Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Les Français mécontents du coût des transports publics, certains veulent la gratuitéFace à un peuple qui gronde face au coût d'usage de la voiture particulière, l'UTP (union des transports publics et ferroviaires) rappelle que, contrairement à ce que pense une partie des Français, celui des transports publics a augmenté moins vite que l'inflation. Et la prise en charge des employeurs est toujours réelle.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ben voyons, on veut des services parfaits, fréquents et en plus gratuits.

Le débat commence à voler haut...

Par

En réponse à pechtoc

Ben voyons, on veut des services parfaits, fréquents et en plus gratuits.

Le débat commence à voler haut...

En même temps vu le nombre de fraudeurs on a qu à rendre ça gratuit

Par

En réponse à pechtoc

Ben voyons, on veut des services parfaits, fréquents et en plus gratuits.

Le débat commence à voler haut...

Et sans payer d'impôts, bien entendu. :-)

Par

En réponse à pechtoc

Ben voyons, on veut des services parfaits, fréquents et en plus gratuits.

Le débat commence à voler haut...

Et sans augmenter les impôts ou les taxes, bien sûr. On a qu'à économiser sur "les autres qui se gavent" et "le gaspillage" et en donner moins "a ceux qui ne le méritent pas, en fait".

Comme ça, on va tout me donner gratis. Et si le déficit se creuse en échange de tout ce qu'on me donne ? Je râlerai qu'on est mal géré et que moi, je ne savais pas et que si j'avais su, bien sûr que j'aurais été contre !

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Ben il te l'a dit : " une ambassadrice des pôles (ségolène royale ) à branler les pingouins et sucer les inouites"

Par

les transports seraient gratuits que certains trouvaient cela encore trop cher.

Après c'est plutôt les lieux desservis et la fréquence des passages qui pêchent plutôt que les prix.

Habitant à 2.5 du bourg de ma commune aucun bus ou train ne passent...Donc la voiture est indispensable

Par

S'il ne reste que 15% à charge de l'utilisateur, qui prend le reste à charge ? Collectivités ? Etat ? Exploitants ? On voit aussi énormément d'encarts publicitaires sur les bus de la RATP par exemple, combien cela rapporte-t-il ? La publicité ou des services supplémentaires payants ne pourraient-ils pas subventionner ces 15% restants ? Ne serait-il pas possible de trouver des voies de financement afin de rendre les transports en commun gratuits et ainsi favoriser la circulation des personnes autrement que par l'automobile ? La gratuité des transports en commun me paraît être une alternative plus intelligente qu'une bête augmentation des taxes !

Par

Les citadins veulent des transports en commun gratuits ? Pas soucis ! Offrons leur des pédibus !

Par

En réponse à fordkuga

les transports seraient gratuits que certains trouvaient cela encore trop cher.

Après c'est plutôt les lieux desservis et la fréquence des passages qui pêchent plutôt que les prix.

Habitant à 2.5 du bourg de ma commune aucun bus ou train ne passent...Donc la voiture est indispensable

Mais plus de fréquence et plus de lieu desservi a un coût, et donc se répercuterait sur le prix de tous les billets pour investir et ensuite compenser les coûts de ces lignes peu fréquentés jamais rentables. Un transport publique efficace et généralisé, c'est très cher. Les prix seraient tout autres, sauf, éventuellement, si tout le monde s'y met et délaisse sa voiture (ce qui bien entendu n'arrivera jamais, car le prix du billet sera "trop cher")

Par

À Dunkerque le bus est gratuit

Par

a niort, la capitale des finances, des banques et des mutuelles, les bus sont gratuits

Par

Pour information le passe Navigo est subventionné à hauteur de 70%.

Le coût réel d'un pass Navigo (hors subvention et contribution des entreprises) c'est environ 220 euros / mois.

Soyez déjà content de payer aussi peu chère.

Par

En réponse à fonkyfranck

S'il ne reste que 15% à charge de l'utilisateur, qui prend le reste à charge ? Collectivités ? Etat ? Exploitants ? On voit aussi énormément d'encarts publicitaires sur les bus de la RATP par exemple, combien cela rapporte-t-il ? La publicité ou des services supplémentaires payants ne pourraient-ils pas subventionner ces 15% restants ? Ne serait-il pas possible de trouver des voies de financement afin de rendre les transports en commun gratuits et ainsi favoriser la circulation des personnes autrement que par l'automobile ? La gratuité des transports en commun me paraît être une alternative plus intelligente qu'une bête augmentation des taxes !

attention si les transports en commun deviennent gratuits l'employeur ne sera plus obligé de verser 50% ou plus d'un abonnement pour le transport en commun donc baisse du pouvoir d'achat

Par

la gratuité ça n'existe pas . Si l'usager ne paye pas c'est le contribuable qui règle . Et ça n'est pas juste surtout quan ledit contribuable ne peut lui pas bénéficier des transports en commun . pour lui c'est double peine.

Par

En réponse à Axel015

Pour information le passe Navigo est subventionné à hauteur de 70%.

Le coût réel d'un pass Navigo (hors subvention et contribution des entreprises) c'est environ 220 euros / mois.

Soyez déjà content de payer aussi peu chère.

Si tu ne payes pas le prix sur l'abonnement, c'est que tout le monde en prend une partie en charge avec ses impôts et taxes.

Par

70€ par mois en région parisienne c'est seulement 15%? Ils se foutent de nous?

Par

En réponse à pechtoc

Mais plus de fréquence et plus de lieu desservi a un coût, et donc se répercuterait sur le prix de tous les billets pour investir et ensuite compenser les coûts de ces lignes peu fréquentés jamais rentables. Un transport publique efficace et généralisé, c'est très cher. Les prix seraient tout autres, sauf, éventuellement, si tout le monde s'y met et délaisse sa voiture (ce qui bien entendu n'arrivera jamais, car le prix du billet sera "trop cher")

Du coup c'est le chat qui se mord la queue comme souvent en économie

Par

Dans le 06 la totalité des TEC sont à 1€ le trajet simple et le réseau n'est probablement pas le plus mauvais (à l'époque je restais dans Nice).

Le plus top c'est que même le bus vers les stations de ski est à 1€!

Par §zem778mO

En réponse à Maître_Yoda

À Dunkerque le bus est gratuit

Dans mon coin tout est gratuit vu qu'il n'y a rien :lol:

Par

En réponse à Maître_Yoda

À Dunkerque le bus est gratuit

Peut être pour remonter le moral des habitants. :chut:

Par §zem778mO

En réponse à TeamGreen74

Peut être pour remonter le moral des habitants. :chut:

Papy sera content si son moral est remonté :bien:

évitons Dunkerque lol :lol:

Par

En réponse à pechtoc

Ben voyons, on veut des services parfaits, fréquents et en plus gratuits.

Le débat commence à voler haut...

Ben voyons et en plus certains voudraient que les fraudeurs soient controlés. C'est dingue !

Et y'en d'autres qui voudraient qu'une enquete soit faites sur les surfacturations des Tram, Train, metro d'Alstom.. qui coute 30% plus cher que la concurrence.. En france.... c'est dingue !

Mais pourquoi Alstom paie 30% plus cher ces composants... et pourquoi Alstom ne veut pas changer de fournisseur seulement parceque c'est le pote du DG d'alstom ?

Mais pourquoi on a accepté toutes ces malversations, cette mafia payée par l'argent du contribuable ?

Votre debat vole pas bien haut

Par

L'année dernière j'ai fait Paris-Strasbourg en TGV (en OUIGO) pour les marchés de Noël, on a payé 40€ à deux pour l'aller-retour !

Je trouve aussi que c'est hors de prix !

:colere::colere::colere:

Par

En réponse à pechtoc

Mais plus de fréquence et plus de lieu desservi a un coût, et donc se répercuterait sur le prix de tous les billets pour investir et ensuite compenser les coûts de ces lignes peu fréquentés jamais rentables. Un transport publique efficace et généralisé, c'est très cher. Les prix seraient tout autres, sauf, éventuellement, si tout le monde s'y met et délaisse sa voiture (ce qui bien entendu n'arrivera jamais, car le prix du billet sera "trop cher")

Gratuit + Frequent et vous dites que l'on va pas choisir cette solution au lieu de la voiture ?? Vous etes chelou.

Bien sur que si c'est fréquent on utilisera encore plus..

Par

oui, en gros, les gens veulent le beurre et l'argent du beurre, soit la gratuité des transports sans payer d'impôts pour les financer.

bref, les gens sont cons, bis et repetita.

en plus, en idf, le pass navigo est à 70 € payé à moitié par les entreprises. autant dire que le restant à payer n'est vraiment pas cher. et avec le pass navigo, il n'y a plus de notion de zones comme à l'époque, on peut donc passer tout son temps dans les bus, métros, bu, trains, tramways... sans que ça coûte davantage. dans d'autres pays, c'est bien plus cher.

Par

Les français veulent la gratuité mais ne sont pas prêt à payer un impôt pour compenser cela.

Par

En réponse à nicotdi

En même temps vu le nombre de fraudeurs on a qu à rendre ça gratuit

heureusement, sncf et ratp ont commencé à réagir, avec des contrôles coup de poing par une palanquée de contrôleurs épaulé d'une palanquée de CRS.

dommage d'en arriver là, mais il semble cette fois qu'une majorité de fraudeurs payent enfin les amendes...

Par

En réponse à v_tootsie

Et sans payer d'impôts, bien entendu. :-)

manque plus qu'à réclamer le revenu universel pour se la couler douce chez soi et profiter des transports gratuits pour aller se balader aux frais de la princesse. :biggrin:

Par

En réponse à v_tootsie

Et sans payer d'impôts, bien entendu. :-)

Et en demandant en plus la prime transport commun...:lol:

(Ils souhaitent bien en faire une pour le covoiturage.)

Par

En réponse à fordkuga

les transports seraient gratuits que certains trouvaient cela encore trop cher.

Après c'est plutôt les lieux desservis et la fréquence des passages qui pêchent plutôt que les prix.

Habitant à 2.5 du bourg de ma commune aucun bus ou train ne passent...Donc la voiture est indispensable

le pire, c'est que si ça passait, certains auraient donc les transports gratuits alors que d'autres seraient obligés de continuer de prendre leur caisse avec un carburant de plus en plus cher et un CT plus cher et plus contraignant...

Par

En réponse à mynameisfedo

oui, en gros, les gens veulent le beurre et l'argent du beurre, soit la gratuité des transports sans payer d'impôts pour les financer.

bref, les gens sont cons, bis et repetita.

en plus, en idf, le pass navigo est à 70 € payé à moitié par les entreprises. autant dire que le restant à payer n'est vraiment pas cher. et avec le pass navigo, il n'y a plus de notion de zones comme à l'époque, on peut donc passer tout son temps dans les bus, métros, bu, trains, tramways... sans que ça coûte davantage. dans d'autres pays, c'est bien plus cher.

Tu as oublié la crémière, sa cousine et sa soeur...:areuh:

Tant qu'a faire. :bah:

Par

En réponse à Bernard108

L'année dernière j'ai fait Paris-Strasbourg en TGV (en OUIGO) pour les marchés de Noël, on a payé 40€ à deux pour l'aller-retour !

Je trouve aussi que c'est hors de prix !

:colere::colere::colere:

heu... c'est donné.

tu sais ce qu'il en coûte de faire rouler un TGV sur une telle distance?

sans parler des coûts de maintenance de l'infrastructure (voies, caténaires, signalisation...).

et faire rouler un TGV revient bien plus cher qu'un train classique.

si on veut baisser davantage les tarifs, faut donc proposer des trains roulant moins vite. mais là, les gens diront que c'est inacceptable, etc...

Par

En réponse à Bernard108

L'année dernière j'ai fait Paris-Strasbourg en TGV (en OUIGO) pour les marchés de Noël, on a payé 40€ à deux pour l'aller-retour !

Je trouve aussi que c'est hors de prix !

:colere::colere::colere:

Carrément ! :oui:

Ca ne devrait pas être plus de 10 euros. (Avec open bar.) :miam:

J'arrête parce que ca va donner des idées de revendications de plus en plus farfelus a certains...:ddr:

Par

En réponse à mynameisfedo

heu... c'est donné.

tu sais ce qu'il en coûte de faire rouler un TGV sur une telle distance?

sans parler des coûts de maintenance de l'infrastructure (voies, caténaires, signalisation...).

et faire rouler un TGV revient bien plus cher qu'un train classique.

si on veut baisser davantage les tarifs, faut donc proposer des trains roulant moins vite. mais là, les gens diront que c'est inacceptable, etc...

Je pense que c'etait ironique de sa part... :bah:

Par

Triste société, on veut tout gratuit, on veut plus d'aides sans payer d'impôts, on veut moins de taxes et une augmentation des salaires … rouler en Premium au frais de la princesse, etc etc !

Si l'on veut baisser la charge fiscale, il n'y a qu'une solution : baisser les aides et prestations sociales !

Par

En réponse à Rider 01736

a niort, la capitale des finances, des banques et des mutuelles, les bus sont gratuits

A Libourne (Ville du père Noël), le bus est gratuit pour les habitants. :oui:

Par

C'est pas con.

Déjà que le prix du billet est largement subventionné.

Cela permettrais d'accepter la dette de la SNCF qui n'arrive pas à être un minimum rentable.

Pas de rentabilité donc des dessertes partout.

Cela permettra de ne pas avoir à financer les billets, les composteurs, les bornes d'achats, les vendeurs de tickets, les contrôleurs. De grosses économies en vue.

Seulement de maintenir de quoi réserver sa place.

Par

En réponse à Laorans29

Les citadins veulent des transports en commun gratuits ? Pas soucis ! Offrons leur des pédibus !

T'as jamais pensé à te reconvertir en chauffeur de minibus avec ton 5008 ? :areuh:

Par

En réponse à mynameisfedo

heureusement, sncf et ratp ont commencé à réagir, avec des contrôles coup de poing par une palanquée de contrôleurs épaulé d'une palanquée de CRS.

dommage d'en arriver là, mais il semble cette fois qu'une majorité de fraudeurs payent enfin les amendes...

A Marseille non ils donnent un faux nom ( car ils n'ont pas de pièces d'identités sur eux évidement ) et comme la police ne vient pas pour vérifier leurs vraies identités et bien ils paient pas

Par

En réponse à smartboy

Triste société, on veut tout gratuit, on veut plus d'aides sans payer d'impôts, on veut moins de taxes et une augmentation des salaires … rouler en Premium au frais de la princesse, etc etc !

Si l'on veut baisser la charge fiscale, il n'y a qu'une solution : baisser les aides et prestations sociales !

On aurait pu aussi moins taxer les riches pour qu'ils restent dans ce beau pays qu'est la France...:love:

Un riche même taxé a 50% (Bouclier fiscale souhaité par Sarko lorsqu'il est arrivé au pouvoir.), ca vaut quelques milliers de menages en matières de taxes...

Mais bon en France, on ne veut pas être pauvre, mais on ne veut pas de riches...(Ou de gens qui réussissent)

Cruel paradoxe.

J'adore mon pays mais j'ai plus de mal avec la mentalité de ses habitants...(Je ne fais pas une généralité bien sur.)

Par

Nous avons un service de transport en commun l'un des moins chère d’Europe et on veut maintenant qu'il soit gratuit?

non mais et pourquoi une distribution de bûche de noël gratuit aussi?

Par

Ils veulent tout gratuit. C'est aberrant. Et proposent-ils de travailler gratuitement aussi?

Par

En réponse à mekinsy

Je pense que c'etait ironique de sa part... :bah:

un poil !!!

:areuh:

Par

En réponse à mynameisfedo

heu... c'est donné.

tu sais ce qu'il en coûte de faire rouler un TGV sur une telle distance?

sans parler des coûts de maintenance de l'infrastructure (voies, caténaires, signalisation...).

et faire rouler un TGV revient bien plus cher qu'un train classique.

si on veut baisser davantage les tarifs, faut donc proposer des trains roulant moins vite. mais là, les gens diront que c'est inacceptable, etc...

C'était de l'humour !

En voiture j'en ai au bas mot pour 200€ plus le parking à Strasbourg !

En semaine j'ai des OUIGO "Marne la Vallée - Marseille" à 10€ ... je ne sais pas comment ils font ?!?

:orni:

Par

GRATUIT ça n'existe pas.

Le VRAI terme c'est: PAYÉ PAR QUELQU'UN D'AUTRE.

Par

En réponse à mekinsy

Carrément ! :oui:

Ca ne devrait pas être plus de 10 euros. (Avec open bar.) :miam:

J'arrête parce que ca va donner des idées de revendications de plus en plus farfelus a certains...:ddr:

pour la petite anecdote au retour de Strasbourg, dans le OUIGO un gars m'a demandé :

"c'est un TGV des pauvres ? j'ai payé 17€ le billets"

j'ai répondu :

"17€ car vous l'avez pris aujourd'hui ! en le prenant à l'avance je l'ai payé 10€ mon billet !"

(40€ pour 2 A/R)

Par

ceux qui ne prennent jamais le train, qui ne prennent jamais le bus,le métro etc par ce que il n'y a aucun transport en commun à leur disposition payent leur carburant, et en plus ils payent avec leurs impôts et taxes les déplacements des autres qui sont largement subventionnés. Pour en profiter le mieux,il faut habiter Paris. Tgv,autoroutes pour partir en week-end métro, bus etc.

Par

Le problème n'est pas le prix mais bien le niveau de service qui est juste une honte ! Prenez les transports en commun qu'ils disent ! A Paris, pas un jour, pas même une heure sans avoir des pannes de train ! Une bande d'incompétents. Du coup, je n'ai plus le choix : reprendre la voiture !

Par

La gratuité

Et la baisse de toutes les taxes. D'abord.

Et accessoirement l'homogénéisation de la législation concernant la légalité des maisons closes, comme un peu partout dans l'Europe civilisée.

Et qu'on nique gratos s'il vous plaît.

Les prostituées doivent obtenir le statut fonctionnaire tout en conservant voir en améliorant leur déhanché popotinesque.

C'est pas de la bonne revendication ça ?

Bonne soirée

Par

En réponse à mynameisfedo

manque plus qu'à réclamer le revenu universel pour se la couler douce chez soi et profiter des transports gratuits pour aller se balader aux frais de la princesse. :biggrin:

Sans oublier de voyager avec un gilet jaune, histoire d'être solidaire.

Par

Les prix sont injustifiés au regard des services proposés faut être honnête.

Je pense que les plus grosses quenelles sont pour les voyageurs arrivant depuis les aéroports de roissy ou pire orly. Pas le choix faut raquer... Et les transports ne sont pas spécialement top.

Sinon autre chose intéressante lorsque l'on est touriste c'est d'avoir des travaux surprise le soir à partir de 22h. Donc après une petite visite d'un château quelconque en banlieue ou d'une ville pittoresque ça fait toujours plaisir d'être bloqué comme un con avec un bus de secours qui se pointe quand ça lui chante pour devoir faire tous les arrêts ou devoir prendre un taxi...

Bref gratuit serait impossible mais plus de sérieux dans le service proposé ça, ce serait pas du luxe sincèrement.

Maintenant quand on sait que la ratp ou la sncf s'amusent à faire gérer certaines de leurs lignes en mode nearshore au Maroc, en Espagne ou en Roumanie (vive l'Europe francophone) on ne peut pas être surpris que ça merde autant...

Par

60% des ménages ne payent pas d’impôts. Évidemment qu’ils veulent des transports « gratuits », c’est pas eux non plus qui en assumeront le coût réel, c’est les autres.

Par

En réponse à Axel015

Pour information le passe Navigo est subventionné à hauteur de 70%.

Le coût réel d'un pass Navigo (hors subvention et contribution des entreprises) c'est environ 220 euros / mois.

Soyez déjà content de payer aussi peu chère.

D’où viennent les subventions, elles tombent du ciel ?

T’es « content » quand c’est pas toi qui payes les impôts qui servent à ça, c’est toujours pareil.

Par

Il serait temps de redistribuer un peu les richesses et d'arrêter de mettre la tête sous l'eau, les gens qui se lèvent pour gagner honnêtement leur vie. Il y a beaucoup trop de disparités dans ce système. La moitié des foyers dépassent allègrement les 5000€ net et ne veulent surtout pas faire aucune concession, pour aider ceux qui doivent s'en sortir, seuls ou à plusieurs, avec un misérable smic de 1150€ net. Tout cela pour engraisser des milliardaires de plus en plus gras et malhonnêtes...

Par

" La moitié des foyers dépassent allègrement les 5000€ net "

Si seulement c'était vrai..... :ange:

Par

En réponse à pechtoc

Ben voyons, on veut des services parfaits, fréquents et en plus gratuits.

Le débat commence à voler haut...

Les gens sont cons, c'est tout...

Par

En réponse à Bernard108

C'était de l'humour !

En voiture j'en ai au bas mot pour 200€ plus le parking à Strasbourg !

En semaine j'ai des OUIGO "Marne la Vallée - Marseille" à 10€ ... je ne sais pas comment ils font ?!?

:orni:

désolé de ne pas avoir tilté sur l'ironie du post, car j'en connais qui pensent vraiment ce que tu as écrit. :bah:

Par

En réponse à roc et gravillon

" La moitié des foyers dépassent allègrement les 5000€ net "

Si seulement c'était vrai..... :ange:

+1

je crois que le revenu median en France est de l'ordre de 1800€.

donc, même avec un couple et 2 salaires, on atteint pas 5000€.

Par

En réponse à mynameisfedo

manque plus qu'à réclamer le revenu universel pour se la couler douce chez soi et profiter des transports gratuits pour aller se balader aux frais de la princesse. :biggrin:

Sauf que la princesse est elle même entretenu par les français. (Ceux qui travaillent). Et cette princesse ocasionne parfois (souvent) des frais pas vraiment justifier, le gaspillage etc. Bref, après je me suis déjà vu plein de fois payer 1,4€ un trajet en tramway de moins de 10mn mais j'ai du faire 15mn de marche pour atteindre la station. Du coup je fais tout à pied maintenant

Par

En réponse à Floran_

Il serait temps de redistribuer un peu les richesses et d'arrêter de mettre la tête sous l'eau, les gens qui se lèvent pour gagner honnêtement leur vie. Il y a beaucoup trop de disparités dans ce système. La moitié des foyers dépassent allègrement les 5000€ net et ne veulent surtout pas faire aucune concession, pour aider ceux qui doivent s'en sortir, seuls ou à plusieurs, avec un misérable smic de 1150€ net. Tout cela pour engraisser des milliardaires de plus en plus gras et malhonnêtes...

J'ai un BAC + 3 et je taf à temps partiel (car plus de temps pltdans ce secteur d'activité) donc avec le complément de PE j'ai 1100€. Ma conjointe qui a un BAC +5 gagne 1300. On est loin des 5000€...

Disons aussi que les entreprises accepte de prendre des nouvelles personnes si ces derniers accepte de ne pas être payé en fonction de leurs diplômes et qualifications. Et c'est pour cette raison que ma conjointe a été prise.

Par

En réponse à Lesean

Sauf que la princesse est elle même entretenu par les français. (Ceux qui travaillent). Et cette princesse ocasionne parfois (souvent) des frais pas vraiment justifier, le gaspillage etc. Bref, après je me suis déjà vu plein de fois payer 1,4€ un trajet en tramway de moins de 10mn mais j'ai du faire 15mn de marche pour atteindre la station. Du coup je fais tout à pied maintenant

Parce que bien entendu, il n'existe pas de proposition d'abonnements aux transports urbains dans ta ville....

le plus souvent remboursé à 50% par l'employeur....

Par

En réponse à anneaux nîmes.

GRATUIT ça n'existe pas.

Le VRAI terme c'est: PAYÉ PAR QUELQU'UN D'AUTRE.

A part ça Le Squale.... t'arrives encore à te déplacer et à croûter dans ton île ?

Par

En réponse à roc et gravillon

Parce que bien entendu, il n'existe pas de proposition d'abonnements aux transports urbains dans ta ville....

le plus souvent remboursé à 50% par l'employeur....

Parce que bien entendu, je vais prendre un abonnement juste pour quelques court trajet ou je passe autant de temps à rejoindre la station la plus proche à pied... Et que mon employeur prend en charge une partie.. Faut pas rêvé, déjà qu'ils ont supprimé une prime et en tant que replaçant dans cette structure c'est encore pire.

Par

Eh bien marche donc à pied gars... pas un drame en soi.

Toujours la même histoire : dans la vie, y'a ceux qui savent monter dans les trains et d'autres qui restent à quai, à maiudire le méchant monde qui fait tout pour les rendre malheureux. :bah:

Par

Et pour un gars qui a bac+3 hein....

Combien comptes-tu de fautes dans cette phrase ?

" Disons aussi que les entreprises accepte de prendre des nouvelles personnes si ces derniers accepte de ne pas être payé en fonction de leurs diplômes et qualifications. "

Par

En réponse à roc et gravillon

Et pour un gars qui a bac+3 hein....

Combien comptes-tu de fautes dans cette phrase ?

" Disons aussi que les entreprises accepte de prendre des nouvelles personnes si ces derniers accepte de ne pas être payé en fonction de leurs diplômes et qualifications. "

Sérieux quest-ce qu'on s'en fout.. jsuis sur mon portable.. on voit le mec en manque d'arguments et qui s'attaque à l'orthographe qui ne pas perdre la face lolesque. Tu ne faillis pas à ta réputation de ptit branleur dans ce forum :)

Par

En réponse à roc et gravillon

Eh bien marche donc à pied gars... pas un drame en soi.

Toujours la même histoire : dans la vie, y'a ceux qui savent monter dans les trains et d'autres qui restent à quai, à maiudire le méchant monde qui fait tout pour les rendre malheureux. :bah:

Mais je marche tkt pas, car dans cette société des personnes vont prendre leurs voitures pour faire 400m (du vécu). Mais après qu'on vienne pas me dire " privilégiez les transports en commun"

Mais pour la petite grand mère ou d'autres personnes en difficulté ? Pas sûr qu'ils soient d'accord avec ton discours..

Par

En réponse à Lesean

J'ai un BAC + 3 et je taf à temps partiel (car plus de temps pltdans ce secteur d'activité) donc avec le complément de PE j'ai 1100€. Ma conjointe qui a un BAC +5 gagne 1300. On est loin des 5000€...

Disons aussi que les entreprises accepte de prendre des nouvelles personnes si ces derniers accepte de ne pas être payé en fonction de leurs diplômes et qualifications. Et c'est pour cette raison que ma conjointe a été prise.

Okay ça c'est typiquement les genres d'employeurs à qui il faut dire "allez vous faire foutre"

C'est à cause de ce genre d'employeurs que le smic est utilisé à tort et à travers.

Pour rappel un smic ne doit s'appliquer que pour un emploi ou l'employé n'a pas la qualification ou n'a pas l'expérience. Des que l'un des 2 critères est atteint le smic n'a plus lieu d'être.

À bac+3/5 vous avez la qualification donc le smic ne peut être appliqué. Maintenant à vous de chercher un autre job car là vous avez clairement accepté n'importe quoi tous les 2.

Par

En réponse à VidaLoca

Okay ça c'est typiquement les genres d'employeurs à qui il faut dire "allez vous faire foutre"

C'est à cause de ce genre d'employeurs que le smic est utilisé à tort et à travers.

Pour rappel un smic ne doit s'appliquer que pour un emploi ou l'employé n'a pas la qualification ou n'a pas l'expérience. Des que l'un des 2 critères est atteint le smic n'a plus lieu d'être.

À bac+3/5 vous avez la qualification donc le smic ne peut être appliqué. Maintenant à vous de chercher un autre job car là vous avez clairement accepté n'importe quoi tous les 2.

On est bien d'accord, MAIS, cest le marché (dans se secteur) qui veut ça. Ces contrats sont uniquement à temps partiels (80% au mieux), si o'nse base à 100% du temps de travail on gagne 1400-1500€

Par

En réponse à Floran_

Il serait temps de redistribuer un peu les richesses et d'arrêter de mettre la tête sous l'eau, les gens qui se lèvent pour gagner honnêtement leur vie. Il y a beaucoup trop de disparités dans ce système. La moitié des foyers dépassent allègrement les 5000€ net et ne veulent surtout pas faire aucune concession, pour aider ceux qui doivent s'en sortir, seuls ou à plusieurs, avec un misérable smic de 1150€ net. Tout cela pour engraisser des milliardaires de plus en plus gras et malhonnêtes...

Mon dieu quel ramassis de conneries....

C'est sûr qu'avec ce genre de niveau les plus de 1500€ sont difficilement envisageable.

Le salaire médian en France est de 1762€ il me semble pour 2017.

On est loin loin loin des 2500€.....même en salaire moyen on est pas à ce niveau.

Par

Moi les transports en commun gratuit, j'y crois pas, leur propreté serait encore plus catastrophique et à un moment c'est normal de faire payer les déplacement, sinon on a qu'a faire le carburant gratuit, c'est débile

Par contre une étude qui dit que les transports en communs sont pas chers et qu'il faut arrêter de chialer ? ... fermez juste votre bouche

Les marchés public pour les construire sont surfacturés à mort, tout le monde se gave quand c'est l'argent du contribuable, je peux vous le dire j'ai une source à la société du Grand Paris, depuis 3 ans toujours le même discours : "c'est encore pire que ce qu'on peut imaginer"

La réalité c'est que le transport public a un prix irrationnel puisque truqué dans tous les sens dans notre pays, ça me parait logique que ce soit pas cher apres

Et des travaux payés par le contribuable ne sont pas sensé rapporté beaucoup d'argent aux exploitants ! merci les traîtres qui ont vendu les autoroutes :colere:

Et au passage 2 personnes qui font Saint Quentin en Yvelines --> Paris (15km) ça coûte 13€, en essence c'est moins de 2€, aller -retour 26€ contre 4€ d'essence. Pas cher hein ? Je me suis fait avoir une fois, pas 2

Par

En réponse à roc et gravillon

A part ça Le Squale.... t'arrives encore à te déplacer et à croûter dans ton île ?

Pour les déplacement je suis en moto donc ça va.

Pour la bouffe c'est un peu chiant quand je suis au travail. Tout ce qui restauration est fermé. Soit parce que manque de client = pas rentable d'ouvrir, soit parce que plus approvisionné donc manque d matière.

Aujourd'hui le point chand à l'angle de la rue du taf est en manque de.....gaz. Donc pas de cuisson...

Sinon les grandes surfaces sont fermées. Ça ouvre parfois seulement le matin. Pour le moment entre le manque de client et les heures d'ouverture extrêmement réduite il y a encore du stock. Faut dire qu'en prévision de Noël ils avaient rempli à bloc.

Les stations services c'est un coup oui, un coup non. Mais comme les déplacement sont limités ça va aussi.

En tout cas j'ai pu remplir la moto il y a 3 jours et donc j'ai de la marge.

La ministre de l'outre mer est présente et pour l'instant elle propose.....de la merde.

On leur parle vie chère, taxes...elle répond petit dej gratuit dans les école pour les enfants...

Par

Les français :

-sont pour les impôts payés par plus riche qu'eux.

-pour la solidarité quand ils en profitent

-pour la gratuité...

-mais contre les taxes

Bref tout et son contraire...comme d'habitude

Par

En réponse à pat d pau

Gratuit + Frequent et vous dites que l'on va pas choisir cette solution au lieu de la voiture ?? Vous etes chelou.

Bien sur que si c'est fréquent on utilisera encore plus..

Il est possible de lire le message et d'en comprendre le sens, ça aidera à avoir une discussion. C'est pas si compliqué, tu peux le faire.

Par

J'habite à proximité d'une ville de 15 000 habitants, à la campagne mais en habitant rural diffus. Et comment met on en place des transports en communs efficaces dans ce cadre ?

Il y a de la place de multiples solutions qui se recoupent et se complètent en fonction des besoins et des utilisateurs.

Co-voiturage pour déposer mes enfants et ceux de voisins au collège, vélo pour le RDV chez le coiffeur, voiture pour aller chercher des colis en point de collecte en ville ... TC pour aller en centre ville en famille ...

Ça ne sert à rien d'opposer les moyens de transports, ce n'est pas QUE voiture, ou QUE TC, ou QUE vélo, c'est un mix ... un dépanneur d'ordinateur peut se déplacer en vélo, un plombier en court d'installation aura plus de mal (4 m un tuyau de cuivre :)

Mettre l'ensemble des TC gratuits pour tous c'est 3,5 à 4 Milliards par an, la suppression de l'ISF c'est déjà 3,5 milliards ... il ne manque plus grand chose pour compléter le budget

Par

GRATUIT ça n'existe pas.

Le VRAI terme c'est: PAYÉ PAR QUELQU'UN D'AUTRE.

Voilà tout est dit. A Tours l'agglo a construit une ligne de tram payée par le contribuable pour desservir des quartiers où les gens ne paient pas d'impôts. Bien sur tout le monde trouve cela normal que 47 % des foyers paient l'impôt sur le revenu.

Par

En réponse à manu.lille

J'habite à proximité d'une ville de 15 000 habitants, à la campagne mais en habitant rural diffus. Et comment met on en place des transports en communs efficaces dans ce cadre ?

Il y a de la place de multiples solutions qui se recoupent et se complètent en fonction des besoins et des utilisateurs.

Co-voiturage pour déposer mes enfants et ceux de voisins au collège, vélo pour le RDV chez le coiffeur, voiture pour aller chercher des colis en point de collecte en ville ... TC pour aller en centre ville en famille ...

Ça ne sert à rien d'opposer les moyens de transports, ce n'est pas QUE voiture, ou QUE TC, ou QUE vélo, c'est un mix ... un dépanneur d'ordinateur peut se déplacer en vélo, un plombier en court d'installation aura plus de mal (4 m un tuyau de cuivre :)

Mettre l'ensemble des TC gratuits pour tous c'est 3,5 à 4 Milliards par an, la suppression de l'ISF c'est déjà 3,5 milliards ... il ne manque plus grand chose pour compléter le budget

toujours pas compris que L'UDF cette remarquable trouvaille des socialistes dont seule la France est "capable" n'a eu comme conséquence que d'appauvrir le pays depuis 35 ans en provoquant la fuite des riches. il n'y a que des c..s pour se féliciter de voir l'argent fuir le pays.

Par

En réponse à manu.lille

J'habite à proximité d'une ville de 15 000 habitants, à la campagne mais en habitant rural diffus. Et comment met on en place des transports en communs efficaces dans ce cadre ?

Il y a de la place de multiples solutions qui se recoupent et se complètent en fonction des besoins et des utilisateurs.

Co-voiturage pour déposer mes enfants et ceux de voisins au collège, vélo pour le RDV chez le coiffeur, voiture pour aller chercher des colis en point de collecte en ville ... TC pour aller en centre ville en famille ...

Ça ne sert à rien d'opposer les moyens de transports, ce n'est pas QUE voiture, ou QUE TC, ou QUE vélo, c'est un mix ... un dépanneur d'ordinateur peut se déplacer en vélo, un plombier en court d'installation aura plus de mal (4 m un tuyau de cuivre :)

Mettre l'ensemble des TC gratuits pour tous c'est 3,5 à 4 Milliards par an, la suppression de l'ISF c'est déjà 3,5 milliards ... il ne manque plus grand chose pour compléter le budget

lire ISF et pas UDF

Par

En réponse à Marco406

Les français :

-sont pour les impôts payés par plus riche qu'eux.

-pour la solidarité quand ils en profitent

-pour la gratuité...

-mais contre les taxes

Bref tout et son contraire...comme d'habitude

très bonne synthèse !

Par

En réponse à MotherKaiser

Moi les transports en commun gratuit, j'y crois pas, leur propreté serait encore plus catastrophique et à un moment c'est normal de faire payer les déplacement, sinon on a qu'a faire le carburant gratuit, c'est débile

Par contre une étude qui dit que les transports en communs sont pas chers et qu'il faut arrêter de chialer ? ... fermez juste votre bouche

Les marchés public pour les construire sont surfacturés à mort, tout le monde se gave quand c'est l'argent du contribuable, je peux vous le dire j'ai une source à la société du Grand Paris, depuis 3 ans toujours le même discours : "c'est encore pire que ce qu'on peut imaginer"

La réalité c'est que le transport public a un prix irrationnel puisque truqué dans tous les sens dans notre pays, ça me parait logique que ce soit pas cher apres

Et des travaux payés par le contribuable ne sont pas sensé rapporté beaucoup d'argent aux exploitants ! merci les traîtres qui ont vendu les autoroutes :colere:

Et au passage 2 personnes qui font Saint Quentin en Yvelines --> Paris (15km) ça coûte 13€, en essence c'est moins de 2€, aller -retour 26€ contre 4€ d'essence. Pas cher hein ? Je me suis fait avoir une fois, pas 2

Vous êtes bien gentil dans vos calculs de tarif mais vous avez "juste" oublié le prix du parking (4€ de l'heure ?). En 5h sur place (un après-midi ?), vous êtes moins cher en transports.

Et St Quentin - Paris, c'est 30km (soit 60km aller retour), donc un coût de 18€ tous frais compris (PRK de 0.3€ pour une Clio).

Sans compter que vous ne vous faites pas suer à garer la bagnole et rouler dans les embouteillages...

Bref, vous êtes aux fraises ! Les transports en commun sont dans 95% des cas plus intéressants.

Par

Sinon, en France nous avons les TEC parmi les moins chers des pays riches... Vous voudriez en plus qu'ils soient gratuits ?

Mais de quoi se plaint-on au juste ?

Par

En réponse à pechtoc

Ben voyons, on veut des services parfaits, fréquents et en plus gratuits.

Le débat commence à voler haut...

Dans le financement des transport en commun

la part qui vient des tickets et abonnement c'est 30%.

.

Vue ce que coute la perception de ces 30%

( distribution/ventes des tickets, système de validation et contrôles automatiques et humains)

on peut sérieusement se demander si il ne serait pas largement plus bénéfique de rendre les transports "gratuit",

ou tout du moins uniquement financé par l'impot (au lieux de 70% aujourd'hui)

.

Surtout si ca vas de pair avec une exclusion progressive de tous les véhicule particulier thermique des grandes villes.

Par

En réponse à lapoutre45

Sinon, en France nous avons les TEC parmi les moins chers des pays riches... Vous voudriez en plus qu'ils soient gratuits ?

Mais de quoi se plaint-on au juste ?

Pour avoir voyagé un peut en Europe,

je ne peut que confirmer que l'IDF en general,

et Paris en particulier disposent , et de loins ,

des transports en communs les plus pratiques, les plus denses

et parmi les moins couteux de toutes les capitales .

.

Seuls bemols... l'usure du materiel sur certaines lignes sursaturées

et l'accessibilité sur une enorme part du reseau pour les personnes à mobilitées reduite.

Par

En réponse à Philippe14150

attention si les transports en commun deviennent gratuits l'employeur ne sera plus obligé de verser 50% ou plus d'un abonnement pour le transport en commun donc baisse du pouvoir d'achat

ben si je gagne les 50 % qui ne sont pas remboursé. :biggrin:

Par

En réponse à cactus-fr

D’où viennent les subventions, elles tombent du ciel ?

T’es « content » quand c’est pas toi qui payes les impôts qui servent à ça, c’est toujours pareil.

Moi je suis ravis de payer des impôts pour les transports en commun du niveau de ceux dispos dans Paris..

...et même dans la proche couronne dans une moindre mesure.

Par

En réponse à Lesean

J'ai un BAC + 3 et je taf à temps partiel (car plus de temps pltdans ce secteur d'activité) donc avec le complément de PE j'ai 1100€. Ma conjointe qui a un BAC +5 gagne 1300. On est loin des 5000€...

Disons aussi que les entreprises accepte de prendre des nouvelles personnes si ces derniers accepte de ne pas être payé en fonction de leurs diplômes et qualifications. Et c'est pour cette raison que ma conjointe a été prise.

Le principe de l'offre et la demande fonctionne a tous les étages de la société.

Ce qui est "rare" est cher, ce qui est "courant" est bradé...:bah:

Un artisan carreleur réputé (Donc over booké) peut émerger a 7000/8000 euros par mois...Voir plus.

Il ne fera pas 35h/semaine, mais plutôt 60.

Les compagnons du devoir gagnent très bien leurs vies une fois sur le marché du travail. :oui:

En France ont a trop cherché a favoriser les hautes études...

Le soucis étant que si tu as 25% de la population a bac +3 et plus...Tu n'as pas besoin d'autant de managers ou autres specialistes. (Surtout si c'est des etudes genre commerces, sciences humaines et autres domaines vagues...)

De plus, il y a des gens qui sont bons pour faire des études (Capacités mémorielles poussées), mais qui une fois sur le marché du travail ne sont pas des plus efficaces.

Un niveau bac +3 ou +5 ne signifie pas que tu vaux tant d'argent.

C'est à toi de prouver sur le terrain ce que tu vaux.

Et il faut savoir commencer petit pour finir grand. (Demander 2000 nets par mois sans avoir aucunes expériences, c'est gonflé...)

J'ai l'exemple d'un ami a moi qui a lâché l'ecole a la fin du 1er trimestre de sa 1ere année de BEP électronique.

Son parcours:

-5ans comme ouvrier et homme a tout faire.

-Reperer par une boite concurrente:

5ans comme chef d'équipe.

-Il voulait évoluer:

5ans comme commercial dans le nord de la France.

-La encore reperer pour ses qualités relationnelles/Techniques:

Depuis 3ans, il est cadre commercial sur le grand sud ouest.

Bref ! Il fait un travail normalement attribué a un bac +3 voir +5.

Mais il n'a aucun diplôme en poche.:nanana:

Donc les etudes...C'est juste une des clés pour accéder à l'emploi, mais pas pour justifier une rémunération. :bah:

Actuellement son salaire (3000 euros net + divers primes + voiture particulière de fonction) lui permet de faire construire une maison de 100m2 sur 800m2 de terrain a proximité de Bordeaux. (Il est celibataire.)

Par

En réponse à anneaux nîmes.

GRATUIT ça n'existe pas.

Le VRAI terme c'est: PAYÉ PAR QUELQU'UN D'AUTRE.

Non , payé par les impôts de tout le monde.

.

Dans ce pays je le rappelle , à cause des impôts indirectes (70 % de tous les impôts)

les plus pauvres (y compris un SDF) sont forcement

ceux qui payent la plus forte part de leurs revenus en impôt.

.

Par

En réponse à mekinsy

Le principe de l'offre et la demande fonctionne a tous les étages de la société.

Ce qui est "rare" est cher, ce qui est "courant" est bradé...:bah:

Un artisan carreleur réputé (Donc over booké) peut émerger a 7000/8000 euros par mois...Voir plus.

Il ne fera pas 35h/semaine, mais plutôt 60.

Les compagnons du devoir gagnent très bien leurs vies une fois sur le marché du travail. :oui:

En France ont a trop cherché a favoriser les hautes études...

Le soucis étant que si tu as 25% de la population a bac +3 et plus...Tu n'as pas besoin d'autant de managers ou autres specialistes. (Surtout si c'est des etudes genre commerces, sciences humaines et autres domaines vagues...)

De plus, il y a des gens qui sont bons pour faire des études (Capacités mémorielles poussées), mais qui une fois sur le marché du travail ne sont pas des plus efficaces.

Un niveau bac +3 ou +5 ne signifie pas que tu vaux tant d'argent.

C'est à toi de prouver sur le terrain ce que tu vaux.

Et il faut savoir commencer petit pour finir grand. (Demander 2000 nets par mois sans avoir aucunes expériences, c'est gonflé...)

J'ai l'exemple d'un ami a moi qui a lâché l'ecole a la fin du 1er trimestre de sa 1ere année de BEP électronique.

Son parcours:

-5ans comme ouvrier et homme a tout faire.

-Reperer par une boite concurrente:

5ans comme chef d'équipe.

-Il voulait évoluer:

5ans comme commercial dans le nord de la France.

-La encore reperer pour ses qualités relationnelles/Techniques:

Depuis 3ans, il est cadre commercial sur le grand sud ouest.

Bref ! Il fait un travail normalement attribué a un bac +3 voir +5.

Mais il n'a aucun diplôme en poche.:nanana:

Donc les etudes...C'est juste une des clés pour accéder à l'emploi, mais pas pour justifier une rémunération. :bah:

Actuellement son salaire (3000 euros net + divers primes + voiture particulière de fonction) lui permet de faire construire une maison de 100m2 sur 800m2 de terrain a proximité de Bordeaux. (Il est celibataire.)

Disons que dans ce secteur, nous sommes recherché en réalité, d'autant plus que je suis un homme. Cela fonctionne différemment car il est plus intéressant au niveau du fonctionnement d'un service de mettre 2 personnes a 70% que une seule personne à 100%. Une histoire de disponibilité et de sécurité. Pas forcément lié aux charges salariales.

Par

En réponse à nous75again

Pour avoir voyagé un peut en Europe,

je ne peut que confirmer que l'IDF en general,

et Paris en particulier disposent , et de loins ,

des transports en communs les plus pratiques, les plus denses

et parmi les moins couteux de toutes les capitales .

.

Seuls bemols... l'usure du materiel sur certaines lignes sursaturées

et l'accessibilité sur une enorme part du reseau pour les personnes à mobilitées reduite.

Les plus sales aussi...

Par

En réponse à nous75again

Non , payé par les impôts de tout le monde.

.

Dans ce pays je le rappelle , à cause des impôts indirectes (70 % de tous les impôts)

les plus pauvres (y compris un SDF) sont forcement

ceux qui payent la plus forte part de leurs revenus en impôt.

.

Une petite larme...encore.

On va bientôt découvrir qu’en France , les pauvres sont plus mis à contribution que les riches. A un moment,il faut arrêter de raconter toujours plus de conneries

Par

En réponse à nous75again

Moi je suis ravis de payer des impôts pour les transports en commun du niveau de ceux dispos dans Paris..

...et même dans la proche couronne dans une moindre mesure.

Et vous êtes ravi que les habitants de la grande banlieue financent pour vous des transports en commun qui ne passent plus chez eux.

C'est bien beau, les transports en commun, mais quand les montants qui ont été budgetés par le STIF pour l'entretien/renouvellement de rames de RER est préempté par Paris pour ses tramways, les banlieusards circulent encore dans des rames Inox (Z5300) qui datent du début des années 70.

C'est quand même top de circuler dans des trains complètement déglingués qui ont 50 ans.

Par

En réponse à nous75again

Moi je suis ravis de payer des impôts pour les transports en commun du niveau de ceux dispos dans Paris..

...et même dans la proche couronne dans une moindre mesure.

Ouais tu dois en payer beaucoup toi c'est clair, la bonne blague...

Par

En réponse à Marco406

Les plus sales aussi...

Complètement.

Mais bon le nous, c'est le gars qui expliquait il y a quelques temps que les autolib étaient propres ! C'est là que tu comprend le niveau d'exigence...

Par

En réponse à Marco406

Une petite larme...encore.

On va bientôt découvrir qu’en France , les pauvres sont plus mis à contribution que les riches. A un moment,il faut arrêter de raconter toujours plus de conneries

A un moment faudrait surtout se renseigner sur comment fonctionne la fiscalité dans ce pays.

.

De toutes évidences toi tu n'en au aucune idée.

.

Encore une fois je te rapelle que les impots directs (impots sur le revenus , taxe fonciere....)

sont une tres faible part des impots percus dans ce pays.

Et ce sont les seuls qui sont proportionels en fonction des revenus de chacun,

et les seuls ou se retrouve les niches fiscales.

Par

En réponse à cactus-fr

Complètement.

Mais bon le nous, c'est le gars qui expliquait il y a quelques temps que les autolib étaient propres ! C'est là que tu comprend le niveau d'exigence...

Les autolib revendus aux particuliers sous garantie par une entreprise...

.

Tout le monde vas en effet comprendre à quel point tu as la rigueur de Bfm Tv quand tu affirmes quelque chose...

Par

En réponse à cactus-fr

Ouais tu dois en payer beaucoup toi c'est clair, la bonne blague...

Ben ecoutes l'année prochaine moins vus que

cette année que j’étais en formation.

Mais je te remercie de t'en inquiéter.

Par

En réponse à Twingomatic

Et vous êtes ravi que les habitants de la grande banlieue financent pour vous des transports en commun qui ne passent plus chez eux.

C'est bien beau, les transports en commun, mais quand les montants qui ont été budgetés par le STIF pour l'entretien/renouvellement de rames de RER est préempté par Paris pour ses tramways, les banlieusards circulent encore dans des rames Inox (Z5300) qui datent du début des années 70.

C'est quand même top de circuler dans des trains complètement déglingués qui ont 50 ans.

Les habitant de grandes banlieux (en gros ceux qui sont à plus de 30 km de Paris)

ont tres souvent plus d’infrastructures de transports en commun

que la plupart des habitants des villes moyennes françaises.

.

Sans déconner les gars faites un tour ailleurs avant de critiquer les transports en commun d'Ile de France.

Par

En réponse à nous75again

Dans le financement des transport en commun

la part qui vient des tickets et abonnement c'est 30%.

.

Vue ce que coute la perception de ces 30%

( distribution/ventes des tickets, système de validation et contrôles automatiques et humains)

on peut sérieusement se demander si il ne serait pas largement plus bénéfique de rendre les transports "gratuit",

ou tout du moins uniquement financé par l'impot (au lieux de 70% aujourd'hui)

.

Surtout si ca vas de pair avec une exclusion progressive de tous les véhicule particulier thermique des grandes villes.

Mais pour que tout le monde soit "satisfait" du service de transport publique de son agglo, il faut qu'il soit parfaitement développé, et un nombre important de ville l'investissement sera très important. Alors je ne suis pas contre, c'est un investissement bien plus intelligent à faire avec les impots que d'autres, mais on sait que ça ne se fera pas. Politiquement il y a d'autre priorité. Donc il y aurait une augmentation de l'impôt pour combler les 30%, mais tout resterait en l'état, donc insuffisant pour que la voiture soit délaissé.

Après il est clair que dans le centre de Paris, ça fait longtemps que ça aurait dû être le cas. Le tourisme rentabilise facilement ce genre d'aide, mais bref.

Par

En réponse à nous75again

Les habitant de grandes banlieux (en gros ceux qui sont à plus de 30 km de Paris)

ont tres souvent plus d’infrastructures de transports en commun

que la plupart des habitants des villes moyennes françaises.

.

Sans déconner les gars faites un tour ailleurs avant de critiquer les transports en commun d'Ile de France.

Donc je dois m'extasier qu'en grande banlieue parisienne, les trains soient les mêmes qu'il y a 50 ans et que leur fréquence ait diminué régulièrement au cours des 3 dernières décennies ?

Le résultat, c'est qu'alors que les trains étaient bien pleins dans les années 80, ils sont vides maintenant parce leurs horaires ne sont plus adaptés avec une vie professionnelle. La plupart de ceux qui prenaient le RER autrefois ont basculé vers la voiture à cause de cette dégradation.

Si c'est ça, votre progrès sur lequel il faut s'extasier...

C'est rigolo, ces parigots intra-muros qui n'ont aucune idée de comment ça se passe de l'autre côté du périh...

Quant aux transports en commun ailleurs en Europe, allez découvrir le métro de Bucarest : Rames récentes, agent de sécurité dans les rames et sur les quais, etc. bref, le rêve en comparaison de nos RER dégueulasses et tagués où on se fait facilement dépouiller.

Et je ne parle pas des tarifs, totalement symboliques

Par

En réponse à nous75again

Ben ecoutes l'année prochaine moins vus que

cette année que j’étais en formation.

Mais je te remercie de t'en inquiéter.

Formation grammaire orthographe ?

Par

En réponse à nous75again

A un moment faudrait surtout se renseigner sur comment fonctionne la fiscalité dans ce pays.

.

De toutes évidences toi tu n'en au aucune idée.

.

Encore une fois je te rapelle que les impots directs (impots sur le revenus , taxe fonciere....)

sont une tres faible part des impots percus dans ce pays.

Et ce sont les seuls qui sont proportionels en fonction des revenus de chacun,

et les seuls ou se retrouve les niches fiscales.

Écoute mon grand,je te rappelle qu'il y a peu , nous avions eu une discussion sur les professions libérales ou tu avais (encore) raconté n'importe quoi...

Donc oui , renseigne toi , lis un peu , et autre chose que les articles du monde ou de libé. tu as des articles dans des revus spécialisées , des rapports internationaux , des comparatifs... Je te laisse chercher la place de la France depuis 2015 sur les PO

Expliquez que les pauvres payent plus proportionnellement que les "riches" dans ce pays , c'est juste l'intox totale.

Exemple du gars très riche en libéral qui gagne 300KE :

Il a déjà lâché presque l'équivalent en charges sociales , puis vient l'IR avec un beau matraquage à 45% sur la dernière tranche (qui démarre à 150K)... Bref ce gars refile facile 2/3 de ce qu'il gagne.

Est ce que je regrette cette situation: Non , je pourrais faire 100Km , traverser la frontière , ma situation financière serait encore meilleure.Je reste car je trouve normal de payer des impôts. Mais , un peu ras le bol d'entendre des boulets raconter les mêmes conneries sur le sujet et limite me cracher à la gueule. A force les gens finissent par croire que les "riches" paient moins d’impôts qu'eux !!!

Par

En réponse à Twingomatic

Donc je dois m'extasier qu'en grande banlieue parisienne, les trains soient les mêmes qu'il y a 50 ans et que leur fréquence ait diminué régulièrement au cours des 3 dernières décennies ?

Le résultat, c'est qu'alors que les trains étaient bien pleins dans les années 80, ils sont vides maintenant parce leurs horaires ne sont plus adaptés avec une vie professionnelle. La plupart de ceux qui prenaient le RER autrefois ont basculé vers la voiture à cause de cette dégradation.

Si c'est ça, votre progrès sur lequel il faut s'extasier...

C'est rigolo, ces parigots intra-muros qui n'ont aucune idée de comment ça se passe de l'autre côté du périh...

Quant aux transports en commun ailleurs en Europe, allez découvrir le métro de Bucarest : Rames récentes, agent de sécurité dans les rames et sur les quais, etc. bref, le rêve en comparaison de nos RER dégueulasses et tagués où on se fait facilement dépouiller.

Et je ne parle pas des tarifs, totalement symboliques

A Amsterdam le métro est nickel, on pourrait manger par terre, ponctuel etc.. à chaque entrée et sorties de station, une armée d' agents pour bien marquer que la resquille et le bordel n'ont pas cours.. en contrepartie il n' est pas spécialement gratuit mais comme en tout, rien n' est gratuit.

Par

En réponse à nous75again

Ben ecoutes l'année prochaine moins vus que

cette année que j’étais en formation.

Mais je te remercie de t'en inquiéter.

Moins que zéro? Tu veux dire que la société te file de l'argent pour te former? Finalement , les "riches" que tu critiques tant te rendent bien service l'ami.

Par

En réponse à kesskidit

A Amsterdam le métro est nickel, on pourrait manger par terre, ponctuel etc.. à chaque entrée et sorties de station, une armée d' agents pour bien marquer que la resquille et le bordel n'ont pas cours.. en contrepartie il n' est pas spécialement gratuit mais comme en tout, rien n' est gratuit.

LA gratuité est juste payé par d'autre. Sinon, les transports (mais aussi les rues) sont très sales en France. Mis à part quelques régions comme l'Alsace par exemple , on passe vraiment pour des porcs à l'étranger...

Il suffit d'aller en Suisse pour comprendre: les gens ne crachent pas par terre , ne pissent pas contre les murs , ne jettent pas leurs détritus par la fenêtre.. Je suis retourné à Paris il y a 10 jours en voiture... Wow les bords de l'A6 : une décharge à ciel ouvert. Dans paris intramuros : croisé deux types qui se sont mis à uriner contre des murs... tout va bien.

Le métro peu plus que jamais , charmant... Heureux d'avoir quitté cette ville qui ne s'est pas arrangée en 5 ans.

Par

En réponse à Marco406

Écoute mon grand,je te rappelle qu'il y a peu , nous avions eu une discussion sur les professions libérales ou tu avais (encore) raconté n'importe quoi...

Donc oui , renseigne toi , lis un peu , et autre chose que les articles du monde ou de libé. tu as des articles dans des revus spécialisées , des rapports internationaux , des comparatifs... Je te laisse chercher la place de la France depuis 2015 sur les PO

Expliquez que les pauvres payent plus proportionnellement que les "riches" dans ce pays , c'est juste l'intox totale.

Exemple du gars très riche en libéral qui gagne 300KE :

Il a déjà lâché presque l'équivalent en charges sociales , puis vient l'IR avec un beau matraquage à 45% sur la dernière tranche (qui démarre à 150K)... Bref ce gars refile facile 2/3 de ce qu'il gagne.

Est ce que je regrette cette situation: Non , je pourrais faire 100Km , traverser la frontière , ma situation financière serait encore meilleure.Je reste car je trouve normal de payer des impôts. Mais , un peu ras le bol d'entendre des boulets raconter les mêmes conneries sur le sujet et limite me cracher à la gueule. A force les gens finissent par croire que les "riches" paient moins d’impôts qu'eux !!!

C'est exact, mais la logique de certains est que la TVA est la même pour tous et que les "pauvres" payent la même proportion de TVA que les riches sur leurs dépenses.

Sauf que c'est un syllogisme peu conforme à la réalité.

Il y a plusieurs taux de TVA en France et les produits classés "de première nécessité" sont soumis à une TVA réduite. Quand on cumule les dépenses, le taux de TVA moyen varie donc entre le taux réduit et le taux dit normal.

Celui qui dépense essentiellement des produits de première nécessité aura un taux de TVA bas alors que celui, plus aisé, qui s'offre des produits qui ne sont pas dans cette catégorie aura un taux de TVA moyen proche du taux "normal".

Donc, le taux de TVA varie en fonction du profil de ses achats.

Il suffit d'analyser n'importe quel ticket de caisse pour le constater.

Quant aux revenus élevés obtenus en bossant comme un forcené, un petit conseil : Ce n'est pas un choix très pérenne car l'organisme finit par se rebiffer et rappeler violemment à l'ordre.

Les malaises cardiaques, c'est comme les accidents, ça ne concerne pas que les autres.

Par

En réponse à Twingomatic

C'est exact, mais la logique de certains est que la TVA est la même pour tous et que les "pauvres" payent la même proportion de TVA que les riches sur leurs dépenses.

Sauf que c'est un syllogisme peu conforme à la réalité.

Il y a plusieurs taux de TVA en France et les produits classés "de première nécessité" sont soumis à une TVA réduite. Quand on cumule les dépenses, le taux de TVA moyen varie donc entre le taux réduit et le taux dit normal.

Celui qui dépense essentiellement des produits de première nécessité aura un taux de TVA bas alors que celui, plus aisé, qui s'offre des produits qui ne sont pas dans cette catégorie aura un taux de TVA moyen proche du taux "normal".

Donc, le taux de TVA varie en fonction du profil de ses achats.

Il suffit d'analyser n'importe quel ticket de caisse pour le constater.

Quant aux revenus élevés obtenus en bossant comme un forcené, un petit conseil : Ce n'est pas un choix très pérenne car l'organisme finit par se rebiffer et rappeler violemment à l'ordre.

Les malaises cardiaques, c'est comme les accidents, ça ne concerne pas que les autres.

Je précise que je suis pas le mec à 300KE par an de mon exemple au dessus :p

Pour le reste , je suis d'accord avec toi.

Par

En réponse à Marco406

Écoute mon grand,je te rappelle qu'il y a peu , nous avions eu une discussion sur les professions libérales ou tu avais (encore) raconté n'importe quoi...

Donc oui , renseigne toi , lis un peu , et autre chose que les articles du monde ou de libé. tu as des articles dans des revus spécialisées , des rapports internationaux , des comparatifs... Je te laisse chercher la place de la France depuis 2015 sur les PO

Expliquez que les pauvres payent plus proportionnellement que les "riches" dans ce pays , c'est juste l'intox totale.

Exemple du gars très riche en libéral qui gagne 300KE :

Il a déjà lâché presque l'équivalent en charges sociales , puis vient l'IR avec un beau matraquage à 45% sur la dernière tranche (qui démarre à 150K)... Bref ce gars refile facile 2/3 de ce qu'il gagne.

Est ce que je regrette cette situation: Non , je pourrais faire 100Km , traverser la frontière , ma situation financière serait encore meilleure.Je reste car je trouve normal de payer des impôts. Mais , un peu ras le bol d'entendre des boulets raconter les mêmes conneries sur le sujet et limite me cracher à la gueule. A force les gens finissent par croire que les "riches" paient moins d’impôts qu'eux !!!

Malheureux !!

En France faut pas parler d'argent, faut causer de la beauté de la misère....

Par

En réponse à Lesean

On est bien d'accord, MAIS, cest le marché (dans se secteur) qui veut ça. Ces contrats sont uniquement à temps partiels (80% au mieux), si o'nse base à 100% du temps de travail on gagne 1400-1500€

Nan mais c'est sérieux? J'ai un bep ma copine aussi je prends 3500€ net et elle 2000... a un moment faut se bouger ou bouger d'endroits parce que là vous êtes mal barrés :-/

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité