pour etre honnete, on va rarement au dela de 3500 rpm avec un 2.0d ... et jamais à vitesse stabilisée (hors Autobahn)

y'a que des groupes écologistes pour rouler comme ça :buzz:

Sur une 320D ca n'arrive pas souvent en conduite normale

Par

En réponse à zemik

c'est pas eux, c'est Bosch le coupable :oui: on va trouver un mec, lui filer une valise (avec ce qu'il faut comme papier imprimé) pour les 4 ans de taule à venir qu'il va prendre et ce sera bon :bien:

C'est pas Lapoutre ??? :voyons:

Par

En réponse à roc et gravillon

C'est pas Lapoutre ??? :voyons:

Sais pas mais en tout cas le silence et l'acceptation de l’accusation doivent valoir très cher, assez pour à la sortie de taule s'offrir des vacances tranquilles pour l'éternité à Saint Barth :wink:

Par

" mais BMW, comme bien d'autres (Renault, notamment) a réagi en expliquant qu'il était important de préserver la mécanique par ce fonctionnement, jugé nécessaire d'un point de vue technique. "

Notez bien ça les gars.... quand une béhème diesel atteint le régime ahurissant de 3 500 t/m, y'a grave danger pour la longévité de votre berlingue.

Mais, dieu merci, cette bonne maison bavaroise a songé à votre quietude et à la préservation de votre capital.

Mieux vaut en ces situations extrêmes polluer à mort que de risquer la casse mécanique.

Rîno ne procède pas autrement.... quand votre engin fonctionne dans le phases de températures les plus communes, danger détecté ! Et l'on ouvre les vannes en grand.

Le Squale nous expliquera cette fois encore que c'est légal, donc c'est bien.... :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire