Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Citroën prépare un nouveau C4 Aircross pour 2022

Dans Futurs modèles / Scoops

Chez Citroën, entre le C3 Aircross et le C5 Aircross, il y a de la place pour un autre SUV. Ce trou va être comblé par l’arrivée en 2022 du Citroën C4 Aircross. Il s’agit d’un modèle qui reprendra la plateforme multi-énergies CMP de la berline Citroën C4. Il affichera un profil dynamique et existera comme la C4 en version tout électrique.

Citroën prépare un nouveau C4 Aircross pour 2022

La nouvelle Citroën C4 est arrivée depuis peu en concession que déjà le constructeur aux chevrons pense à élargir la gamme de cette berline compacte. Il prépare en effet un SUV qui reprendra le nom de C4 Aircross. Rappelons que le premier C4 Aircross (2021-2017) est un Mitsubishi ASX rebadgé, tandis que le deuxième C4 Aircross, vendu exclusivement en Chine depuis 2018, est un C3 Aircross rallongé. Le nouveau Citroën C4 Aircross rejoindra la famille C4 à la fin de 2022 et il se distinguera de la berline, dont il reprendra la base, par un style encore plus dynamique.

Modifications de style

Pour arriver à bien différencier le SUV C4 Aircross de la berline C4 qui est déjà un beau mélange des genres (berline affichant quelques attributs de SUV et de coupé), les designers de la marque aux chevrons devraient modifier légèrement le double regard de leur auto tandis que la face du véhicule affichera une allure plus massive. Les designers devraient également renforcer la courbure du toit avec une ligne du pavillon encore plus fuyante que sur la berline, les entourages d’ailes pourraient être de forme carrée afin de renforcer l’aspect robuste du modèle, à l’arrière les poignées devraient disparaître de la carrosserie pour se cacher derrière le montant des vitres…

Mieux que la berline C4 ?

Avec ce modèle à la mode, la marque Citroën compte bien augmenter dans de fortes proportions les ventes de la famille C4. D’autant plus que le SUV Citroën C4 Aircross devrait disposer des mêmes atouts que la berline comme le confort (bien entendu le C4 Aircross aura droit aux célèbres butées de suspension hydrauliques), l’habitabilité (mais attention à la garde au toit arrière qui pourrait être réduite du fait du toit fuyant), les nombreux rangements intérieurs… Citroën pourrait profiter de l’arrivée de ce modèle pour gommer quelques défauts aperçus sur la berline, comme la taille de l’instrumentation qui pourrait être augmentée, les bruits d’air qui pourraient être mieux filtrés, les trains roulants qui pourraient être réglés différemment afin de disposer d’un véhicule plus dynamique. Enfin, le C4 Aircross pourrait bénéficier de l’apport d’une banquette coulissante comme celle qui équipe le C3 Aircross.

De l’électrique au programme

Le nouveau C4 Aicross bénéficiera en 2022 des derniers progrès de la technique en matière d’aides à la conduite et d’infodivertissement. Il devrait reprendre l’intégralité des motorisations de la berline (PureTech de 100, 130 et 155 ch, BlueHDi de 110 et 130 ch) y compris la motorisation électrique de 136 ch qu’utilisera le ë-C4 Aircross. Pour le moteur essence PureTech, il pourrait être couplé à de l’hybridation légère avec alterno-démarreur 48V pour les moteurs associés à une boîte manuelle, pour les blocs associés à une boîte auto, celle-ci sera à double embrayage à 7 vitesses (nouvelle boîte e-DCT) et intégrera un moteur électrique d’une puissance d’une dizaine de kW. Cet aide électrique devrait permettre une belle réduction de la consommation.

Un trio d’avenir

L’apparition du Citroën C4 Aircross permettra à Citroën de mieux appréhender le renouvellement (en 2024) du petit SUV Citroën C3 Aircross qui utilisera lui aussi la plateforme CMP de la berline C4. Avec les C3 Aircross, C4 Aircross et C5 Aircross, Citroën disposera d’une gamme complète de SUV en 2022. En plus d’un style original, les SUV Citroën se devront de disposer d’un bon rapport prix/prestations pour séduire le plus possible de monde. C’est pourquoi le tarif du futur Citroën C4 Aircross devrait être attractif avec une entrée de gamme que nous estimons à 23 000 €.

Le futur SUV Citroën C4 Aircross en dix points

  • SUV compact sur base technique CMP
  • Carrosserie de faux coupé cinq portes
  • Lancement fin 2022
  • Reprendra le mobilier intérieur de la C4, pourrait disposer d’une banquette coulissante
  • Moteurs essence : de 100 à 155 ch
  • Moteurs diesels : 110 et 130 ch
  • Motorisation électrique : 136 ch
  • Apparition de système mild-hybrid sur les moteurs essence
  • Simple deux roues motrices mais option Grip Control possible
  • Tarif : à partir de 23 000 €*

*Estimation

En savoir plus sur : Citroen C4 Aircross

SPONSORISE

Actualité Citroen

Toute l'actualité

Commentaires (70)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On croise les doigts pour que l’illustration soit à côté de la plaque. C’est généralement le cas, mais bon on est permis de douter s’agissant d’une Citroën

Par

On connaît déjà les caractéristiques de cette auto : suspension chewing-gum, tangue dans les virages et les ronds-points, design tarabiscoté, clientèle ciblée : les plus de 70 ans.

Par

J'ai eu l'occasion de voir la nouvelle C4. Elle a sa place a coté des horreurs façon Toyota CHR et équivalent qui deviennent bien trop nombreuses. Une version "aircross" de la même veine risque d'être dans la même case esthétique mais de toute façon, en France, il y aura toujours un petit volume de vente résiduel sur le seul badge Citroën.

Par

Bizarre... Il est censé se positionner comment entre les C3 AC, les C4 déjà bien SUVisées et les C5 AC ? Pas très concret tout ça.

Ils feraient bien de travailler sur un grand SUV, peut-être C6 AirCross...

Par

Toutes ces nouvelles faces avant massives ne sont vraiment pas agréables à l'oeil, pas plus que pour le coefficient aérodynamique.

Peut être que cela se justifie par des normes de sécurité (piétons ou crash test).

Mais ça ne rend pas sexy, ces dernières générations de voitures aux faces avant cubiques.

Par

Très bon créneau à investir.

Un Suv de 4m35, un peu moins osé que la C4 iii, pour prendre les parts de marché qu'il y a à prendre.

Par

Sic "Pour le moteur essence PureTech, il pourrait être couplé à de l’hybridation légère avec alterno-démarreur 48V pour les moteurs associés à une boîte manuelle, pour les blocs associés à une boîte auto, celle-ci sera à double embrayage à 7 vitesses et intégrera un moteur électrique d’une puissance d’une dizaine de kW. "

Donc Mild Hybrid, maintenant classique avec une boite manuelle.

Avec un moteur électrique dans la boite DCT, on retrouve l'architecture des hybrides rechargeables du groupe VAG ... avec une batterie un peu plus grosse de l'ordre de 1,5 kWh, c'est la porte grande ouverte à l'hybride simple ... et avec une batterie de 10kWh , c'est lune nouvelle version de l'hybride rechargeable ... donc à quand l'arrêt de la version e-EAT8 ?

Par

En réponse à ceyal

Sic "Pour le moteur essence PureTech, il pourrait être couplé à de l’hybridation légère avec alterno-démarreur 48V pour les moteurs associés à une boîte manuelle, pour les blocs associés à une boîte auto, celle-ci sera à double embrayage à 7 vitesses et intégrera un moteur électrique d’une puissance d’une dizaine de kW. "

Donc Mild Hybrid, maintenant classique avec une boite manuelle.

Avec un moteur électrique dans la boite DCT, on retrouve l'architecture des hybrides rechargeables du groupe VAG ... avec une batterie un peu plus grosse de l'ordre de 1,5 kWh, c'est la porte grande ouverte à l'hybride simple ... et avec une batterie de 10kWh , c'est lune nouvelle version de l'hybride rechargeable ... donc à quand l'arrêt de la version e-EAT8 ?

Il serait temps que les européens développent une transmission dédiée aux hybrides et acceptent de limiter la vitesse maxi aux limitations des moteurs électriques. Toutes les hybrides japonaises ont une limite de ce genre (200km/h pour la IS300h) et je n'ai jamais lu la moindre critique a ce sujet. La solution Renault est bien trop compliquée pour être encensée.

C'est pourtant pas difficile de faire un simple réducteur comme Honda ou Mitsubishi. https://www.gknautomotive.com/en/company/our-heritage/

Par

En réponse à Ajneda

Bizarre... Il est censé se positionner comment entre les C3 AC, les C4 déjà bien SUVisées et les C5 AC ? Pas très concret tout ça.

Ils feraient bien de travailler sur un grand SUV, peut-être C6 AirCross...

Citroën aura effectivement un grand Suv 7 places de 4m85, le C6 ou C7 Aircross.

Il sortira également en Peugeot 6008, Ds8 Crossback et Opel.

Par

En réponse à Floran_

Toutes ces nouvelles faces avant massives ne sont vraiment pas agréables à l'oeil, pas plus que pour le coefficient aérodynamique.

Peut être que cela se justifie par des normes de sécurité (piétons ou crash test).

Mais ça ne rend pas sexy, ces dernières générations de voitures aux faces avant cubiques.

Chez qui préférez vous le coté sexy, chez votre femme, compagne, ou sur votre voiture???

Quand on l'a chez sa partenaire, pas besoin d'aller le chercher sur sa bagnole quand meme, j'me pose des questions là.......

Ou alors, quand c'est meme pas envisageable chez sa ( ou son) partenaire.... y'en a ptèt qui cherchent ce coté là sur leur bagnole.... bonjour la transposition.

Les SUV, cela commence à SUV..ir sérieusement, messieurs les constructeurs, je vous demande de vous arreter.....

Vlà t'y pas qu'ils seraient sexy maintenant, au moins y'a de quoi faire vu la surface.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire