Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Ecologie - Le solaire au secours des véhicules électriquesUne voiture électrique alimentée entièrement à l’énergie solaire ? Idéal dans l’absolu, impossible en réalité. Mais cela n’empêche pas de profiter d’un complément de charge permettant d’augmenter la si précieuse autonomie. Justement, plusieurs start-ups lancent des projets dans ce sens, ainsi qu’un constructeur « un peu » plus établi : Toyota !

Lire l'enquête»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Alors qu'aujourd'hui les gens se battent pour avoir une place à l'ombre , bientôt ça sera le contraire :)

Par

Marrant, l'article parle beaucoup d'autonomie et évoque même un "stress" : mince, moi qui en écoutant les fanboys croyais que c'était un faux problème et qu'aujourd'hui une voiture élec c'était une voiture comme une autre... :ange:

Surprenant, ce décalage... :chut:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Marrant, l'article parle beaucoup d'autonomie et évoque même un "stress" : mince, moi qui en écoutant les fanboys croyais que c'était un faux problème et qu'aujourd'hui une voiture élec c'était une voiture comme une autre... :ange:

Surprenant, ce décalage... :chut:

Puis il y en a que dise la même chose des hybrides Toyota / Lexus alors qu'ils se lancent aujourd'hui à l'hybride rechargeable :biggrin:

Par

Faudrait expliquer à votre nouveau collègue qu'il gâche le métier en parlant d'autant de choses dans un seul article.

Sur Cara, faut savoir délayer, faire monter la tension telle une effeuilleuse du quartier rouge...

Et puis, demander à la Razette un complément d'info type " Elton John se brûle la main au 3ème degré en la posant sur le capot, son concert d'adieu annulé !"

Par

En réponse à nicotdi

Puis il y en a que dise la même chose des hybrides Toyota / Lexus alors qu'ils se lancent aujourd'hui à l'hybride rechargeable :biggrin:

20 ans après .... :chut:

Par

Il serait bien plus simple et avantageux de créer des carports avec des pnx solaire et/ou éoliennes

De nombreux modèles existent déjà ....

Par

En réponse à nicotdi

Puis il y en a que dise la même chose des hybrides Toyota / Lexus alors qu'ils se lancent aujourd'hui à l'hybride rechargeable :biggrin:

Aucun rapport, le rechargeable est un marché d'opportunité dont Toyota se moque totalement. Et s'ils arrivent à en vendre en surfant sur le soutien européen absurde, tant mieux pour eux... :bah:

Ça y est, t'as trouvé un nouveau leitmotiv ? :dodo:

Par

Mais cela ressemble a un vrai article journalistique ?! Rien ne va plus chez Cara, rendez-nous Raseta !!!

Par

En réponse à ricolapin

20 ans après .... :chut:

Ils avaient déjà 20 ans d'avance sur les autres, alors... :biggrin:

Par

En réponse à J881

Mais cela ressemble a un vrai article journalistique ?! Rien ne va plus chez Cara, rendez-nous Raseta !!!

+1 attention si le niveau monte trop on va vite en perdre pas mal, notamment en premier ceux qui répondent sur la base de l'avatar au lieu de répondre au post, et ensuite ceux qui verront qu'un sextoy ça sert à bien autre chose qu'à aller sur l'autoroute ! :areuh:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

l'intégration esthétique n'est pas soignée mais voir le principe d'une voiture raisonnable où tout est fait pour que l'énergie nécessaire pour rouler soit minimale. J'aime bien la Lightyear, j'ai pensé a la DS de 1955, seule la vitre AR absente m'ennuie.

Par

Ils pensent peut-être davantage à un design assouvi à l'efficience plutôt qu'à l'esthétique du véhicule. :bah:

De toute façon, un panneau solaire c'est pas fait pour être joli. Donc barder sa voiture au design révolutionnaire de trucs moches... Bof quoi !

Si cela permet d'avoir la climatisation en été pour la même distance parcourue qu'avec une voiture sans panneaux et sans clim, ça ne peut qu'être intéressant pour l'usager. Car rouler par 40°C c'est non seulement un risque pour la santé, mais peut aussi augmenter le nombre d'accidents (fatigue).

Par contre, les places de parking faisant déjà 5m de long (en France), ça risque de coincer quelque part si les voitures sont aussi longues. :bah:

Par

probabilité de succès :ptèdr::ptèdr::ptèdr:

Vraiment trop marrants les journalistes de cara.

Par

Et 80 ans plus tard, on redécouvre quelques vertus aéro bien oubliées...

http://bubblemania.fr/bulle-schlorwagen-pillbug-1939-berlin-allemagne/

sans doute plus utiles pour aller loin et vite que tous ces panneaux solaires.

Et, ô miracle, ça fonctionne 100% du temps d'usage, même la nuit...

Par

L'idée n'est pas complètement stupide en soi même. Pour 5 m2 de surface, on peut espérer environ 5 kwh par jour de très bon ensoleillement ce qui permet d'envisager 30 km d'autonomie avec une voiture économique.

En regardant les prix, on est quand même à 3000 EUR (juste les panneaux et un peu d'électronique)

Je pense que c'est surtout là au niveau du prix que ça va piquer les yeux si le constructeur veut développer un système similaire sur une voiture.

Par

Si on considère un chiffre pessimiste de 100Kwh pour 400 kms d'autonomie, cela signifie donc 250Wh d'énergie depensée pour 1 Kms.

Donc si quelqu'un fait 20kms pour aller au travail il depenserait 20 * 2 (allé et retour) * 250 = 10 kWh

Ce que peut facilement générer une installation solaire de 2000W sur le toit d'une maison en une journée...!

Par

La lightyear copie citroen aux passages de roues arrières et un peu en général...

Par

Faut surtout voir l'intérêt économique, design et écologique d'un panneau sur sa voiture. Petit accident et tu peux sortir 15000€ pour changer ton capot (c'est artisanal après tout) Le monospace c'est pire, chaque coup de porte dans le parking et t'as une cellule défectueuse.

J'ai rien contre l'idée, mais c'est quand même passablement absurde quand on pèse les pour et les contre.

Travailler sur la batterie a de l'intérêt, recouvrir la voiture de panneaux pour gagner quelques km si on laisse sa voiture garer en plein soleil toute la journée...

Le toit recouvert de cellules pour faire fonctionner la clim de la voiture, pourquoi pas, c'est déjà une belle économie et bien suffisant.

Par

L'énergie solaire va servir à faire tourner la clim pour rafraichir l'auto qui était garée en plein cagnard... lol

Par

En réponse à PLexus sol-air

Ils avaient déjà 20 ans d'avance sur les autres, alors... :biggrin:

Volkswagen a pensé à de solutions hybrides depuis longtemps, bien avant que des versions de grande série ne rejoignent la gamme. Ainsi, dès les années 70, un minibus taxi T2 hybride a été présenté pour donner une alternative technologique alors que le monde connaissait ses premiers chocs pétroliers.

Différents véhicules électriques ont été testés par la marque dans les années 80 avant un retour à l’hybride en 1989 sur une Golf de deuxième génération étudiée avec l’équipementier Bosch. Puis un amusant concept urbain nommé Chico fut révélé au Salon de Francfort de 1991, lui aussi hébergeant un système hybride. Une mini auto d’à peine plus de 3 mètres de longueur aux lignes toutes arrondies comme c’était la mode à l’époque.

Sous son mini-capot, un petit bicylindre doublé d’un moteur électrique. Puis, après différents prototypes électriques ou à pile à combustible, VW lance une toute petite série de Golf (5e génération) hybride rechargeable, la Twin Drive. Avec son Diesel TDI et son moteur électrique, elle ne sera produite qu’à une vingtaine d’exemplaires en 2010, comme véhicule de démonstration du savoir-faire technologique de la marque.

Par

De magnifique voiture en perspective, dans la lignée des plus belles voitures qu'on ait vu :lol:

Par §ZEM283hI

le toit sera idéal pour cuir le boudin bacon avec œuf sur le plat :miam:

Par

En réponse à §ZEM283hI

le toit sera idéal pour cuir le boudin bacon avec œuf sur le plat :miam:

Sinon on peut essayer sur ton crâne vu que ça a l air de chauffer aussi :)

Par

J'imagine déjà le retour des voitures comme les Cadillac Eldorado.

Avec un capot long comme une polo et un coffre plus vaste qu'une fortwo.

Mais vu le prix de la carrosserie actuelle il va falloir s'attendre à une explosion du prix des réparations.

Si on considère qu'une zoé consomme environ 15kWh/100km .

Donc je suppose que quelqu'un faisant moins de 100km/jour et ayant accès à 12h de soleil par jour pourrait n'avoir besoin que d'une installation de 1500W pour tailler la route tous les jours. Pour moins de 5000€ cela doit ce trouver.

Par-contre la Sion avec son look de Scenic II n'est pas très efficace avec 1200W pour 34km. L'installation électrique à 4000€ reste rentable sur 5 ans, si on fait plus de 35km/jour et qu'on remplace une auto consommant du 5l/100. En plus le prix peu élevée de l'auto 25000€ ne demande même pas d'attendre de rentabiliser la partie électrique.

Mais il faut être honnête les 34km/jour d'autonomie n’arriveront jamais.

Par

En réponse à lexusis300

L'énergie solaire va servir à faire tourner la clim pour rafraichir l'auto qui était garée en plein cagnard... lol

Ou pour rafraîchir les panneaux solaires...

Je ne serais pas surpris que la chaleur augmente la résistance et fasse chuter le rendement.

Comme sur les PV dont le rendement à moins que je me gourasse est donné à 27°C, ce qui dans la pratique est rarement le cas, donc beaucoup moins.

Par

Couteux. Polluant et... hooooo.... mais d'une laideur !!!! La prius est humiliée sur son trone de mocheté.

Par

De toute façon, on en revient à ce que je disais la dernière fois, quand tu as le budget pour acquérir une auto voltée et à fortiori une de 5 m qui coûte 150 000€, c'est que tu disposes d'un garage où elle passera la majorité du temps où tu la possèderas.

Et tu feras quoi pour alimenter ces panneaux solaires ? Laisser l'éclairage allumé ?

Par

ça part d'une bonne idée, même tout comme pour une maison équipée de panneaux solaires, faut voir le gain escompté par rapport au tarif du truc.

pour résumer, s'il faut 30 ans pour rentabiliser le coût de l'option carrosserie solaire, ça ne se vendra pas.

en revanche, carglass & co n'attendent que ça. car je ne vous explique pas en cas de projection d'un gravillon...:blague:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Aucun rapport, le rechargeable est un marché d'opportunité dont Toyota se moque totalement. Et s'ils arrivent à en vendre en surfant sur le soutien européen absurde, tant mieux pour eux... :bah:

Ça y est, t'as trouvé un nouveau leitmotiv ? :dodo:

heu.. non, Toyota se lance dans l'hybride rechargeable pour obtenir comme les autres des rejets de co2 homologués très très bas. :bah:

Par

En réponse à roc et gravillon

De toute façon, on en revient à ce que je disais la dernière fois, quand tu as le budget pour acquérir une auto voltée et à fortiori une de 5 m qui coûte 150 000€, c'est que tu disposes d'un garage où elle passera la majorité du temps où tu la possèderas.

Et tu feras quoi pour alimenter ces panneaux solaires ? Laisser l'éclairage allumé ?

c'est surtout qu'à 150000€, tu ne te fais pas chier avec des économies de bout de chandelle.

le propriétaire utilisera les bornes de recharge rapide, peu importe le tarif.

mais bon, je me demande bien qui va acheter cette caisse dont les perfs ne seront pas meilleures que celle d'une Sandero...:blague:

Par

Difficile d'imaginer une rentabilité pour cette option panneaux solaires, qui ne doivent pas être donnés lorsqu'on pense qu'ils sont fait à façon (donc pas en grande série) et qu'il faut intégrer une partie électronique non négligeable. En prime, les rendements sont toujours optimistes et déclinent avec le temps, sans compter les éventuelles salissures et dégradations.

Par ailleurs, encore moins certain d'une quelconque "rentabilité écologique" en posant des panneaux très polluants à la fabrication et au recyclage.

Enfin, puisque le rendement reste toujours relativement faible, le reste de la puissance est dissipée en chaleur sous les panneaux, donc sur le toit de l'auto, réchauffant par la même occasion l'habitacle, donc nécessitant davantage de climatisation....

L'idée est louable, mais je n'ai pas l'impression que ce soit une direction responsable et économiquement viable à explorer. A vérifier bien sûr...

Par

En réponse à lapoutre45

Difficile d'imaginer une rentabilité pour cette option panneaux solaires, qui ne doivent pas être donnés lorsqu'on pense qu'ils sont fait à façon (donc pas en grande série) et qu'il faut intégrer une partie électronique non négligeable. En prime, les rendements sont toujours optimistes et déclinent avec le temps, sans compter les éventuelles salissures et dégradations.

Par ailleurs, encore moins certain d'une quelconque "rentabilité écologique" en posant des panneaux très polluants à la fabrication et au recyclage.

Enfin, puisque le rendement reste toujours relativement faible, le reste de la puissance est dissipée en chaleur sous les panneaux, donc sur le toit de l'auto, réchauffant par la même occasion l'habitacle, donc nécessitant davantage de climatisation....

L'idée est louable, mais je n'ai pas l'impression que ce soit une direction responsable et économiquement viable à explorer. A vérifier bien sûr...

Par contre, proposer un véhicule très optimisé dans l'aérodynamique, les poids et les éléments de puissance me paraît beaucoup plus judicieux que de faire un 0-100km/h stratosphérique...

Là on va dans le bon sens !

Par

A mon avis faut vraiment se calmer avec les panneau solaires, il y a eu une mini-mode à un moment, je m'en souviens

Et après on a constaté que c’était un non sens économique tellement ça ne génère rien du tout

Les allemands ont mis des milliards la dedans il y a quelques années ... pour revenir au charbon après le terrible constat d'inéficacité

ça vaut trop cher pour ce que ça génère, c'est pas assez durable ...

Par

En réponse à PLexus sol-air

Marrant, l'article parle beaucoup d'autonomie et évoque même un "stress" : mince, moi qui en écoutant les fanboys croyais que c'était un faux problème et qu'aujourd'hui une voiture élec c'était une voiture comme une autre... :ange:

Surprenant, ce décalage... :chut:

Pas nouveau les soucis d'autonomie: quand j'étais gosse dans les années 50, la Chevrolet Bel Air de mon père avalait tranquillement ses 20 litres aux cents, ça faisait pas 300 bornes d'autonomie et y avait des régions en Espagne par exemple, Andalousie surtout, où il fallait bien prévoir son. coup.

Par

En réponse à lapoutre45

Par contre, proposer un véhicule très optimisé dans l'aérodynamique, les poids et les éléments de puissance me paraît beaucoup plus judicieux que de faire un 0-100km/h stratosphérique...

Là on va dans le bon sens !

Exactement... mais quel constructeur communique vraiment sur ces sujets ?

Plus aucun....

Par contre, des bagnoles roulant sur des pistes désertes dans des décors idylliques avec un hypster néo-barbu

Par

En réponse à nicotdi

Alors qu'aujourd'hui les gens se battent pour avoir une place à l'ombre , bientôt ça sera le contraire :)

:lol::lol: c'est clair, et ce sera la chute des locations de garages type box et des parking sous terrain, ou alors ils mettront des lumières qui imiteront la lumière du soleil, lumières alimentées par du nucléaire:lol:

Par

En réponse à nicotdi

Volkswagen a pensé à de solutions hybrides depuis longtemps, bien avant que des versions de grande série ne rejoignent la gamme. Ainsi, dès les années 70, un minibus taxi T2 hybride a été présenté pour donner une alternative technologique alors que le monde connaissait ses premiers chocs pétroliers.

Différents véhicules électriques ont été testés par la marque dans les années 80 avant un retour à l’hybride en 1989 sur une Golf de deuxième génération étudiée avec l’équipementier Bosch. Puis un amusant concept urbain nommé Chico fut révélé au Salon de Francfort de 1991, lui aussi hébergeant un système hybride. Une mini auto d’à peine plus de 3 mètres de longueur aux lignes toutes arrondies comme c’était la mode à l’époque.

Sous son mini-capot, un petit bicylindre doublé d’un moteur électrique. Puis, après différents prototypes électriques ou à pile à combustible, VW lance une toute petite série de Golf (5e génération) hybride rechargeable, la Twin Drive. Avec son Diesel TDI et son moteur électrique, elle ne sera produite qu’à une vingtaine d’exemplaires en 2010, comme véhicule de démonstration du savoir-faire technologique de la marque.

Ballot qu'ils soient pas allés au bout de l'idée : c'eût été préférable à la triche massive et au massacre de gens n'ayant pas demandé à crever d'un cancer... :ange:

Par

En réponse à dinky

Pas nouveau les soucis d'autonomie: quand j'étais gosse dans les années 50, la Chevrolet Bel Air de mon père avalait tranquillement ses 20 litres aux cents, ça faisait pas 300 bornes d'autonomie et y avait des régions en Espagne par exemple, Andalousie surtout, où il fallait bien prévoir son. coup.

300 bornes avant la réserve ça m'est déjà arrivé en Corse en mode couteau entre les dents avec mon ancien vtec, c'est vrai que ça fait bizarre ! :biggrin:

Par

En réponse à mynameisfedo

heu.. non, Toyota se lance dans l'hybride rechargeable pour obtenir comme les autres des rejets de co2 homologués très très bas. :bah:

Bah, ils en ont pas vraiment besoin, je pense pas que les volumes soient suffisants pour être significatifs dans la moyenne. Après si ça leur permet de vendre quelques LC en V8 sans se taper d'amende, moi ça me va ! :jap:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Bah, ils en ont pas vraiment besoin, je pense pas que les volumes soient suffisants pour être significatifs dans la moyenne. Après si ça leur permet de vendre quelques LC en V8 sans se taper d'amende, moi ça me va ! :jap:

aujourd'hui, oui.

mais mieux vaut prévenir que guérir. et donc Toyota se prépare aux prochains seuils.

et pour les prochains, impossible de ne pas électrifier à minima les voitures thermiques, même pour les hybrides non rechargeables du constructeur.

Par

En réponse à mynameisfedo

aujourd'hui, oui.

mais mieux vaut prévenir que guérir. et donc Toyota se prépare aux prochains seuils.

et pour les prochains, impossible de ne pas électrifier à minima les voitures thermiques, même pour les hybrides non rechargeables du constructeur.

S'pas faux, cela dit Toyota n'a pas grand-chose à faire pout transformer ses hybrides en rechargeables, d'ailleurs la Prius plug-in existe déjà depuis longtemps, l'expérience engrangée leur permet à mon avis de transformer maintenant n'importe quel modèle en plug-in très rapidement. :bah:

Donc si ça se développe parce que la supercherie des normes se pérennise ils seront là, tant mieux pour eux car les 95g seront pour eux une formalité, sinon ben tant pis, ils n'auront au moins pas claqué, eux, des sommes énormes en frais de R&D spécifiques..:ange:

Par

En réponse à PLexus sol-air

S'pas faux, cela dit Toyota n'a pas grand-chose à faire pout transformer ses hybrides en rechargeables, d'ailleurs la Prius plug-in existe déjà depuis longtemps, l'expérience engrangée leur permet à mon avis de transformer maintenant n'importe quel modèle en plug-in très rapidement. :bah:

Donc si ça se développe parce que la supercherie des normes se pérennise ils seront là, tant mieux pour eux car les 95g seront pour eux une formalité, sinon ben tant pis, ils n'auront au moins pas claqué, eux, des sommes énormes en frais de R&D spécifiques..:ange:

Pourquoi toujours parler de "supercherie" pour les plug-in ?

Si l'usage que vous en faites est majoritairement maison-travail en que vous roulez en électrique 90% du temps, la solution est loin d'une supercherie ! D'autant plus maintenant que les prix des plug-in se rapprochent des thermiques et hybrides simples, avec des gains € à l'usage intéressants grâce à l'électrique.

Après, si c'est pour faire que de grands trajets ou ne pas recharger la batterie, il est évident qu'une hybride plug-in n'est pas faite pour...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité