Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Jean Ragnotti en Renault 5 Maxi Turbo : le dresseur de monstreBien avant Sébastien Loeb, Jean Ragnotti était une légende du rallye français qui, quinze après son départ en retraite, continue de nous étonner par sa dextérité et son courage au volant de voitures qui pouvaient être qualifiées de

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Chouette video, dommage qu'on le voye pas de l'exterieur, le comparer à Loeb pourquoi pas mais les autos n'avaient rien à voir elles etaient beaucoup plus dur et puissantes.

Par §bvm800aW

Quel plaisir de voir le Jeannot. Parcontre j'aurais aimé quelques précisions, dates de la vidéo, circonstances, etc... on voit qu'il n'y a pas de copilote donc c'est quoi, une exhib? un ouvreur?

Par Anonyme

La Maxi Turbo était la plus rapide des Groupe B sur asphalt et ceci malgré une puissance inférieure de 100ch aux meilleurs Groupe B 4 roues motrices. Elle était un peu plus légère qu'une 205T16 d'environ 40kg: ce n'est pas énorme mais son agilité était bien supérieure. L'autre propulsion légendaire de l'époque était la Lancia L038 qui connue elle aussi son heure de gloire mais quelques années plus tôt!

Les 4 roues motrices de l'époques étaient très sous-vireuses et la violence de ces moteurs rendaient les voitures très délicates sur asphalte, quasi irratrapable en cas d'erreur.

Pour la petite histoire ,si les transmissions 4x4 se sont démmocratisées en rally ce n'est pas en raison de leur supériorité! Bien au contraire, le poids plus important et leur sous-virage chronique les rendaient moins performantes que les 2 roues motrices. L'année de la première victoire de l'Audi Quattro S1, la FIA venait de réduire drastiquement le nombre de clous autorisé par pneu neige, ce qui donna immédiatement un gros avantage aux Quattro sur la neige et enfin une victoire pour une 4 roues motrices.

Tout le monde connais la suite: l'évolution du réglement faisait que les propulsions et traction ne pouvaient plus gagner à la régulière sur les terrains glissant: neige et glace, les 4 roues motrices étaient devenues incontournable pour qui voulait jouer la titre mondial.

La Maxi5, elle avait été conçue pour être la machine la plus rapide du monde sur asphalte. Et elle joueait le podium sur la terre, par contre la neige et la glace n'étaient clairement pas son terrain de jeu favori.

Bonne journée à tous

Par Anonyme

Ah ce Jeannot, humble, déconneur, toujours prêt à faire le spectacle et loin d'être manchot avec une bombe roulante entre les mains. On aimerait en voir plus souvent des pilotes comme ça !

Par Anonyme

Renault a fait une grosse connerie de s'entêter a développer la R5 Turbo au détriment de l'Alpine A310 V6 laquelle avait déjà vaincu la Lancia Stratos.

L'Alpine A310 était mieux équipée pour être championne du monde que la R5

Par Anonyme

Ben oui mais Renault étaient jaloux des succès d'Alpine et ne voulaient plus mettre la marque en avant...

Les seuls responsables de la disparation d'Alpine sont Renault.

Par §Jum835cT

"Par Anonyme le 17 Mars 2011 à 10h21

L'autre propulsion légendaire de l'époque était la Lancia L038 qui connue elle aussi son heure de gloire mais quelques années plus tôt!"

Je vais pinailler mais c'est la Lancia 037...

Par §Gre726gH

Pas d'accord avec vous Mr Desjardins,la Maxi 5 était la version la plus évoluée de toutes les R5 Turbo elle était plus efficace et plus prévenante que celles qui l'ont précédée.

Il est arrivée quelquefois a JL Thérier de faire des tête a queue a + 180km/h avec la Cévennes...:blague:

Par

J'ai rencontré Jean Ragnotti y'a quelques temps pour des raisons professionelles. Il est d'une gentillesse infinie et sa patiente n'a d'égale que son humilité !!!

C'est vraiment le mec qui était là pour s'amuser et amuser le public.

En plus, il est d'une fidélité (avec sa marque "de coeur" pour qui il travaille encore parfois).

Vraiment l'une des personnes qui m'a fait aimer le sport auto !!!

Et surtout, il pouvait piloter aussi bien en Rally que sur circuit, ce qui est vraiment rare.

Par §gil124Cz

La dextérité de ce pilote, est tout simplement incroyable!

Il passe les rapports avec quasiment aucun temps mort, ses glisses en épingle sont parfaitement maîtrisées un pur bonheur...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité