Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
France 2030 : Emmanuel Macron veut plus de coopérations entre les constructeurs françaisLors de la présentation du plan d'investissements pour relancer l'innovation dans le pays, Emmanuel Macron a fait un constat sévère sur la situation de l'industrie auto française !

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le diesel propre doit avoir une vignette critère 1. Laisser les gens choisirent la motorisation. Produire des hydrocarbures propres à base d'algues.

Les chinois ne savent pas produire des véhicules thermiques de qualité. Ils ont imposé l'électrique avec la complicité de certains.

Le pétrole est l'avenir.

Par

C'est sous son quinquennat que le litre de gazole à atteint des records, la répression au maximum, la régression avec les 80kmh,les zfe,les 30kmh en ville.....

En même temps ....:brosse:

Par

...et c'est à quelques mois de la fin de son mandat qu'il découvre les délocalisations alors que l'Etat (actionnaire de Renault) à laissé filer les production au Maroc et en Slovénie sans réagir.

Par

En réponse à Benoit356

...et c'est à quelques mois de la fin de son mandat qu'il découvre les délocalisations alors que l'Etat (actionnaire de Renault) à laissé filer les production au Maroc et en Slovénie sans réagir.

Oui, en effet M Je sais Tout vient de découvrir qu'il faut bosser plus, fabriquer en France le plus de choses possibles même si c'est un peu plus cher au finalça fera des chômeurs en moins , des consommateurs de plus. "il veut de la coopération entre les grands constructeurs ouimais il oublie que malgré quelques échanges techniques ces constructeurs et leurs actionnaires ou gestionnaires de capitaux) sont avant tout des concurrents.Ils se copient c'est pour ça que toutes les bagnoles se ressemblent plus ou moins des qu'il y en a un qui sort quelque chose l'autre le copie au lieu de trouver autre chose.

J'ai bien peur que ces milliards (probablement venus de l'épargne rémunérée à 0,5% alors qu'ils disent que l'inflation est de 2% c'est donc plus encore!) partent là où sont les milliards distribués lors d'un certain plan de relance de l'industrie sous un ancien Président.:chut:

Par

De quelS constructeurS français parle-t-il ? Il n'a pas l'air d'être au courant que PSA n'existe plus et a été absorbé par FCA sous le contrôle des Agnelli...

Il ne reste qu'un seul gros constructeur français et c'est Renault.

Par

En réponse à SteppeOuais

De quelS constructeurS français parle-t-il ? Il n'a pas l'air d'être au courant que PSA n'existe plus et a été absorbé par FCA sous le contrôle des Agnelli...

Il ne reste qu'un seul gros constructeur français et c'est Renault.

Sauf que qualitativement, Renault aurait fort besoin que Stellantis lui donne un coup de main :bien:

Par

J'ai écouté le discours de Macron dans la voiture, et à chaque fois qu'il parlait de VE , c'était en fait les VE ET hybrides......C'était systématique dans son discours.....

Par

En réponse à Benoit356

...et c'est à quelques mois de la fin de son mandat qu'il découvre les délocalisations alors que l'Etat (actionnaire de Renault) à laissé filer les production au Maroc et en Slovénie sans réagir.

Dernier exemple en date, l'entreprise Maflow à Chartres. 1200 employés en 2000, environ une centaine aujourd'hui.

Renault qui représente 40% de leur chiffre d'affaires va délocaliser et la boîte mettre la clé sous la porte

https://www.google.com/amp/s/www.lechorepublicain.fr/amp/chartres-28000/actualites/une-menace-de-fermeture-plane-sur-l-usine-maflow-chartres-sous-traitant-de-renault-et-psa_14027316/

On attend d'en arriver là pour commencer à agiter ses petits bras, faire les gros yeux et dire que si ça continue, il va falloir que ça cesse :pfff:

Par

Avec les VE chinois et les usines de batteries à capitaux chinois on va dans la bonne direction....C'est l'Europe qui protège.:biggrin:

Par

Et l'usine Peugeot qui était prévue chez nous :bah: :blague: Je veux ma 308 fabriquée localement j'achète tout de suite cache et sans négociation :up:

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Sauf que qualitativement, Renault aurait fort besoin que Stellantis lui donne un coup de main :bien:

Et pourtant la Clio 5 fait plus premium que la 208 :biggrin:

Par

En réponse à JeremyClarkson

Dernier exemple en date, l'entreprise Maflow à Chartres. 1200 employés en 2000, environ une centaine aujourd'hui.

Renault qui représente 40% de leur chiffre d'affaires va délocaliser et la boîte mettre la clé sous la porte

https://www.google.com/amp/s/www.lechorepublicain.fr/amp/chartres-28000/actualites/une-menace-de-fermeture-plane-sur-l-usine-maflow-chartres-sous-traitant-de-renault-et-psa_14027316/

On attend d'en arriver là pour commencer à agiter ses petits bras, faire les gros yeux et dire que si ça continue, il va falloir que ça cesse :pfff:

C'est aussi pour pouvoir présenter un bilan de fin de mandat moins "terne" mais des décisions auraient dù être prises en début de mandat au lieu de faire "un grand débat" qui a mobiliser du temps, des fonctionnaires et de l'argent pour en arriver à "laisser faire" la désindustrialisation. L'U.E avait promis "le retour d'emplois de qualité" et une formation accélérée aux nouvelles technologies au sein dse pays membres.

Quel bilan peut-on aussi faire de tout cela?:chut:

Par

Macron se réveille, il vient enfin de constater la désindustrialisation de la France.

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Et pourtant la Clio 5 fait plus premium que la 208 :biggrin:

On parle des autres modèles ? :ouin::bien::coucou:

Ah mince, tu vas passer sous un tunnel ?

Par

"nous ne referons jamais en France du moyen et haut de gamme en classique, cette bataille est perdue. On a besoin d'aller sur les technologies de rupture, l'innovation".

Il ne raconte pas que des conneries notre président

Par

En réponse à ricolapin

"nous ne referons jamais en France du moyen et haut de gamme en classique, cette bataille est perdue. On a besoin d'aller sur les technologies de rupture, l'innovation".

Il ne raconte pas que des conneries notre président

Il faut dire que notre supposé prémioum est fabriqué en Chine ....

Par

Quant on voie que Renault et PSA ne se sont pas mis d'accord pour investir ensemble coté batterie ou coté hybridation... Alors que les deux avaient tout à y gagner.

Par contre ok on ne fera pas de haut de gamme mais moyen de gamme ??? on se demande donc ce que sont les constructeurs nationaux.

"c'est le fruit de stratégies non coopératives entre les acteurs de l'industrie eux-mêmes, ils ont une énorme responsabilité dans cette situation" ==> Comme si l'interventionnisme à outrance de l'état (actionnaire avec des capacité de blocage) dans PSA et Renault n'avait pas aussi foutu la merde ces dernières années.

ça fait 50 ans qu'on a plus de vision industrielle, qu'on taxe et réglemente énormément le secteur industriel, qu'on vote des lois française et européennes favorisant la production à l'étranger et l'évasion des capitaux, qu'on laisse une surreprésentation des syndicats dilapidant le pognon en formation et CE et bloquant tout changement dans les entreprises, qu'on vote des crédits impôts recherche qui ne sont pas ciblés (ça finit dans la poche de banquiers...), qu'on envoie du CICE et autre moyens de baisse d'impots sans contrepartie et maintenant comme tout les responsables qui sont passés à la tête du pays on veut de la vision d'avenir et réindustrialiser car c'est la faute des industriels???

Par

"Emmanuel Macron veut plus de coopérations entre les constructeurs français" :

Allô Carlos, c'est Emmanuel, tu voudrais pas racheter nos parts chez Renault ? J'ai claqué sans compter avec le COVID alors maintenant il faut tout vendre...

Par

le pire dans cette histoire c'est que ce genre de discours va finir par des aides ou crédit d'impots débiles avec des failles énormes qui ne vont bénéficier qu'aux grosses entreprises..

l'avantage qu'a l'Allemagne ou le nord de l'Italie d'un point de vue industriel pour ne citer que l'Europe n'est pas sur les grosses entreprises mais surtout sur le maillage de petites et moyennes entreprise (fournisseurs, équipementiers, entreprises de cablage soudure etc) qui entourent ces grosses boites.

Par

Merci Manu. La rupture technologique à la française consiste à persister à concevoir des petites voitures.

Pas de soucis! Nous les Teutons, nous avons les moyens de vous envoyer de belles berlines puissantes bien finies made in Germany qui s’exportent dans le monde entier. Tant que vous avez encore les moyens…

Par

En réponse à SteppeOuais

De quelS constructeurS français parle-t-il ? Il n'a pas l'air d'être au courant que PSA n'existe plus et a été absorbé par FCA sous le contrôle des Agnelli...

Il ne reste qu'un seul gros constructeur français et c'est Renault.

Tu parles du constructeur dont Nissan est entré au capital, puis Mitsubishi à nouveau plus tard, une filiale roumaine de plus en plus puissante qui rebadge ses véhicules avec un Losange sur certains marchés, des usines en Europe de l'Est et en Turquie qui ont remplacé celles de France ces 30 dernières années, c'est bien ça ?

Par

Sinon, c'est sympa d'avoir une classe politique qui a attendu une pandémie mondiale et une crise économique sans précédent depuis la seconde guerre mondiale, pour se rendre compte que notre pays a besoin d'être réindustrialisé !

Nous avons eu des visionnaires au pouvoir ces 50 dernières années :bien:

Par

"nous ne referons jamais en France du moyen et haut de gamme en classique, cette bataille est perdue"

Qui y croyait encore à part ETO ?

Par

En réponse à -Nicolas-

Sinon, c'est sympa d'avoir une classe politique qui a attendu une pandémie mondiale et une crise économique sans précédent depuis la seconde guerre mondiale, pour se rendre compte que notre pays a besoin d'être réindustrialisé !

Nous avons eu des visionnaires au pouvoir ces 50 dernières années :bien:

Tu penses vraiment qu'ils viennent de le découvrir ? Tu ne penses pas plutôt qu'ils font semblant ? Macron n'étant que le descendant d'une longue liste de fossoyeur de l'industrie française... N'oublions pas Sarkozy notamment...

Par

En réponse à Buissonbuisson

le pire dans cette histoire c'est que ce genre de discours va finir par des aides ou crédit d'impots débiles avec des failles énormes qui ne vont bénéficier qu'aux grosses entreprises..

l'avantage qu'a l'Allemagne ou le nord de l'Italie d'un point de vue industriel pour ne citer que l'Europe n'est pas sur les grosses entreprises mais surtout sur le maillage de petites et moyennes entreprise (fournisseurs, équipementiers, entreprises de cablage soudure etc) qui entourent ces grosses boites.

Le soucis des dirigeants et des hauts fonctionnaires qui n'ont qu'une piètre culture économique.

Comme disait Mitterrand, en fin de mandat : "Contre le chômage, on a tout essayé, tout !'

Ses successeurs n'ont pas fait vraiment mieux... alors qu'il suffit d'évoquer la formation en inadéquation avec la marché de l'emploi, par exemple...

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Sauf que qualitativement, Renault aurait fort besoin que Stellantis lui donne un coup de main :bien:

Molo-molo, avant toute chose il faut déjà que FCA apprenne à PSA à faire autre chose que des déplaçoirs insipides

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Plus c'est gros plus ça passe... il fait semblant de découvrir ce que lui et sa clique ont provoqué depuis des décennies, et vu les commentaires, ça marche sur certaines personnes...

Par

En réponse à SteppeOuais

De quelS constructeurS français parle-t-il ? Il n'a pas l'air d'être au courant que PSA n'existe plus et a été absorbé par FCA sous le contrôle des Agnelli...

Il ne reste qu'un seul gros constructeur français et c'est Renault.

Tu parles de ce constructeur qui fabrique 90% de sa production à l'étranger ?

Par

En réponse à Maître-Yoda

Tu penses vraiment qu'ils viennent de le découvrir ? Tu ne penses pas plutôt qu'ils font semblant ? Macron n'étant que le descendant d'une longue liste de fossoyeur de l'industrie française... N'oublions pas Sarkozy notamment...

Ils ont fait le pari d'une économie basée sur les services, le tourisme, la gastronomie et l'immobilier uniquement.

Ce qui est une connerie absolue.

On a bien vu l'histoire de la pénurie de masque, qui était un scandale absolu, mais partagé sur de multiples générations de décideurs.

Par

L'erreur étant de croire qu'ils ne savent pas ce qu'ils font.

Par

En réponse à Maître-Yoda

Plus c'est gros plus ça passe... il fait semblant de découvrir ce que lui et sa clique ont provoqué depuis des décennies, et vu les commentaires, ça marche sur certaines personnes...

Il devrait au moins assumé et dire sa conviction profonde :

"La France n'a pas vocation à rester dans l'industrie, la France va devenir un pays de service exclusivement"

Le soucis c'est que sa conviction profonde n'est pas en adéquation avec les envies des français. Donc il préfère dire "blanc" et faire "noir" : un politicien dans la ligne de ces prédécesseurs, je dirais même mieux : la parfaite synthèse.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Cette phrase va effectivement rentrer dans les anales. La question est de savoir dans les anales de qui? Pas dans les miennes en tout cas!

Par

La coopération entre Stellantis et Renault n'est pas essentielle, c'est une idée très franco-politicienne ça.

Ce qui compte, c'est que les moyens soient mis dès maintenant pour monter des usines et la filière qui va avec, quels que soient les partenariats. Et c'est ce qui est en train de se faire (Renault avec les chinois et tout son écosystème à Douai, Stellantis avec Merco et Total), des usines sont prévues en France maintenant il faut surtout que ça réussisse.

Je ne vois pas d'intérêt à tordre le bras de l'un ou l'autre pour qu'ils bossent ensemble, ce n'est qu'une fierté politique mal placée car ça ne correspond pas au chemin déjà engagé et ça ne les empêche pas d'être parties prenantes.

Par

En réponse à Bestinclass

Cette phrase va effectivement rentrer dans les anales. La question est de savoir dans les anales de qui? Pas dans les miennes en tout cas!

Moi non plus.

Pour ma part depuis Macron j'ai pris x1,5 en terme de rémunération (normal je fais partie de 25% qui bénéficie grandement de la politique de Macron). Mais comme je n'étais déjà pas à plaindre avant, c'est pas très important. Je préfère favoriser les 75% qui pâtissent de sa politique (quitte à me défavoriser un peu : j'ai de la marge). A quoi bon chercher à favoriser toujours les mêmes (bien que je fasse parti : "des gagnants de mondialisation") ?

Par

En réponse à Axel015

Moi non plus.

Pour ma part depuis Macron j'ai pris x1,5 en terme de rémunération (normal je fais partie de 25% qui bénéficie grandement de la politique de Macron). Mais comme je n'étais déjà pas à plaindre avant, c'est pas très important. Je préfère favoriser les 75% qui pâtissent de sa politique (quitte à me défavoriser un peu : j'ai de la marge). A quoi bon chercher à favoriser toujours les mêmes (bien que je fasse parti : "des gagnants de mondialisation") ?

Je trouve que c’est un bon état d’esprit, il faut être solidaire mais pas n’importe comment, il faut que ça rapporte.

Bon, si un jour un politique veut faire du bien aux français, il met la moitié des fonctionnaires dans des usines, il finance grassement des chercheurs et des lobbyistes pour ouvrir des marchés à l’étranger et allège considérablement les impôts des PME (tiens tiens ça me fait penser à l’Allemagne)

Par

Tenir un tel discours alors qu'il est aux responsabilités depuis 8 ans!! Cet homme est une plaie pour la France et son industrie!

Par

En réponse à Axel015

Moi non plus.

Pour ma part depuis Macron j'ai pris x1,5 en terme de rémunération (normal je fais partie de 25% qui bénéficie grandement de la politique de Macron). Mais comme je n'étais déjà pas à plaindre avant, c'est pas très important. Je préfère favoriser les 75% qui pâtissent de sa politique (quitte à me défavoriser un peu : j'ai de la marge). A quoi bon chercher à favoriser toujours les mêmes (bien que je fasse parti : "des gagnants de mondialisation") ?

Mais quel emploi occupez-vous pour pouvoir être présent sur un forum internet à 14h32 un mardi ?Moi, mon statut de retraité me le permet à presque tout moment y compris en regardant la télé.

Quant aux autres intervenants ?......

Par

De quelle "marques" françaises parle-t-il?

Déjà, on parle de "Groupes automobiles" et non plus de "marques".

Alors, pour renault, passe encore, c'est encore plus ou moins globalement français, si l'on fait abstraction de l'aliance avec Nissan et Mitsubishi et des marques dacia/lada/samsung.

Mais Stellantis, heu, non, ça n'est pas français. :bah:

Pas plus en tout cas que Toyota ou Bugatti.

Bref, il est complètement à côté de la plaque... Il devrait plutôt se demander pourquoi les 3 voitures habituelles du top 3 des ventes françaises ne sont pas produites en France... :cyp:

Par

En réponse à SteppeOuais

De quelS constructeurS français parle-t-il ? Il n'a pas l'air d'être au courant que PSA n'existe plus et a été absorbé par FCA sous le contrôle des Agnelli...

Il ne reste qu'un seul gros constructeur français et c'est Renault.

Ben pour les synergies, ça devrait être facile alors. :biggrin:

Par

En réponse à auyaja

Avec les VE chinois et les usines de batteries à capitaux chinois on va dans la bonne direction....C'est l'Europe qui protège.:biggrin:

... et qui impose... :cyp:

Par

En réponse à ZZTOP60

C'est aussi pour pouvoir présenter un bilan de fin de mandat moins "terne" mais des décisions auraient dù être prises en début de mandat au lieu de faire "un grand débat" qui a mobiliser du temps, des fonctionnaires et de l'argent pour en arriver à "laisser faire" la désindustrialisation. L'U.E avait promis "le retour d'emplois de qualité" et une formation accélérée aux nouvelles technologies au sein dse pays membres.

Quel bilan peut-on aussi faire de tout cela?:chut:

mais tout va bien, madame la marquise, c'est ce que LREM ne cesse d'affirmer. :bah::cyp:

Par

En réponse à ricolapin

"nous ne referons jamais en France du moyen et haut de gamme en classique, cette bataille est perdue. On a besoin d'aller sur les technologies de rupture, l'innovation".

Il ne raconte pas que des conneries notre président

Oui, faut donc croire que les Bugatti ne sont pas produites en France...

Mais l'alsace est peut-être redevenue allemande sans qu'on ne s'en aperçoive... :cyp:

Faudrait peut-être le dire aux employés français de Bugatti... :biggrin:

Par

En réponse à -Nicolas-

Sinon, c'est sympa d'avoir une classe politique qui a attendu une pandémie mondiale et une crise économique sans précédent depuis la seconde guerre mondiale, pour se rendre compte que notre pays a besoin d'être réindustrialisé !

Nous avons eu des visionnaires au pouvoir ces 50 dernières années :bien:

Malheureusement, les électeurs sont également visionnaires, puisque que Macron va assurément être réélu pour continuer à fond dans les délocalisations.:bah:

Par

En réponse à -Nicolas-

Ils ont fait le pari d'une économie basée sur les services, le tourisme, la gastronomie et l'immobilier uniquement.

Ce qui est une connerie absolue.

On a bien vu l'histoire de la pénurie de masque, qui était un scandale absolu, mais partagé sur de multiples générations de décideurs.

En parlant de masques, certaines boites françaises se sont mis à fond dans la production de masques, mais peinent à trouver des acheteurs, car ils sont proposés un poil plus cher que les masques made in China que les entreprises françaises et supermarchés privilégient.

Et à la prochaine pandémie, on se plaindra de nouveau de la pénurie de masques en France... :cyp:

Par

En réponse à Axel015

Moi non plus.

Pour ma part depuis Macron j'ai pris x1,5 en terme de rémunération (normal je fais partie de 25% qui bénéficie grandement de la politique de Macron). Mais comme je n'étais déjà pas à plaindre avant, c'est pas très important. Je préfère favoriser les 75% qui pâtissent de sa politique (quitte à me défavoriser un peu : j'ai de la marge). A quoi bon chercher à favoriser toujours les mêmes (bien que je fasse parti : "des gagnants de mondialisation") ?

Pour le moment.

Car tôt ou tard, ce sont bien évidemment les 25% qui payeront les pots cassés.

Un peu comme à Cuba où les "riches" se sont fait dégagés manu militari, en perdant tout ce qu'ils avaient dans le pays.

Et c'est ça qui risque d'arriver un jour en France si la situation continue d'empirer: quand la part de pauvres devient trop importante, la part de "non pauvres" ne peut plus alors la contenir... et tout le monde se retrouve perdant, ou du moins en mode survivance. Mais il n'y a alors plus aucun avenir.

Par

En réponse à fedoismyname

Oui, faut donc croire que les Bugatti ne sont pas produites en France...

Mais l'alsace est peut-être redevenue allemande sans qu'on ne s'en aperçoive... :cyp:

Faudrait peut-être le dire aux employés français de Bugatti... :biggrin:

L'assemblage final est bien effectué à Molsheim mais il ne représente qu'une part infime du coût de la voiture.

Par

En réponse à ALBO

Tenir un tel discours alors qu'il est aux responsabilités depuis 8 ans!! Cet homme est une plaie pour la France et son industrie!

C'est habituel, le président en campagne pour sa réélection fait comme s'il découvrait de nouveaux problèmes à régler. Ca lui évite d'avoir à parler de son bilan minable.

Par

Donc Macron, désosseur (comme lui et ses prédécesseurs) de notre industrie, nous fait la leçon...

C'est drôle quand même.

Par

En réponse à -Nicolas-

Ils ont fait le pari d'une économie basée sur les services, le tourisme, la gastronomie et l'immobilier uniquement.

Ce qui est une connerie absolue.

On a bien vu l'histoire de la pénurie de masque, qui était un scandale absolu, mais partagé sur de multiples générations de décideurs.

Le pire, c'est les gens comme toi qui ont voté en 2017 pour ce sinistre personnage !

Par

En réponse à pxidr

Le pire, c'est les gens comme toi qui ont voté en 2017 pour ce sinistre personnage !

En même temps il y'avais quoi en face :bah:

Par

En réponse à pxidr

Donc Macron, désosseur (comme lui et ses prédécesseurs) de notre industrie, nous fait la leçon...

C'est drôle quand même.

En général se sont ceux qui foutent la merde qui sont donneurs de leçons :bah:

Le monde est ainsi fait mon cher Pxidr :bah:

Par

Sans rentrer dans une polémique purement partisane, et je ne donnerai pas mon point de vue sur le bilan de notre président, je dois admettre que je préfère largement entendre ce discours pragmatique et crédible.

Lorsque d'autres se contentent de dire qu'ils vont baisser le chômage, réindustrialiser le pays et je ne sais quel autre voeux pieux sans le moindre plan d'action crédible derrière leurs idées, E. Macron cible des secteurs précis ayant un fort potentiel et sur lesquels nous avons encore une possibilité de prendre les devants. Je pense à l'hydrogène et le nucléaire, ou encore les batteries. Ce n'est pas trop tard, la France peut avoir une carte à jouer.

Maintenant sur le sujet du rapprochement de Stellantis et Renault... juste lol il faut arrêter cet interventionnisme d'état totalement stérile !

Par

En réponse à Bestinclass

Cette phrase va effectivement rentrer dans les anales. La question est de savoir dans les anales de qui? Pas dans les miennes en tout cas!

Je pensais qu'il avait fait exprès d'enlever le "n"...Mais apparemment non. :blague::lol:

Par

En réponse à cockernoir

Mais quel emploi occupez-vous pour pouvoir être présent sur un forum internet à 14h32 un mardi ?Moi, mon statut de retraité me le permet à presque tout moment y compris en regardant la télé.

Quant aux autres intervenants ?......

C'est à la carte pour moi.

On me paye pour une prestation et des résultats. Que je travaille 3 heures par jours ou 10 heures, ça n'a absolument pas d'importance pour mes clients. Ce qu'ils veulent c'est des résultats et que le travail au final soit réalisé et jusqu'à maintenant ils sont parfaitement satisfaits apriori.

Par exemple aujourd'hui, je suis en train de préparé une revue semestrielle sur le suivi financier d'un projet sur lequel je travaille (Coût réel consommé, Reste à faire, Estimer à terminaison, provision pour risque identifié, etc...). Je dois avoir terminé la consolidation de tous les chiffres d'ici fin octobre et prévoir une présentation début novembre. Après que je fasse ça de nuit, de jour, ils s'en moquent totalement (mes clients).

Le seul moment où je suis dépendant des horaires, c'est quand j'ai des réunions (environ 30% du temps).

Par

En réponse à lapoutre45

Sans rentrer dans une polémique purement partisane, et je ne donnerai pas mon point de vue sur le bilan de notre président, je dois admettre que je préfère largement entendre ce discours pragmatique et crédible.

Lorsque d'autres se contentent de dire qu'ils vont baisser le chômage, réindustrialiser le pays et je ne sais quel autre voeux pieux sans le moindre plan d'action crédible derrière leurs idées, E. Macron cible des secteurs précis ayant un fort potentiel et sur lesquels nous avons encore une possibilité de prendre les devants. Je pense à l'hydrogène et le nucléaire, ou encore les batteries. Ce n'est pas trop tard, la France peut avoir une carte à jouer.

Maintenant sur le sujet du rapprochement de Stellantis et Renault... juste lol il faut arrêter cet interventionnisme d'état totalement stérile !

Sacré Lapoutre ! Elle t'a crevé les deux yeux en plus de t'avoir complètement assommé !

S'il y a bien un truc que Macron sait faire, ce sont des cadeaux à ses copains PDG afin qu'ils puissent continuer de s'engraisser en dividendes, et si cela implique de délocaliser et de défiscaliser, l'ami des riches répondra toujours présent.

Pour les gueux, on verra plus tard... les "premiers de cordée" les feront bien entendu monter avec eux... :fresh:

PS : tout le monde sait que la "théorie du ruissellement" est une pure invention, donc continuer à en faire la promotion, c'est du mensonge pur et simple.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_ruissellement#D%C3%A9ficit_d'arguments

Par

En réponse à cockernoir

L'assemblage final est bien effectué à Molsheim mais il ne représente qu'une part infime du coût de la voiture.

On peut dire de même de la Clio ou de la DS9 dans ce cas, voire de la Yaris. :bah:

Par

En réponse à pxidr

Le pire, c'est les gens comme toi qui ont voté en 2017 pour ce sinistre personnage !

Aucun regret, vu ce qu'il y avait en face au 2e tour en 2017 !

Fallait vraiment vouloir la mort de la France pour voter pour la blondasse en face.

Par contre, en 2022, je n'irai pas lui filer un 2e mandat : sa période d'essai n'a pas été concluante !

Par

En réponse à Nadir94 Q5

En même temps il y'avais quoi en face :bah:

l'avantage de Macron, c'est qu'il est centre-droit sur l'échiquier politique, alors que la moyenne de la sensibilité politique de s française est justement au centre-droit.

Dès lors, tout opposant plus à gauche ou plus à droite n'a logiquement aucune chance de l'emporter.

Et donc seul en l'état un LR de centre-droit comme Barnier, Pécresse ou Bertrand a une chance de le contrer, car choisir entre centre-droit et centre-droit, forcément ça n'est pas simple et ça se jouerait sur des détails ou simplement sur "je n'aime pas ce candidat, je choisis donc l'autre" avec à la clé une forte abstention possible (ça serait probablement mon cas).

ceci pour dire que Mélenchon, Jadot, Zemmour et Le Pen n'ont en fait que la possibilité d'arriver au second tour.:bah:

car si ce sont mélanchon ou Jadot qui sont en face de macron, les gens de droite voteront massivement pour Macron par rejet des 2 autres.

et inversement si c'est Zemmour ou Le Pen en face de Macron.

en revanche, si par miracle Macron ne se retrouvait pas au second tour (après tout, attention aux sondages), là forcément, ça changerait la donne.

idem si on apprend que Macron a violé une petite fille = voir ce qui est arrivé à Fillon, qui aurait dû logiquement être président à la place de Macron si les affaires ne l'avaient pas rattrapé.:bah:

Le plus marrant serait d'avoir une confrontation Mélenchon contre Zemmour au second tour :biggrin:

Et le plus étonnant, c'est que ça reste réellement... une possibilité.

Par

En réponse à Axel015

C'est à la carte pour moi.

On me paye pour une prestation et des résultats. Que je travaille 3 heures par jours ou 10 heures, ça n'a absolument pas d'importance pour mes clients. Ce qu'ils veulent c'est des résultats et que le travail au final soit réalisé et jusqu'à maintenant ils sont parfaitement satisfaits apriori.

Par exemple aujourd'hui, je suis en train de préparé une revue semestrielle sur le suivi financier d'un projet sur lequel je travaille (Coût réel consommé, Reste à faire, Estimer à terminaison, provision pour risque identifié, etc...). Je dois avoir terminé la consolidation de tous les chiffres d'ici fin octobre et prévoir une présentation début novembre. Après que je fasse ça de nuit, de jour, ils s'en moquent totalement (mes clients).

Le seul moment où je suis dépendant des horaires, c'est quand j'ai des réunions (environ 30% du temps).

J'espère que vos rapports d'expert comportent moins de fautes d'orthographe que vos interventions sur ce forum.

Par

En réponse à zzeelec

Sacré Lapoutre ! Elle t'a crevé les deux yeux en plus de t'avoir complètement assommé !

S'il y a bien un truc que Macron sait faire, ce sont des cadeaux à ses copains PDG afin qu'ils puissent continuer de s'engraisser en dividendes, et si cela implique de délocaliser et de défiscaliser, l'ami des riches répondra toujours présent.

Pour les gueux, on verra plus tard... les "premiers de cordée" les feront bien entendu monter avec eux... :fresh:

PS : tout le monde sait que la "théorie du ruissellement" est une pure invention, donc continuer à en faire la promotion, c'est du mensonge pur et simple.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_ruissellement#D%C3%A9ficit_d'arguments

Sacré zz !

Répondre totalement à côté de mon commentaire pour cracher une bile anti-système et anti-politique, c'est rigolo mais ça ne fait pas avancer le débat...

Vous noterez pourtant que j'ai bien pris soin de ne pas apporter d'avis personnel sur la politique, mais seulement une remarque argumentée sur ce sujet précis, et rien d'autre !

Très concrêtement, j'ai déjà des projets éligibles et mes clients aussi. Des acteurs "connexes" peuvent aussi prétendre à développer des solutions grâce à ce plan. Il ne s'agit pas de théorie du ruissellement et autres cadeaux aux PDGs, mais bien de l'investissement dans des produits !

Pour une fois justement !

Par

En réponse à cockernoir

J'espère que vos rapports d'expert comportent moins de fautes d'orthographe que vos interventions sur ce forum.

A sa décharge, on ne peut pas corriger ses fautes après coup sur les posts de Caradisiac.

Et si en plus, on utilise un smartphone avec correcteur orthographique, mieux vaut être vigilant avant de valider le message...

Sinon, il a raison, je suis comme lui = pas de pointeuse en début et fin de travail à des heures fixes. Et on peut très bien m'appeler en plein congé lors de problèmes bloquants.

Après, quand on travaille sur ordinateur, il est facile d'avoir une fenêtre Caradisiac ouverte quelque part.

pour ma part, j'ai bien souvent entre 50 et 80 onglets de navigateur ouverts sur mon post...

Forcément, quand on est 8h sur une chaine de production à faire la même chose à un rythme imposé et avec des pauses pipi à négocier avec le contremaitre, c'est différent... :cyp:

Par

En réponse à fedoismyname

l'avantage de Macron, c'est qu'il est centre-droit sur l'échiquier politique, alors que la moyenne de la sensibilité politique de s française est justement au centre-droit.

Dès lors, tout opposant plus à gauche ou plus à droite n'a logiquement aucune chance de l'emporter.

Et donc seul en l'état un LR de centre-droit comme Barnier, Pécresse ou Bertrand a une chance de le contrer, car choisir entre centre-droit et centre-droit, forcément ça n'est pas simple et ça se jouerait sur des détails ou simplement sur "je n'aime pas ce candidat, je choisis donc l'autre" avec à la clé une forte abstention possible (ça serait probablement mon cas).

ceci pour dire que Mélenchon, Jadot, Zemmour et Le Pen n'ont en fait que la possibilité d'arriver au second tour.:bah:

car si ce sont mélanchon ou Jadot qui sont en face de macron, les gens de droite voteront massivement pour Macron par rejet des 2 autres.

et inversement si c'est Zemmour ou Le Pen en face de Macron.

en revanche, si par miracle Macron ne se retrouvait pas au second tour (après tout, attention aux sondages), là forcément, ça changerait la donne.

idem si on apprend que Macron a violé une petite fille = voir ce qui est arrivé à Fillon, qui aurait dû logiquement être président à la place de Macron si les affaires ne l'avaient pas rattrapé.:bah:

Le plus marrant serait d'avoir une confrontation Mélenchon contre Zemmour au second tour :biggrin:

Et le plus étonnant, c'est que ça reste réellement... une possibilité.

Fillon aurait violé une petite fille?

J’aurais loupé quelque chose?

Par

En réponse à Bestinclass

Fillon aurait violé une petite fille?

J’aurais loupé quelque chose?

Non, mais frauder s'apparente à la même conclusion.

Et je ne parle pas de DSK qui, pour avoir touché le cul d'une femme de ménage, a raté d'être président à la place d'Hollande.

:bah:

Par

En réponse à -Nicolas-

Aucun regret, vu ce qu'il y avait en face au 2e tour en 2017 !

Fallait vraiment vouloir la mort de la France pour voter pour la blondasse en face.

Par contre, en 2022, je n'irai pas lui filer un 2e mandat : sa période d'essai n'a pas été concluante !

Tout à fait... ras-le-cul du "barrage républicain". Pour ma part, c'était déjà le cas à la précédente élection présidentielle (abstention et advienne que pourra), j'avais flairé la double quenelle.

Par

En réponse à lapoutre45

Sacré zz !

Répondre totalement à côté de mon commentaire pour cracher une bile anti-système et anti-politique, c'est rigolo mais ça ne fait pas avancer le débat...

Vous noterez pourtant que j'ai bien pris soin de ne pas apporter d'avis personnel sur la politique, mais seulement une remarque argumentée sur ce sujet précis, et rien d'autre !

Très concrêtement, j'ai déjà des projets éligibles et mes clients aussi. Des acteurs "connexes" peuvent aussi prétendre à développer des solutions grâce à ce plan. Il ne s'agit pas de théorie du ruissellement et autres cadeaux aux PDGs, mais bien de l'investissement dans des produits !

Pour une fois justement !

Je ne vois pas tellement pourquoi je suis à côté...

"Très concrètement, j'ai déjà des projets éligibles et mes clients aussi."

On observera donc de près jusqu'à quelles poches les 30 milliards de dette vont ruisseler...

Et je ne suis ni "anti-système", ni "anti-politique" : qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire ?

En revanche, contre "ce" système et "cette" politique, oui.

Il est notable que vous confondiez "ce" système avec "tous les" systèmes - façon de dire pour vous : "il n'y a pas d'alternative".

Par

En réponse à fedoismyname

l'avantage de Macron, c'est qu'il est centre-droit sur l'échiquier politique, alors que la moyenne de la sensibilité politique de s française est justement au centre-droit.

Dès lors, tout opposant plus à gauche ou plus à droite n'a logiquement aucune chance de l'emporter.

Et donc seul en l'état un LR de centre-droit comme Barnier, Pécresse ou Bertrand a une chance de le contrer, car choisir entre centre-droit et centre-droit, forcément ça n'est pas simple et ça se jouerait sur des détails ou simplement sur "je n'aime pas ce candidat, je choisis donc l'autre" avec à la clé une forte abstention possible (ça serait probablement mon cas).

ceci pour dire que Mélenchon, Jadot, Zemmour et Le Pen n'ont en fait que la possibilité d'arriver au second tour.:bah:

car si ce sont mélanchon ou Jadot qui sont en face de macron, les gens de droite voteront massivement pour Macron par rejet des 2 autres.

et inversement si c'est Zemmour ou Le Pen en face de Macron.

en revanche, si par miracle Macron ne se retrouvait pas au second tour (après tout, attention aux sondages), là forcément, ça changerait la donne.

idem si on apprend que Macron a violé une petite fille = voir ce qui est arrivé à Fillon, qui aurait dû logiquement être président à la place de Macron si les affaires ne l'avaient pas rattrapé.:bah:

Le plus marrant serait d'avoir une confrontation Mélenchon contre Zemmour au second tour :biggrin:

Et le plus étonnant, c'est que ça reste réellement... une possibilité.

Merci pour ces petites précisions :bien:

Une deuxième confrontation entre Mélenchon et Zemmour je ne dirais pas non.:buzz:

Par

En réponse à -Nicolas-

Ils ont fait le pari d'une économie basée sur les services, le tourisme, la gastronomie et l'immobilier uniquement.

Ce qui est une connerie absolue.

On a bien vu l'histoire de la pénurie de masque, qui était un scandale absolu, mais partagé sur de multiples générations de décideurs.

Oui. Il ne fallait pourtant pas être grand clerc pour comprendre que sans production industrielle les autres activités ne peuvent pas être financées. A moins de devenir un gigantesque parc d'attractions mais en cas d'épidémie mondiale tout s'écroule.

Cette ignorance et ce mépris pour l'industrie vient de la formation des élites, majoritairement composées d'anciens élèves de l'ENA.

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Merci pour ces petites précisions :bien:

Une deuxième confrontation entre Mélenchon et Zemmour je ne dirais pas non.:buzz:

D'autant que là, le challenge ne serait pas le même que pour le débat passé entre les 2. :biggrin:

Et puis, au moins, les enjeux seraient clairs = A droite toute ou à gauche toute. :jap:

Par

En réponse à lapoutre45

Sans rentrer dans une polémique purement partisane, et je ne donnerai pas mon point de vue sur le bilan de notre président, je dois admettre que je préfère largement entendre ce discours pragmatique et crédible.

Lorsque d'autres se contentent de dire qu'ils vont baisser le chômage, réindustrialiser le pays et je ne sais quel autre voeux pieux sans le moindre plan d'action crédible derrière leurs idées, E. Macron cible des secteurs précis ayant un fort potentiel et sur lesquels nous avons encore une possibilité de prendre les devants. Je pense à l'hydrogène et le nucléaire, ou encore les batteries. Ce n'est pas trop tard, la France peut avoir une carte à jouer.

Maintenant sur le sujet du rapprochement de Stellantis et Renault... juste lol il faut arrêter cet interventionnisme d'état totalement stérile !

Ça s'est déjà passé il y a qq temps, ça s'appelait le plan Pons.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Mythomane ? Sur quoi ? :bah:

Par

En réponse à fedoismyname

Oui, faut donc croire que les Bugatti ne sont pas produites en France...

Mais l'alsace est peut-être redevenue allemande sans qu'on ne s'en aperçoive... :cyp:

Faudrait peut-être le dire aux employés français de Bugatti... :biggrin:

Bugatti appartenait à VW et maintenant Rimac. Et ce n'est pas du haut de gamme mais du luxe.

"Voilà qui est fait, Mate Rimac - le fondateur du constructeur croate - va prendre le contrôle de Bugatti ! Le constructeur français et la marque croate fusionnent pour former une coentreprise nommée Bugatti-Rimac dont 55% des parts sont détenues par Rimac Group et 45% par Porsche. "

Par

En réponse à Pile Poil

Bugatti appartenait à VW et maintenant Rimac. Et ce n'est pas du haut de gamme mais du luxe.

"Voilà qui est fait, Mate Rimac - le fondateur du constructeur croate - va prendre le contrôle de Bugatti ! Le constructeur français et la marque croate fusionnent pour former une coentreprise nommée Bugatti-Rimac dont 55% des parts sont détenues par Rimac Group et 45% par Porsche. "

Bref, qu'est-ce qui est français et ne l'est pas dans le monde automobile?

Mais une chose est certaine = rien n'est 100% français. :bah:

Par

En réponse à fedoismyname

En parlant de masques, certaines boites françaises se sont mis à fond dans la production de masques, mais peinent à trouver des acheteurs, car ils sont proposés un poil plus cher que les masques made in China que les entreprises françaises et supermarchés privilégient.

Et à la prochaine pandémie, on se plaindra de nouveau de la pénurie de masques en France... :cyp:

Tout ça fait partie des scandales à mettre au crédit de ces gouvernants.mais comme tu le dis plus haut, Macron risque de repasser "haut la main" et que les retraitésvotent ou non, que les sondages asphyxient les petites gens trés crédules.

Bien sûr que ces hypocrites "retourneurs" de veste Bruno, Barbara, Marlène, Xavier, Jean Luc et les autres ont besoin d'une "légitimité" qui leur est donnée lors des élections.

Mais si voter servait à quelque chose pour notre bien c'est sûr que ce serait interdit comme disait COLUCHE.

Par

En réponse à zzeelec

Sacré Lapoutre ! Elle t'a crevé les deux yeux en plus de t'avoir complètement assommé !

S'il y a bien un truc que Macron sait faire, ce sont des cadeaux à ses copains PDG afin qu'ils puissent continuer de s'engraisser en dividendes, et si cela implique de délocaliser et de défiscaliser, l'ami des riches répondra toujours présent.

Pour les gueux, on verra plus tard... les "premiers de cordée" les feront bien entendu monter avec eux... :fresh:

PS : tout le monde sait que la "théorie du ruissellement" est une pure invention, donc continuer à en faire la promotion, c'est du mensonge pur et simple.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_ruissellement#D%C3%A9ficit_d'arguments

On peut fabuler comme le gars normal qui logeait à l'Elysée avant Macron. rappelle toi son objectif : Combattre la finance internationale. Peux tu me rappeler son action sur le système.

Quand à la brillante démonstration de fille du père borgne au débat de l'entre deux tour. Résultat du match 10/0 pour Emmanuel. Aucune crédibilité.

Les verts arrêt du nucléaire la France zone ZFE éclairage à la bougie sur tout le territoire quand il n'y a pas de vent.

Mélanchon rève de transformer la France en Venezuela.

Qui reste ? Ce n'est pas que son programme me plaise, mais quel est la crédibilité des autres : multiplier par 2 les salaires des enseignants, Jésus a un successeur .

Bref qui ?

Par

En réponse à gordini12

On peut fabuler comme le gars normal qui logeait à l'Elysée avant Macron. rappelle toi son objectif : Combattre la finance internationale. Peux tu me rappeler son action sur le système.

Quand à la brillante démonstration de fille du père borgne au débat de l'entre deux tour. Résultat du match 10/0 pour Emmanuel. Aucune crédibilité.

Les verts arrêt du nucléaire la France zone ZFE éclairage à la bougie sur tout le territoire quand il n'y a pas de vent.

Mélanchon rève de transformer la France en Venezuela.

Qui reste ? Ce n'est pas que son programme me plaise, mais quel est la crédibilité des autres : multiplier par 2 les salaires des enseignants, Jésus a un successeur .

Bref qui ?

Qui ? Personne ! Je préfère pas de gouvernement, une gestion transitoire à la belge, plutôt que de devoir subir l'un de ces nazes. On s'apercevrait à quel point ils ne nous manqueraient en rien ! Au contraire, je suis à peu près certain qu'on s'en sortirait mieux. Mais quel malheur pour tous les professionnels de la politique !

D'ailleurs, on aurait déjà dû annuler les élections régionales, compte tenu d'une participation insuffisante : allez, les présidents et conseillers régionaux, au chômage ! Mais ne vous inquiétez pas, il suffit de traverser la rue !

Mon vote ira à celui qui ne se prendra pas pour l'homme providentiel ou le Jupiter de mes deux, mais donnera les clés aux citoyens en leur disant : prenez vos responsabilités, organisez-vous, agissez !

Démocratie participative, démocratie directe, si l'on a l'ambition d'être un peuple déterminé à répondre aux enjeux des prochaines décennies. Sinon... eh bien on a déjà perdu la guerre la plus importante : celle de nos idéaux humanistes.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Sauf que qualitativement, Renault aurait fort besoin que Stellantis lui donne un coup de main :bien:

Pourquoi, les Peugeot et Citroën et Fiat sont meilleurs au hit parade de la qualité que les Renault et Dacia ???? Mdr

Par

En réponse à zzeelec

Qui ? Personne ! Je préfère pas de gouvernement, une gestion transitoire à la belge, plutôt que de devoir subir l'un de ces nazes. On s'apercevrait à quel point ils ne nous manqueraient en rien ! Au contraire, je suis à peu près certain qu'on s'en sortirait mieux. Mais quel malheur pour tous les professionnels de la politique !

D'ailleurs, on aurait déjà dû annuler les élections régionales, compte tenu d'une participation insuffisante : allez, les présidents et conseillers régionaux, au chômage ! Mais ne vous inquiétez pas, il suffit de traverser la rue !

Mon vote ira à celui qui ne se prendra pas pour l'homme providentiel ou le Jupiter de mes deux, mais donnera les clés aux citoyens en leur disant : prenez vos responsabilités, organisez-vous, agissez !

Démocratie participative, démocratie directe, si l'on a l'ambition d'être un peuple déterminé à répondre aux enjeux des prochaines décennies. Sinon... eh bien on a déjà perdu la guerre la plus importante : celle de nos idéaux humanistes.

Une certaine partie des gens ne s'occupe pas de leurs gamins, de leurs chiens et tu voudrais leur donner les clefs de la nation.

Par

En réponse à gordini12

Une certaine partie des gens ne s'occupe pas de leurs gamins, de leurs chiens et tu voudrais leur donner les clefs de la nation.

Oui, pour une simple raison de logique : si tu considères que l'humain est indécrottablement mauvais, alors tu as perdu d'avance. C'est le fatalisme ou le nihilisme. Des impasses.

Si au contraire tu fais le pari que l'humain peut progresser et s'élever, alors tu suis l'idéal humaniste qui est celui des Lumières. Tu mises sur l'avènement du Surhomme, comme Nietzsche. Si les arts nous apprennent une chose, c'est que l'Homme peut toucher au sublime, au grandiose. Ça donne une certaine foi, et l'envie d'agir en son sens. Je parle de choses devant lesquelles on ressent une grande humilité en même temps qu'un profond réconfort.

Par

En réponse à zzeelec

Oui, pour une simple raison de logique : si tu considères que l'humain est indécrottablement mauvais, alors tu as perdu d'avance. C'est le fatalisme ou le nihilisme. Des impasses.

Si au contraire tu fais le pari que l'humain peut progresser et s'élever, alors tu suis l'idéal humaniste qui est celui des Lumières. Tu mises sur l'avènement du Surhomme, comme Nietzsche. Si les arts nous apprennent une chose, c'est que l'Homme peut toucher au sublime, au grandiose. Ça donne une certaine foi, et l'envie d'agir en son sens. Je parle de choses devant lesquelles on ressent une grande humilité en même temps qu'un profond réconfort.

Il suffit d'observer le manque de civisme, les papiers, canettes par terre, je suis allé assisté à 2 réunions post gilet jaune. Je n'en ai pas vu beaucoup à qui l'on pourrai confier les clefs.

Par

En réponse à Axel015

Moi non plus.

Pour ma part depuis Macron j'ai pris x1,5 en terme de rémunération (normal je fais partie de 25% qui bénéficie grandement de la politique de Macron). Mais comme je n'étais déjà pas à plaindre avant, c'est pas très important. Je préfère favoriser les 75% qui pâtissent de sa politique (quitte à me défavoriser un peu : j'ai de la marge). A quoi bon chercher à favoriser toujours les mêmes (bien que je fasse parti : "des gagnants de mondialisation") ?

Oh la belle âme ! Quel altruisme !

Et si je ne crois pas celle-là, vous m'en raconterez une autre ?

Par

En réponse à cockernoir

Macron se réveille, il vient enfin de constater la désindustrialisation de la France.

Hein ? Tu es bien naïf.

Il est bien au courant, et il y (a) participe/é en étant ministre de l'économie sous Flamby.

Il dit ça juste pour essayer de remonter dans l'opinion publique mais il n'en a rien à foutre en vrai. La delocalisation, ça l'arrange bien :bien: et pour ce qui ne peut être délocalisé y'a l'immigration de masse pour ça, histoire que ces sales prolos arrêtent de vouloir travailler au dessus du smic :violon:

Par

En réponse à cockernoir

Mais quel emploi occupez-vous pour pouvoir être présent sur un forum internet à 14h32 un mardi ?Moi, mon statut de retraité me le permet à presque tout moment y compris en regardant la télé.

Quant aux autres intervenants ?......

Y'en à qui bossent en horaire décalé, genre de nuit, de matin, d'après midi, certains bossent le dimanche et pas le mardi, d'autres bossent en free-lance, d'autres encore sont en pause etc etc. On est pas tous fonctionnaire à faire 9h13h 14h17h à regarder une pendule tourner et boire des café :biggrin:

Par

En réponse à -Nicolas-

Aucun regret, vu ce qu'il y avait en face au 2e tour en 2017 !

Fallait vraiment vouloir la mort de la France pour voter pour la blondasse en face.

Par contre, en 2022, je n'irai pas lui filer un 2e mandat : sa période d'essai n'a pas été concluante !

La mort de la France ? Carrément ?

Franchement je te trouve dur avec cette femme de gauche.

Ça me fait penser à Trump d'ailleurs tiens, elle est où la fin des usa ? La 3e guerre mondiale ?

Par

En réponse à toctoctoc

Oh la belle âme ! Quel altruisme !

Et si je ne crois pas celle-là, vous m'en raconterez une autre ?

C'est la vérité.

Je ne vote pas pour ma situation personnelle car tout va bien. Je vote pour un programme que je considère favorable à ceux qui ont réellement besoin de voir leur situation s'améliorer (les perdants de la mondialisation, les déclassés).

Typiquement même si je suis fortement imposé (je ne parle pas des taxes mais de l'IR), pour autant ca ne me gène pas de payer autant. Si je votais pour moi même uniquement, je chercherais a voter pour celui qui baisserait mes impôts par exemple.

Je préfère voter pour que notre pays redevienne une véritable puissance et que les plus modestes via la reindustrialisation, via la fin de l'immigration massive (qui mécaniquement fait baisser les salaires), via la fin d'un système de fraude social étatique qui pèse trop lourd sur les salaires, soit capable de vivre autrement que dans un système d'assistanat massif. :bien:

Voter pour favoriser sa personne quand tout va déjà bien pour vous, c'est un peu trop égoïste pour moi. :bien:

Par

En réponse à zzeelec

Je ne vois pas tellement pourquoi je suis à côté...

"Très concrètement, j'ai déjà des projets éligibles et mes clients aussi."

On observera donc de près jusqu'à quelles poches les 30 milliards de dette vont ruisseler...

Et je ne suis ni "anti-système", ni "anti-politique" : qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire ?

En revanche, contre "ce" système et "cette" politique, oui.

Il est notable que vous confondiez "ce" système avec "tous les" systèmes - façon de dire pour vous : "il n'y a pas d'alternative".

Et bien c'est simple : je parle d'un investisssement public qui va aller très concrêtement dans des PRODUITS et TECHNOLOGIES...

... et vous me répondez que l'argent va aller dans les poches de PDG copains de notre président et continuez sur une théorie du ruissellement qui n'a pas lieu d'être dans la conversation.

Vous trouvez qu'il y a un rapport ? Sérieusement ?

J'essaie de mettre en lumière que , pour une fois, l'investissement public ne pas aller dans un quelconque reflouement d'entreprise ou autre fumeuse idée (à l'instar du CICE ou du CIR par exemple)... Ca va dans du projet concret, et je vous assure que c'est vrai puisque j'ai plusieurs exemples.

Par

En réponse à lapoutre45

Et bien c'est simple : je parle d'un investisssement public qui va aller très concrêtement dans des PRODUITS et TECHNOLOGIES...

... et vous me répondez que l'argent va aller dans les poches de PDG copains de notre président et continuez sur une théorie du ruissellement qui n'a pas lieu d'être dans la conversation.

Vous trouvez qu'il y a un rapport ? Sérieusement ?

J'essaie de mettre en lumière que , pour une fois, l'investissement public ne pas aller dans un quelconque reflouement d'entreprise ou autre fumeuse idée (à l'instar du CICE ou du CIR par exemple)... Ca va dans du projet concret, et je vous assure que c'est vrai puisque j'ai plusieurs exemples.

C'est beau d'être naïf comme ça, j'en ai une comme ça à la maison :biggrin:

Par

En réponse à Litch76

C'est beau d'être naïf comme ça, j'en ai une comme ça à la maison :biggrin:

Et un autre de plus ! J'aurais dû m'en douter....

Pourquoi de la naïveté si moi-même j'ai un projet qui va bénéficier de ces aides ? Contrairement à l'anti-politique primaire que vois ici, j'ai du concret pour appuyer mes propos.

Ceci étant valable quel que soit le président, le parti politique ou le courant de pensée, cela ne change rien à cet état de faits !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité