Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Daimler : 2,6 milliards d'euros pour des camions électriquesOn ne sait s’il y a lien de cause à effet, mais la nouvelle d’une marche forcée vers une électrification de la gamme tombe bien. Exactement au moment où Daimler va devoir faire face à ses responsabilités aux États-Unis où des enquêteurs de l’administration ont mis à jour l’existence de logiciels truqueurs dans ses moteurs diesels, grâce lui faussement vertueux au regard des normes antipollution. Lorsque l’on sait ce que ce genre de manœuvre a coûté à Volkswagen, on ne peut que trembler pour Daimler, si puissante qu’est cette enseigne. Mais chaque chose en son temps, et le groupe allemand fait savoir qu’il a confiance en l’avenir en annonçant un colossal investissement de 2,6 milliards d’euros.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une autonomie allant ''jusqu'à 200km'' ? C'est tout ? Bah c'est pas prêt de se démocratiser...

Par

En fait l’électrique c'est juste un contre feu quoi, c'est bien ça qu'on est censé comprendre ?

Les camions électriques ... mais arrêtez les blagues, il faudrait 48h avec de la charge rapide pour les recharger, c'est juste pas tenable quand il suffit de 3-4 min faire le plein de gazole.

S'il y a bien un type de vehicule qui ne chnagera pas de technologie avant 100 ans c'est bien ça

Tous ça c'est de la com, c'est du flanc. Apres peut être que certaines boites les utiliseront juste pour faire de la com, quand on voit que Macron est au pouvoir juste par de la com et du flanc ... peut être ...

Par

En réponse à MotherKaiser

En fait l’électrique c'est juste un contre feu quoi, c'est bien ça qu'on est censé comprendre ?

Les camions électriques ... mais arrêtez les blagues, il faudrait 48h avec de la charge rapide pour les recharger, c'est juste pas tenable quand il suffit de 3-4 min faire le plein de gazole.

S'il y a bien un type de vehicule qui ne chnagera pas de technologie avant 100 ans c'est bien ça

Tous ça c'est de la com, c'est du flanc. Apres peut être que certaines boites les utiliseront juste pour faire de la com, quand on voit que Macron est au pouvoir juste par de la com et du flanc ... peut être ...

Mais pour livrer en ville c'est un atout non négligeable, il y a pré-commande de 100 véhicules signée PepsiCo et UPS c'est 125 semi-remorques électriques Tesla ...

Par

En réponse à PedroTuga

Une autonomie allant ''jusqu'à 200km'' ? C'est tout ? Bah c'est pas prêt de se démocratiser...

Si ils ne font pas d'énormes progrès sur le rapport Watts/kilos concernant les batteries (au demeurant très polluantes actuellement), c'est en effet une perspective très lointaine concernant l'électrification des 44 tonnes à terme.

Il est d'ailleurs bon de rappeler que la charge maximale autorisée des camions francais est passé de 40 à 44 tonnes en 2012. (Comme dans les autres pays de l'UE.)

Donc je ne vois pas quel serait l'interet pour un poids lourd d'embarquer 5 tonnes de batteries. :bah:

http://www.lefigaro.fr/societes/2012/02/05/20005-20120205ARTFIG00176-les-camions-francais-passe-a-44-tonnes.php

Bref ! Ce ne sera pas avant 20/30ans...

Ça leur laisse le temps d'installer des super chargers de 350kw partout sur le continent. :blague:

Par

En réponse à PedroTuga

Une autonomie allant ''jusqu'à 200km'' ? C'est tout ? Bah c'est pas prêt de se démocratiser...

Pour des camions de taille réduite circulant en agglomération pour les livraisons, 200 km pourrait peut-être suffire. :oui:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Déjà les camions font depuis quelques années maintenant 44 tonnes et si tu dois te contenter admettons de 39 tonnes au lieu de 44 tonnes parce que tu embarques 5 tonnes de batteries, le manque à gagner doit être considérable sur une année d'exploitation. (Pour calculer les besoins, il suffit de prendre la consommation d'un poids lourd, convertir en équivalent conso électrique tout en prenant en compte l'autonomie journaliere.)

Il faudrait qu'un transporteur passe par la pour affirmer ou pas mon propos, mais ça me paraît tellement évident... :bah:

Et puis il faut une généralisation des super chargers de 350kw. (Ça ne s'installe pas comme une wall box.)

20ans me paraît être déjà optimiste.

Cependant, il y a une multitude de camions concernant les "Services de proximité" ou autres transporteurs locaux qui pourront être dans un premier temps électrifiés. :oui:

Et c'est souvent ces camions la qui s'aventurent dans les centres-villes... :coucou:

Par

Qui parle d'embarquer 5 tonnes de batteries dans un semi? En admettant qu'on en reste aux chiffres actuels concernant l'efficacité énergétique, il faudrait en gros 300-400 kWh pour parcourir plus de 500 km sur un "plein" pour un semi. C'est donc 3-4 fois plus que la plus grosse tesla S, donc 1,5 t en gros...

Et encore, les batteries évoluent... Donc techniquement assez faisable!

Par

600kg de batteries pour la plus grosse...Tesla. :redface:

Donc 3 à 4 fois plus gros ça donne 1.8 a 2.4 tonnes.

Pour le moment on se cantonne à la "réalité". :wink:

Dans tous les cas de figures et si les progrès sont dignes de ceux annoncés par Tesla et son semi, il faudra installer des centaines de milliers de superchargers partout en Europe demandant du 350kw.

Ça va tirer sec sur les réseaux électriques.

10 000 camions (Je ne pense pas etre loin du compte vue ce que je vois sur les routes) se chargeant à l'heure du déjeuner 12/14 heures sur le territoire francais demanderaient 3 500 MW. :miam:

Sur 58 réacteurs nucléaires que comptent la France:

34 peuvent délivrer 900 MW.

20 peuvent délivrer 1300 MW.

4 peuvent délivrer 1450 MW.

Il faudrait consacrer 2.5 a 4 réacteurs nucléaires uniquement pour recharger ces camions...

Ça paraît jouable vue comme ça sauf que dans les faits c'est énorme. :eek:

Énorme parce que en même temps, il y aura électrification des automobiles et une demande de ces dernières non moins importantes car les taxis, commerciaux et autres activités se déplaçant beaucoup ne manque pas... (On pourrait aussi évoquer la robotique...Qui se sera encore plus développée d'ici la et les futurs drones...)

Donc on peut penser qu'il faudrait 5 à 8 réacteurs nucléaires...Car n'en doutons pas les super charger 350kw vont devenir la "norme".

Quelques dizaines de minutes pour les routiers et 5 à 8 minutes pour une batterie type Grosse Tesla de 100kw dont on ne rechargera que 50 à 80% comme on le fait actuellement avec nos réservoirs auto.

(100kw étant la norme pour que nos VE puissent disposer d'une autonomie suffisante en toutes circonstances: grand froid comme la semaine prochaine sur autoroute.)

Il faudra probablement avoir recours à des chargeurs intelligents qui adapteront leur puissances en fonctions des capacités du réseau.

Au fait, qui voulait sortir du nucléaire ? :coucou:

Ça ne risque pas d'arriver. :nanana:

Je ne vois pas comment on pourrait descendre la part du nucléaire à 50% et électrifier la majorité des transports d'ici 2050. (50% etant l'objectif nucléaire pour le gouvernement.)

Ça va en faire des panneaux photovoltaïques et éoliennes, voir routes solaires...

Je rappel d'ailleurs que notre réseau électrique est l'un, sinon le plus performant d'Europe. :fier:

PS: C'est intéressant de se poser quelques questions sur son avenir tu sais... :wink:

Par

En réponse à jroule75

Pour des camions de taille réduite circulant en agglomération pour les livraisons, 200 km pourrait peut-être suffire. :oui:

pour un camion d'eboueur, c'est en tout cas largement suffisant et ça ferait plaisir à beaucoup, de quoi s'épargner les vibrations et bruits désagréables des camions diesel.

Par

" PS: C'est intéressant de se poser quelques questions sur son avenir tu sais... :wink: "

Tu causais à qui Monoski ?

A la fille en manque du dessus ? :voyons:

Par

En réponse à mynameisfedo

pour un camion d'eboueur, c'est en tout cas largement suffisant et ça ferait plaisir à beaucoup, de quoi s'épargner les vibrations et bruits désagréables des camions diesel.

La vie n'est qu'un éternel recommencement Saccapuces....

https://www.industrie-techno.com/le-retour-de-la-benne-a-ordures-electrique.27232

Par

200 kms d'autonomie donc le routier doit marquer l'arrêt tous les 200 bornes .

et il fait quoi ?

il met sont tachygraphe sur " temps de repos " , " disponibilité " , ou " recharge batterie " ???

durant la charge de la batterie sera il payé ?

car si il doit se taper 2000 bornes il devra marquer l'arrêt 10 fois pour une recharge complète de combien de temps déjà ????

:eek:

si ils créent un camion électrique qui roule à l'aise 1000 bornes sur une charge de batterie avec 18 ou 19 tonnes je dirais crédible , là 200 bornes c'est " problématique "

Par

En réponse à mynameisfedo

pour un camion d'eboueur, c'est en tout cas largement suffisant et ça ferait plaisir à beaucoup, de quoi s'épargner les vibrations et bruits désagréables des camions diesel.

Oui, ça serait suffisant. Il y en a déjà d'ailleurs depuis quelques années, donc Merco arriveraient sur un marché déjà bien pris. Je suis pas sûr que l'étoile brillerait tant que ça sur un camion d"éboueur....

Par

Fiare comme tesla ? pourquoi il parait u'il faut denigrer Tesla

Par

En réponse à mekinsy

Déjà les camions font depuis quelques années maintenant 44 tonnes et si tu dois te contenter admettons de 39 tonnes au lieu de 44 tonnes parce que tu embarques 5 tonnes de batteries, le manque à gagner doit être considérable sur une année d'exploitation. (Pour calculer les besoins, il suffit de prendre la consommation d'un poids lourd, convertir en équivalent conso électrique tout en prenant en compte l'autonomie journaliere.)

Il faudrait qu'un transporteur passe par la pour affirmer ou pas mon propos, mais ça me paraît tellement évident... :bah:

Et puis il faut une généralisation des super chargers de 350kw. (Ça ne s'installe pas comme une wall box.)

20ans me paraît être déjà optimiste.

Cependant, il y a une multitude de camions concernant les "Services de proximité" ou autres transporteurs locaux qui pourront être dans un premier temps électrifiés. :oui:

Et c'est souvent ces camions la qui s'aventurent dans les centres-villes... :coucou:

Tu sais 350kw c le standard des prises électriques industrielles, c n'est pas pour rien que cette puissance a été choisie...

Ensuite les bornes ultra rapides ne sont utiles que sur les autoroutes et au dépôt pour l'instant, et sur les aires d'autoroutes il y beaucoup de place pour faire du renouvelable en //... et rien de plus facile que d'installer une borne, un plot en béton, une borne préfabriquée en usine qui tiens avec 4 boulons, un câble electrique et Ethernet pour raccorder et c tout.

Les futures bornes ne vont pas tirer directement sur le réseau, c impossible si elles se généralisent, elles vont surtout recharger des batteries tampons en heures creuses recharge lentes (tu sais au moment ou on est en sur production electrique)... pour revendre en recharge ultra rapide sans avoir à tirer sur le réseau, et les pétroliers sont déjà sur le coup.

Les camions électriques sont surtout destinés à faire du centre ville et du péri urbain certainement pas pour traverser l'Europe en tout cas pour l'instant, pour traverser l'Europe il y aura toujours l'hybride...

L'enjeu actuel est de faire des batteries qui se rechargent plus rapidement pour les VE et des batteries de stockage à prix plancher... les super batteries ça viendra après...

Par

En réponse à mdb92

Tu sais 350kw c le standard des prises électriques industrielles, c n'est pas pour rien que cette puissance a été choisie...

Ensuite les bornes ultra rapides ne sont utiles que sur les autoroutes et au dépôt pour l'instant, et sur les aires d'autoroutes il y beaucoup de place pour faire du renouvelable en //... et rien de plus facile que d'installer une borne, un plot en béton, une borne préfabriquée en usine qui tiens avec 4 boulons, un câble electrique et Ethernet pour raccorder et c tout.

Les futures bornes ne vont pas tirer directement sur le réseau, c impossible si elles se généralisent, elles vont surtout recharger des batteries tampons en heures creuses recharge lentes (tu sais au moment ou on est en sur production electrique)... pour revendre en recharge ultra rapide sans avoir à tirer sur le réseau, et les pétroliers sont déjà sur le coup.

Les camions électriques sont surtout destinés à faire du centre ville et du péri urbain certainement pas pour traverser l'Europe en tout cas pour l'instant, pour traverser l'Europe il y aura toujours l'hybride...

L'enjeu actuel est de faire des batteries qui se rechargent plus rapidement pour les VE et des batteries de stockage à prix plancher... les super batteries ça viendra après...

350 000 watts le standard des prises industriels ? :voyons:

Ou ça ? :beuh:

Il me semble que sur du 380V on peut grimper jusqu'à 400A maximum...

400×380 = 152 000 watts. (Pour les robots par exemple ou autres chaînes de tractions comme faire avancer les voitures pour leurs assemblages...)

Dans les spectacles de plein air, on peut ateindre les 125A pour 380V sur parfois plusieurs prises de courant lorsqu'il s'agit de grand événement.

125×380 = 47 500 watts.

A moins que je ne sois pas à jour, il ne me semble pas que 350 000 watts soit une demande de puissance répandu dans le monde industriel. (Et pour quels usages ? Ça m'intéresse de savoir...)

Les machines les plus puissantes que J'ai pu connaître en industrie utilisaient plutôt des pompes hydrauliques. (Verin hydraulique pour emboutir des tôles par exemple.)

La on évoque une intensité de près de 1000A sur du 380V.

C'est beaucoup. :blague:

D'autant plus qu'il serait question de dépasser ce chiffre (J'ai vue sur un article concernant le semi de Tesla que les superchargers pourraient grimper jusqu'à 1.2 MW.)

Par

Pour la 2eme (grande) partie de ton commentaire...

C'est ce que je craignais.

Ils vont multiplier par 1000 la demande de lithium et autres matières premiers indispensables à la fabrication de cette multitude de batteries/éoliennes/panneaux photovoltaïques.

Je vois pleins d'arbres être coupés en France pour installer des panneaux photovoltaïques sur de grandes étendues. (Je connais 3 emplacements à proximité de Bordeaux sortie de terre il y a moins de 5ans.)

L'érosion des sols...Glissement de terrains...effondrement de terrain...Inondations...

On ne s'en sortira pas. :non:

On s'en va sur une catastrophe écologique d'ampleur mondial une fois de plus. :roll:

Si le pétrole apparaît comme étant plus catastrophique que l'electrique, c'est uniquement parce qu'il est actuellement des milliers de fois plus utilisé que l'electrique. (Au niveau des transports.)

Je n'arrive pas à imaginer l'ampleur du désastre lorsque d'ici la fin de la prochaine décennie quand nous auront multiplier par 100, 200 ou plus la demande des matériaux issuent des terres rares...

Ce monde est complètement dingue. :pfff:

Par

En réponse à mekinsy

Pour la 2eme (grande) partie de ton commentaire...

C'est ce que je craignais.

Ils vont multiplier par 1000 la demande de lithium et autres matières premiers indispensables à la fabrication de cette multitude de batteries/éoliennes/panneaux photovoltaïques.

Je vois pleins d'arbres être coupés en France pour installer des panneaux photovoltaïques sur de grandes étendues. (Je connais 3 emplacements à proximité de Bordeaux sortie de terre il y a moins de 5ans.)

L'érosion des sols...Glissement de terrains...effondrement de terrain...Inondations...

On ne s'en sortira pas. :non:

On s'en va sur une catastrophe écologique d'ampleur mondial une fois de plus. :roll:

Si le pétrole apparaît comme étant plus catastrophique que l'electrique, c'est uniquement parce qu'il est actuellement des milliers de fois plus utilisé que l'electrique. (Au niveau des transports.)

Je n'arrive pas à imaginer l'ampleur du désastre lorsque d'ici la fin de la prochaine décennie quand nous auront multiplier par 100, 200 ou plus la demande des matériaux issuent des terres rares...

Ce monde est complètement dingue. :pfff:

Pour les batteries de stockage elles seront au sodium, pas au lithium. Le sodium est très abondant et facilement recyclable, le principale défaut des sodium c leur encombrement, mais pour faire du stockage aucune importance.

Pour les batteries des VE rien ne dit que l'on va rester avec le lithium qui commence à être une vieille technologie.

Je penche plus vers le graphène qui peut être produit partout et qui est biodégradable.

Quand à mettre des panneaux solaires dans la nature à moins que ce soit un désert je suis d'accord avec toi, avec toutes les surfaces déjà disponibles, toits, parkings, industries, zones commerciales, etc... c complétement idiot de raser une foret pour y mettre des panneaux PV.

Mais ce qui a fait le plus de dégâts jusqu'à maintenant ce n'est pas l’électricité mais bien le pétrole, champion toutes catégories...

Par

On va avoir de véritables centrales électriques...

... je n’ose imaginer le niveau des ondes électromagnétiques autour du véhicule ou les risques d’incendies en cas de court-circuit....

Par

En réponse à mekinsy

Pour la 2eme (grande) partie de ton commentaire...

C'est ce que je craignais.

Ils vont multiplier par 1000 la demande de lithium et autres matières premiers indispensables à la fabrication de cette multitude de batteries/éoliennes/panneaux photovoltaïques.

Je vois pleins d'arbres être coupés en France pour installer des panneaux photovoltaïques sur de grandes étendues. (Je connais 3 emplacements à proximité de Bordeaux sortie de terre il y a moins de 5ans.)

L'érosion des sols...Glissement de terrains...effondrement de terrain...Inondations...

On ne s'en sortira pas. :non:

On s'en va sur une catastrophe écologique d'ampleur mondial une fois de plus. :roll:

Si le pétrole apparaît comme étant plus catastrophique que l'electrique, c'est uniquement parce qu'il est actuellement des milliers de fois plus utilisé que l'electrique. (Au niveau des transports.)

Je n'arrive pas à imaginer l'ampleur du désastre lorsque d'ici la fin de la prochaine décennie quand nous auront multiplier par 100, 200 ou plus la demande des matériaux issuent des terres rares...

Ce monde est complètement dingue. :pfff:

La Coreé du Nord compterait avec une énorme réserve inexploitée.

CN USA et RU vont s’en occuper...

Par

Non mais Non!! Il faut qu'ils arrêtent les mecs!! Mais qu'est ce qui fume les gars!!!

L'électrique n'est pas LA solution !! les camions pourraient utilisé une technologie hydrogène ou bio gaz ou pile combustible (quoi que pas plus propre car difficile a recyclé ).

Et quelqu'un parlais de la catastrophe des panneaux solaire, juste une question pourquoi on les mets pas sur tout les hangars, usines, centres commerciale, garages? Au lieu de coupé les arbres qui sont très utile!!!

Par

est ce que les camions électrique longue distance vont prendre le train ?? :voyons:

:ptdr:

Par

En réponse à mr4l

est ce que les camions électrique longue distance vont prendre le train ?? :voyons:

:ptdr:

Bonne question, pourquoi mettre autant de camions sur la route??? en sachant que les routes et autoroutes suivent les voies de chemin de fer et vont aux mêmes endroits que les trains? pourquoi pas ferroutage (un vrai) et camions électriques de liaison? camion ou train il y en a 1 de trop...

Quand à l’hydrogène ça coute beaucoup trop cher et c dangereux, en plus les PAC s'usent vite, trop vite, mais ça les constructeurs se gardent bien de le dire...

Pour les camions longues distances je vois plutôt de l'hybride série avec prolongateur turbine bio gaz... technologie simple connue et efficace en plus il y a déjà des pompes un peu partout...

Par

En réponse à mdb92

Bonne question, pourquoi mettre autant de camions sur la route??? en sachant que les routes et autoroutes suivent les voies de chemin de fer et vont aux mêmes endroits que les trains? pourquoi pas ferroutage (un vrai) et camions électriques de liaison? camion ou train il y en a 1 de trop...

Quand à l’hydrogène ça coute beaucoup trop cher et c dangereux, en plus les PAC s'usent vite, trop vite, mais ça les constructeurs se gardent bien de le dire...

Pour les camions longues distances je vois plutôt de l'hybride série avec prolongateur turbine bio gaz... technologie simple connue et efficace en plus il y a déjà des pompes un peu partout...

entièrement d'accord.:jap:

Par

je repose ma question

le chauffeur va devoir recharger les batteries tous les 200 kms , et donc il devra mettre son tachygraphe analogique sur quoi ? disponibilité ? " temps de repos ? " ou quoi ?

il faudra alors une mention " recharge batterie " inexistante en ce moment !!!

autre problème , la durée de recharge = livraison trèèèssss lente = client pas content .

je pense que les poids lourds doivent rester en diesel faisant partie de véhicule de transport sans eux c'est la cata.

mais que Mercedes à bien raison de faire des expériences seulement c'est pas 200kms qu'il faut mais 2000 kms d'autonomie et une recharge rapide car le client n'en a strictement rien à foutre que tu soit en rade entrain de recharger tes batteries , en plus il faudra savoir si nous aurons des batteries pour tous véhicules confondu durant 50 ans voir 100 ans car ça pose problème aussi , certains disent même qu'on aura épuiser la matière première pour la conception de batterie avant le pétrole !!!!!

Par

En réponse à le jeune rat

je repose ma question

le chauffeur va devoir recharger les batteries tous les 200 kms , et donc il devra mettre son tachygraphe analogique sur quoi ? disponibilité ? " temps de repos ? " ou quoi ?

il faudra alors une mention " recharge batterie " inexistante en ce moment !!!

autre problème , la durée de recharge = livraison trèèèssss lente = client pas content .

je pense que les poids lourds doivent rester en diesel faisant partie de véhicule de transport sans eux c'est la cata.

mais que Mercedes à bien raison de faire des expériences seulement c'est pas 200kms qu'il faut mais 2000 kms d'autonomie et une recharge rapide car le client n'en a strictement rien à foutre que tu soit en rade entrain de recharger tes batteries , en plus il faudra savoir si nous aurons des batteries pour tous véhicules confondu durant 50 ans voir 100 ans car ça pose problème aussi , certains disent même qu'on aura épuiser la matière première pour la conception de batterie avant le pétrole !!!!!

Ça dépend quelle utilisation tu en fais, tu peux très bien faire 300km/j voir plus en centre ville/péri-urbain, genre Fedex, UPS, DHL, chrono-poste, livraisons en tout genre, etc... ce qui fait déjà 109 000km/an sur 365 jours (les livraisons c tous les jours maintenant même le dimanche et jours fériés), inutile de te dire qu'au bout de 5 à 6 ans à ce rythme ton bahut sera une véritable poubelle mécanique sauf à changer les pièces en continue...

En tant qu'exploitant tu vas regarder le prix du véhicule, tes dépenses en carburant et entretien sur l'année, et là surprise le VE est beaucoup plus économique même en changeant de batterie de temps en temps et en mettant une borne rapide au dépôt...

Je répète ce type de camions électriques ne sont pas fait pour traverser l'Europe...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité

Toute l'actualité