Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
De plus en plus de difficultés à se garer en ville pour les utilitairesPour les petites et moyennes entreprises, et plus particulièrement celles du BTP, la circulation urbaine vire au casse-tête. Les autos et camionnettes subissent embouteillages, hausse des PV, parkings hors de prix ou encore places de stationnement trop rares. Pour ces véhicules, la rue n’est pas un long fleuve tranquille.

Lire le dossier»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et alors ?! Tant mieux :buzz:

Par

Ici, la solution a été trouvée très rapidement.

Ils sont garés sur les trottoirs et les pistes cyclables...

Par

Avant quand j'étais dans le btp on en a fait un peu de travail en ville puis on a fini par refuser tout chantier en ville à cause de toutes les galères qui vont avec on avait assez de travail ailleurs pour ne pas perdre notre temps en ville du coup après les clients et la mairie ne comprenait pas pourquoi il n'y avait plus personne qui veut venir :blague:

Par

En réponse à 360Magnum

Avant quand j'étais dans le btp on en a fait un peu de travail en ville puis on a fini par refuser tout chantier en ville à cause de toutes les galères qui vont avec on avait assez de travail ailleurs pour ne pas perdre notre temps en ville du coup après les clients et la mairie ne comprenait pas pourquoi il n'y avait plus personne qui veut venir :blague:

C'est clair. Un de mes amis est artisan à bordeaux, Il devient dingue.

Il devrait y avoir une place réservable par rue pour les professionnels.

Par

No park, no business.

Par

Ce qui est violent, c'est le tarif des artisans dans les grandes villes !

Il faut bien financer le Range Rover ou le Q7 du patron :biggrin:

Alors s'indigner des PV à 50€...

Par

La solution, ne pas habiter en ville. Tout est trop cher et de toute façon, la totalité du nécessaire a aussi quitté les centre ville.

Pour Paris, il n'y a bien que l'Opéra, les théâtres et les musées qui justifient encore d'aller dans le centre. Pour le reste de la France, souvent les lieux de cultures aussi se sont excentrés

Je comprends parfaitement le rejet des voitures mais il faut aussi en assumer les contraintes, ici ce sera des factures plus lourdes a cause des contraintes pour mener a bien les chantiers..

Par

En réponse à -Nicolas-

Ce qui est violent, c'est le tarif des artisans dans les grandes villes !

Il faut bien financer le Range Rover ou le Q7 du patron :biggrin:

Alors s'indigner des PV à 50€...

Alors quoi, le patron qui donne du travail à ses employés et qui fait bien tourner son entreprise devrait rouler en twingo pour satisfaire l’ego et la jalousie des autres?

Par

En réponse à -Nicolas-

Ce qui est violent, c'est le tarif des artisans dans les grandes villes !

Il faut bien financer le Range Rover ou le Q7 du patron :biggrin:

Alors s'indigner des PV à 50€...

Ba c'est pas compliqué on va pas se faire chier en ville gratuit vous voulez qu'on vienne ? Ba c'est double tarif ça vous plait pas ? Ba allez voir ailleurs nous on a déjà du boulot.

Par

enfin l'article finit sur une note plus positive ! ouf... il est possible de réserver des places pour un chantier en demandant à la mairie, tel qu'un déménagement évidemment ça demande un peu de paperasse...:ange::coolfuck:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

T'es un thug!:biggrin:

Par

En réponse à niakola

enfin l'article finit sur une note plus positive ! ouf... il est possible de réserver des places pour un chantier en demandant à la mairie, tel qu'un déménagement évidemment ça demande un peu de paperasse...:ange::coolfuck:

Un formulaire à remplir et a renvoyer par mail... 5mn. je viens de le faire. Rien de bien sorcier.

Par

En réponse à GY201

La solution, ne pas habiter en ville. Tout est trop cher et de toute façon, la totalité du nécessaire a aussi quitté les centre ville.

Pour Paris, il n'y a bien que l'Opéra, les théâtres et les musées qui justifient encore d'aller dans le centre. Pour le reste de la France, souvent les lieux de cultures aussi se sont excentrés

Je comprends parfaitement le rejet des voitures mais il faut aussi en assumer les contraintes, ici ce sera des factures plus lourdes a cause des contraintes pour mener a bien les chantiers..

IL ne faut pas confondre les grandes villes et le reste de la france... il reste encore bon nombre de villes ou la vie est agréable et ou les tarifs, que ce soit de l'immobilier ou des commerces, n'ont pas flambé de façon déraisonnable.

Quand bien même ce serait un peu plus cher, je préfère encore filer quelques euros de plus plutôt que d'aller trainer dans une infâme ZAC ou il n'y a que des franchises et des restos industriels dans des hangars en tôle.

Et ça m'évite de prendre ma voiture.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

J'ai eu Réponse en 3 jours et gratos. Ainsi que le prêt des panneaux...

Une mairie, ce n'est pas forcément comme l'état ! :-)

j'ai voulu le faire pour l'emménagement de mon fils à Bruxelles (St-Gilles) > Un mois de délai et 60€/jour.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Le souci dans ta rhétorique fleurie, c'est que tu omets que cela n'a pas touché que la France....

https://www.touteleurope.eu/actualite/mai-68-en-europe-c-est-toute-une-generation-qui-a-appris-a-penser-l-impossible.html

https://www.herodote.net/1968_dans_le_monde-synthese-226.php

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Pas eu ce genre de problème ici. Ce qui me gêne bien plus, c'est la cession de la gestion du stationnement à ces crevards de Streeteo et autres officines privées, à l'honnêteté égale à celle de Fillon et Guéant.

Par

En réponse à v_tootsie

Pas eu ce genre de problème ici. Ce qui me gêne bien plus, c'est la cession de la gestion du stationnement à ces crevards de Streeteo et autres officines privées, à l'honnêteté égale à celle de Fillon et Guéant.

T'as oublié Sarkozy et Balkany

Par

En réponse à Maître_Yoda

T'as oublié Sarkozy et Balkany

ils arrivent.... :-)

Par

Il y a trop de gens qui circulent en voiture à Paris alors qui le pourraient prendre les transports en commun.

Mais avec la politique appliquée ils seront les derniers à rendre les armes.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Forcément, si tu vas chercher un article à propose de mai 68 sur le site du Figaro, ça ne va pas être très flatteur ! :-)

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Franchement, quand je vois la tronche de pas mal de boutiques, cela ne me dérange pas qu'on limite ces horreurs.

Va voir le centre de Sienne, ou la mairie a imposé une charte visuelle, et bien c'est fort agréable.

Pas de néons qui clignotent, d'enseignes en pvc affreuses faites par des gens qui n'ont pas la moindre notion de graphisme...

Par

en même temps, et honnêtement, rouler en ville ne distille aucune forme de plaisir: feux rouges, stops, limitations à 30, bouchons, sens interdits, piétons et cyclistes faisant n'importe quoi... je me demande bien qui éprouve encore du plaisir en ville.

le pied, c'est dans la campagne profonde peu peuplée sur des petites départementales peu fréquentées.

c'est le cas chez moi, 0 problème pour rouler et pour trouver une place gratuite, et quasi 0 emmerdeur pour me gâcher la vie. sans parler de la pollution quasi aux abonnés absents.

bref, je comprends en revanche parfaitement les restrictions de circulation dans les villes de plus de 5-10000 habitants. et même à Monaco où ces défilés de supercars de 500-1500cv à 50 max (ou un peu plus dans le tunnel) sont finalement particulièrement grotesques.

Par

En réponse à v_tootsie

Ici, la solution a été trouvée très rapidement.

Ils sont garés sur les trottoirs et les pistes cyclables...

comme dans de nombreuses villes.

dans ce cas, faut que la vidéo-verbalisation fasse son travail, avec des amendes bien salées pour les récalcitrants.:bah:

Par

En réponse à v_tootsie

C'est clair. Un de mes amis est artisan à bordeaux, Il devient dingue.

Il devrait y avoir une place réservable par rue pour les professionnels.

dans ce cas, faut pas hésiter à augmenter les tarifications d'intervention pour financer les solutions aux désagréments.

et tant pis pour les habitants: qu'ils assument leurs choix. car ce sont bien les maires qui prennent des décisions anti-voiture.

à tort ou raison, peu importe. mais les habitants ne peuvent pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

Par

"Les autos et camionnettes subissent embouteillages, hausse des PV, parkings hors de prix ou encore places de stationnement trop rares. " "De plus en plus de difficultés à se garer en ville pour les utilitaires".

En fait ce n'est pas spécifique aux utilitaires. Le seul problème spécifique au stationnement des utilitaires serait la disparition des places "livraison". Or l'article n'en parle pas.

Nicolas Dembreville serait t il un influenceur?

Par

En réponse à mynameisfedo

dans ce cas, faut pas hésiter à augmenter les tarifications d'intervention pour financer les solutions aux désagréments.

et tant pis pour les habitants: qu'ils assument leurs choix. car ce sont bien les maires qui prennent des décisions anti-voiture.

à tort ou raison, peu importe. mais les habitants ne peuvent pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

Quand je livrais de électroménager c'était le cas. Dans les villes ou le stationnement était payant les livraisons étaient plus chères, je me voyait mal faire 1km a pied avec mon lave linge. Quand on veut plus de voiture en ville il faut en assumer les conséquences. Les artisans ont raison de répercuter les prix / ne plus venir. Tout comme je ne vais plus plus faire des achats en centre ville, car cela devient galère.

Par

En réponse à mynameisfedo

dans ce cas, faut pas hésiter à augmenter les tarifications d'intervention pour financer les solutions aux désagréments.

et tant pis pour les habitants: qu'ils assument leurs choix. car ce sont bien les maires qui prennent des décisions anti-voiture.

à tort ou raison, peu importe. mais les habitants ne peuvent pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

Tout à fait quand je lis l'article et que je vois le tricycle "Ce genre de véhicule à trois roues (ici le prototype Volkswagen Cargo e-Bike à assistance électrique) constitue peut-être une des solutions d'avenir pour les artisans." je me demande si il n'y aps confusion avec les livreurs de pizzas ou de colis.Faut-il expliquer que pour livrer de l'électroménager, aménager des combles , refaire une cuisine, changer un bac à douche et j'en passe il faut une camionnette ou un fourgonmais bon passons....

A réduire la place dans les couloirs de circulation pour les voitures en ville au profit des cyclistes ou trottinettes à présente l'inconvénient de "sur-générer des bouchons" et je comprends lse artisans qui vont finir par renoncer au travail en pleine ville.Et en effet, il faut savoir ce qu'on veut, si les administrés demandent au Maire de "flinguer" la circulation automobile et le stationnement dans leur ville, qu'ils ne s'étonnent pas après de ne plus trouver d'artisans ou livreurs à "prix honnête", si l'addition est salée c'est qu'elle aura pris en compte le temps dans les bouchons ou les problèmes de stationnement....:coucou:

Par

En réponse à Koubiacz

Quand je livrais de électroménager c'était le cas. Dans les villes ou le stationnement était payant les livraisons étaient plus chères, je me voyait mal faire 1km a pied avec mon lave linge. Quand on veut plus de voiture en ville il faut en assumer les conséquences. Les artisans ont raison de répercuter les prix / ne plus venir. Tout comme je ne vais plus plus faire des achats en centre ville, car cela devient galère.

C'est la base. Qui aujourd'hui a réellement la nécessité d'aller en centre ville?

Un exemple a Clermont Ferrand: la BNP a déplacé ses bureaux a la périphérie, c'est plus grand, plus confortable et plus accessible pour les clients comme pour les employés.

J'ai appelé l'intérieur du cercle de la A86 a Paris zone hostile avant qu'il soit question de zone à faibles émissions.

.

.

Par

nous, ça fait déjà 10 ans qu'on ne va plus en ville ou alors, exceptionnellement avec une autorisation de voirie à la journée

Par

Prendre sa voiture en ville (grande agglomération j’entends), c’est d’une aberration.

Par

Venez à la campagne, pas d'embouteillages, pas de parkings souterrains, pas de PV et en plus de l'immobilier pas cher avec une qualité de vie incomparable

Par

En réponse à premierauscratch

Venez à la campagne, pas d'embouteillages, pas de parkings souterrains, pas de PV et en plus de l'immobilier pas cher avec une qualité de vie incomparable

Non, non. chacun dans sa vile bien embouteillée.

Par

Ah la ville! un fantasme partagé de l'Homo Sapiens. Pourquoi donner tant d'importance à la ville puisque c'est là où il y a le moins d'habitants?? Quand est-ce que caradisac s'occupera vraiment des habitants des zones urbaines parce que comme la majorité des français on n'est pas vraiment concernés par ce qui se passe dans les centres urbains. Alors Paris, c'est pittoresque mais pas vraiment intéressant...

Agglomération Grenobloise: Grenoble : 160000/‎agglomération : 443000

Agglomération Lyonnaise:Lyon : 513000/agglomération : 1371000

Agglomération parisienne:Paris : 2141000/agglomération : 12210000

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Très bonne analyse. La sagesse dirait qu pour une ville comme Paris plutôt que de recréer des fortifications virtuelles en limitant la voiture, il serait peut-être mieux d'employer son argent pour recréer des centres urbains de taille raisonnables et autonomes sur l'ensemble du territoire. Quand on voit le dernier projet d'aérotrain Paris-Orléans ou les développements de LGV Paris vers les autres villes, j'ai l'impression qu'il faudrait que le message des gilets jaunes n'a pas encore été compris...

Par

Une créativité sans borne pour faire chier le monde, surtout celui qui bosse.

Par

En réponse à ape-happy

Très bonne analyse. La sagesse dirait qu pour une ville comme Paris plutôt que de recréer des fortifications virtuelles en limitant la voiture, il serait peut-être mieux d'employer son argent pour recréer des centres urbains de taille raisonnables et autonomes sur l'ensemble du territoire. Quand on voit le dernier projet d'aérotrain Paris-Orléans ou les développements de LGV Paris vers les autres villes, j'ai l'impression qu'il faudrait que le message des gilets jaunes n'a pas encore été compris...

La France est un pays centralisé. La décentralisation a permis aux maires d'avoir beaucoup de pouvoirs, une sorte de Balkanisation du territoire.

Du fait du nombre élevé de voitures, c'est devenu une nuisance partout où la densité de population est importante.

Coté aménagement urbain, voir la ville de Drachten (Pays Bas) où les voies au centre ville sont aménagées de façon a ce que aucun moyen n'ait de place réservée, il ne reste que la priorité a droite comme règle de circulation motorisée. Piétons, cyclistes et automobilistes se partagent le même espace, il est possible d'aller partout mais a des vitesses très basses qui imposent de fait le contournement pour ceux qui n'ont rien a faire dans ce centre.

Tiens, hier j'ai observé deux merles juvéniles lors de leurs premiers vols. Un plaisir que personne n'aura en ville.

.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité