Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Borne Ionity : le tarif change, jusqu'à 70 euros le "plein" d'une électrique !

Borne Ionity : le tarif change, jusqu'à 70 euros le "plein" d'une électrique !

Gros chamboulement chez les électriques : le réseau Ionity change sa politique de facturation, passant du forfait de 8 euros à la facturation au kWh, qui coûtera... 79 centimes d'euros ! Faites le calcul, pour une voiture de 100 kWh, le plein reviendra à 79 euros. Le coût kilométrique, lui, est finalement presque le double de celui d'une voiture essence classique.

Les clients des véhicules électriques européens actuels et futurs peuvent se poser des questions sur la recharge lors des longs trajets. Le réseau Ionity vient en effet de leur jeter un pavé dans la figure en annonçant un changement de tarification : désormais, le plein ne sera plus un forfait de huit euros, mais bien un tarif au kWh, facturé 0,79 €. 

C'est bien simple, le "plein" d'une voiture électrique 90 kWh vaudra environ 70 € sur les bornes Ionity. Evidemment, ce genre d'auto ne court pas les rues pour l'instant. En fait, à part Tesla, il n'y en a quasiment pas (hors marques allemandes).

Ce tarif ne s'appliquera toutefois qu'aux marques "étrangères" au projet Ionity. En clair, si un propriétaire de Tesla veut se brancher sur une borne Ionity, en absence de Supercharger, il devra payer plein pot : 79 centimes du kWh.

Pour les propriétaires de véhicules allemands, par exemple, il y a des tarifs préférentiels, mais qui obligent de prendre un abonnement mensuel, débité, que vous utilisiez les bornes, ou pas. Chez Audi, par exemple, l'abonnement est de 17,95 € mensuel, auquel il faut ajouter les 33 centimes du kWh pour la recharge.

Un tarif qui peut donc choquer, d'autant plus que ces bornes ont pourtant été développées par un consortium de constructeurs européens pour tenter d'offrir une alternative au réseau de Tesla, les Superchargers. Sauf que chez ces derniers, le prix est de 0,24 cts/kWh... Et même gratuit lors d'offres sur les Model S et X.

Pour les dirigeants de Ionity, le tarif se justifie par deux choses : la présence des bornes sur autoroute (ces emplacements sont chers) et surtout la puissance d'une station, d'environ 1,2 MW, ce qui permettra théoriquement à plusieurs véhicules de se charger à au moins 200 kW. Mais le raisonnement ne tient pas forcément : Tesla, aussi, a des Superchargers sur les autoroutes, et la version V3 de ces derniers propose jusqu'à 250 kW de puissance. Seulement voilà : pour Tesla, le Supercharger n'a pas été pensé pour les rentrées d'argent, mais plutôt pour convaincre les clients d'opter pour un produit de la marque.

Finalement, ce tarif risque de mal passer auprès des propriétaires actuels et futurs qui comptaient sur ce réseau et qui n'ont pas opté pour une Tesla. Entre un tarif au kWh supérieur, un abonnement obligatoire pour profiter du tarif préférentiel, le calcul est sans appel.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire