Publi info
 

BMW pourrait réduire son budget "salons automobiles" par 5

Dans Salons / Autres évènements

BMW pourrait réduire son budget "salons automobiles" par 5

C'est désormais plus qu'une vague de fond, c'est une tendance : les constructeurs automobiles se tournent de plus en plus vers les salons alternatifs et les évènements spécifiques, boudant ainsi les "vieux" salons automobiles européens. La presse allemande parle d'ailleurs d'un budget des salons divisé par cinq chez BMW.

En 2015, le salon de Francfort avait déjà été impacté par certaines absences, mais les constructeurs allemands avaient évidemment répondu présent avec leur traditionnel stand immense parsemé de zones d'exposition toutes plus originales les unes que les autres. Mais tout ceci à un coût, et BMW ne semble apparemment plus vraiment décidé à supporter ces dépenses face à la baisse des salons.

Le très sérieux journal Handelsblatt annonce en effet que le groupe munichois aurait décidé de réduire son budget "salons automobiles", le faisant passer de 25 à "5 à 6" millions d'euros pour 2019, année du salon de Francfort.

Le stand BMW passerait ainsi de 11 000 mètres carrés à 3000 mètres carrés. Et la raison est simple : BMW n'exposera que les vraies nouveautés. Il est vrai que le salon de Francfort était souvent l'occasion pour les Allemands de faire étalage de tout le catalogue, mélangeant nouveautés et modèles actuels sur d'immenses étendues.

Les économies réalisées permettraient à BMW d'aller un peu plus investir sur des salons dédiés à l'électronique, comme le CES ou le salon du mobile à Barcelone. La réduction du budget, chez BMW, pour Francfort pourrait, par ailleurs, être également reconduite à l'occasion des salons de Genève et Paris.

 

Mots clés :

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bah ça coûte à mort et ça rapporte rien.

Les salon c'est un eldorado pour les organisateurs mais pas pas pour les marques (plus maintenant en tout cas)

y'a bien assez de pub télé, radio ou sur internet.

Pour les plus passionnés y'a la presse auto aussi

Par

Absolument aucun intérêt d'aller exposer des modèles qu'on trouve déjà en concession et d'une manière générale, il y a plus rentable que ces salons pour aller exposer ses nouveautés ... surtout si le prix catalogue est élevé.

Bref, ça fait plaisir à une masse de pauvres d'aller voir des voitures qu'ils pourront jamais se payer mais commercialement, il est préférable d'aller chasser la vraie clientèle (celle qui est réellement solvable) via des événements plus discrets et bien moins couteux.

Par

Ils inviteront des influenceurs, c'est pas cher.

Par

En réponse à Enosry

Absolument aucun intérêt d'aller exposer des modèles qu'on trouve déjà en concession et d'une manière générale, il y a plus rentable que ces salons pour aller exposer ses nouveautés ... surtout si le prix catalogue est élevé.

Bref, ça fait plaisir à une masse de pauvres d'aller voir des voitures qu'ils pourront jamais se payer mais commercialement, il est préférable d'aller chasser la vraie clientèle (celle qui est réellement solvable) via des événements plus discrets et bien moins couteux.

C’est malheureusement vrai et dommage pour les vrais passionnés qui n’auront plus une vision globale du marché.

D’un côté il y aura les voitures populaires, visibles en nombre dans toutes les concessions dès leur sortie, et de l’autre les très coûteuses qui seront présentées dans des espaces prestigieux à la petite clientèle concernée.

Par parenthèse, déjà le cas dans les grands salons où les voitures très chères sont dans des stands fermés seulement accessibles sur invitation.

Par

Dommage, moi qui pensait aller à Francfort l'année prochaine ! On est toujours un peu bridé au mondial de paris... j'aime bien, justement, voir toute la gamme et les nouveautés... en concession, il n'y a qu'une sélection restreinte.

Par

En réponse à goldskin

C’est malheureusement vrai et dommage pour les vrais passionnés qui n’auront plus une vision globale du marché.

D’un côté il y aura les voitures populaires, visibles en nombre dans toutes les concessions dès leur sortie, et de l’autre les très coûteuses qui seront présentées dans des espaces prestigieux à la petite clientèle concernée.

Par parenthèse, déjà le cas dans les grands salons où les voitures très chères sont dans des stands fermés seulement accessibles sur invitation.

La personne invitée et qui a les moyens de lâcher des montants à 6 (ou 7) chiffres pour une voiture n'a pas forcément envie d'analyser son éventuelle future acquisition au milieu des sans dents ou en étant mitraillé par la plèbe qui veut une (mauvaise) photo du modèle concerné.

Salon feutré, champagne et petits fours, modèle exposé "au calme", vendeur / conseiller particulier, ... ça met tout de suite plus à l'aise pour signer le bon de commande.

Par

tant mieu , des merde en moins

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire