Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Perthus : le GIGN arrête un "Go fast" avec plus de 800 kg de drogue à bordDans l'Aude, sur l'autoroute A9, les hommes du GIGN ont fait une belle saisie après avoir suivi et intercepté un Audi Q8 chargé à ras bord.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ah mince.... faut qu'il soit question de caisse de dealers de oinj pour que soudain Cara s'inquiète du poids des véhicules.... :areuh:

Par

.... maintenant, faudra nous expliquer comment tous ces paquets ont pu être enfournés dans un Q8 qui, si l'on reprend l'article, comptait déjà deux personnes à son bord... :voyons:

Il est question de convoi dans l'article... et une seule auto en photo....re- :voyons:

Par

Ce qu'il faut pas lire ici le Q8 c'est aurait une charge utile de 400 kg max faudra nous expliquer alors comment on fait pour faire tenir 4/5 personne plus des bagages à son bord ils ont pas intérêt d'être trop gros et d'avoir de grosses valises pour info 400 kg c'est la charge utile d'une twingo un véhicule de ce gabarit c'est généralement minimum 700kg

Par

"est un engin ne dépassant pas les 300 à 400 kg de charge utile"

Donc en gros 4 adultes de 80kg ne peuvent pas partir avec leur bagage. Si c'est vraiment la bonne info c'est n'importe quoi.

Par

En réponse à vroum le retour

"est un engin ne dépassant pas les 300 à 400 kg de charge utile"

Donc en gros 4 adultes de 80kg ne peuvent pas partir avec leur bagage. Si c'est vraiment la bonne info c'est n'importe quoi.

Ça m'étonnerait une twingo à la même charge utile n'importe quel monospace ou break c'est minimum 600kg

Par

En réponse à 360Magnum

Ce qu'il faut pas lire ici le Q8 c'est aurait une charge utile de 400 kg max faudra nous expliquer alors comment on fait pour faire tenir 4/5 personne plus des bagages à son bord ils ont pas intérêt d'être trop gros et d'avoir de grosses valises pour info 400 kg c'est la charge utile d'une twingo un véhicule de ce gabarit c'est généralement minimum 700kg

Source l'Argus, pour un Q8 50 TDI S-Line: charge utile 330kg

Par

MR doche à remplacé Mr Rasetta ?

Par

En réponse à LoFa

Source l'Argus, pour un Q8 50 TDI S-Line: charge utile 330kg

Ba c'est une brave blague

Par

Les Go Fast, c'est bientôt de l'histoire ancienne, puisque la production de Cannabis se fait désormais... en France, de plus en plus souvent en pleine nature sur le domaine public...:bah:

Et en France, pays où la répression (sur le papier) est la plus forte, c'est là qu'on a la consommation la plus importante en Europe.

Bref, à un moment donné, il va falloir sérieusement légaliser cette merde, et qu'on fasse en sorte que ça rapporte de l'argent à l'Etat, et non pas l'inverse: que ça lui en coûte un max pour un résultat médiocre.

Par

Ils auraient dû attendre quelques temps et prendre un Arkana rs line hybride tellement puissant et discret que c'est sûr ils ne se seront pas fait pas prendre.

Par

En réponse à LoFa

Source l'Argus, pour un Q8 50 TDI S-Line: charge utile 330kg

.... d'où mon insistance ( quelque peu lourdingue j'en conviens ) à ce que Cara se donne la peine de peser les véhicules qu'on leur confie.... la vérité est peut être pire encore !

Par

En réponse à LoFa

Source l'Argus, pour un Q8 50 TDI S-Line: charge utile 330kg

C'est juste hallucinant que ce soit même légal d'avoir un véhicule 5 places avec une charge utile aussi faible.

Par

Ma petite Mazda 2 a une charge utile de 530kg en comparaison, soit assez pour 5 adultes dont un ou 2 rugbymen :o

Par

Pour la 50 TDI

Poids à vide 2 145 kg

PTAC 2 475 kg

PTRA 5 975 kg

Charge utile 330 kg

Par

Un énième publireportage pour promouvoir des prestations et des services insoupçonnables offerts par cette marque.

Par

En réponse à fedoismyname

Les Go Fast, c'est bientôt de l'histoire ancienne, puisque la production de Cannabis se fait désormais... en France, de plus en plus souvent en pleine nature sur le domaine public...:bah:

Et en France, pays où la répression (sur le papier) est la plus forte, c'est là qu'on a la consommation la plus importante en Europe.

Bref, à un moment donné, il va falloir sérieusement légaliser cette merde, et qu'on fasse en sorte que ça rapporte de l'argent à l'Etat, et non pas l'inverse: que ça lui en coûte un max pour un résultat médiocre.

L'autre jour il y avait un reportage aux Pays Bas où il est légalisé depuis 40 ans. Ça donne pas envie.

https://www.lci.fr/police/video-enquete-sur-la-puissance-des-cartels-de-la-drogue-aux-pays-bas-2169637.html

Par

En réponse à 360Magnum

Ba c'est une brave blague

Le PTAC du Q8 est de 2820 3 015kg.

Le poids à vide est de 2170 à 2390kg

Donc la charge utile est de 650 à 625kg.

Par

Le PTAC du Q8 est de 2820 à 3 015kg. (selon version)

Le poids à vide est de 2170 à 2390kg

Donc la charge utile est de 650 à 625kg.

Par

En réponse à CrapoMacho

L'autre jour il y avait un reportage aux Pays Bas où il est légalisé depuis 40 ans. Ça donne pas envie.

https://www.lci.fr/police/video-enquete-sur-la-puissance-des-cartels-de-la-drogue-aux-pays-bas-2169637.html

Oui, mais la production n'est pas locale aux Pays-Bas, ce qui fait que les réseaux mafieux se chargent justement de convoyer la drogue et ont donc le monopole.

En France, ça serait largement différent avec des petits commerces un peu partout, notamment à la campagne, avec une concurrence féroce au niveau des prix, ce qui fait que les mafieux seraient obligés de se recycler.

Par

En réponse à LoFa

Source l'Argus, pour un Q8 50 TDI S-Line: charge utile 330kg

Pffff...

J'ai regardé c'est moins qu'une Twingo ! 350 Kg

Faut arrêter les conneries les gars !

Source GOOGLE : Q8 50 TDI S-Line: charge utile : 660 Kg !!!

Alors oui, je pense que le site de l'Argus à du se planter, mais sérieusement !

Solliciter un peu votre cerveau des fois.

Par

Un Q8 blanc pour la discrétion on repassera :cyp:

Par

En réponse à fedoismyname

Les Go Fast, c'est bientôt de l'histoire ancienne, puisque la production de Cannabis se fait désormais... en France, de plus en plus souvent en pleine nature sur le domaine public...:bah:

Et en France, pays où la répression (sur le papier) est la plus forte, c'est là qu'on a la consommation la plus importante en Europe.

Bref, à un moment donné, il va falloir sérieusement légaliser cette merde, et qu'on fasse en sorte que ça rapporte de l'argent à l'Etat, et non pas l'inverse: que ça lui en coûte un max pour un résultat médiocre.

+1

L'état faire des calculs ? :ange:

Par

J'ai du mal à comprendre comment ils ont réussi à faire rentré autant de paquets dans la voiture :bah:

Il y en avait sur le toit aussi? :biggrin:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Il faut plus penser risque bénéfice. La légalisation aurait l'avantage de désamorcer tout un pan d'économie illégale. Les fumeurs fument aujourd'hui et les trafiquants trafiquent. En cas de légalisation, nous aurons des commerçants et des clients. La face de la société en sera changée et les tâches confiées la police seraient alors plus utiles aussi.

Il faut plutôt se poser la question suivante: qui sont les acheteurs? Ce sont en grande partie ceux qui se réjouissent des exactions de la police dans les cités et leurs enfants.

Par

En réponse à fedoismyname

Oui, mais la production n'est pas locale aux Pays-Bas, ce qui fait que les réseaux mafieux se chargent justement de convoyer la drogue et ont donc le monopole.

En France, ça serait largement différent avec des petits commerces un peu partout, notamment à la campagne, avec une concurrence féroce au niveau des prix, ce qui fait que les mafieux seraient obligés de se recycler.

La production d'herbe est au contraire fort développée aux pays bas. Le souci, c'est que les coffee shops peuvent vendre mais pas acheter. D'ou mafias>cartels.

Le luxembourg va développer une chaine de production et de revente étatique, ce qui semble bien plus intéressant.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Ben oui, les pays bas et le portugal, ou le cannabis est légal depuis longtemps (toutes les drogues au portugal) sont de véritables coupe-gorges ou règne l'anarchie, c'est bien connu. A ce compte, si l'on suit ton "raisonnement", il faut embastiller tous les fabriquants et vendeurs d'alcool et de médicaments. Avant d'être un pays de collabos et de drogués, la france a souffre surtout de mentalités arriérées, ton post en est la preuve. C'est justement pour endiguer la déliquance générée par les trafics qu'il faut légaliser et passer sous contrôle de l'état. Et c'est sabs compter sans les bénéfices financiers.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

"On a déjà un pays de collabos. Tu veux en plus en faire un pays de drogués !?"

Bah c'est déjà le cas :

- On est un pays gros consommateur d'alcool (classification des psychotropes : drogue dur)

- On est un pays gros consommateur d'antidépresseur et d'anxiolytique (classification des psychotropes : drogue intermédiaire)

Donc pourquoi pas légaliser le cannabis (classification des psychotropes : drogue douce).

Ensuite ta rhétorique qui consiste à dire que ça revient à légaliser le crime c'est plutôt l'inverse. Aux USA pendant la prohibition d'alcool le crime organisé était omniprésent. La légalisation de l'alcool à permis de faire diminuer drastiquement la criminalité.

Bref, tous les pays du monde légalise, on y passera aussi en France, mais avec 20 ans de retard sur les autres comme toujours. J'ai tellement hâte d'assécher les trafiquants et de les voir pointer à Pole Emploi. :bien:

Par

J'espère qu'au moins on leur aura fait payer le malus au poids pour les véhicules de plus de 1,8 T avant de les relâcher ! :buzz:

Par

En réponse à fedoismyname

Les Go Fast, c'est bientôt de l'histoire ancienne, puisque la production de Cannabis se fait désormais... en France, de plus en plus souvent en pleine nature sur le domaine public...:bah:

Et en France, pays où la répression (sur le papier) est la plus forte, c'est là qu'on a la consommation la plus importante en Europe.

Bref, à un moment donné, il va falloir sérieusement légaliser cette merde, et qu'on fasse en sorte que ça rapporte de l'argent à l'Etat, et non pas l'inverse: que ça lui en coûte un max pour un résultat médiocre.

Le gars qui a vu le JT hier soir.Merci TF1.

Par

Pour info tous le monde s'emballe sur le poids, il y avait deux véhicules saisies pour cette affaire :jap:

Par

Elle a remplacé la RS6.Faire du Go Fast en Audi n'est pas très "smart".Une Peugeot ou Citroën passerait comme une lettre à la poste.

Par

Faut toujours que ces abrutis de trafiquants de drogue se fassent remarquer avec des véhicules pimpants et dont ils ne savent même pas se servir.

Par

En réponse à ShinodaGt

Elle a remplacé la RS6.Faire du Go Fast en Audi n'est pas très "smart".Une Peugeot ou Citroën passerait comme une lettre à la poste.

Rien de mieux qu'un corbillard pour transporter de la drogue. :biggrin:

Par

En réponse à v_tootsie

Ben oui, les pays bas et le portugal, ou le cannabis est légal depuis longtemps (toutes les drogues au portugal) sont de véritables coupe-gorges ou règne l'anarchie, c'est bien connu. A ce compte, si l'on suit ton "raisonnement", il faut embastiller tous les fabriquants et vendeurs d'alcool et de médicaments. Avant d'être un pays de collabos et de drogués, la france a souffre surtout de mentalités arriérées, ton post en est la preuve. C'est justement pour endiguer la déliquance générée par les trafics qu'il faut légaliser et passer sous contrôle de l'état. Et c'est sabs compter sans les bénéfices financiers.

Ce qui m’a affligé au Portugal, ce sont les racoleurs qui veulent, au milieu des passants, ouvertement te vendre de la drogue (dure en plus) rue Augusta; c’est la seule image négative que j’ai eue de ce séjour.

Par

En réponse à kpouer44

Pffff...

J'ai regardé c'est moins qu'une Twingo ! 350 Kg

Faut arrêter les conneries les gars !

Source GOOGLE : Q8 50 TDI S-Line: charge utile : 660 Kg !!!

Alors oui, je pense que le site de l'Argus à du se planter, mais sérieusement !

Solliciter un peu votre cerveau des fois.

Je sais pas quel métier tu fais mais si tu te bases sur le premier résultat Google que tu trouves, ça fait peur.

Plusieurs sites évoque cette valeur de 330 kg, en sachant que le poids à vide que doivent aujourd'hui indiquer les constructeurs comprend le poids du conducteur (68 kg), 7 kg de bagages et 90% du plein (Directive européenne 92/21/CEE).

Par

En réponse à roc et gravillon

.... maintenant, faudra nous expliquer comment tous ces paquets ont pu être enfournés dans un Q8 qui, si l'on reprend l'article, comptait déjà deux personnes à son bord... :voyons:

Il est question de convoi dans l'article... et une seule auto en photo....re- :voyons:

C est l' ouvreuse le q8, le produit passe 5mn après.

Par

La marque pour faire les go fast c'était sûr...

Audi...on connaît la clientèle de ce genre de Marque...

Par

En réponse à v_tootsie

La production d'herbe est au contraire fort développée aux pays bas. Le souci, c'est que les coffee shops peuvent vendre mais pas acheter. D'ou mafias>cartels.

Le luxembourg va développer une chaine de production et de revente étatique, ce qui semble bien plus intéressant.

(..)Le souci, c'est que les coffee shops peuvent vendre mais pas acheter. D'ou mafias>cartels. (..)

ok, merci pour l'info, je ne savais pas ce point. et donc on comprend mieux le pourquoi de la situation. :bah:

effectivement, il faut autoriser l'achat auprès des producteurs, sans quoi, ça ne rime à rien.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

(..)Non la solution c'est celle de l'Indonésie : pour les dealers, peine capitale.(..)

En France? Avec le laxisme ambiant? Là, je crois que tu rêves. :bah:

Quant aux drogués, il y en a déjà un paquet en France. ça ne changerait pas grand chose, sachant que tous ceux qui veulent du Cannabis savent déjà sans problème s'en procurer. :bah:

Et ça n'est pas nouveau: il y a 30 ans déjà au service militaire, c'était la consommation de 80% des appelés autour de moi, et certains m'expliquaient qu'ils en faisaient la culture (à usage perso) carrément dans leur salle de bain. :bah:

Par

En réponse à Axel015

"On a déjà un pays de collabos. Tu veux en plus en faire un pays de drogués !?"

Bah c'est déjà le cas :

- On est un pays gros consommateur d'alcool (classification des psychotropes : drogue dur)

- On est un pays gros consommateur d'antidépresseur et d'anxiolytique (classification des psychotropes : drogue intermédiaire)

Donc pourquoi pas légaliser le cannabis (classification des psychotropes : drogue douce).

Ensuite ta rhétorique qui consiste à dire que ça revient à légaliser le crime c'est plutôt l'inverse. Aux USA pendant la prohibition d'alcool le crime organisé était omniprésent. La légalisation de l'alcool à permis de faire diminuer drastiquement la criminalité.

Bref, tous les pays du monde légalise, on y passera aussi en France, mais avec 20 ans de retard sur les autres comme toujours. J'ai tellement hâte d'assécher les trafiquants et de les voir pointer à Pole Emploi. :bien:

+1

alcool, tabac ou cannabis, tout ça, c'est finalement du pareil au même. le problème, c'est simplement quand on en abuse.

mais interdire le cannabis n'a finalement aucun sens.

le problème est qu'en France, plutôt que de sensibiliser les gens aux dangers, on préfère interdire en les prenant pour des demeurés/irresponsables. un peu comme le 80 à l'heure d'ailleurs.

Par

J'ai jamais bien, compris la logique des go-fast.

Perso si je devais faire passer de la drogue dans une bagnole

je prendrait pas un SUV de luxe à 70 000 € ou plus avec une bande de loulou de banlieue à bord

qui roule à 180 sur les autoroute de deux pays....

.

En fait je ferait même exactement le contraire.

Une brave familiale de 10 ans d'age, avec des gens clairement en vacances

qui roule à 80 km/h maxi sur national en prenant bien soins de s’arrêter toutes les deux heures,

pour se reposer et jouer les touristes en prenant de photos.

.

J'en suis meme à me demander si ces go-fasts ne sont pas des leurs pour distraire les flics quand

une brave camionnette traverse la France à rythme pépère

avec pleins de drogue planqué partout.

.

Bref, le plan de Clint Estwood dans l’excellent film "la mule"

Par

En réponse à one78

Ce qui m’a affligé au Portugal, ce sont les racoleurs qui veulent, au milieu des passants, ouvertement te vendre de la drogue (dure en plus) rue Augusta; c’est la seule image négative que j’ai eue de ce séjour.

T'es pas parisiens toi

sinon tu serais pas surpris....

Par

En réponse à nous75again

J'ai jamais bien, compris la logique des go-fast.

Perso si je devais faire passer de la drogue dans une bagnole

je prendrait pas un SUV de luxe à 70 000 € ou plus avec une bande de loulou de banlieue à bord

qui roule à 180 sur les autoroute de deux pays....

.

En fait je ferait même exactement le contraire.

Une brave familiale de 10 ans d'age, avec des gens clairement en vacances

qui roule à 80 km/h maxi sur national en prenant bien soins de s’arrêter toutes les deux heures,

pour se reposer et jouer les touristes en prenant de photos.

.

J'en suis meme à me demander si ces go-fasts ne sont pas des leurs pour distraire les flics quand

une brave camionnette traverse la France à rythme pépère

avec pleins de drogue planqué partout.

.

Bref, le plan de Clint Estwood dans l’excellent film "la mule"

Sauf que quand un go fast se fait prendre en chasse, c'est pas parce qu'ils ont repéré un gros 4x4 allemand chargé ! C'est parce qu'il y a une filature depuis des mois et des mois et que la police vise le flag !

Donc en tant que Go Fast, prendre une camionnette pourrie ca veut dire : en cas de filature 100% de chance de se faire prendre. Dans une voiture rapide peut être uniquement 50%.

Il faut pas croire que ce genre d'arrestation c'est un contrôle inopiné ou pour excès de vitesse... C'est l'aboutissement d'un long travaille de filature et d'enquête.

Par

En réponse à CrapoMacho

L'autre jour il y avait un reportage aux Pays Bas où il est légalisé depuis 40 ans. Ça donne pas envie.

https://www.lci.fr/police/video-enquete-sur-la-puissance-des-cartels-de-la-drogue-aux-pays-bas-2169637.html

Aucun pays Européens n'a de pire résultats en terme de drogue

que la France.

Que ce soit pour le nombre de jeune mineurs qui en ont déjà consommé ou qui sont utilisateurs habituels

que ce soit pour le nombre de consommateurs globalement para rapport au nombre d'habitants.

.

La politique ultra-répressive contre les drogues non-légales française est aussi efficace

que celle contre l’alcool aux USA pendant la prohibition et implique les mêmes conséquences.

Par

En réponse à nous75again

J'ai jamais bien, compris la logique des go-fast.

Perso si je devais faire passer de la drogue dans une bagnole

je prendrait pas un SUV de luxe à 70 000 € ou plus avec une bande de loulou de banlieue à bord

qui roule à 180 sur les autoroute de deux pays....

.

En fait je ferait même exactement le contraire.

Une brave familiale de 10 ans d'age, avec des gens clairement en vacances

qui roule à 80 km/h maxi sur national en prenant bien soins de s’arrêter toutes les deux heures,

pour se reposer et jouer les touristes en prenant de photos.

.

J'en suis meme à me demander si ces go-fasts ne sont pas des leurs pour distraire les flics quand

une brave camionnette traverse la France à rythme pépère

avec pleins de drogue planqué partout.

.

Bref, le plan de Clint Estwood dans l’excellent film "la mule"

+1

un faux couple avec 2 mômes, et une caravane au cul remplie de drogue. :biggrin:

faut simplement éviter de prendre des maghrébins ou noirs pour éviter le regard des gendarmes...:cyp:

Par

En réponse à Axel015

Sauf que quand un go fast se fait prendre en chasse, c'est pas parce qu'ils ont repéré un gros 4x4 allemand chargé ! C'est parce qu'il y a une filature depuis des mois et des mois et que la police vise le flag !

Donc en tant que Go Fast, prendre une camionnette pourrie ca veut dire : en cas de filature 100% de chance de se faire prendre. Dans une voiture rapide peut être uniquement 50%.

Il faut pas croire que ce genre d'arrestation c'est un contrôle inopiné ou pour excès de vitesse... C'est l'aboutissement d'un long travaille de filature et d'enquête.

(..)Donc en tant que Go Fast, prendre une camionnette pourrie ca veut dire : en cas de filature 100% de chance de se faire prendre. Dans une voiture rapide peut être uniquement 50%.(..)

Dans ce cas, mieux vaut éviter les autoroutes à pégae = sans quoi les gendarmes te cueillent au prochain péage, au besoin avec une herse.

Bref, mieux vaut prendre les nationales en roulant moins vite (ou peu importe avec de fausses plaques).

Par

En réponse à Axel015

Sauf que quand un go fast se fait prendre en chasse, c'est pas parce qu'ils ont repéré un gros 4x4 allemand chargé ! C'est parce qu'il y a une filature depuis des mois et des mois et que la police vise le flag !

Donc en tant que Go Fast, prendre une camionnette pourrie ca veut dire : en cas de filature 100% de chance de se faire prendre. Dans une voiture rapide peut être uniquement 50%.

Il faut pas croire que ce genre d'arrestation c'est un contrôle inopiné ou pour excès de vitesse... C'est l'aboutissement d'un long travaille de filature et d'enquête.

On vas dire les choses plus clairement alors.

Sur une autoroutes...

Meme si les gendarmes et la douane en étaient encore aux quatrelles bleue

et que les go-fast se fasse ne Lamborghini ...

Si la maréchaussée à décidé de t’arrêter tu peux déjà te préparer à la garde à vue

tes chances de fuites son quasi nulle.

.

Si tu prend ton gps en mode bourrin avec le mode chemin le plus courts...

Tu as infiniment moins de chance d'etre reperé...

.

Et encore une fois... tu vois des gars qui roulent à 180 km/h dans un SUV à 70/80 000 €

et qui en prime ont moins de trente ans....

Moi je suis flic ou mieux encore douanier

(ils ont le droit de fouiller le véhicule bien plus facilement)

c'est directe controle avec chien renifleur.

Par

En réponse à fedoismyname

+1

un faux couple avec 2 mômes, et une caravane au cul remplie de drogue. :biggrin:

faut simplement éviter de prendre des maghrébins ou noirs pour éviter le regard des gendarmes...:cyp:

Tellement évident....

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Oh mon pauvre, je t'ai vexé peut-être ? Le prend pas comme ça :blague:

Je t'invite à télécharger le catalogue Audi du Q8 (https://download.bauerparis.fr/public/clients/Tarifs_Audi/Tarif_Q8.pdf), d'aller à la page 42 et de peut-être sortir ta calculatrice.

Étonnant non ?

Par

En réponse à CrapoMacho

L'autre jour il y avait un reportage aux Pays Bas où il est légalisé depuis 40 ans. Ça donne pas envie.

https://www.lci.fr/police/video-enquete-sur-la-puissance-des-cartels-de-la-drogue-aux-pays-bas-2169637.html

Le problème est connu aux Pays Bas : la vente est autorisée (en réalité la consommation, la détention et la vente de petites quantités : 5 g/jour/personne, est dépénalisée) avec des limites et des règles strictes, mais les règles n'autorisent pas la culture sur place !!!

Donc un coffee shop peut légalement vendre, mais il ne peut acheter sa marchandise que de manière illégale !!!

Aux USA, selon les Etats qui ont légalisé, une boutique ne peut vendre que ce qui est produit sur place, ou dans dans des "annexes" à la boutique installées dans des limites géographiques strictes. Résultat dans les zones légalisées, le trafic n'existe quasiment plus sauf sur de toutes petites quantités.

Effectivement, il semblerait que des plantations "discrètes" soient installées dans les Flandres belges et françaises afin d'approvisionner les coffe shop d'Amsterdam. C'est, en tout cas,; ce qui se raconte dans le milieu agricole.

Par

Axel015 est attendu à l'accueil :biggrin:

Par

En réponse à v_tootsie

Ben oui, les pays bas et le portugal, ou le cannabis est légal depuis longtemps (toutes les drogues au portugal) sont de véritables coupe-gorges ou règne l'anarchie, c'est bien connu. A ce compte, si l'on suit ton "raisonnement", il faut embastiller tous les fabriquants et vendeurs d'alcool et de médicaments. Avant d'être un pays de collabos et de drogués, la france a souffre surtout de mentalités arriérées, ton post en est la preuve. C'est justement pour endiguer la déliquance générée par les trafics qu'il faut légaliser et passer sous contrôle de l'état. Et c'est sabs compter sans les bénéfices financiers.

tout juste auguste!!!

Franchement ceux qui font des go fast sont de vrais teubés, ils rouleraient en berlingo hdi ou en scenic personne ne les repéreraient et ils se fondraient dans la masse, mais ces cons sont aiment tellement crâner au volant de SUV Audi ou de Porsche 911 qu' ils se font repérer en moins de 2................leur bêtise n'a d' égale que leur frime ridicule.

Les petits voyous ou criminels sont rarement des Einstein!!!!

Si le cannabis était légalisé, sous contrôle et fait de manière intelligente on dimiuerait la conso de cannabis elle même.

Par

En réponse à fedoismyname

(..)Donc en tant que Go Fast, prendre une camionnette pourrie ca veut dire : en cas de filature 100% de chance de se faire prendre. Dans une voiture rapide peut être uniquement 50%.(..)

Dans ce cas, mieux vaut éviter les autoroutes à pégae = sans quoi les gendarmes te cueillent au prochain péage, au besoin avec une herse.

Bref, mieux vaut prendre les nationales en roulant moins vite (ou peu importe avec de fausses plaques).

parce que tu crois qu'un SUV chargé raz la gueule va être capable de semer, des motards ou les véhicules actuels utilisés pour les interpellations ? au premier virage / rond pont, il risque surtout le tout droit !

La seule solution est de vite partir essayer de semer les poursuivants dans une zone urbaine.

j'ai un ex beau frère qui était gendarme spécialisé "trafics" : principalement drogue, mais aussi armes, et un peu alcool, cigarettes ... sauf cas exceptionnel les arrestations ne sont font pas par hasard, mais en liaison avec une enquête en cours. L'endroit ou il a passé le maximum de temps pendant ses heures de travail : dans des salles de cours vides de lycée puis aussi de collège au fur et à mesure du développement de la consommation chez les jeunes ... photos, films ... puis arrestations discrètes des revendeurs, puis remonter le réseau, et arrêter tout le monde 1 à 12 mois après le premier contact d'un revendeur et l'arrestation du responsable du réseau. Généralement, dans les 3 mois, un réseau se remettait en place ... donc il est entièrement POUR une légalisation encadrée avec production en France, et distribution en pharmacie de produit brut, ou en bureau de tabac de "cigarettes" prêtes à fumer.

Par

En réponse à nous75again

On vas dire les choses plus clairement alors.

Sur une autoroutes...

Meme si les gendarmes et la douane en étaient encore aux quatrelles bleue

et que les go-fast se fasse ne Lamborghini ...

Si la maréchaussée à décidé de t’arrêter tu peux déjà te préparer à la garde à vue

tes chances de fuites son quasi nulle.

.

Si tu prend ton gps en mode bourrin avec le mode chemin le plus courts...

Tu as infiniment moins de chance d'etre reperé...

.

Et encore une fois... tu vois des gars qui roulent à 180 km/h dans un SUV à 70/80 000 €

et qui en prime ont moins de trente ans....

Moi je suis flic ou mieux encore douanier

(ils ont le droit de fouiller le véhicule bien plus facilement)

c'est directe controle avec chien renifleur.

Mais les go fast roulent pas à 180 km/h, ils roulent au limitation et en excès que quand ils sont traqués !

Traverser la France à 180 km/h tu te fais choper directe mdr

Par

Comment tout ces sacs marrons pouvaient tenir dans le Q8 ?? Ca parait incroyable, une sacré pub pour le volume de chargement du Q8 (et de l'Urus du coup !) :beuh:

Par

Pourquoi, ils ne prennent jamais des Tesla avec leurs performances intergalactiques ?

Par

En réponse à v_tootsie

Ben oui, les pays bas et le portugal, ou le cannabis est légal depuis longtemps (toutes les drogues au portugal) sont de véritables coupe-gorges ou règne l'anarchie, c'est bien connu. A ce compte, si l'on suit ton "raisonnement", il faut embastiller tous les fabriquants et vendeurs d'alcool et de médicaments. Avant d'être un pays de collabos et de drogués, la france a souffre surtout de mentalités arriérées, ton post en est la preuve. C'est justement pour endiguer la déliquance générée par les trafics qu'il faut légaliser et passer sous contrôle de l'état. Et c'est sabs compter sans les bénéfices financiers.

Débat beaucoup plus complexe que cela. La première cause est l'achat. Si les gentils blancs des quartiers riches (il n'y a pas qu'eOn ne peut pas critiquer, incarcérer les dealers et être laxiste avec nos chers chérubins.

Ensuite les addictologues semlent à l'hunanimité contre. La dépénalisation risque de banaliser et entrainer une hausse de la consommation et un basculement vers des drogues plus dures. De plus les toubibs considèrent que la dépendance est bien plus importante, qu'avec l'alcool. Vaste débat !

Par

En réponse à gordini12

Débat beaucoup plus complexe que cela. La première cause est l'achat. Si les gentils blancs des quartiers riches (il n'y a pas qu'eOn ne peut pas critiquer, incarcérer les dealers et être laxiste avec nos chers chérubins.

Ensuite les addictologues semlent à l'hunanimité contre. La dépénalisation risque de banaliser et entrainer une hausse de la consommation et un basculement vers des drogues plus dures. De plus les toubibs considèrent que la dépendance est bien plus importante, qu'avec l'alcool. Vaste débat !

Dans tous les pays qui ont dépénalisé, aucune augmentation de la consommation, bien au contraire. Quant à la dangerosité et l'accoutumance, il suffit de comparer le nombre de morts dus à l'alcool face aux autres drogues (surtout le cannabis) pour conclure le débat... toute cette cabale n'est qu'un combat d'arrière garde de vieux réacs qui sont toujours dans le déni. Nous autres français sommes les plus gros consommateurs de psychotropes d'europe. L'interdiction n'y change rien. Alors autant légaliser, contrôler et récupérer les bénéfices sanitaires et financiers d'une politique plus réaliste face à ces comportements.

Par

En réponse à gordini12

Pourquoi, ils ne prennent jamais des Tesla avec leurs performances intergalactiques ?

Ils veulent probablement éviter de s'arrêter tous les 300km. :biggrin:

Et s'ils veulent échapper aux gendarmes en roulant à 200, ils n'iraient pas bien loin. :ddr:

Par

En réponse à gordini12

Débat beaucoup plus complexe que cela. La première cause est l'achat. Si les gentils blancs des quartiers riches (il n'y a pas qu'eOn ne peut pas critiquer, incarcérer les dealers et être laxiste avec nos chers chérubins.

Ensuite les addictologues semlent à l'hunanimité contre. La dépénalisation risque de banaliser et entrainer une hausse de la consommation et un basculement vers des drogues plus dures. De plus les toubibs considèrent que la dépendance est bien plus importante, qu'avec l'alcool. Vaste débat !

Si certains veulent consommer du Cannabis, n'est-ce pas leur problème?

Et on peut dire de même du tabac ou de l'alcool... :bah:

En France, on est toujours dans le principe "Les gens sont cons et incapables de réfléchir, on va donc leur dire ce qu'ils ont droit de faire ou pas". Jusqu'à aller leur dire comment se laver les mains... :bah:

Par

En réponse à gordini12

Débat beaucoup plus complexe que cela. La première cause est l'achat. Si les gentils blancs des quartiers riches (il n'y a pas qu'eOn ne peut pas critiquer, incarcérer les dealers et être laxiste avec nos chers chérubins.

Ensuite les addictologues semlent à l'hunanimité contre. La dépénalisation risque de banaliser et entrainer une hausse de la consommation et un basculement vers des drogues plus dures. De plus les toubibs considèrent que la dépendance est bien plus importante, qu'avec l'alcool. Vaste débat !

Les addictologues seraient contre à l'unanimité ? Je ne sais pas sur quelle source s'appuie ton propos mais c'est plutôt le contraire qui émerge des débats au sein des fédérations ou associations de lutte contre les addictions, et ce depuis de nombreuses années.

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/17861-Legalisation-du-cannabis-une-evidence-pour-les-addictologues

Un bon exemple avec une drogue pourtant plus "dure" : les opiacés. La substitution à l'héroïne, qui est aujourd'hui légale en France, est un vrai succès sur le plan de la santé, mais aussi sur le plan économique et social : désormais les usagers travaillent plus (donc payent plus d'impôts), mais il y a également bien moins d'infractions (donc moins de prison), moins de maladies, et bien moins d'hospitalisations pour traiter les overdoses car elles ont diminué de plus de 80% (donc moins de frais de santé). C'est des centaines de millions d'euros économisés par la société.

Quant à la dépendance qui serait "plus importante qu'avec l'alcool" c'est totalement faux. La dépendance à l'alcool est probablement la plus difficile à soigner. Faut-il rappeler que son sevrage peut-être mortel, et le risque de rechute(s) bien plus élevé. Regardes autours de toi toutes les stimulations auxquelles les alcooliques sont confrontés : publicités dans la rue, à la radio, à la tv, dans les magasins (avec proposition de dégustation au supermarché), au resto, durant les fêtes ou certains évènements comme actuellement le beaujolais nouveau. Sans compter toutes les situations délicates, repas entre amis, apéros, pots de départs etc...

Légaliser le cannabis ne signifie pas le rendre disponible partout et en faire la promotion, il s'agit juste de poser un cadre légal pour sa production, sa distribution et sa consommation. C'est une nécessité évidente sur le plan sanitaire, social et économique.

Par

Impatient de connaître le jugement pour une telle infraction!?

Par

En réponse à fedoismyname

Les Go Fast, c'est bientôt de l'histoire ancienne, puisque la production de Cannabis se fait désormais... en France, de plus en plus souvent en pleine nature sur le domaine public...:bah:

Et en France, pays où la répression (sur le papier) est la plus forte, c'est là qu'on a la consommation la plus importante en Europe.

Bref, à un moment donné, il va falloir sérieusement légaliser cette merde, et qu'on fasse en sorte que ça rapporte de l'argent à l'Etat, et non pas l'inverse: que ça lui en coûte un max pour un résultat médiocre.

si tu legalises .ils font quoi les dealers? si tu veux la paix sociale..

tu leur fout la paix. juste saisir un peu de came de temps en temps..et bien sur le mediatiser...

Par

En réponse à Germanpro

Ils auraient dû attendre quelques temps et prendre un Arkana rs line hybride tellement puissant et discret que c'est sûr ils ne se seront pas fait pas prendre.

la ils sont pas sur d arriver...risque aussi de se faire braquer par les copains en audi rs....

Par

Sacré Rémi Gaillard ! Il a perdu les élections mais s'est vite remis en selle !

Dommage, pécho par la banal' !

C'est en faisant n'importe quoi... que l'on finit au gnouf !

Par

En réponse à gignac-31

si tu legalises .ils font quoi les dealers? si tu veux la paix sociale..

tu leur fout la paix. juste saisir un peu de came de temps en temps..et bien sur le mediatiser...

la racaille, tu la fous en taule = au trou, à l'eau froide, sans télévision, sans console de jeu et sans téléphone.

au pire, pour ceux qui ne comprennent pas, on crée une prison de haute sécurité sur les îles Kerguelen loin de tout, au froid, sans réseau mobile, et on y envoie les déchets de l'humanité. :bah:

Par

En réponse à nous75again

T'es pas parisiens toi

sinon tu serais pas surpris....

J’ai quitté cette ville de fous depuis février et ayant habité plus de 10 ans la capitale de la saleté, je n’ai jamais été abordé pour que l’on me vende de la cocaïne ou de l’heroïne.

Par

plutôt que de les arrêter, je propose qu'on tire dessus au lance rocket

Par

En réponse à fedoismyname

Les Go Fast, c'est bientôt de l'histoire ancienne, puisque la production de Cannabis se fait désormais... en France, de plus en plus souvent en pleine nature sur le domaine public...:bah:

Et en France, pays où la répression (sur le papier) est la plus forte, c'est là qu'on a la consommation la plus importante en Europe.

Bref, à un moment donné, il va falloir sérieusement légaliser cette merde, et qu'on fasse en sorte que ça rapporte de l'argent à l'Etat, et non pas l'inverse: que ça lui en coûte un max pour un résultat médiocre.

c'est clair, faut voir la quantité de matos de culture en vente sur leboncoin

Par

En réponse à Globule07

Les addictologues seraient contre à l'unanimité ? Je ne sais pas sur quelle source s'appuie ton propos mais c'est plutôt le contraire qui émerge des débats au sein des fédérations ou associations de lutte contre les addictions, et ce depuis de nombreuses années.

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/17861-Legalisation-du-cannabis-une-evidence-pour-les-addictologues

Un bon exemple avec une drogue pourtant plus "dure" : les opiacés. La substitution à l'héroïne, qui est aujourd'hui légale en France, est un vrai succès sur le plan de la santé, mais aussi sur le plan économique et social : désormais les usagers travaillent plus (donc payent plus d'impôts), mais il y a également bien moins d'infractions (donc moins de prison), moins de maladies, et bien moins d'hospitalisations pour traiter les overdoses car elles ont diminué de plus de 80% (donc moins de frais de santé). C'est des centaines de millions d'euros économisés par la société.

Quant à la dépendance qui serait "plus importante qu'avec l'alcool" c'est totalement faux. La dépendance à l'alcool est probablement la plus difficile à soigner. Faut-il rappeler que son sevrage peut-être mortel, et le risque de rechute(s) bien plus élevé. Regardes autours de toi toutes les stimulations auxquelles les alcooliques sont confrontés : publicités dans la rue, à la radio, à la tv, dans les magasins (avec proposition de dégustation au supermarché), au resto, durant les fêtes ou certains évènements comme actuellement le beaujolais nouveau. Sans compter toutes les situations délicates, repas entre amis, apéros, pots de départs etc...

Légaliser le cannabis ne signifie pas le rendre disponible partout et en faire la promotion, il s'agit juste de poser un cadre légal pour sa production, sa distribution et sa consommation. C'est une nécessité évidente sur le plan sanitaire, social et économique.

Tu écris cela, car cela t'arrange ? Pour avoir lu différents articles sur le sujet, les chiffres sont loin d'être évidents. Il faut voir cela sur des années. Au début cela semble bénéfique et avec le temps cela dérive de nouveau. De plus ce qui est constaté dans un état des US , n'est pas vérifié dans un autre, voir un autre pays.*La grande crainte est la consommation chez les plus jeunes. Effectivement pour la police c'est moins de boulot, et pour les consommateurs ce serait une garantie de qualité. C'est surtout pour le dernier point le coté le plus positif.

Par

Ma fille est au collège public ,elle a toujours vu des revendeurs de cigarettes et de pétards à la sortie quand il n'y a ni surveillant ni policier. Il y a même déjà eu des bagarres entre surveillants et dealers qui essayent de rentrer dans le collège pour rattraper un gamin qui "leur avait manqué de respect". les 3 voyous ont fini à la gendarmerie.

Dans le collège privé voisin il y a déjà eu un "réseau" de revente parmi les internes. Les responsables ont tous été virés, les parents, et la justice, prévenus.

Là ou la consommation commençaient vers 15/17 ans il y a 30 ou 40 ans, maintenant c'est 11 à 13 ans, selon la taille des villes, et le milieu fréquenté.

Pour avoir organisé des réunions publiques sur l'addiction, oui, effectivement, les addictologues préfèrent la légalisation avec vente d'un produit contrôlé plutôt que l'anarchie actuelle et le trafic de produits par toujours très propres.

Cherchez sur YT le Brut sur la préparation de l'héroine au Mexique vous ne serez pas déçus : l'héroine brute est coupée avec de l'héroine de synthèse afin d'amplifier la dépendance !

Par

En réponse à gordini12

Tu écris cela, car cela t'arrange ? Pour avoir lu différents articles sur le sujet, les chiffres sont loin d'être évidents. Il faut voir cela sur des années. Au début cela semble bénéfique et avec le temps cela dérive de nouveau. De plus ce qui est constaté dans un état des US , n'est pas vérifié dans un autre, voir un autre pays.*La grande crainte est la consommation chez les plus jeunes. Effectivement pour la police c'est moins de boulot, et pour les consommateurs ce serait une garantie de qualité. C'est surtout pour le dernier point le coté le plus positif.

Pourquoi donc cela m'arrangerait ? J'ai aucun bénéfice personnel à tirer d'une potentielle légalisation... Ce que j'ai écrit n'est pas un simple avis, c'est aussi un constat qui est vérifiable. Je t'invite à le faire.

Tu nous racontes que "les addictologues sont contre cette idée à l'unanimité" ce qui est faux. Qu'il s'agisse du président de SOS addictions, des responsables des ANPAA, ou des intervenants de la fédération addiction, suffisamment d'acteurs se sont exprimés ces dernières années en France à ce sujet. Encore récemment (l'article date de septembre dernier) :

https://www.francebleu.fr/infos/societe/nous-plaidons-pour-une-legalisation-du-cannabis-dit-le-docteur-marnais-alain-rigaud-1600072709

Ensuite, tu évoques des chiffres, des articles lus... lesquels ? Au sujet des années nécessaires pour faire un constat, tu sauras que l'exemple que j'ai utilisé avec le traitement de substitution à l'héroïne s'appuie sur une légalisation qui date de 1995. Un sacré bail tout de même, et des conséquences vérifiables (moins d'infractions, de prison, chute de plus de 80% des cas d'overdoses...).

Et si je peux me permettre, en écrivant que la dépendance au cannabis est plus forte qu'avec l'alcool, c'est à se demander qui "ça arrange" de penser une ineptie pareille...

Par

En réponse à Germanpro

Ils auraient dû attendre quelques temps et prendre un Arkana rs line hybride tellement puissant et discret que c'est sûr ils ne se seront pas fait pas prendre.

Que c'est drôle

Par

En réponse à Globule07

Pourquoi donc cela m'arrangerait ? J'ai aucun bénéfice personnel à tirer d'une potentielle légalisation... Ce que j'ai écrit n'est pas un simple avis, c'est aussi un constat qui est vérifiable. Je t'invite à le faire.

Tu nous racontes que "les addictologues sont contre cette idée à l'unanimité" ce qui est faux. Qu'il s'agisse du président de SOS addictions, des responsables des ANPAA, ou des intervenants de la fédération addiction, suffisamment d'acteurs se sont exprimés ces dernières années en France à ce sujet. Encore récemment (l'article date de septembre dernier) :

https://www.francebleu.fr/infos/societe/nous-plaidons-pour-une-legalisation-du-cannabis-dit-le-docteur-marnais-alain-rigaud-1600072709

Ensuite, tu évoques des chiffres, des articles lus... lesquels ? Au sujet des années nécessaires pour faire un constat, tu sauras que l'exemple que j'ai utilisé avec le traitement de substitution à l'héroïne s'appuie sur une légalisation qui date de 1995. Un sacré bail tout de même, et des conséquences vérifiables (moins d'infractions, de prison, chute de plus de 80% des cas d'overdoses...).

Et si je peux me permettre, en écrivant que la dépendance au cannabis est plus forte qu'avec l'alcool, c'est à se demander qui "ça arrange" de penser une ineptie pareille...

L'Académie de médecine rappelle plusieurs points sur la dangerosité du tetrahydrocannabidol (THC), le principe actif de la drogue, ses effets psycho-cognitifs et l'implication de la consommation dans les pratiques à risque et notamment les accidents sur la voie publique. Elle établit notamment un point très intéressant en s'appuyant sur l'exemple des Etats-Unis, dont plusieurs Etats ont dépénalisé l'usage du cannabis: “Dès 2015, il était établi que l’autorisation d’usage du cannabis à des fins médicales était responsable chez les sujets de 12 à 20 ans d’une augmentation de l’initiation à la drogue. Le nombre de consommateurs est passé de 5,55% à 9,15% dans les 15 Etats concernés contre 4,5 à 6,7% dans les 24 états où la drogue est restée illicite.“

Par

Ca fera toujours pitié de toujours ramener à comparer drogue et alcool.

Parce que l'alcool est une plaie, donc c'est mieux de fumer et de se défoncer?

De 1, je ne bois pas, mais j'ai jamais été bourré parce que j’avais bu une bière. Le BUT de boire cette bière n'était pas d'être bourré! tu fumes un stick c'est bien que tu cherches à être défoncé!!

L'alcoolisme est une dérive du produit et devient une maladie.

L'alcool sert énormément au culinaire, baba au rhum, compositions de glaces, bœuf bourguignon, sauces variées, choucroute etc etc.. la liste est immense. Et PERSONNE ne cherche l'ivresse à cuisiner avec de l'alcool!!!

Cuisiner avec de la drogue.. space cake.. c'est bien pour être carrément défoncé!!

Les deux sont de la merde! Mais l'alcool part d'une dérive et d'une consommation régulière devenant un problème.

Le seul moment ou l'alcool et la drogue se retrouve c'est lorsque l'alcool sert à être fracassé.

Si je pars du principe.. c'est mieux de fumer que de picoler... Bah écoutez... dans ce cas c'est mieux de couper violer que de tuer?

Bah non c'est absurde.

Il faut lutter contre l'alcoolisme ET la drogue. Ce sont deux saletés pour les faibles. Car avoir besoin d'intoxiquer son organisme pour se sentir faussement "mieux" est le comble de la faiblesse et de l'hypocrisie. Quant aux dommages collatéraux... trafiquants, meurtres, alimentation du terrorisme et du grand banditisme, accidents, vies brisées, échec scolaire, violences intra-familiales, suicides.... C'est trop grave pour prendre tout ça à la légère.

Par

En réponse à Superlorenzozo

Ca fera toujours pitié de toujours ramener à comparer drogue et alcool.

Parce que l'alcool est une plaie, donc c'est mieux de fumer et de se défoncer?

De 1, je ne bois pas, mais j'ai jamais été bourré parce que j’avais bu une bière. Le BUT de boire cette bière n'était pas d'être bourré! tu fumes un stick c'est bien que tu cherches à être défoncé!!

L'alcoolisme est une dérive du produit et devient une maladie.

L'alcool sert énormément au culinaire, baba au rhum, compositions de glaces, bœuf bourguignon, sauces variées, choucroute etc etc.. la liste est immense. Et PERSONNE ne cherche l'ivresse à cuisiner avec de l'alcool!!!

Cuisiner avec de la drogue.. space cake.. c'est bien pour être carrément défoncé!!

Les deux sont de la merde! Mais l'alcool part d'une dérive et d'une consommation régulière devenant un problème.

Le seul moment ou l'alcool et la drogue se retrouve c'est lorsque l'alcool sert à être fracassé.

Si je pars du principe.. c'est mieux de fumer que de picoler... Bah écoutez... dans ce cas c'est mieux de couper violer que de tuer?

Bah non c'est absurde.

Il faut lutter contre l'alcoolisme ET la drogue. Ce sont deux saletés pour les faibles. Car avoir besoin d'intoxiquer son organisme pour se sentir faussement "mieux" est le comble de la faiblesse et de l'hypocrisie. Quant aux dommages collatéraux... trafiquants, meurtres, alimentation du terrorisme et du grand banditisme, accidents, vies brisées, échec scolaire, violences intra-familiales, suicides.... C'est trop grave pour prendre tout ça à la légère.

Tu es tellement à cotés de la plaque....

Mais bon t'es dans le discours officiel de nos politiques

qui veulent surtout pas se rapprocher du réel pour ne fâcher personne.

Par

En réponse à gordini12

L'Académie de médecine rappelle plusieurs points sur la dangerosité du tetrahydrocannabidol (THC), le principe actif de la drogue, ses effets psycho-cognitifs et l'implication de la consommation dans les pratiques à risque et notamment les accidents sur la voie publique. Elle établit notamment un point très intéressant en s'appuyant sur l'exemple des Etats-Unis, dont plusieurs Etats ont dépénalisé l'usage du cannabis: “Dès 2015, il était établi que l’autorisation d’usage du cannabis à des fins médicales était responsable chez les sujets de 12 à 20 ans d’une augmentation de l’initiation à la drogue. Le nombre de consommateurs est passé de 5,55% à 9,15% dans les 15 Etats concernés contre 4,5 à 6,7% dans les 24 états où la drogue est restée illicite.“

Il est evident que la légalisation implique d'abord un "effet d'aubaine" et exige d’être encadrée.

Mais la prohibition pure et dure à la française à démontré estre bien plus efficace pour avoir un maximum de personnes

y compris des mineurs, comme consommateur régulier ou nom.

.

Disons les choses sérieusement.

Qui parmi nous ici n'a pas touché un joint avant ses 18 ans ?

Par

En réponse à nous75again

Il est evident que la légalisation implique d'abord un "effet d'aubaine" et exige d’être encadrée.

Mais la prohibition pure et dure à la française à démontré estre bien plus efficace pour avoir un maximum de personnes

y compris des mineurs, comme consommateur régulier ou nom.

.

Disons les choses sérieusement.

Qui parmi nous ici n'a pas touché un joint avant ses 18 ans ?

moi.

et pourtant, ça m'aurait été facile, notamment au service militaire.

soit on a de la volonté, soit on n'en a pas.

après, que les autres en consomment ne m'a jamais posé de problème.

concernant l'alcool, il m'est arrivé en revanche d'en consommer avec exagération quand j'étais jeune, et parfois clairement pour être détaché du réel.

mais je ne bois plus qu'un verre ou 2 max par jour, et du léger : vin, bière, Porto, Martini...

perso, je reste sur le principe de messages de sensibilisation plutôt que de l'interdiction, qui, on le voit, ne sert à rien.

Par

Tu confonds, en france c'est la culture du cannabis, la plante en faite la beuh tu fumes la fleur femelle. La il est question de résine de cannabis.

La résine qui est extraite de la fleur et mélanger avec d'autre produit comme de la colle de l'huile de vidange pour augmenter la masse et réduire son coût de production.

La résine est coupée 2 fois une fois à la production est 1 fois par les dealers. En faite la résine la plus dégueulasses donc la moins chère et celle produite au Maroc pas pour rien qu'il l'appel shit.

Si un jour tu veux essayer mieux vaut fumer de l'herbe pas trop forte et ne pas toucher a la résine.

Par

En réponse à gordini12

Débat beaucoup plus complexe que cela. La première cause est l'achat. Si les gentils blancs des quartiers riches (il n'y a pas qu'eOn ne peut pas critiquer, incarcérer les dealers et être laxiste avec nos chers chérubins.

Ensuite les addictologues semlent à l'hunanimité contre. La dépénalisation risque de banaliser et entrainer une hausse de la consommation et un basculement vers des drogues plus dures. De plus les toubibs considèrent que la dépendance est bien plus importante, qu'avec l'alcool. Vaste débat !

Le problème c'est la concentration en THC. Si un jour la vente est légalisée il faut légiférer sur le taux de THC que peut contenir la plante et interdire la vente de résine de cannabis qui elle est une vraie merde sans nom.

Par

En réponse à gordini12

L'Académie de médecine rappelle plusieurs points sur la dangerosité du tetrahydrocannabidol (THC), le principe actif de la drogue, ses effets psycho-cognitifs et l'implication de la consommation dans les pratiques à risque et notamment les accidents sur la voie publique. Elle établit notamment un point très intéressant en s'appuyant sur l'exemple des Etats-Unis, dont plusieurs Etats ont dépénalisé l'usage du cannabis: “Dès 2015, il était établi que l’autorisation d’usage du cannabis à des fins médicales était responsable chez les sujets de 12 à 20 ans d’une augmentation de l’initiation à la drogue. Le nombre de consommateurs est passé de 5,55% à 9,15% dans les 15 Etats concernés contre 4,5 à 6,7% dans les 24 états où la drogue est restée illicite.“

Après m'avoir répondu que "ce n'est pas évident et qu''il faut observer les chiffres sur des années", tu sors des statistiques datant d'une étude américaine de 2015 qui s'appuient donc sur... à peine 3 années d'observations (le cannabis n'est légal que depuis novembre 2012 dans certains états d'Amérique du nord). Un peu ambivalent comme discours non ?

Par ailleurs, l'augmentation de l'initiation que tu prends en exemple doit être nuancée : la légalisation favorise également la déclaration de comportements auparavant illicites, et qui étaient donc en partie dissimulés par les usagers.

Quoiqu'il en soit, ce qui est observable depuis des lustres, c'est que la loi qui date de 1970 et signée jadis par la team Pompidou est totalement inefficace : la répression ne dissuade pas l'usage et n'a aucun impact sur le marché noir. Enfin la mise en oeuvre et l'exécution de cette loi coûte bien plus cher que le phénomène qu'elle cherche à combattre.

Par

En réponse à fedoismyname

moi.

et pourtant, ça m'aurait été facile, notamment au service militaire.

soit on a de la volonté, soit on n'en a pas.

après, que les autres en consomment ne m'a jamais posé de problème.

concernant l'alcool, il m'est arrivé en revanche d'en consommer avec exagération quand j'étais jeune, et parfois clairement pour être détaché du réel.

mais je ne bois plus qu'un verre ou 2 max par jour, et du léger : vin, bière, Porto, Martini...

perso, je reste sur le principe de messages de sensibilisation plutôt que de l'interdiction, qui, on le voit, ne sert à rien.

Je dirais qu'il s'agit plus souvent d'affirmation de soi que de volonté. Pas si simple de résister à la pression ou à l'influence du groupe quand t'es ado.

Et puis ça fait partie des "rites" de transition : le premier baiser, la première clope, le premier rapport sexuel, le premier logement indépendant, la première cuite, les premières vacances sans parents, le premier jour avec le permis de conduire etc...

Par

En réponse à Globule07

Après m'avoir répondu que "ce n'est pas évident et qu''il faut observer les chiffres sur des années", tu sors des statistiques datant d'une étude américaine de 2015 qui s'appuient donc sur... à peine 3 années d'observations (le cannabis n'est légal que depuis novembre 2012 dans certains états d'Amérique du nord). Un peu ambivalent comme discours non ?

Par ailleurs, l'augmentation de l'initiation que tu prends en exemple doit être nuancée : la légalisation favorise également la déclaration de comportements auparavant illicites, et qui étaient donc en partie dissimulés par les usagers.

Quoiqu'il en soit, ce qui est observable depuis des lustres, c'est que la loi qui date de 1970 et signée jadis par la team Pompidou est totalement inefficace : la répression ne dissuade pas l'usage et n'a aucun impact sur le marché noir. Enfin la mise en oeuvre et l'exécution de cette loi coûte bien plus cher que le phénomène qu'elle cherche à combattre.

Cee n'est pas parce que la loi date de 1970 qu'elle n'est pas adaptée. Ce n'est pas parce que les gens ont changé que c'est mieux. J'étais un partisan de supprimer le service militaire et maintenant on se rend compte que cela a créé des problèmes. Il avait des avantages que l'on ne se rendait pas compte. On pourrait dire dans un autre domaine que le niveau des élèves s'est élevé car un plus grand nombre obtient le bac, sauf qu'un certain nombre n'arriverait pas à obtenir un certificat d'études de 1960.

Donc pour revenir au cannabis la grande crainte est la façon dont les plus jeunes vont apprécier la légalisation, et risquent d'interpréter cela comme une banalisation de consommation. Perso, je m'en contrefous, mes enfants sont grands et ne sont pas dans ce truc. Le plus vieux est infirmier psychiatrique et pourrait t'expliquer que 90% de ses "gros clients" baignent dans ce domaine.

Par

En réponse à gordini12

Cee n'est pas parce que la loi date de 1970 qu'elle n'est pas adaptée. Ce n'est pas parce que les gens ont changé que c'est mieux. J'étais un partisan de supprimer le service militaire et maintenant on se rend compte que cela a créé des problèmes. Il avait des avantages que l'on ne se rendait pas compte. On pourrait dire dans un autre domaine que le niveau des élèves s'est élevé car un plus grand nombre obtient le bac, sauf qu'un certain nombre n'arriverait pas à obtenir un certificat d'études de 1960.

Donc pour revenir au cannabis la grande crainte est la façon dont les plus jeunes vont apprécier la légalisation, et risquent d'interpréter cela comme une banalisation de consommation. Perso, je m'en contrefous, mes enfants sont grands et ne sont pas dans ce truc. Le plus vieux est infirmier psychiatrique et pourrait t'expliquer que 90% de ses "gros clients" baignent dans ce domaine.

Je ne critique pas l'ancienneté de cette loi mais ses résultats après 50 ans d'application. Ces fameuses années de recul qui permettent d'évaluer le bien fondé d'une décision, et qui semblaient te tenir à coeur au début de ton intervention.

Et puis c'est tout de même pas très rationnel de parler de tes craintes pour ensuite déclarer que tu t'en contrefous.

Enfin au sujet des clients de ton fils ainé tu ne m'apprends rien (même si ton chiffre de 90% me semble un brin exagéré), et cet état des lieux répond à une logique simple : quand tu éprouves un mal-être psychique quotidien, tu encours bien plus de risques d'aller trouver tous les jours dans les produits psycho-actifs une recherche de soulagement et de réconfort. La consommation régulière, peu importe le produit, est un comportement symptomatique. Cette consommation a un rôle selon le produit consommé : se désensibiliser émotionnellement, se stimuler, se désinhiber etc... Elle n'est pas la cause initiale de la maladie mentale, elle en est une des manifestations.

Par

En réponse à Globule07

Je ne critique pas l'ancienneté de cette loi mais ses résultats après 50 ans d'application. Ces fameuses années de recul qui permettent d'évaluer le bien fondé d'une décision, et qui semblaient te tenir à coeur au début de ton intervention.

Et puis c'est tout de même pas très rationnel de parler de tes craintes pour ensuite déclarer que tu t'en contrefous.

Enfin au sujet des clients de ton fils ainé tu ne m'apprends rien (même si ton chiffre de 90% me semble un brin exagéré), et cet état des lieux répond à une logique simple : quand tu éprouves un mal-être psychique quotidien, tu encours bien plus de risques d'aller trouver tous les jours dans les produits psycho-actifs une recherche de soulagement et de réconfort. La consommation régulière, peu importe le produit, est un comportement symptomatique. Cette consommation a un rôle selon le produit consommé : se désensibiliser émotionnellement, se stimuler, se désinhiber etc... Elle n'est pas la cause initiale de la maladie mentale, elle en est une des manifestations.

Elle n'est pas la cause initiale de la maladie mentale, elle en est une des manifestations.

Ca c'est le discours bobo naïf. Tu peux aussi dire la même chose de chaque consommation. Alcool, bouffe, sexe, etc... C'est très confortable pour déresponsabiliser. Analyse bien dans un autre domaine le résultat des excuses toutes faites. Ils cassent tout car il ont un mal être leurs ancètres ont été colonisés. Ils ont la justification de leurs actes. Je suis Normand, je suis allé en Norvège, je n'ai pas tout cassé. Ma mère était veuve et faisait des ménages je n'ai pas basculé dans la délinquance. Si tu tend la perche, évidemment qu'ils vont la saisir. Le résultat, ce sont des parents qui pour leur confort personnel ont très souvent abdiqué à ne pas contrarier leurs chérubins. On achète la paix en laissant devant la tv, le portable, etc..Pour d'autre on sous traite l'éducation car on est pas souvent la et on donne de l'argent de poche pour se déculpabiliser. Voila à la moindre difficulté notre société abdique. Après la guerre pas le temps de philosopher, il fallait se retrousser les manches. Le mal être est en grande partie lié à l'éducation, et il n'est pas résolu avec l'alcool ou et les drogues.

Par

En réponse à Globule07

Je ne critique pas l'ancienneté de cette loi mais ses résultats après 50 ans d'application. Ces fameuses années de recul qui permettent d'évaluer le bien fondé d'une décision, et qui semblaient te tenir à coeur au début de ton intervention.

Et puis c'est tout de même pas très rationnel de parler de tes craintes pour ensuite déclarer que tu t'en contrefous.

Enfin au sujet des clients de ton fils ainé tu ne m'apprends rien (même si ton chiffre de 90% me semble un brin exagéré), et cet état des lieux répond à une logique simple : quand tu éprouves un mal-être psychique quotidien, tu encours bien plus de risques d'aller trouver tous les jours dans les produits psycho-actifs une recherche de soulagement et de réconfort. La consommation régulière, peu importe le produit, est un comportement symptomatique. Cette consommation a un rôle selon le produit consommé : se désensibiliser émotionnellement, se stimuler, se désinhiber etc... Elle n'est pas la cause initiale de la maladie mentale, elle en est une des manifestations.

Quand je dis que je m'en fous, c'est que je ne suis pas concerné directement, je n'ai pas des dealers dans le quartier ou ils cachent bien leur jeu, je n'en ai aucune nuisance directe. Je bois de l'alcool effectivement mais uniquement pour accompagner la bonne bouffe. Je ne comprends pas du tout l'objectif de boire pour tomber par terre dans la 1/2 heure.

Par

En réponse à gordini12

Elle n'est pas la cause initiale de la maladie mentale, elle en est une des manifestations.

Ca c'est le discours bobo naïf. Tu peux aussi dire la même chose de chaque consommation. Alcool, bouffe, sexe, etc... C'est très confortable pour déresponsabiliser. Analyse bien dans un autre domaine le résultat des excuses toutes faites. Ils cassent tout car il ont un mal être leurs ancètres ont été colonisés. Ils ont la justification de leurs actes. Je suis Normand, je suis allé en Norvège, je n'ai pas tout cassé. Ma mère était veuve et faisait des ménages je n'ai pas basculé dans la délinquance. Si tu tend la perche, évidemment qu'ils vont la saisir. Le résultat, ce sont des parents qui pour leur confort personnel ont très souvent abdiqué à ne pas contrarier leurs chérubins. On achète la paix en laissant devant la tv, le portable, etc..Pour d'autre on sous traite l'éducation car on est pas souvent la et on donne de l'argent de poche pour se déculpabiliser. Voila à la moindre difficulté notre société abdique. Après la guerre pas le temps de philosopher, il fallait se retrousser les manches. Le mal être est en grande partie lié à l'éducation, et il n'est pas résolu avec l'alcool ou et les drogues.

Quel discours bobo naïf ? Celui des médecins en service d'urgence, d'addictologie, ou des psychiatres en service de santé mentale ? Relis ma réponse, elle concerne "les gros clients" de ton fils qui sont hospitalisés en psychiatrie.

Tu semble confondre beaucoup de choses et mettre dans le même sac les consommateurs addicts, les consommateurs réguliers, les consommateurs occasionnels, les psychotiques, les dealers, les jeunes qui cassent tout... Des raccourcis qui sont pour le coup bien simplistes et un peu dangereux.

Tout cela après avoir affirmé que les addictologues étaient contre une légalisation à l'unanimité, que la dépendance à l'alcool était moins dangereuse, qu'il fallait plusieurs années de recul en citant peu après des sources dont l'observation se faisait sur à peine 3 ans. Et de conclure par une justification sur ta consommation personnelle et ta non-compréhension du sujet de l'alcolodépendance. Un aveu tardif mais qui explique les approximations sur le sujet... Je ne te faisais pas de procès sur ta consommation personnelle gordini, je trouve juste que ton discours opposant n'est pas étayé suffisamment. Sur ce, j'arrête là notre échange qui manifestement n'est pas constructif. Bonne soirée, bon apéro, et bon app' !

Par

En réponse à Globule07

Quel discours bobo naïf ? Celui des médecins en service d'urgence, d'addictologie, ou des psychiatres en service de santé mentale ? Relis ma réponse, elle concerne "les gros clients" de ton fils qui sont hospitalisés en psychiatrie.

Tu semble confondre beaucoup de choses et mettre dans le même sac les consommateurs addicts, les consommateurs réguliers, les consommateurs occasionnels, les psychotiques, les dealers, les jeunes qui cassent tout... Des raccourcis qui sont pour le coup bien simplistes et un peu dangereux.

Tout cela après avoir affirmé que les addictologues étaient contre une légalisation à l'unanimité, que la dépendance à l'alcool était moins dangereuse, qu'il fallait plusieurs années de recul en citant peu après des sources dont l'observation se faisait sur à peine 3 ans. Et de conclure par une justification sur ta consommation personnelle et ta non-compréhension du sujet de l'alcolodépendance. Un aveu tardif mais qui explique les approximations sur le sujet... Je ne te faisais pas de procès sur ta consommation personnelle gordini, je trouve juste que ton discours opposant n'est pas étayé suffisamment. Sur ce, j'arrête là notre échange qui manifestement n'est pas constructif. Bonne soirée, bon apéro, et bon app' !

Bonne fumette !

Par

En réponse à gordini12

Bonne fumette !

Non merci je suis non fumeur.

Au passage, manquait plus que le raccourci "ceux qui sont pour une légalisation sont des fumeurs de joint"... Belle démonstration une fois de plus de ton ignorance et de tes préjugés sur le sujet.

Par

En réponse à Globule07

Non merci je suis non fumeur.

Au passage, manquait plus que le raccourci "ceux qui sont pour une légalisation sont des fumeurs de joint"... Belle démonstration une fois de plus de ton ignorance et de tes préjugés sur le sujet.

Pour le raccourci relis toi, tu te permet de le faire, tu as le droit mais pas les autres.

Effectivement regarde toi dans la glace, tu es le le bobo écolo avec toute sa suffisance

Par

En réponse à gordini12

Pour le raccourci relis toi, tu te permet de le faire, tu as le droit mais pas les autres.

Effectivement regarde toi dans la glace, tu es le le bobo écolo avec toute sa suffisance

Je n'ai fait aucun raccourci mais une simple allusion à ta potentielle consommation d'alcool, ce qui vraisemblablement t'as beaucoup ému. Car il faut vraiment se voiler la face pour écrire une énormité comme "les toubibs considèrent que la dépendance (au cannabis) est bien plus importante qu'avec l'alcool". Qui donc vit dans la naïveté ?

Puis mettre en parallèle législation contre les drogues / suppression du service militaire, puis consommateurs en milieu psychiatrique / jeunes qui cassent tout / dealers, et finir par traiter de bobo-écolo / fumeur de joint quelqu'un qui est favorable à la réforme d'une loi antédiluvienne inefficace... C'est juste un agglomérat confus d'idées reçues et effectivement, de raccourcis.

Maintenant si tu arrives à trouver dans mes commentaires un tel niveau de préjugés discordants, j'attends que tu me le démontre. Mais ne parle plus à la place des "toubibs" s'il te plaît, il y a bien assez de gens qui le font en ce moment.

Par

En réponse à Globule07

Je n'ai fait aucun raccourci mais une simple allusion à ta potentielle consommation d'alcool, ce qui vraisemblablement t'as beaucoup ému. Car il faut vraiment se voiler la face pour écrire une énormité comme "les toubibs considèrent que la dépendance (au cannabis) est bien plus importante qu'avec l'alcool". Qui donc vit dans la naïveté ?

Puis mettre en parallèle législation contre les drogues / suppression du service militaire, puis consommateurs en milieu psychiatrique / jeunes qui cassent tout / dealers, et finir par traiter de bobo-écolo / fumeur de joint quelqu'un qui est favorable à la réforme d'une loi antédiluvienne inefficace... C'est juste un agglomérat confus d'idées reçues et effectivement, de raccourcis.

Maintenant si tu arrives à trouver dans mes commentaires un tel niveau de préjugés discordants, j'attends que tu me le démontre. Mais ne parle plus à la place des "toubibs" s'il te plaît, il y a bien assez de gens qui le font en ce moment.

Tu vois ta première phrase, c'est déjà la suffisance. tu confirme ton statut. Dans ce cas tes arguments n'ont aucune valeur car le jugement est déja fait.

Par

En réponse à gordini12

Tu vois ta première phrase, c'est déjà la suffisance. tu confirme ton statut. Dans ce cas tes arguments n'ont aucune valeur car le jugement est déja fait.

On reçoit ce qu'on donne gordini :bah:

Par

En réponse à Globule07

On reçoit ce qu'on donne gordini :bah:

Tu as reçu ce que tu méritais.

Par

En réponse à gordini12

Tu as reçu ce que tu méritais.

Disons que si j'avais voulu m'aligner sur la même densité d'a priori que toi, j'aurais déclaré que les consommateurs d'alcool sont des arriérés, violents, pollueurs, et qui composent à 98% l'effectif des structures sociales pour les sans-abri... Là je pense que je me serais rapproché de ton idéologie, et effectivement j'aurais bien mérité les propos tenus à mon égard.

Mais ce n'est pas ce que je pense des consommateurs d'alcool car c'est surtout la relation entretenue avec le produit qui est problématique, pas le produit en lui même.

Par

En réponse à gordini12

Tu as reçu ce que tu méritais.

Dit celui qui vient de se faire supprimer un message insultant à l'encontre d'un autre intervenant sur le sujet des normes Euro 7...

Par

En réponse à Globule07

Disons que si j'avais voulu m'aligner sur la même densité d'a priori que toi, j'aurais déclaré que les consommateurs d'alcool sont des arriérés, violents, pollueurs, et qui composent à 98% l'effectif des structures sociales pour les sans-abri... Là je pense que je me serais rapproché de ton idéologie, et effectivement j'aurais bien mérité les propos tenus à mon égard.

Mais ce n'est pas ce que je pense des consommateurs d'alcool car c'est surtout la relation entretenue avec le produit qui est problématique, pas le produit en lui même.

Va visiter un HP et constater qui occupe les unités qui reçoivent les cas les plus graves et tes a priori vont voler en éclats.

Le problème c'est que tu as une idéologie et que tu réfute les faits.

Par

En réponse à Globule07

Dit celui qui vient de se faire supprimer un message insultant à l'encontre d'un autre intervenant sur le sujet des normes Euro 7...

Nullement insultant, c'est la aussi le reflet d'une idéologie. Quand j'étais à l'école et que l'on faisait des phrases incompréhensibles, c'était le commentaire de l'instit. Je ne connais absolument pas la couleur de celui qui a écrit le charabia.

Par

En réponse à gordini12

Nullement insultant, c'est la aussi le reflet d'une idéologie. Quand j'étais à l'école et que l'on faisait des phrases incompréhensibles, c'était le commentaire de l'instit. Je ne connais absolument pas la couleur de celui qui a écrit le charabia.

Je pensais que c'était le message que je venais d'écrire.

Par

En réponse à gordini12

Va visiter un HP et constater qui occupe les unités qui reçoivent les cas les plus graves et tes a priori vont voler en éclats.

Le problème c'est que tu as une idéologie et que tu réfute les faits.

Qu'est-ce que je réfute, et de quels faits parles-tu ? Que les addictologues sont contre la légalisation ? Oui car c'est faux.

Que les toubibs disent que la dépendance au cannabis est plus importante que celle à l'alcool ? C'est faux.

Que les patients psy sont malades à cause du cannabis ? C'est faux aussi.

J'exerce à plein temps aux urgences d'un grand hôpital lyonnais et bénévolement dans un CAARUD. Des patients psy gravement touchés j'en vois chaque jours. L' HP j'y ai exercé alors que j'étais interne, en pédopsychiatrie. Et tu sais quoi ? J'ai soigné des gamins fous comme des paniers qui n'avaient jamais fumé de cannabis. Et effectivement, j'en ai vu d'autres arriver après avoir décompensé une pathologie mentale suite à la consommation de cannabis, dans ce cas là le produit est venu révéler des troubles mentaux préexistants. Donc relis mes posts, je t'ai déjà expliqué pourquoi on observait autant de consommateurs dans les unités psy, mais tu es parti sur un autre débat qui n'a rien à voir (jeunes qui cassent tout, dealers etc...).

On observe la même chose avec l'alcool : dans les structures sociales accueillant les sans-abris de longue date, une très large majorité consomme de l'alcool dès le matin (pour passer le temps, pour oublier, pour avoir l'impression que le quotidien est moins dur, pour se désensibiliser et plein d'autres raisons...). Est-ce pour autant que je généralise en mettant tous les consommateurs d'alcool sur le même plan ? Est-ce pour autant qu'on doit en conclure que l'alcool rend marginal celui qui en boit ? Ce serait une supposition plus que douteuse. La seule certitude, c'est que le produit - quel qu'il soit - ne fera qu'aggraver ou lever le voile sur des troubles psychiques déjà installés. Combien d'alcooliques étaient dépressifs, trop inhibés, ou souffraient de troubles anxieux avant de basculer dans l'addiction ? Tous...

C'est bien pour cela que dans le milieu nous militons pour un meilleur encadrement de la loi contre les stupéfiants. Encore une fois, légaliser ce n'est absolument pas distribuer du produit au tout venant (comme c'est le cas aujourd'hui avec le marché noir) et légitimer des comportements auparavant répréhensibles. C'est réduire les risques évoqués plus haut en articulant bien mieux la prévention et les soins, et en instituant des règles permettant un bien meilleur contrôle sur la production et la distribution d'un produit qui est aujourd'hui frelaté et devenu poison. Il n'est pas question d'en faire la promotion à la TV ou de le vendre au Leclerc du coin après dégustation gratuite comme s'il s'agissait d'une bière ou d'un vin, même si cela ne choque plus grand monde aujourd'hui (sauf peut-être les personnes addicts qui ont bien du mal à gérer leurs envies de consommer en faisant leurs courses).

Je peux comprendre qu'il y ait des inquiétudes quant à cette perspective, elles sont légitimes. C'est juste dommage de s'y opposer en s'appuyant sur des hypothèses douteuses.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Audi

Toute l'actualité