Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Bonus écologique, prime à la casse : attention, c'est le dernier mois avant la baisse des aides

Bonus écologique, prime à la casse : attention, c'est le dernier mois avant la baisse des aides

Pour profiter du bonus de 7 000 € et de la prime à la casse sur un véhicule diesel, il faut passer commande avant le 30 juin.

Le premier jour de juin apporte des changements pour les automobilistes. Il lance aussi le compte à rebours avant d'importantes évolutions pour les aides à l'achat d'un nouveau véhicule. Le 1er juillet, il y aura en effet de nouveaux barèmes pour le bonus écologique et la prime à la casse. Et ils seront moins généreux !

Ce sera la fin d'un sursis. Initialement, la baisse des aides devait se faire le 1er janvier. Mais après une année 2020 très compliquée sur le plan commercial, le gouvernement avait fait un geste en reportant les nouveaux barèmes de six mois. Et même si le marché automobile reste perturbé par le contexte sanitaire, il n'est pas question de reporter les changements (du moins toujours pas). Il est donc temps de passer commande !

Le 1er juillet, tous les bonus sur les véhicules neufs baisseront de 1 000 €. L'aide maximale, avec un modèle électrique de moins de 45 000 €, passera de 7 000 € à 6 000 €. De 45 000 à 60 000 €, ce sera 2 000 € au lieu de 3 000 €. Pour les hybrides rechargeables, le bonus sera divisé par deux, de 2 000 à 1 000 €. Il n'y aura en revanche pas de changement pour les voitures électriques d'occasion, avec un coup de pouce qui reste à 1 000 €.

Du côté de la prime à la casse, le grand changement concernera la fin de l'aide pour tous les véhicules diesel. Le gouvernement avait déjà limité la prime aux diesels les plus récents (immatriculés après le 1er septembre 2019) pour les personnes dont le revenu fiscal de référence par part est sous 13 490 €. En excluant les modèles Crit'Air 2 du dispositif, ce sera donc la fin de la prime pour acheter un diesel. Jusqu'au 30 juin, ces modèles peuvent avoir 1 500 €, voire 3 000 € pour les ménages les plus modestes.

Le bon point est que si la commande du nouveau véhicule doit se faire avant le 30 juin pour profiter des meilleures conditions, la livraison peut attendre un peu, avec un délai de trois mois. Celle-ci doit se faire au plus tard le 30 septembre.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (55)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"pas de changement pour les voitures électriques d'occasion, avec un coup de pouce qui reste à 1 000 €."

bonne nouvelle (toujours limité à un VE de + de 2 ans?)

Et pour la prime à la casse de 2500€ pour l'achat d'un VE d'occasion ?

Par

1000 euros de baisse c'est pas énorme.

J'aimerai bien connaître l'échéancier pour la suppression total du bonus. Quand on stoppera de subventionner massivement la VE il faut s'attendre a une grosse baisse des ventes.

Aujourd'hui tout repose sur ce bonus (et pour l'absence de TVS pour les pro). Tous mes collègues indépendants se sont jetter sur la Tesla Model 3 (en gros elle coûte même pas 20k euros en passant par une société car même si on récupère pas la TVA entre l'absence de TVS, le fait de pas payer de cotisation social, (contrairement à un salaire qui finance la voiture d'un particulier), le fait d'amortir les batteries sur une charge différenciée du véhicule en lui même, etc...) : c'est pas les optimisations qui manquent !

Bref, les parts de marché VE ne repose que sur cet assistanat massif.

Bref, bienvenue en socialie ! Ce monde où l'on consomme en fonction des subvention et des aides. Tout ça pour quoi ? Pour finir comme ça :

https://images.app.goo.gl/Fvrzsq2kYUvRXPKM9

Par

C'est dommage mais pas très grave, la baisse des prix des véhicules électriques fait que c'est relativement transparent. Et puis le bonus n'est pas payé par le contribuable, mais financé par le malus, aussi il est logique que le bonus baisse avec l'augmentation des ventes de véhicules zéro émission. Mais je continue à penser que diviser par deux le bonus au delà de 45 k€ est une erreur. Un seuil plus guidé par du protectionnisme que par l'intérêt commun. D'abord un véhicule électrique à 50 k€ participe au moins autant à la réduction de la pollution et de l'effet de serre qu'un véhicule électrique à 40 k€. De plus, autant un véhicule thermique à 50 k€ est un luxe, autant pour un VE c'est juste pour avoir une batterie permettant une plus grande autonomie et ainsi la possibilité de se passer complètement d'un véhicule thermique dans le foyer. Or entre posséder une Zoé plus une Mégane, et posséder une Tesla modèle 3 LR, la seconde option est clairement la meilleure si on n'a pas besoin de deux voitures. Mais bon, comme l'a explicitement dit un ministre, "le bonus n'est pas fait pour acheter des Tesla". Ce comportement est bien dommage car il incite les constructeurs nationaux (pour peu que ça existe encore) à faire des hybrides rechargeables plutôt que des électriques à grande autonomie, autant d’investissements non pérennes alors qu'il faudrait investir dans la production de batteries. Heureusement une Tesla modèle 3 SR+ est presque aussi polyvalente qu'une modèle 3 LR pour peu qu'on puisse la charger à domicile, et depuis une récente baisse elle bénéficie des 7000 €. Et c'est bien normal car même si elle est un peu plus chère qu'une Zoé, la modèle 3 SR+ est bien plus polyvalente, plus performante, et comble du ridicule... consomme moins ! Un dernier point à charge contre ce seuil de 45 k€ est que le prix de la Tesla inclut le réseau de charge rapide, c'est bien 1000 € du prix de chaque Tesla vendue qui contribue aux superchargeurs, alors que Renault ou PSA n'ont jamais rien investi, pas même dans Ionity. En conclusion, l'état devrait se contenter de critères objectifs, comme la consommation d'énergie aux 100 km. Voire pour être cohérent avec l'ensemble du parc automobile, ie électriques et thermiques, les émissions de CO2 sur la base du mixte énergétique. Mais ça n'arrivera pas, car ce sont les véhicules français qui risqueraient d'avoir moins de bonus !

Par

Et le jour où on supprimera ces bonus, est ce que l'on supprimera aussi les malus censés les financer...

Par

En réponse à Axel015

1000 euros de baisse c'est pas énorme.

J'aimerai bien connaître l'échéancier pour la suppression total du bonus. Quand on stoppera de subventionner massivement la VE il faut s'attendre a une grosse baisse des ventes.

Aujourd'hui tout repose sur ce bonus (et pour l'absence de TVS pour les pro). Tous mes collègues indépendants se sont jetter sur la Tesla Model 3 (en gros elle coûte même pas 20k euros en passant par une société car même si on récupère pas la TVA entre l'absence de TVS, le fait de pas payer de cotisation social, (contrairement à un salaire qui finance la voiture d'un particulier), le fait d'amortir les batteries sur une charge différenciée du véhicule en lui même, etc...) : c'est pas les optimisations qui manquent !

Bref, les parts de marché VE ne repose que sur cet assistanat massif.

Bref, bienvenue en socialie ! Ce monde où l'on consomme en fonction des subvention et des aides. Tout ça pour quoi ? Pour finir comme ça :

https://images.app.goo.gl/Fvrzsq2kYUvRXPKM9

Comme si les véhicule thermique d'entreprise ne bénéficiaient d'aucune ristourne fiscale tien....

On se demandera donc pourquoi les grosse berline et autre SUV teutons bien onéreux sont hyper majoritairement immatriculé au nom de sociétés.....

En tout cas une chose est sûr les VE et autre hybrid ne vont pas coûter plus cher, on ve apprendre que miraculeusement les constructeurs peuvent se montrer "généreux" en compensant 100% de la baisse du bonus avec une ristourne permanente.

Par

En réponse à JLPicard

C'est dommage mais pas très grave, la baisse des prix des véhicules électriques fait que c'est relativement transparent. Et puis le bonus n'est pas payé par le contribuable, mais financé par le malus, aussi il est logique que le bonus baisse avec l'augmentation des ventes de véhicules zéro émission. Mais je continue à penser que diviser par deux le bonus au delà de 45 k€ est une erreur. Un seuil plus guidé par du protectionnisme que par l'intérêt commun. D'abord un véhicule électrique à 50 k€ participe au moins autant à la réduction de la pollution et de l'effet de serre qu'un véhicule électrique à 40 k€. De plus, autant un véhicule thermique à 50 k€ est un luxe, autant pour un VE c'est juste pour avoir une batterie permettant une plus grande autonomie et ainsi la possibilité de se passer complètement d'un véhicule thermique dans le foyer. Or entre posséder une Zoé plus une Mégane, et posséder une Tesla modèle 3 LR, la seconde option est clairement la meilleure si on n'a pas besoin de deux voitures. Mais bon, comme l'a explicitement dit un ministre, "le bonus n'est pas fait pour acheter des Tesla". Ce comportement est bien dommage car il incite les constructeurs nationaux (pour peu que ça existe encore) à faire des hybrides rechargeables plutôt que des électriques à grande autonomie, autant d’investissements non pérennes alors qu'il faudrait investir dans la production de batteries. Heureusement une Tesla modèle 3 SR+ est presque aussi polyvalente qu'une modèle 3 LR pour peu qu'on puisse la charger à domicile, et depuis une récente baisse elle bénéficie des 7000 €. Et c'est bien normal car même si elle est un peu plus chère qu'une Zoé, la modèle 3 SR+ est bien plus polyvalente, plus performante, et comble du ridicule... consomme moins ! Un dernier point à charge contre ce seuil de 45 k€ est que le prix de la Tesla inclut le réseau de charge rapide, c'est bien 1000 € du prix de chaque Tesla vendue qui contribue aux superchargeurs, alors que Renault ou PSA n'ont jamais rien investi, pas même dans Ionity. En conclusion, l'état devrait se contenter de critères objectifs, comme la consommation d'énergie aux 100 km. Voire pour être cohérent avec l'ensemble du parc automobile, ie électriques et thermiques, les émissions de CO2 sur la base du mixte énergétique. Mais ça n'arrivera pas, car ce sont les véhicules français qui risqueraient d'avoir moins de bonus !

Ce qu'il ne faut pas lire quand même.

Par

En réponse à Axel015

1000 euros de baisse c'est pas énorme.

J'aimerai bien connaître l'échéancier pour la suppression total du bonus. Quand on stoppera de subventionner massivement la VE il faut s'attendre a une grosse baisse des ventes.

Aujourd'hui tout repose sur ce bonus (et pour l'absence de TVS pour les pro). Tous mes collègues indépendants se sont jetter sur la Tesla Model 3 (en gros elle coûte même pas 20k euros en passant par une société car même si on récupère pas la TVA entre l'absence de TVS, le fait de pas payer de cotisation social, (contrairement à un salaire qui finance la voiture d'un particulier), le fait d'amortir les batteries sur une charge différenciée du véhicule en lui même, etc...) : c'est pas les optimisations qui manquent !

Bref, les parts de marché VE ne repose que sur cet assistanat massif.

Bref, bienvenue en socialie ! Ce monde où l'on consomme en fonction des subvention et des aides. Tout ça pour quoi ? Pour finir comme ça :

https://images.app.goo.gl/Fvrzsq2kYUvRXPKM9

Le bonus est financé par le malus. Une alternative serait zéro bonus, TVA nulle pour les électriques, et à 40% pour les thermiques, comme en Norvège. Une autre alternative serait d'interdire les véhicules qui ont actuellement un malus. L'état a choisi la compensation : vous pouvez acheter un véhicule polluant et participant plus que raisonnable à l'effet de serre, mais vous aider un concitoyen à acheter un véhicule qui est zéro émission pour compenser vos émissions. Ça me semble un bon compromis, mais l'interdiction ma convient aussi, comme vous voulez !!

Pour la baisse du bonus, il existe un échéancier révisable, c'est 1000 € de moins par an.

Mais il ne s'agit pas d'une subvention. Si vous cherchez un secteur massivement subventionné, intéressez vous plutôt à la filière du pétrole.

Et non, les VE ne reposent pas sur l'assistanat, mais sur la nécessité d'atteindre la neutralité carbone en 2050, et aussi de diminuer la pollution notamment en ville. Le fait de passer par un bonus-malus n'est qu'une politique comme une autre.

Enfin pour les Bollorés, votre lien, c'est pour rappel la mairie de Pairs qui a arrêté, puis celle de Lyon. Et toutes les voitures sont là pour être recyclées. Je ne vois pas le problème, où pensez vous que vos véhicules thermiques terminent en fin de vie ? Vous pensez que ces véhicules auraient du rester dans les villes, non utilisées ? Si une épave de voiture vous donne trop d’émission, passez vous de voiture !!

Par

En réponse à carrera13

Et le jour où on supprimera ces bonus, est ce que l'on supprimera aussi les malus censés les financer...

Le jour où on supprimera ce bonus, soit plus personne ne voudra acheter de thermique, soit ce sera tout simplement interdit. Donc oui, il n'y aura plus de malus !

Par

En réponse à carrera13

Et le jour où on supprimera ces bonus, est ce que l'on supprimera aussi les malus censés les financer...

Si tu regardes le malus comme une taxe de mise en circulation, ce n'est pas prêt d'arriver. Comme l'offre sans malus excessif est quand même abondante, ce n'est qu'une manière nouvelle de peser sur les choix des citoyens, comme dans le passé.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Comme si les véhicule thermique d'entreprise ne bénéficiaient d'aucune ristourne fiscale tien....

On se demandera donc pourquoi les grosse berline et autre SUV teutons bien onéreux sont hyper majoritairement immatriculé au nom de sociétés.....

En tout cas une chose est sûr les VE et autre hybrid ne vont pas coûter plus cher, on ve apprendre que miraculeusement les constructeurs peuvent se montrer "généreux" en compensant 100% de la baisse du bonus avec une ristourne permanente.

"Comme si les véhicule thermique d'entreprise ne bénéficiaient d'aucune ristourne fiscale tien...."

Euh, renseigne toi !

Avec un véhicule thermique sur une entreprise tu te fais juste incendié financièrement !

Regarde le montant de la TVS... c'est astronomique !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire