Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
L'auto des petits experts - Apolline (10 ans) et Cosme (7 ans). "À Tokyo, il n'y a pas beaucoup de voitures".Pour cette série d'été, nous sommes allés interroger les jeunes générations afin de connaître leur avis sur l'automobile d''aujourd'hui et de demain. les témoins et experts du jour vivent à Tokyo avec leurs parents et nous avons profité de leur passage en France, le temps des vacances, pour qu'ils nous racontent leur vision de l'automobile vue du Japon. Et leur vision de leur futur en voiture, au pays du soleil levant ou dans l'hexagone.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

A Tokyo tout est propre et les gens sont très respectueux. Il y a effectivement des boulevards 3x3 sans aucun véhicule, le calme !

Par

Du coup je suis allé faire un tour sur Street View.

Effectivement, la circulation à l'air très modérée à Tokyo.

Par

2 gosses de bobos biens formatés, il suffit de voir les prénoms. Pourquoi interroger ce genre de mioches qui n'aiment pas les voitures? Ah, ce sont les enfants d'un copain...

Par

Moi quand j'étais petit on rêvait 993 Turbo ou 996 GT3, Ducati 916, E39 M5, Yamaha R1 (première du nom ^^)... Le futur, c'était plus marrant avant.

Par

En réponse à MrKmebs

Moi quand j'étais petit on rêvait 993 Turbo ou 996 GT3, Ducati 916, E39 M5, Yamaha R1 (première du nom ^^)... Le futur, c'était plus marrant avant.

Nos enfants, et les leurs, vivront dans un monde virtualisé, ultra connecté. Tout se fera et se vivra à partir du domicile. Dès lors, l'automobile, même électrique, connecté et 100% autonome ne sera qu'un vulgaire déplaçoire fonctionnel qu'on utilisera maximum 2 ou 3 fois par mois.

Par

En réponse à Isaac 92

2 gosses de bobos biens formatés, il suffit de voir les prénoms. Pourquoi interroger ce genre de mioches qui n'aiment pas les voitures? Ah, ce sont les enfants d'un copain...

Vous m'avez devancé ... ça m'étonnerait beaucoup que ces gamins soient «représentatifs» ...

Par

En réponse à Ratafia_12

Vous m'avez devancé ... ça m'étonnerait beaucoup que ces gamins soient «représentatifs» ...

Il n'y a aucune raison que les précédents ou les suivants soient plus représentatifs. Comme pour un micro trottoir, les journalistes récoltent des avis et trient ensuite ce qu'ils diffusent. C'est la force du journaliste d'avoir cette capacité de choisir pour étayer ou tuer des opinions.

Par

Le but de papy est de grader ses petits enfants définitivement en France. L'une conduit sur les genoux de papy et l'autre joue à s'enfermer dans le coffre. La connerie n'a pas d'âge et ici, je ne parle pas des enfants.

Par

En réponse à LTN JXRXNX

A Tokyo tout est propre et les gens sont très respectueux. Il y a effectivement des boulevards 3x3 sans aucun véhicule, le calme !

Et l'herbe est toujours plus verte dans le pré du voisin. C'est bien connus.

Par

En même temps, résumer le japon à Tokyo, c'est comme résumer la France à Paris.

Au-delà des grandes villes, il y a également... un monde, où sans voiture, on est condamné à ne pas se déplacer au-delà des 10 bornes de son village. :cyp:

Par

En réponse à SiriusRST

Nos enfants, et les leurs, vivront dans un monde virtualisé, ultra connecté. Tout se fera et se vivra à partir du domicile. Dès lors, l'automobile, même électrique, connecté et 100% autonome ne sera qu'un vulgaire déplaçoire fonctionnel qu'on utilisera maximum 2 ou 3 fois par mois.

Et j'ajoute que les enfants vivant dans les grandes métropoles ne verront plus de voiture dans les rues à terme.

A la campagne, en revanche, ne serait-ce pour se rendre à l'école, il y aura toujours besoin de véhicules dans 95% des cas.

Par

En réponse à Isaac 92

2 gosses de bobos biens formatés, il suffit de voir les prénoms. Pourquoi interroger ce genre de mioches qui n'aiment pas les voitures? Ah, ce sont les enfants d'un copain...

Pire encore ! Non seulement ils sont "formatés", mais même pas formatés à penser comme toi !

Par

Bref, la bagnole, un peu comme la moto, c'est un truc de gonzesses.

Mais ça, on s'en doutait déjà.

Par

Faudrait interroger des gosses vivant près de routes de rallyes et/ou circuits mythiques, ou d'un musée/centre de restauration/rassemblements. Là on devrait en avoir des rêves de l'objet et pas seulement des projections sur l'usage.

Je retiens surtout de la plupart des jeunes interviewés qu'ils s'amusent en voiture ; au moins, c'est pas une expérience traumatisante !

Par

En réponse à MrKmebs

Moi quand j'étais petit on rêvait 993 Turbo ou 996 GT3, Ducati 916, E39 M5, Yamaha R1 (première du nom ^^)... Le futur, c'était plus marrant avant.

Pareil, je rêvais d'une Ferrari F40, d'une Lamborghini Diablo, d'une Ducati 996 etc...

Et j'suis content de savoir que c'est la même chose pour mes neveux :biggrin:

Par

En réponse à Litch76

Pareil, je rêvais d'une Ferrari F40, d'une Lamborghini Diablo, d'une Ducati 996 etc...

Et j'suis content de savoir que c'est la même chose pour mes neveux :biggrin:

Oui.

A la différence près qu'elles seront... électriques, dans leur rêves. :biggrin:

Par

En réponse à SiriusRST

Nos enfants, et les leurs, vivront dans un monde virtualisé, ultra connecté. Tout se fera et se vivra à partir du domicile. Dès lors, l'automobile, même électrique, connecté et 100% autonome ne sera qu'un vulgaire déplaçoire fonctionnel qu'on utilisera maximum 2 ou 3 fois par mois.

Rien n'est moins sûr. La vie "virtuelle" a des limites qui sont et seront très vite trouvées. Pour faire du sport, rien de tel que la pratique en plein air par exemple. Déjà aujourd'hui, les enfants des parents prônant la vie en ville commencent à en avoir marre de la ville. Dès qu'ils vont à la campagne, juste pour quelques vacances, ils ont envie d'y retourner. Et au bout d'un moment, ils demandent "pourquoi on habite pas à la campagne" ... "j'veux habiter à la campagne"...

C'est une histoire de cycles. Rien que durant ces confinements, juste quelques mois, la réalité est apparue aux yeux de beaucoup de citadins. La vie entre 4 murs en ville a des limites. Et dès qu'on est en dehors de la vile, la nécessité de se déplacer de manière autonome apparaît très vite aussi.

Par

En réponse à Isaac 92

2 gosses de bobos biens formatés, il suffit de voir les prénoms. Pourquoi interroger ce genre de mioches qui n'aiment pas les voitures? Ah, ce sont les enfants d'un copain...

On aurait préféré Kevin et Lola, vachement plus représentatifs.

Par

En réponse à SiriusRST

Nos enfants, et les leurs, vivront dans un monde virtualisé, ultra connecté. Tout se fera et se vivra à partir du domicile. Dès lors, l'automobile, même électrique, connecté et 100% autonome ne sera qu'un vulgaire déplaçoire fonctionnel qu'on utilisera maximum 2 ou 3 fois par mois.

Bah c'est bien de la merde que tu nous annonce, tout ce qui pouvait être marrant (là je parle pas que mécanique) sera bientôt remplacé par son ersatz virtuel, on le voit déjà avec les jeux vidéo, dont moi aussi suis friand, même si avec deux enfants voilà qui est vite oublié, j'ai pas le temps.

Si ça devait s'arrêter là ça serait déjà bien merdique mais disons que ça reste tolérable, en ce qui concerne les relations humaines par contre, tout s'annonce biaisé désormais. L'égocentrisme des jeunes gens d'aujourd'hui est affligeant, aujourd'hui un branleur de 17 ans ET DEMI au boulot, t'as déjà plus rien à lui apprendre, il est déjà loin devant toi dans tous les domaines, sauf pour la pratique... :areuh:

Pour en revenir à l'automobile, ce que je déplore c'est pas tant l'électricité, qui pourrait être bien amenée, (sans parler des considérations écologiques largement survendues) mais le balayage de la notion de plaisir de conduite, plus rien n'est fait pour kiffer, plus rien n'est simple, une Tesla Plaid fait des millions d'émules, une 190 Evo2 plus personne sait ce que c'est. Et pourtant avec 20% à peine des chevaux de la fusée branchée, tu rigoles déjà comme un perdu. Tout devient fade, sécuritaire, insipide. Alors que tu prends une caisse lambda, tu lui colle 4 moteurs électriques, avec même pas 400ch cumulés, si tu met rien d'autre que l'obligatoire à l'homologation pour affadir la bête, tu dois pouvoir bien te marrer. Trop d'aides c'est de la merde, plus personne saura bientôt conduire, et plus personne en aura bientôt rien a foutre puisqu'ils ne sauront jamais ce qu'ils ont manqué.

Je me suis un peu dispersé mais j'espère avoir été lisible un minimum. :biggrin:

Par

Interviewer les enfants des copains. Ça se sent à 1000

Pour un résultat plus que médiocre

Quel ennui. Aucun intérêt en somme

Manque d’imagination de part et d’autre

Par

En réponse à fedoismyname

Oui.

A la différence près qu'elles seront... électriques, dans leur rêves. :biggrin:

Oula non, papy il roule en mustang gt V8 avec ligne inox, alors il savent ce que c'est une voiture avec un beau bruit :biggrin:

Par

En réponse à fedoismyname

Oui.

A la différence près qu'elles seront... électriques, dans leur rêves. :biggrin:

Oula non, papy il roule en mustang gt V8 avec ligne inox, alors il savent ce que c'est une voiture avec un beau bruit :biggrin:

Par

En réponse à EllePe

Rien n'est moins sûr. La vie "virtuelle" a des limites qui sont et seront très vite trouvées. Pour faire du sport, rien de tel que la pratique en plein air par exemple. Déjà aujourd'hui, les enfants des parents prônant la vie en ville commencent à en avoir marre de la ville. Dès qu'ils vont à la campagne, juste pour quelques vacances, ils ont envie d'y retourner. Et au bout d'un moment, ils demandent "pourquoi on habite pas à la campagne" ... "j'veux habiter à la campagne"...

C'est une histoire de cycles. Rien que durant ces confinements, juste quelques mois, la réalité est apparue aux yeux de beaucoup de citadins. La vie entre 4 murs en ville a des limites. Et dès qu'on est en dehors de la vile, la nécessité de se déplacer de manière autonome apparaît très vite aussi.

Et après, à la campagne, ils se font rapidement chier. Parce que fumer des clopes derrière l'abribus c'est rapidement répétitif.

Par

Moi aussi je vais apporter mon témoignage de Tokyo que je connais bien.

Oui peu de voitures mais....

Les métros et trains sont nickel, la population courtoise.

Le réseau est vaste car la densité de population est élevée.

Les taxis sont top et moins cher qu'à Paris.

Il faut beaucoup de temps pour sortir de la conurbation en voiture. Rien à voir avec la France où tu peux vite sortir de la ville, même à Paris.

A Tokyo il y a peu de voitures qui roulent par contre les garages sont remplies de merveilles.

Le Japon n'est pas Tokyo.

Par

Enfin d'un point de vue écologique ça se discute car sans voiture les habitants de Tokyo prennent l'équivalent du TGV et l'avion beaucoup plus que les Parisiens.

Ils vont en avion le weekend à Guam/Honolulu/Okinawa comme nous on va en Normandie en voiture du coup. Les gens ont besoin.de sortir. Si ils n'ont pas de voiture ils vont plus loin avec les "TGV" ou l'avion.

Par

En réponse à Vienne Luc

Et l'herbe est toujours plus verte dans le pré du voisin. C'est bien connus.

Question respect des autres oui l'herbe est effectivement bien plus verte qu'en France.

Niveau secu sociale en revanche je pense qu'on est bien dans notre jardin.

Par

En réponse à B777300ER

Moi aussi je vais apporter mon témoignage de Tokyo que je connais bien.

Oui peu de voitures mais....

Les métros et trains sont nickel, la population courtoise.

Le réseau est vaste car la densité de population est élevée.

Les taxis sont top et moins cher qu'à Paris.

Il faut beaucoup de temps pour sortir de la conurbation en voiture. Rien à voir avec la France où tu peux vite sortir de la ville, même à Paris.

A Tokyo il y a peu de voitures qui roulent par contre les garages sont remplies de merveilles.

Le Japon n'est pas Tokyo.

Je plussoie sur les réseaux de transport : courtoisie, propreté, organisation et ponctualité. J'ai des images fabuleuses des gens qui attendent sur le quai par rangées parallèles, chaque rangé correspond à une destination différente !

Pour Tokyo il y a une grande différence entre Tokyo "centre" et la périphérie où les rocades sont quand mêmes embouteillées.

Pour finir, se promener en semaine à Tokyo à 20h-21h, quantité impressionnante d'employés (tous en chemises blanches/pantalon noirs) qui mangent dans les petits restos ouverts sur la rue en attendant leur train. Fait rêver la vie là-bas !

Par

En réponse à fixman

Je plussoie sur les réseaux de transport : courtoisie, propreté, organisation et ponctualité. J'ai des images fabuleuses des gens qui attendent sur le quai par rangées parallèles, chaque rangé correspond à une destination différente !

Pour Tokyo il y a une grande différence entre Tokyo "centre" et la périphérie où les rocades sont quand mêmes embouteillées.

Pour finir, se promener en semaine à Tokyo à 20h-21h, quantité impressionnante d'employés (tous en chemises blanches/pantalon noirs) qui mangent dans les petits restos ouverts sur la rue en attendant leur train. Fait rêver la vie là-bas !

C'est bien de rêver.

Mon fils a passé beaucoup de temps au Japon dans la décennie de ses 20 ans. Il a beaucoup aimé mais il ne voit pas (plus?) la vie au Japon comme une vie qui fait rêver. Les transports au Japon sont chers, les déplacements en avion hors du Japon bien moins fréquents que dit plus haut, les citoyens japonnais sont globalement moins bien rémunérés que chez nous. Le Shinkansen de Ōmiya à Kanazawa coûtait 250€ A/R en 2017, c'est loin d'être bon marché. Les déplacements dans la zone de Tokyo sont faciles mais sont aussi largement plus chers que chez nous, il n'y a pas d'équivalent a notre pass navigo.

A coté de ça, ceux qui roulent dans des voitures comme une Fairlady ou une RX8 sont vus comme immatures. C'est surtout le samedi que ces voitures sortent.

Par

En réponse à beniot9888

Et après, à la campagne, ils se font rapidement chier. Parce que fumer des clopes derrière l'abribus c'est rapidement répétitif.

C'est bien pour cela que je parlais de cycles. Les uns vont de la campagne à la ville, les autres vont de la ville à la campagne, ... Mais il apparait assez rapidement que plus on virtualise les actions et les relations, plus on a besoin de compenser d'un autre côté. Avec du concret, des vraies relations, ... Le tout virtuel et juste quelques petites sorties dans le monde réel, c'est de la science-fiction.

Par

En réponse à Isaac 92

2 gosses de bobos biens formatés, il suffit de voir les prénoms. Pourquoi interroger ce genre de mioches qui n'aiment pas les voitures? Ah, ce sont les enfants d'un copain...

Parce que tu penses toi ne pas être formaté ? Formaté à gerber sur tout ce qui penses pas comme toi, formaté à gerber sur tout ce qui est nouveau, formaté à gerber sur tout ce que tu ne comprends pas.

Tu ne comprends toujours pas que tu fais parti d'une minorité agissante et que la masse préfère le silence et l'air pur aux vroumvroum et au smog ??

Par

En réponse à MrKmebs

Moi quand j'étais petit on rêvait 993 Turbo ou 996 GT3, Ducati 916, E39 M5, Yamaha R1 (première du nom ^^)... Le futur, c'était plus marrant avant.

La nouvelle génération rêve de Porsche Tycan, de Rimac et autre supercar électrique. Je ne vois pas ou est la différence.

Par

Le silence des VE, c'est vite dit. Si on est piéton ou à vélo, on peut constater facilement qu'un VE fait autant de bruit qu'un VT, bruits de roulement obligent. Hormis quand un moteur thermique est très sollicité.

Dans l'habitacle, il y a effectivement moins de bruit dans un VE mais la qualité du son des VE n'est pas toujours très agréable.

Mais l'important pour la cause des VE, c'est le bruit extérieur. Et ce n'est donc pas si bien que ça.

Par

En réponse à EllePe

Rien n'est moins sûr. La vie "virtuelle" a des limites qui sont et seront très vite trouvées. Pour faire du sport, rien de tel que la pratique en plein air par exemple. Déjà aujourd'hui, les enfants des parents prônant la vie en ville commencent à en avoir marre de la ville. Dès qu'ils vont à la campagne, juste pour quelques vacances, ils ont envie d'y retourner. Et au bout d'un moment, ils demandent "pourquoi on habite pas à la campagne" ... "j'veux habiter à la campagne"...

C'est une histoire de cycles. Rien que durant ces confinements, juste quelques mois, la réalité est apparue aux yeux de beaucoup de citadins. La vie entre 4 murs en ville a des limites. Et dès qu'on est en dehors de la vile, la nécessité de se déplacer de manière autonome apparaît très vite aussi.

Espérons, je suis d'accord avec toi sur cette notion de cycle.

Par

En réponse à Isaac 92

2 gosses de bobos biens formatés, il suffit de voir les prénoms. Pourquoi interroger ce genre de mioches qui n'aiment pas les voitures? Ah, ce sont les enfants d'un copain...

quelle facilité a critiquer les autres sans les connaitre caché derrière son petit écran.

pauvres français jaloux et aigris.

Par

En réponse à beniot9888

Et après, à la campagne, ils se font rapidement chier. Parce que fumer des clopes derrière l'abribus c'est rapidement répétitif.

Moi qui suis un rat des champs depuis toujours, moi qui n'ai jamais rien fumé, je ne comprends pas du tout ce type de cliché.

La vie a la campagne est tellement plus riche que la vie en ville. Connaître le nom des arbres, des herbes, des oiseaux, etc… est de la culture. Il est aussi possible d'aller occasionnellement en ville pour des événements particuliers. Je citerais comme exemple l'opéra, un des rares spectacles qui ne fait pas de tournées. Combien de fois tous ces défenseurs de la vie en ville sont allés a l'opéra (Bastille ou Garnier)? La vie en ville est une perpétuelle atteinte a la santé mentale et quantité de citadins s"abandonnent a des fumettes prohibées ou a des poudres qui ne sont pas du sucre. A la campagne c'est bien plus rare, ne serait-ce que par la distance a parcourir pour s'approvisionner.

Par

En réponse à B777300ER

Enfin d'un point de vue écologique ça se discute car sans voiture les habitants de Tokyo prennent l'équivalent du TGV et l'avion beaucoup plus que les Parisiens.

Ils vont en avion le weekend à Guam/Honolulu/Okinawa comme nous on va en Normandie en voiture du coup. Les gens ont besoin.de sortir. Si ils n'ont pas de voiture ils vont plus loin avec les "TGV" ou l'avion.

les japonais vont a Honolulu en weekend???? distance en avion grossomerdo? 5-6000 kms?

Par

:areuh: Trop mimi ces gosses dans ces petits reportages :bien:

Là où on peut constater que "l'Etre humain est un animal mimétique..." entre autre chose

C'est pas nouveau (Aristote, Platon...)

www.persee.fr/doc/grif_0770-6081_1992_num_46_1_1863

Où que l'on soit né, on imite "les responsables légaux", les membres de la famille, les ami.e.s de la famille, les copain.e.s à l'école, ce que l'on voit ...

Le plus difficile étant d'installer une échelle de valeurs et, parfois, de couper une 2ème fois "le cordon"...

Bref, de ne plus imiter les mauvais exemples.

Pas si facile

Portez vous bien :fleur:

Par

En réponse à Vienne Luc

Et l'herbe est toujours plus verte dans le pré du voisin. C'est bien connus.

c'est un fait, pas une légende ni un biais cognitif.

Tokyo est une ville très calme, peu de circulation, extrêmement bien organisée et desservie en transports où la foule ne se fait sentir que dans les principaux hub (shinjuku, ueno, tokyo station, ginza, harajuku, omote sando, etc.) et encore dans sans jamais etre bousculé et en ayant le temps d’échanger des politesses pour céder le passage à son prochain

La quasi totalité des véhicules y circulant sont hybrides ou K-car, pas de diesel, très peu de camions, les livraisons étant assurées majoritairement par des fourgonnettes format K-car.

Pour la plus grande agglomération du monde,et assez paradoxalement, c'est aussi la mégalopole la plus agréable et calme que j'ai pu visiter (et accessoirement séjourner trois mois).

Allez y faire un tour (enfin si ça sera un jour possible sanitairement parlant) et vous verrez que si l'herbe n'y est pas verte, l'air y est beaucoup plus frais et tout est incomparablement plus propre que nulle part ailleurs (hormis singapour ou melbourne/s Sydney)

Par

En réponse à PhilR_28

:areuh: Trop mimi ces gosses dans ces petits reportages :bien:

Là où on peut constater que "l'Etre humain est un animal mimétique..." entre autre chose

C'est pas nouveau (Aristote, Platon...)

www.persee.fr/doc/grif_0770-6081_1992_num_46_1_1863

Où que l'on soit né, on imite "les responsables légaux", les membres de la famille, les ami.e.s de la famille, les copain.e.s à l'école, ce que l'on voit ...

Le plus difficile étant d'installer une échelle de valeurs et, parfois, de couper une 2ème fois "le cordon"...

Bref, de ne plus imiter les mauvais exemples.

Pas si facile

Portez vous bien :fleur:

Arrête d'écrire comme ça, c'est ignoble. Y'a déjà les parenthèses qui existent pas besoin d'écrire de façon illisible avec des points dans tous les mots.

Les malvoyants ne te remercient pas. :evil:

Par

En réponse à Litch76

Arrête d'écrire comme ça, c'est ignoble. Y'a déjà les parenthèses qui existent pas besoin d'écrire de façon illisible avec des points dans tous les mots.

Les malvoyants ne te remercient pas. :evil:

En fait, il faut un point comme ceci : «⋅» et pas un point habituel.

Par

En réponse à GY201

Moi qui suis un rat des champs depuis toujours, moi qui n'ai jamais rien fumé, je ne comprends pas du tout ce type de cliché.

La vie a la campagne est tellement plus riche que la vie en ville. Connaître le nom des arbres, des herbes, des oiseaux, etc… est de la culture. Il est aussi possible d'aller occasionnellement en ville pour des événements particuliers. Je citerais comme exemple l'opéra, un des rares spectacles qui ne fait pas de tournées. Combien de fois tous ces défenseurs de la vie en ville sont allés a l'opéra (Bastille ou Garnier)? La vie en ville est une perpétuelle atteinte a la santé mentale et quantité de citadins s"abandonnent a des fumettes prohibées ou a des poudres qui ne sont pas du sucre. A la campagne c'est bien plus rare, ne serait-ce que par la distance a parcourir pour s'approvisionner.

C'est également assez réducteur de limiter "la ville" à un espèce d'hyper centre sans verdure. "La ville", c'est le centre, la périphérie, le stade, le quartier nouveau vers l'hôpital qu'ils ont construit il y a 10-15 ans, le centre commercial un peu en dehors...

Tout comme il n'y a pas "la ville" et "la campagne". Il y a des grandes villes, des petites, de la campagne perdue, de la campagne péri urbaine à quelques kilomètres d'une grande ville...

Par

En réponse à LTN JXRXNX

A Tokyo tout est propre et les gens sont très respectueux. Il y a effectivement des boulevards 3x3 sans aucun véhicule, le calme !

Effectivement, Tokyo c'est tous le contraire de Paris : propre, pas d'insécurité et des gens qui se respectent mutuellement. C'est vrai qu'on peut prendre les transports en commun d'une ponctualité exemplaire sans aucune crainte.

Par

En réponse à Thierry77144

Effectivement, Tokyo c'est tous le contraire de Paris : propre, pas d'insécurité et des gens qui se respectent mutuellement. C'est vrai qu'on peut prendre les transports en commun d'une ponctualité exemplaire sans aucune crainte.

** touT le contraire

Par

En réponse à Isaac 92

2 gosses de bobos biens formatés, il suffit de voir les prénoms. Pourquoi interroger ce genre de mioches qui n'aiment pas les voitures? Ah, ce sont les enfants d'un copain...

Et oui de vrais bobos qui haïssent ceux qui ont besoin de leurs voitures, mais qui n'hésitent pas à prendre l'avion....

Par

En réponse à Litch76

Oula non, papy il roule en mustang gt V8 avec ligne inox, alors il savent ce que c'est une voiture avec un beau bruit :biggrin:

ben, s'ils en héritent un jour, ils verront également ce qu'il leur en coûtera de rouler avec. :biggrin:

surtout avec les revenus des jeunes, aujourd'hui. :biggrin:

Par

En réponse à Thierry77144

Effectivement, Tokyo c'est tous le contraire de Paris : propre, pas d'insécurité et des gens qui se respectent mutuellement. C'est vrai qu'on peut prendre les transports en commun d'une ponctualité exemplaire sans aucune crainte.

tremblements de terre, tsunamis, typhons, méga population... rien que pour ça, je n'y vivrai jamais pour ma part.

à ce sujet, les japonais attendent le "big one" qui ne devrait plus tarder...

Par

Sympa le format :bien:

Intéressantes les visions des enfants :fleur:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité