Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Les sociétés d'autoroutes veulent privatiser des nationalesLes sociétés concessionnaires sont très intéressées par les portions d'autoroutes non concédées et par des nationales. Avec un argument pour convaincre l'État : celui-ci n'a plus les moyens de les entretenir.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Par

Et ça continue...

Ce qui serait intéressant c'est de savoir où est parti l'argent qui servait à l'entretien du réseau.

Je soupçonne l'écologie d'avoir siphonné le pactole.

Par

Les privatisés et les faire payer :bien: le jackpot

Par

J ai bien fait de quitter ce pays d escro ! et franchement je vous encourage tous à le faire car là c est de plus en plus de l abus

Par

La route rapporte à l'Etat 20 milliards de plus (par an !!!!!) qu'elle ne lui coûte en entretien. Avec ça, on pourrait construire près de 10,000 km d'autoroute par an !

Et des abr*tis osent venir dire que l'Etat n'a pas les moyens d'entretenir ses routes ? On se fout de la gueule de qui ?

Par

Non mais c'est hallucinant. On va payer (et sûrement cher) pour rouler à allure d'escargots ? Je préférerais que ce soit l'inverse; toutes les autoroutes gratuites. Bordel !!! On est pas au Burkina Faso, l'état peut se permettre quand même. Quand on voit les magouilles comme pas permis au niveau des pétroliers, du fameux G. A. F. A. Et de tous ces constructeurs (automobiles en autres) étrangers qui se fonds des couilles en platine tous les ans en France. Sans même payer un seul centime en impôts car leur siège social est ailleurs. :colere: C'est à vomir. Je suis pas gillet jaune. J'ai du mal à les comprendre dans leurs revendications pour la plupart, fantaisistes, d'ailleurs. Mais si ils veulent une révolution à coup de fusil, pas à coup de "pas content, pas content !!!", ils s'y prendraient pas mieux.

Par §WJM678CU

En réponse à Fb74

Et ça continue...

Ce qui serait intéressant c'est de savoir où est parti l'argent qui servait à l'entretien du réseau.

Je soupçonne l'écologie d'avoir siphonné le pactole.

Le blé a dû servir à installer des nouveaux radars, à fabriquer des nouveaux panneaux (80), à faire des spots publicitaires accablant systématiquement les usagers de la route en les prenant pour des cons, etc ...

Rénover le réseau routier ? Non impossible, ces termes ne font pas partie du vocabulaire des technocrates de merde (Barbe, Perrichon, E. Philippe entre autres).

Par

Je préférerai la gratuité complète du réseau quitte à payer une taxe globale et annuel (à payer au moment du contrôle technique par exemple, donc bi-annuel) en fonction du véhicule du revenu et du kilométrage annuel. Les plus démunis ne payeraient pas. Les bobo blindés en SUV traction premium payeraient plus. Ça reviendrai à 40 ou 50€ en moyenne pour 20 000 km par ans et une personne normal avec une voiture normal et un revenu normal. Et celui qui abîme le réseau avec son "monstre" de 2T et 400 chevaux et ses 10 000€ de revenu par mois payerai genre 200 ou 300€. :bah:

Par

Ils vont essayer de nous vendre cette idée sur fond de "pollueur-payeur" et d'argent en moins à dépenser pour l'état.

Sauf que...

Il n'y a aucune chance pour que les impôts nationaux baissent, le budget n'étant pas équilibré et on commence déjà à chercher de l'argent pour les personnes âgées "en devenir".

Les impôt locaux, en revanche, augmenteront sûrement puisque les départementales sont à charge des régions, et vous vous doutez bien que les gens prendront les petites routes (radarisées....) pour échapper aux péages: plus d'entretien, plus d'investissement...

Concernant le "pollueur-payeur", les gens qui vivent dans les villes devront peut-être penser à reconnecter quelques neurones et se rendre compte que tout ce qu'ils consomment, tout ce qu'ils se font livrer vient à un moment donné ou un autre par la route, qui dit péage dit prix en hausse sur les biens (et sans doute services).

Ce qui serait bien, ce serait de fixer l'état des lieux: rentrées d'argent, dépenses liées à l'entretien, qu'on rigole un peu.

Les connaissant ils seraient capables de nous dire que la voiture rapporte 3 euros par an à l'état et coûte 350 milliards à la collectivité...

Par

En réponse à roc et gravillon

Celui qui ne prend pas l'autoroute en France paye zéro ...

C'est pratique Paris-Marseille par départementales.

D'autant que l'autoroute a été faite avec l'argent des contribuables, mais c'est mieux de la donner aux sociétés privées.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Coté radars partout, les suisses se défendent bien aussi en plus d'avoir un réseau de délateurs zélés...

Et Coyote, verboten.

Par

En réponse à FlyAkwa

C'est pratique Paris-Marseille par départementales.

D'autant que l'autoroute a été faite avec l'argent des contribuables, mais c'est mieux de la donner aux sociétés privées.

Avec la National 7. Tranquille.... Tu mets la semaine pour faire le trajet comme dans les années 50. A faire en 404 break avec la gallérie, la caravane Tabbert et le Marcel plein de taches de transpi. :lover: Une petite kro et un rouge limé et c'est reparti. :fleur:

Par

On vend tout et on s'en va.

Quelle belle politique.

En fait, les augmentations de péages seront de la faute des actionnaires alors que le gouvernement gère notre argent avec désinvolture.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Coté radars partout, les suisses se défendent bien aussi en plus d'avoir un réseau de délateurs zélés...

Et Coyote, verboten.

Oui, mais Leonsuisse, en bon Suisse, c'est que les autoroutes françaises sont autant là pour dépasser les limitations de vitesse que les autoroutes suisses sont faites pour les respecter...

C'est pareil pour les anglais, d'ailleurs, qui respectent plus souvent "leur" 112 que "notre" 130 km/h...

Comme quoi nos radars hyper-chiants (avec les panneaux de 1-2 m² qui les annoncent en plus de waze et autre coyotes...) ils ne les vivent pas beaucoup plus comme un problème que nous-mêmes...

Par

waow, la coquille de malade... :oops:

Dsl

Oui, mais Leonsuisse, en bon Suisse, SAIT que les autoroutes françaises sont autant là pour dépasser les limitations de vitesse que les autoroutes suisses sont faites pour les respecter...

C'est pareil pour les anglais, d'ailleurs, qui respectent plus souvent "leur" 112 que "notre" 130 km/h...

Comme quoi nos radars hyper-chiants (avec les panneaux de 1-2 m² qui les annoncent en plus de waze et autre coyotes...) ils ne les vivent pas beaucoup plus comme un problème que nous-mêmes...

Par

Il faut impérativement nationaliser ces entreprises sans les indemniser d'un kopeck et saisir tous les biens personnels des dirigeants sans exception.

Par

Je pense que la on rentrera dans une guerre civile France la lutte des classes commencent on n'est point lié aux banquiers avec cette soit disant dette du aux intérêts ils nous ont bien eux nous sommes pris à un chantage on aurait du laisser crever les banques en 2008 et changer système par la suite.

Par

Du coup il y aurait plus de route gratuite en France comment les gens feront pour aller travailler ,ils veulent qu'ont travaille gruit ces chiens

Par

Des hommes politiques corrompus qui vendent tout en France pour nous faire les poches.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Mais la différence entre chez nous et la France c'est que le pays n'est pas en perpétuel déficit depuis 50 ans .

Il serait temps pour nos voisins français de se poser la question pourquoi ils n'arrivent pas à entretenir les routes, malgré les taxes élevée sur le carburant, une TVA à plus de 20% et j'en passe .

Par

En réponse à franck8316

Je pense que la on rentrera dans une guerre civile France la lutte des classes commencent on n'est point lié aux banquiers avec cette soit disant dette du aux intérêts ils nous ont bien eux nous sommes pris à un chantage on aurait du laisser crever les banques en 2008 et changer système par la suite.

Guerre civile... rien de moins!

Aujourd'hui, la "guerre civile" française, c'est 1800 manifestants au Troca. De toute façon, on ne risque pas sa vie pour payer ou non un péage autoroutier. Merci donc de choisir le vocabulaire en fonction des réalités.

La France reste un pays de nantis, et les français feraient bien d'analyser l'histoire de leurs propres conflits, et les conflits en cours dans les autres continents, afin de dédramatiser leurs si petits problèmes...

Ça nous éviterait de parler de "guerre" pour un attentat terroriste à Charlie Hebdo, de "guerre civile" pour quelques vandales à Paris, Nice ou Bordeaux (ce qui leur vaut une couverture médiatique dont ils ne faisaient que rêver!), d' "État voyou" pour un ministre dont la voiture avec chauffeur a été flashée à 170, etc...

Petit google:

Pas de guerre civile il y a 55 ans et pourtant:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_du_17_octobre_1961

Pas de guerre non plus dans nos manuels en 1950?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d%27Indochine#Tournant_de_1949

Peut-être faudrait-il songer qu'un épisode de paix aussi long concernant autant de personnes, ça n'a jamais existé depuis l'existence de l'humanité, nulle part au monde. On doit ça à Robert Schuman, Jean Monnet, et Konrad Adenauer, entre autres. Et ça, les européens l'ont oublié.

Par

En réponse à jojozuf1

Mais la différence entre chez nous et la France c'est que le pays n'est pas en perpétuel déficit depuis 50 ans .

Il serait temps pour nos voisins français de se poser la question pourquoi ils n'arrivent pas à entretenir les routes, malgré les taxes élevée sur le carburant, une TVA à plus de 20% et j'en passe .

Tout simplement en bonne partie parce que des Etats "sangsues": Lichtenstein, Suisse, Irlande ... font du dumping économique, et que les entreprises les plus rentables continuent à faire de la recherche et à vendre leurs produits en France, mais déclarent leurs revenus ailleurs. Ce dont profitent à fond les "petits pays" concernés.

Pour rappel, la fiscalité française est basée plus qu'aucune autre sur les charges liées au travail pour financer les dépenses santé/famille/vieillesse . Toucher un salaire à l'étranger pour bénéficier d'un cadre de vie de famille (école-santé...) en France et c'est déjà à perte pour l'Etat (merci les transfrontaliers.... pas par hasard que ça fonctionne toujours dans le même sens, pas par hasard que l'Etat y perde). Mais c'est pire pour les grands groupes qui déclarent leurs revenus ailleurs...

En plus, on est sous les 3% du PIB depuis 2 ans, avec une inflation non nulle et une croissance très faible mais pas nulle. Donc le déficit n'a jamais en 20 ans été aussi peu un problème. La dette (héritée de la génération passée de politiques publiques), est un réel problème, quand à elle, très important.

https://www.latribune.fr/economie/france/le-deficit-public-au-plus-bas-depuis-10-ans-773057.html

https://www.la-croix.com/Economie/Le-deficit-public-France-recul-2018-croissance-revue-hausse-2019-03-26-1301011425

Par

En réponse à roc et gravillon

Celui qui ne prend pas l'autoroute en France paye zéro ...

Exact.

Si la majorité des Français avaient un minimum de réflexion et de courage, ils auraient boycotté les autoroutes depuis longtemps. Mais comme tout le monde aime son petit confort, chacun préfère geindre dans son coin et casquer comme d'habitude sans rien remettre en question dans son mode de vie.

Par

En réponse à gokhan1369

J ai bien fait de quitter ce pays d escro ! et franchement je vous encourage tous à le faire car là c est de plus en plus de l abus

j'aimerais pouvoir, je me suis déjà rapproché de la frontière, mais pas sûr qu'en Espagne on soit mieux lotis...

Par

En réponse à Philippe2446

Guerre civile... rien de moins!

Aujourd'hui, la "guerre civile" française, c'est 1800 manifestants au Troca. De toute façon, on ne risque pas sa vie pour payer ou non un péage autoroutier. Merci donc de choisir le vocabulaire en fonction des réalités.

La France reste un pays de nantis, et les français feraient bien d'analyser l'histoire de leurs propres conflits, et les conflits en cours dans les autres continents, afin de dédramatiser leurs si petits problèmes...

Ça nous éviterait de parler de "guerre" pour un attentat terroriste à Charlie Hebdo, de "guerre civile" pour quelques vandales à Paris, Nice ou Bordeaux (ce qui leur vaut une couverture médiatique dont ils ne faisaient que rêver!), d' "État voyou" pour un ministre dont la voiture avec chauffeur a été flashée à 170, etc...

Petit google:

Pas de guerre civile il y a 55 ans et pourtant:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_du_17_octobre_1961

Pas de guerre non plus dans nos manuels en 1950?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d%27Indochine#Tournant_de_1949

Peut-être faudrait-il songer qu'un épisode de paix aussi long concernant autant de personnes, ça n'a jamais existé depuis l'existence de l'humanité, nulle part au monde. On doit ça à Robert Schuman, Jean Monnet, et Konrad Adenauer, entre autres. Et ça, les européens l'ont oublié.

107.000

Chiffres du jour non définitifs.

Castamer sors de ce corps

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

ben voyons....ils ont bon dos ceux qui ont les moyens !

Par

En réponse à -Nicolas-

Exact.

Si la majorité des Français avaient un minimum de réflexion et de courage, ils auraient boycotté les autoroutes depuis longtemps. Mais comme tout le monde aime son petit confort, chacun préfère geindre dans son coin et casquer comme d'habitude sans rien remettre en question dans son mode de vie.

Quand les autoroutes seront deserté ils privatiseront les nationales ils sont pas con les mecs. Cest des vautours

Par

En réponse à Philippe2446

Tout simplement en bonne partie parce que des Etats "sangsues": Lichtenstein, Suisse, Irlande ... font du dumping économique, et que les entreprises les plus rentables continuent à faire de la recherche et à vendre leurs produits en France, mais déclarent leurs revenus ailleurs. Ce dont profitent à fond les "petits pays" concernés.

Pour rappel, la fiscalité française est basée plus qu'aucune autre sur les charges liées au travail pour financer les dépenses santé/famille/vieillesse . Toucher un salaire à l'étranger pour bénéficier d'un cadre de vie de famille (école-santé...) en France et c'est déjà à perte pour l'Etat (merci les transfrontaliers.... pas par hasard que ça fonctionne toujours dans le même sens, pas par hasard que l'Etat y perde). Mais c'est pire pour les grands groupes qui déclarent leurs revenus ailleurs...

En plus, on est sous les 3% du PIB depuis 2 ans, avec une inflation non nulle et une croissance très faible mais pas nulle. Donc le déficit n'a jamais en 20 ans été aussi peu un problème. La dette (héritée de la génération passée de politiques publiques), est un réel problème, quand à elle, très important.

https://www.latribune.fr/economie/france/le-deficit-public-au-plus-bas-depuis-10-ans-773057.html

https://www.la-croix.com/Economie/Le-deficit-public-France-recul-2018-croissance-revue-hausse-2019-03-26-1301011425

le transfrontalier est soit assuré en maladie dans le pays où il travaille, soit assuré a la CMU et il paie 8% de son salaire a la France. donc non il coûte moins qu'un français travaillant en France.

Par

Un bon moyen de mener à la guerre civile, de voir les péages brûler....

Par

En réponse à Philippe2446

Tout simplement en bonne partie parce que des Etats "sangsues": Lichtenstein, Suisse, Irlande ... font du dumping économique, et que les entreprises les plus rentables continuent à faire de la recherche et à vendre leurs produits en France, mais déclarent leurs revenus ailleurs. Ce dont profitent à fond les "petits pays" concernés.

Pour rappel, la fiscalité française est basée plus qu'aucune autre sur les charges liées au travail pour financer les dépenses santé/famille/vieillesse . Toucher un salaire à l'étranger pour bénéficier d'un cadre de vie de famille (école-santé...) en France et c'est déjà à perte pour l'Etat (merci les transfrontaliers.... pas par hasard que ça fonctionne toujours dans le même sens, pas par hasard que l'Etat y perde). Mais c'est pire pour les grands groupes qui déclarent leurs revenus ailleurs...

En plus, on est sous les 3% du PIB depuis 2 ans, avec une inflation non nulle et une croissance très faible mais pas nulle. Donc le déficit n'a jamais en 20 ans été aussi peu un problème. La dette (héritée de la génération passée de politiques publiques), est un réel problème, quand à elle, très important.

https://www.latribune.fr/economie/france/le-deficit-public-au-plus-bas-depuis-10-ans-773057.html

https://www.la-croix.com/Economie/Le-deficit-public-France-recul-2018-croissance-revue-hausse-2019-03-26-1301011425

et comment tu expliques que l'Allemagne a un excédent budgétaire de 50 milliards ? faut juste avouer que la France gère très mal son budget c'est tout.

Par

Du coup quand tout sera payant on perdra encore du pouvoir d'achat ! Il ne manquerait plus que ça !

Par

En réponse à TeamGreen74

et comment tu expliques que l'Allemagne a un excédent budgétaire de 50 milliards ? faut juste avouer que la France gère très mal son budget c'est tout.

Peut être parce que l'UE et l'€ ont été fait pour l'Allemagne. Allemagne qui est très contente que la France, et jusqu'à présent la Grande Bretagne, entretienne et projette leur armée pour protéger les intérêts de l'UE, sans que ça ne coûte un copec aux allemands. Peut être aussi parce que l'Allemagne utilise une main d'oeuvre étrangère à bas coût, ce que la législation (équité, moralité?) française interdit. Si la France sort de l'UE, elle va en baver quelques années et les GJ seront obligés de se mettre au boulot sérieusement, au lieu de pleurer. Mais l'UE explosera et l'Allemagne, qui fait 70% de sont commerce avec l'Europe, sera très probablement beaucoup moins fringante qu'aujourd'hui.

Par

pendant plusieurs années (je suis Hispano Belge) nous allions en vacances et en famille endans la belle région de Catalogne, nous devions traverser toute la France avec des tarifs sans cesse en augmentation, entre le carburant et les péages, au final prendre un vol Ryanair avec petite voiture de location revient légérement plus cher, mais plus de fatigue, plus de risque, et sommes la bas en 1H30, l'avion s'avère plus intéressant, bye bye la France avec ses tarifs inabordable, gasoline, péage, sandwichs, boissons... pire encore, nous avons abandonné la Catalogne et opté pour l'Andalousie (nous avons un bien immo sur place), avec des tarifs d'avion de dingue (+/- 120euro aller retour pour 2 personnes) si je doit prendre l'autoroute en France et en Espagne jusqu'a Séville en rajoutant l'essence, on est au double du prix de l'avion. CQFD !

Par

L'état va leur concéder toutes les portions de 2x2 voies rénovée ou en parfaite état, sous prétexte qu'il n'arrive pas à rénover le reste du réseau.

Bref on va se retrouver avec un réseau secondaire gratuit est pourris au maximum d'un côté et de l'autre un réseau autoroute nickel chrome au frais du contribuable qui aura maintenant le monopole de certaines liaison et ultra rentable.

J'imagine bien qu'actuellement la n4 gratuite et aux 3 quart en 2x2voies qui relie Paris à l'est donc au trafic européen fait beaucoup de concurrence aux sociétés d'autoroutes.

Les radins et les pauvres en vielles gimbardes profiteront de l'insécurité d'un réseau routier à l'abandon. Les 80kmh n'ont pas rendu les autoroutes payantes suffisement attractives, ils faut privatiser les voies rapides pour obliger les gens à payer deux fois plus !

Par

En réponse à -Nicolas-

Exact.

Si la majorité des Français avaient un minimum de réflexion et de courage, ils auraient boycotté les autoroutes depuis longtemps. Mais comme tout le monde aime son petit confort, chacun préfère geindre dans son coin et casquer comme d'habitude sans rien remettre en question dans son mode de vie.

Apperement il y a tellement de gens qui boycottent les autoroutes payantes actuelles, que les sociétés d'autoroutes sont obligés de venir réclamer la privatisation des routes publiques gratuites, pour obliger les gens à payer.

Donc entant que donneur de leçon hautain, tu tombes à côté de la plaque.

Par

En 2008, Cofiroute avait déjà lancé un ballon d'essai pour privatiser les voies express bretonnes (eh oui, remarquez qu'il n'y a nulle part de péages en Bretagne), mais avait dû renoncer face au tollé. Si un tel projet revient aujourd'hui pour la France entière, ce sont encore les Bretons qui nous sauveront car pourquoi partout en France et pas en Bretagne ? Et dans ce cas, si ailleurs ça pourrait passer, les Bretons eux ne se laisseront pas faire, ce sont des durs, rappelez-vous les Bonnets Rouges. Et donc au nom de l'égalité républicaine et de la cohésion territoriale, ce projet n'a aucune chance de se faire.

Par

En réponse à Philippe2446

Guerre civile... rien de moins!

Aujourd'hui, la "guerre civile" française, c'est 1800 manifestants au Troca. De toute façon, on ne risque pas sa vie pour payer ou non un péage autoroutier. Merci donc de choisir le vocabulaire en fonction des réalités.

La France reste un pays de nantis, et les français feraient bien d'analyser l'histoire de leurs propres conflits, et les conflits en cours dans les autres continents, afin de dédramatiser leurs si petits problèmes...

Ça nous éviterait de parler de "guerre" pour un attentat terroriste à Charlie Hebdo, de "guerre civile" pour quelques vandales à Paris, Nice ou Bordeaux (ce qui leur vaut une couverture médiatique dont ils ne faisaient que rêver!), d' "État voyou" pour un ministre dont la voiture avec chauffeur a été flashée à 170, etc...

Petit google:

Pas de guerre civile il y a 55 ans et pourtant:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_du_17_octobre_1961

Pas de guerre non plus dans nos manuels en 1950?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d%27Indochine#Tournant_de_1949

Peut-être faudrait-il songer qu'un épisode de paix aussi long concernant autant de personnes, ça n'a jamais existé depuis l'existence de l'humanité, nulle part au monde. On doit ça à Robert Schuman, Jean Monnet, et Konrad Adenauer, entre autres. Et ça, les européens l'ont oublié.

Et oui petit être de l'ancien temps tout change.

Les guerres n'ont plus ce petit cachet Napoléonnien, ou ce petit parfum de Verdun.

Mais désolé hier comme aujourd'hui la définition d'une guerre n'est pas fonction du nombre de mort.

Ah moins que les morts d'une guerre ne comptent que lorsque qu'ils sont des millions, toutes les victimes de guerre comptent.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

J habite à Aarau a coté de zurich depuis plus de 5ans j ai appris l allemand en même pas 1an et c est la plus belle chose que j ai fais de ma vie de m enfuir de la France.... Pourtant ce pays m avait tant bien accueillit mais en France faut être soit pauvre chômage RSA etc... soit très riche si t est dans la classe moyenne t arrivera à rien ! et je vois mon entourage en France la plus part se casse de la France il bientôt il restera que la racaille et les tarés

Par

En réponse à TeamGreen74

et comment tu expliques que l'Allemagne a un excédent budgétaire de 50 milliards ? faut juste avouer que la France gère très mal son budget c'est tout.

Les Allemands ont un commerce qui marche et des produits qui se vendent, quelque soit le prix parce qu'ils sont sur du haut de gamme, justifié ou pas, et qu'ils vendent des biens d'équipements, machines outils qui sont prisées, pour l'instant toujours, à des gens qui en ont besoin.

Quand les émergents sauront faire, il faudra qu'ils se renouvellent...

Donc l'industrie tourne, en faisant produire à bas coût à l'est.

Le fric rentre, l'industrie tourne, et autant de chomistes en moins.

D'autre part, Ils sont plus chiches quant à payer d'allocs familiales, mais ils ne font pas non plus de gosses, donc n'ont pas plus à payer l'éducation des chiards... Ce n'est pas d'aujourd'hui, et ce n'est pas une paille qui nous coûte largement plus.

Quant à ce que ça dure, ils vieillissent et pourraient bien se retrouver avec des problèmes pire que les nôtres, l'entrée de migrants semblant poser plus de problèmes qu'en régler.

Comparer, je ne sais pas si c'est vraiment comparable, comme dit plus haut en plus l'euro est taillé pour eux, pas pour nous dont les produits genre bagnole sont positionnés bas à moyenne gamme.

Le bas à moyenne gamme ne se vend plus aussi bien à l'export parce que en concurrence avec les asiatiques sur le même créneau quand l'euro est fort.

Le prix de la caisse sortie de l'UE zone euro payée en usd augmente, mais pas le prix des asiatiques en usd, donc les françaises sont plus chères, et délaissées par les cibles de gens aux revenus modestes pour les asiatiques.

Par contre, les gens qui veulent et ont les moyens du deutsche qualitat achètent quand même, même si la bagnole assimilée luxe a pris 10%ou 20% du fait du change.

Ils s'en foutent, eux sont plein aux as, et ils veulent du prestige, ou de la bagnole sportive qu'on n'a pas en plus au catalogue, alors ils paient quand même le surcoût et roule Audi AMG Porsche etc.

Par

En réponse à Philippe2446

Tout simplement en bonne partie parce que des Etats "sangsues": Lichtenstein, Suisse, Irlande ... font du dumping économique, et que les entreprises les plus rentables continuent à faire de la recherche et à vendre leurs produits en France, mais déclarent leurs revenus ailleurs. Ce dont profitent à fond les "petits pays" concernés.

Pour rappel, la fiscalité française est basée plus qu'aucune autre sur les charges liées au travail pour financer les dépenses santé/famille/vieillesse . Toucher un salaire à l'étranger pour bénéficier d'un cadre de vie de famille (école-santé...) en France et c'est déjà à perte pour l'Etat (merci les transfrontaliers.... pas par hasard que ça fonctionne toujours dans le même sens, pas par hasard que l'Etat y perde). Mais c'est pire pour les grands groupes qui déclarent leurs revenus ailleurs...

En plus, on est sous les 3% du PIB depuis 2 ans, avec une inflation non nulle et une croissance très faible mais pas nulle. Donc le déficit n'a jamais en 20 ans été aussi peu un problème. La dette (héritée de la génération passée de politiques publiques), est un réel problème, quand à elle, très important.

https://www.latribune.fr/economie/france/le-deficit-public-au-plus-bas-depuis-10-ans-773057.html

https://www.la-croix.com/Economie/Le-deficit-public-France-recul-2018-croissance-revue-hausse-2019-03-26-1301011425

Avant d'avancer que les frontaliers coûtent de l'argent à l'état français, je t'invite à te renseigner sur :

- les accords bilatéraux (et la réversion d'imposition à la France)

- la cmu à 8%

- l'assurance en cas d'accident du travail (perte de gain).

ensuite tu pourras revenir nous dire si un citoyen français qui bosse en Suisse coûte plus cher à l'état qu'un gilet jaune qui squatte les rond points, tout en profitant de ses congés payés, rtt, chômage, RSA où je ne sais quoi d'autre.

de plus, le niveau de dépense dépend directement du niveau de revenu, et je te garantis que pour le bien du pays (la France), il vaut mieux que les gens gagnent leur vie histoire de bien faire rentrer de la TVA à 20%.

travailler en Suisse est parfois une chance, parfois une nécessité (regarde le coût de la vie en haute Savoie ou pays de Gex, et dis moi comment font les gens qui gagnent 1200€/mois).

les semaines de 42,5h sont la norme, tout comme les 4 semaines de congés payés, l'insécurité de l'emploi, et les bouchons.

alors oui, vu de l'extérieur, une caissière qui gagne 3200€ ça fait rêver, mais prends un peu de recul et regarde ce qu'elle endurera, et ce qu'elle apportera à la France avec ce niveau de revenus.

au fait, oui je suis frontalier, et non je n'ai pas eu le choix car dans mon idéal de vie, je souhaitais acheter une petite maison pour élever mes gosses (que je ne vois que le weekend, tout comme la femme car je rentre trop tard le soir pour les voir). sauf qu'en Haute Savoie, il faut partir à 60 km de Genève pour pouvoir trouver une maison à moins de 450'000€ (je te parle d'une maison de 100m2...)

a toi de voir si le frontalier est un cancrelat à la charge de l'état français, ou un mec qui se sort les doigts pour s'adapter à son environnement

Par

En réponse à doudoudu74

Avant d'avancer que les frontaliers coûtent de l'argent à l'état français, je t'invite à te renseigner sur :

- les accords bilatéraux (et la réversion d'imposition à la France)

- la cmu à 8%

- l'assurance en cas d'accident du travail (perte de gain).

ensuite tu pourras revenir nous dire si un citoyen français qui bosse en Suisse coûte plus cher à l'état qu'un gilet jaune qui squatte les rond points, tout en profitant de ses congés payés, rtt, chômage, RSA où je ne sais quoi d'autre.

de plus, le niveau de dépense dépend directement du niveau de revenu, et je te garantis que pour le bien du pays (la France), il vaut mieux que les gens gagnent leur vie histoire de bien faire rentrer de la TVA à 20%.

travailler en Suisse est parfois une chance, parfois une nécessité (regarde le coût de la vie en haute Savoie ou pays de Gex, et dis moi comment font les gens qui gagnent 1200€/mois).

les semaines de 42,5h sont la norme, tout comme les 4 semaines de congés payés, l'insécurité de l'emploi, et les bouchons.

alors oui, vu de l'extérieur, une caissière qui gagne 3200€ ça fait rêver, mais prends un peu de recul et regarde ce qu'elle endurera, et ce qu'elle apportera à la France avec ce niveau de revenus.

au fait, oui je suis frontalier, et non je n'ai pas eu le choix car dans mon idéal de vie, je souhaitais acheter une petite maison pour élever mes gosses (que je ne vois que le weekend, tout comme la femme car je rentre trop tard le soir pour les voir). sauf qu'en Haute Savoie, il faut partir à 60 km de Genève pour pouvoir trouver une maison à moins de 450'000€ (je te parle d'une maison de 100m2...)

a toi de voir si le frontalier est un cancrelat à la charge de l'état français, ou un mec qui se sort les doigts pour s'adapter à son environnement

+1 bien résumé:bien:

Par

En réponse à gokhan1369

J ai bien fait de quitter ce pays d escro ! et franchement je vous encourage tous à le faire car là c est de plus en plus de l abus

tu es ou maintenant?

Par

En réponse à gokhan1369

J ai bien fait de quitter ce pays d escro ! et franchement je vous encourage tous à le faire car là c est de plus en plus de l abus

Tu as bien fait. Je me tâte de plus en plus quand je vois l'évolution de notre pays. Dommage pour la France vu la quantité d'impôt que je paye (avec mes 2 sociétés) mais arrivé un moment la lourdeur administrative et la pression fiscale ca donne des ailes (pour s'envoler et partir).

Par

En réponse à doudoudu74

Avant d'avancer que les frontaliers coûtent de l'argent à l'état français, je t'invite à te renseigner sur :

- les accords bilatéraux (et la réversion d'imposition à la France)

- la cmu à 8%

- l'assurance en cas d'accident du travail (perte de gain).

ensuite tu pourras revenir nous dire si un citoyen français qui bosse en Suisse coûte plus cher à l'état qu'un gilet jaune qui squatte les rond points, tout en profitant de ses congés payés, rtt, chômage, RSA où je ne sais quoi d'autre.

de plus, le niveau de dépense dépend directement du niveau de revenu, et je te garantis que pour le bien du pays (la France), il vaut mieux que les gens gagnent leur vie histoire de bien faire rentrer de la TVA à 20%.

travailler en Suisse est parfois une chance, parfois une nécessité (regarde le coût de la vie en haute Savoie ou pays de Gex, et dis moi comment font les gens qui gagnent 1200€/mois).

les semaines de 42,5h sont la norme, tout comme les 4 semaines de congés payés, l'insécurité de l'emploi, et les bouchons.

alors oui, vu de l'extérieur, une caissière qui gagne 3200€ ça fait rêver, mais prends un peu de recul et regarde ce qu'elle endurera, et ce qu'elle apportera à la France avec ce niveau de revenus.

au fait, oui je suis frontalier, et non je n'ai pas eu le choix car dans mon idéal de vie, je souhaitais acheter une petite maison pour élever mes gosses (que je ne vois que le weekend, tout comme la femme car je rentre trop tard le soir pour les voir). sauf qu'en Haute Savoie, il faut partir à 60 km de Genève pour pouvoir trouver une maison à moins de 450'000€ (je te parle d'une maison de 100m2...)

a toi de voir si le frontalier est un cancrelat à la charge de l'état français, ou un mec qui se sort les doigts pour s'adapter à son environnement

450 000€ pour 100m2 c'est pareil pour moi. Mais, moi c'est plus urbain (Lyon) Le cadre de vie est un tantinet maint intéressant en ville. On a tout à proximité (travail à 1,4 km, Carrefour planète à 2 km, etc....) mais la pollution et les bouchons sont pires. Les gents sont détestables et la "faune" omniprésente. Le bruit des Quad, Tmax échappement libre, KX, 450cc et autres KTM (sans casque évidement) le dimanche après-midi est infernale. Je préférerai retourner dans ma Savoie (Chambéry). En plus, pour rebondir sur l'article, si on a pas de péages pour l'instant sur les rocades et periferiques, ça risque d'arriver un jour :chut:. Le cadre de vie risque de se dégrader encore plus, surtout avec les péages urbain. Il était question de 5€ par jour dans les grosses villes. J'ai calculer. Ça fait plus de 1000€ par ans :cyp: Si ça se fait, je me casse dans ma campagne. :fleur:

Par

Pourquoi ne pas faire comme les suisses ou les autrichiens, faire payer une vignette à tous les non nationaux qui empruntent le réseau routier français en particulier les poids lourds. De par sa position géographique la France est un point de passage obligé et quand on voit le nombre de véhicules chaque jour sur la RN10 qui profitent de la gratuité de cette ( maintenant) excellente route sans débourser un centime contrairement au contribuables français il y a là une piste à creuser.. Quant à ce que l'état fait de l'argent, vaste sujet qui hérisse le poil de beaucoup d'entre nous...:chut:

Par

@doudoudu74

Concernant les Gilets Jaunes, je te conseille d'aller un samedi en manif, histoire que tu vois un peu la diversité des profils présents.

Bien loin des clichés que tu as ("chômeur/glandeur"), on y trouve de tout: des actifs, des retraités, des chômeurs ( chômage subi, pas voulu), des étudiants, c'est varié.

Il te faut juste un peu de curiosité :bien:

Pour en revenir au sujet, et bien oui allons-y, continuons à tout vendre en France, la Macronie le fait si bien.

Continuons à tout brader au privé pour grapiller quelques milliards par-ci par-là, alors que tous les ans l'évasion fiscale des entreprises se chiffre à plusieurs dizaines de milliards d'euros... autant d'argent qui ne financera pas les routes, les écoles et les maternités.

Vive la République financière, vive la France à vendre.

Par

En réponse à SimpleAutomobiliste

@doudoudu74

Concernant les Gilets Jaunes, je te conseille d'aller un samedi en manif, histoire que tu vois un peu la diversité des profils présents.

Bien loin des clichés que tu as ("chômeur/glandeur"), on y trouve de tout: des actifs, des retraités, des chômeurs ( chômage subi, pas voulu), des étudiants, c'est varié.

Il te faut juste un peu de curiosité :bien:

Pour en revenir au sujet, et bien oui allons-y, continuons à tout vendre en France, la Macronie le fait si bien.

Continuons à tout brader au privé pour grapiller quelques milliards par-ci par-là, alors que tous les ans l'évasion fiscale des entreprises se chiffre à plusieurs dizaines de milliards d'euros... autant d'argent qui ne financera pas les routes, les écoles et les maternités.

Vive la République financière, vive la France à vendre.

C'est cela que beaucoupne comprennent pas,les GJ c'est "tout le monde" qui a les yeux ouverts, quine se laisse pas embarquer par des médias bien souvent menottés, un einformation tronquée et bien trop orientée. Récemment le gouvernement a privatisé ADP qui va subir le même sort d'ici peu que l'aéroport de Toulouse.

Il a été question de privatiser des nationales 2X2 ou 2 voies transformables en 2X2 à fort trafic et donc a rentabilité assurée. Comme les investisseurs ont délaissé les industries, ils recherchent d'autres sources pour rentabiliser ....C'est toujours pareil.....Dans les départements il y a de l'argent pour créer des ronds-points pas toujours judicieux mais pas pour entretenir les routes il faudrait enquêter là-dessus....:buzz:

Par

En réponse à Vieuxmotarx

Pourquoi ne pas faire comme les suisses ou les autrichiens, faire payer une vignette à tous les non nationaux qui empruntent le réseau routier français en particulier les poids lourds. De par sa position géographique la France est un point de passage obligé et quand on voit le nombre de véhicules chaque jour sur la RN10 qui profitent de la gratuité de cette ( maintenant) excellente route sans débourser un centime contrairement au contribuables français il y a là une piste à creuser.. Quant à ce que l'état fait de l'argent, vaste sujet qui hérisse le poil de beaucoup d'entre nous...:chut:

Ce n'est pas faux tout ça ....

Par

Avec toutes les taxes existantes sur les carburants et fruits des amandes, les routes devraient être des billards.....

Par

Alors là je dis non, mais alors un grand non. Que l'autoroute soit payante OK, mais qu'on ai au moins accès à une alternative gratuite sinon c'est carrément une prise d'otage des conducteurs ! Le réseau routier est un service public et doit le rester au moins en majorité, il y a clairement d'autres endroits où trouver l'argent.

Par

En réponse à -Nicolas-

Exact.

Si la majorité des Français avaient un minimum de réflexion et de courage, ils auraient boycotté les autoroutes depuis longtemps. Mais comme tout le monde aime son petit confort, chacun préfère geindre dans son coin et casquer comme d'habitude sans rien remettre en question dans son mode de vie.

Tout est dit. Le français aime se plaindre, mais au fond, il ne fait rien pour faire bouger les choses. Donc je ne vais pas plaindre les français. En démocratie, on a les politiques que l'on mérite!

Par

Jackpot en vue pour les sociétés et faire payer les pauvre citoyens :bien:

Par

En réponse à doudoudu74

Avant d'avancer que les frontaliers coûtent de l'argent à l'état français, je t'invite à te renseigner sur :

- les accords bilatéraux (et la réversion d'imposition à la France)

- la cmu à 8%

- l'assurance en cas d'accident du travail (perte de gain).

ensuite tu pourras revenir nous dire si un citoyen français qui bosse en Suisse coûte plus cher à l'état qu'un gilet jaune qui squatte les rond points, tout en profitant de ses congés payés, rtt, chômage, RSA où je ne sais quoi d'autre.

de plus, le niveau de dépense dépend directement du niveau de revenu, et je te garantis que pour le bien du pays (la France), il vaut mieux que les gens gagnent leur vie histoire de bien faire rentrer de la TVA à 20%.

travailler en Suisse est parfois une chance, parfois une nécessité (regarde le coût de la vie en haute Savoie ou pays de Gex, et dis moi comment font les gens qui gagnent 1200€/mois).

les semaines de 42,5h sont la norme, tout comme les 4 semaines de congés payés, l'insécurité de l'emploi, et les bouchons.

alors oui, vu de l'extérieur, une caissière qui gagne 3200€ ça fait rêver, mais prends un peu de recul et regarde ce qu'elle endurera, et ce qu'elle apportera à la France avec ce niveau de revenus.

au fait, oui je suis frontalier, et non je n'ai pas eu le choix car dans mon idéal de vie, je souhaitais acheter une petite maison pour élever mes gosses (que je ne vois que le weekend, tout comme la femme car je rentre trop tard le soir pour les voir). sauf qu'en Haute Savoie, il faut partir à 60 km de Genève pour pouvoir trouver une maison à moins de 450'000€ (je te parle d'une maison de 100m2...)

a toi de voir si le frontalier est un cancrelat à la charge de l'état français, ou un mec qui se sort les doigts pour s'adapter à son environnement

On va bientôt se cotiser, continue :)

Ce n'est sans doute pas simple, mais au vu des frontaliers pleins aux as dont le salaire monte d'un coup avec une réévaluation de CHF, la gamelle ne me semble pas si mauvaise. D'ailleurs j'en ai plein dans ma famille, que ce soit dans le Doubs, canton de Gex ou Annecy/Bellegarde qui eux ne se plaignent généralement pas, avec 2 ou 3 baraques sous le soleil en France, dont au moins une en zone frontalière au bout de quelques décennies, malgré leur coût...

Sans compter ceux qui émargent aux salaires ONU et qui ne paient pas un impôt sur le revenu et ne se foulent pas, bien que pas à 35 h.

Il est vrai qu'avec les 3 k CHF sur GE, ce n'est pas rose.

Le foncier est cher en Rhône-Alpes, sauf cambrousse et la Loire, 3300 € à 4500 € le m² ce n'est pas rare dans des métropoles pour un appart, et ça ne s'arrange pas.

Dans la Yaute, l'Ain et même le Haut-Doubs, les Suisses ou les français au salaire dopé achetant le moindre tas de cailloux, c'est cher... C'est toute une région qui est quand même très particulière, la Savoie idem pour d'autres raisons.

Maintenant, quand j'entends des gens ces coins qui se plaignent avec 2 ou 3 bagnoles dans le garage et pas des os, les 4 semaines de congés mais toujours au soleil en prenant l'avion comme moi le bus, un petit tour en France profonde où il n'y pas de voisins friqués et de paradis fiscaux, et qui se sortent les doigts tout autant, pour reprendre l'expression que j'exècre parce quelle émane souvent de gens qui font sentir la merde à tout ce qu'ils touchent, ça remettrait les pendules à l'heure.

Une aide soignante en fin de carrière le dos fracassé, c'est 1800 € / mois nets, les médicaments gratos, avec le même régime que vous, le matin départ parfois avant le chasse neige, le soir retour à plus de 22 h.

En Creuse maraîcher, ou en Bretagne au cul des cochons, ça peut payer, mais c'est plus souvent 70 h/semaine et un SMIC, et encore.

Si pour certains de ces 74 73 01 25 etc vous n'êtes pas foutus de comprendre que des gens qui vivent à l'autre bout de la France en aient marre de trimer de la sorte pendant qu'à rien foutre, vous avez pu voir vos salaires grimper de 20% en une journée du seul fait de la parité, en soi ce n'est pas grave.

Mais à trop l'ouvrir avec le mépris du parvenu qui a pu plus sortir de sa condition, et afficher l'opulence sans complexe à coté de gens qui crèvent la dalle et viennent gueuler sur des ronds points, ne soyez pas surpris de ramasser vos billes avec pertes et fracas de temps en temps...

Je ne suis ni coco, ni syndicaliste, et pas plus GJ. Mais il y a parfois des limites au leçons de gens qui sont l'exception sur 65 millions de français.

Par

En réponse à Tontondubled

Poisson d'avril... étonnant le nombre de commentaires.

un 31 mars.... :chut:

Par

En réponse à halffinger

Je préférerai la gratuité complète du réseau quitte à payer une taxe globale et annuel (à payer au moment du contrôle technique par exemple, donc bi-annuel) en fonction du véhicule du revenu et du kilométrage annuel. Les plus démunis ne payeraient pas. Les bobo blindés en SUV traction premium payeraient plus. Ça reviendrai à 40 ou 50€ en moyenne pour 20 000 km par ans et une personne normal avec une voiture normal et un revenu normal. Et celui qui abîme le réseau avec son "monstre" de 2T et 400 chevaux et ses 10 000€ de revenu par mois payerai genre 200 ou 300€. :bah:

Les bobos entretiennent déjà tout un tas de parasites ,il peuvent bien payer en plus pour les routes.

Faut laisser les cassos se reproduire et rouler en paix, c'est un des grands enseignements du mouvement des gilets jaunes.

Par

En réponse à Tontondubled

Poisson d'avril... étonnant le nombre de commentaires.

Le poisson d'avril, c'est en avril :bah:

Par

Emprisonnons tous les responsables d'autoroutes, saisissons tous leurs biens meme prives, nationalisons leurs entreprises sans indemnisation.

La tonte c'est termine !

Par

En réponse à jojozuf1

Mais la différence entre chez nous et la France c'est que le pays n'est pas en perpétuel déficit depuis 50 ans .

Il serait temps pour nos voisins français de se poser la question pourquoi ils n'arrivent pas à entretenir les routes, malgré les taxes élevée sur le carburant, une TVA à plus de 20% et j'en passe .

ça c'est une bonne question. On peut aussi poser la question inverse. Comment la Suisse finance son niveau de vie, ses infrastructures, etc....?

Par

Donc on va payer là pendant 5 à 10 ans et après on reviendra à la nationalisation (parce que ces conneries d'europe politique faite par des gens hors sol et de macronie d'ultracapitalisme finiront par s’arrêter bientôt) et on repaiera pour racheter ce qui nous appartient...youpi ...

Par

En réponse à ape-happy

ça c'est une bonne question. On peut aussi poser la question inverse. Comment la Suisse finance son niveau de vie, ses infrastructures, etc....?

En étant bien gérée. En ne faisant pas un amalgame permanent entre inégalité et injustice...

En ne considérant pas l'impôt comme un outil de "justice sociale" mais juste comme un outil économique

Bref en faisant tout le contraire de nous ou presque...

Résultats : la suisse est très loin devant nous concernant le bonheur ressenti de sa population et ce depuis longtemps.

Par §pla423mo

On devrait tiré à vue sur ces enfants du diable que sont les concessionnaires d'autoroutes =)

Par

Revenant d’un long voyage en France (j’habite à l’étranger), je fais le constat qu’il est de plus en plus difficile d’y circuler: on a le choix entre des autoroutes hors de prix ou un réseau secondaire truffé de ronds-points et des villages limités à 30 Km/h, parsemés de très nombreux casse-vitesses, pour la plupart non règlementaires, qu’il est prudent de franchir à 10 ou 15 km/h si on veut éviter d’y laisser ses suspensions.

En Allemagne, les autoroutes sont gratuites, les routes secondaires (limitées à 100 km/h) ont des carrefours

ordinaires (pas des ronds-points) limités à 70km/h et les villages sont limités à 50 km/h. Et la mortalité sur les routes est légèrement inférieure à celle de la France avec 15 millions d’habitants en plus.

Les automobilistes font preuve de discipline et respectent dans l’ensemble ces limitations sans qu’il soit nécessaire d’installer des ronds-points ou des casse-vitesses.

Par

En réponse à jojozuf1

Mais la différence entre chez nous et la France c'est que le pays n'est pas en perpétuel déficit depuis 50 ans .

Il serait temps pour nos voisins français de se poser la question pourquoi ils n'arrivent pas à entretenir les routes, malgré les taxes élevée sur le carburant, une TVA à plus de 20% et j'en passe .

Abruti, parce que le transit est interdit en Suisse ...

Par

En réponse à Marco406

En étant bien gérée. En ne faisant pas un amalgame permanent entre inégalité et injustice...

En ne considérant pas l'impôt comme un outil de "justice sociale" mais juste comme un outil économique

Bref en faisant tout le contraire de nous ou presque...

Résultats : la suisse est très loin devant nous concernant le bonheur ressenti de sa population et ce depuis longtemps.

Et à part les généralités et les préjugés et les ressentis, même pas un début de vrai réflexion sur le sujet alors? Je ne sais pas ; quelques liens pour éclairer notre lanterne à nous pauvres français?

Par

C'est là, l'intérêt du référendum.

En Suisse, c'est le peuple qui dirait in fine oui ou non.

En France, c'est "on fait ce qu'on veut. Rien à carrer de l'avis du peuple".

Et ça sera quoi, l'étape d'après ? Les départementales ? Un droit de passage dans les villes ? :blague:

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Coté radars partout, les suisses se défendent bien aussi en plus d'avoir un réseau de délateurs zélés...

Et Coyote, verboten.

Ouais, mais c'est le peuple suisse qui l'a bien voulu.

En France, c'est "ferme ta gueule".

2 États au fonctionnement différent, l'un qui respecte le peuple, l'autre qui l'envoie chier. :bah:

Par

En réponse à ape-happy

ça c'est une bonne question. On peut aussi poser la question inverse. Comment la Suisse finance son niveau de vie, ses infrastructures, etc....?

La Suisse a notamment fondé sa richesse en s'ouvrant aux capitaux ayant des origines disons..."douteuses" pour rester poli.

Par

En réponse à CarDreamer

Alors là je dis non, mais alors un grand non. Que l'autoroute soit payante OK, mais qu'on ai au moins accès à une alternative gratuite sinon c'est carrément une prise d'otage des conducteurs ! Le réseau routier est un service public et doit le rester au moins en majorité, il y a clairement d'autres endroits où trouver l'argent.

+1 :bien:

Aparté : J'aimerai bien que l'actualité "GJ" ne tournent pas systématiquement au "pour" ou "contre" et serve d'alibi pour mieux prêcher sa paroisse (ou beugler pour tout et n'importe quoi, c'est selon). Mais peut-être est-ce trop demander :pfff:

Par

En réponse à ape-happy

Et à part les généralités et les préjugés et les ressentis, même pas un début de vrai réflexion sur le sujet alors? Je ne sais pas ; quelques liens pour éclairer notre lanterne à nous pauvres français?

Tu veux que je te résume en un post ce que tu es incapable de trouver par toi même ?

C'est pas comme si certaines informations n'étaient pas tout a fait accessibles.

Je ne sais pas moi : tape prélèvements obligatoires Europe comparaison, ou évolution des PO en France dans ton moteur de recherche. Puis regarde les prélèvements en France et ce qui les composent.

L'histoire de la sécurité sociale (modèle bevirdgien et Bismarckien...)

Tu vois , c'est le départ d'un travail de recherche qui te permettra sûrement de comprendre pourquoi la France va de plus en plus mal... Et je le regrette.

Je fais partie de ces idiots qui restent , et qui continuent d'y croire...

Mais bon ,je ne me fais pas d'illusion, quand on lit ici que certains critiquent/dénigrent des pays qui réussissent (et ou la POPULATION VIT HEUREUSE) plutôt qu'essayer de comprendre comment faire la même chose...

Par

Preparez les sous ! On va se faire plumer...

Par

C'est la methode classique des neo-liberaux...

On laisse un service public devenir insuportable pour le publique

en lui coupant les financement et en racontant de belles legendes

à base de fonctionaires qui sont payé à rien faire...

...

Puis on dit au gens que le privé c'est bien mieux bien plus efficace...

puis soit par l'impot soit par toutes forme de peages

on donne le boulot aux copains du privés mais avec ce coup ci

un budget bettoné par la contrat et des lois votées en catiminies

sans commune mesure avec ce que l'on daignai laissé au privé.

.

Et vous en faites pas,

ils feront pareil pour tout..

l'education, la santé, les prisons...

Aux USA pendant la guerre en IRAK ils ont meme privatiser la guerre

en faisant apel via l'armée au d'immense compagnies de mercenaires.

.

Bienvenu dans le monde de Macron et ses amis...

Et ils se foutent que vous ne votiez plus pour eux, parcequ'apres leurs petit tour en politique

ils iront pantoufler dans la boite pour laquel ils auront saboté le service publique...

.

Par

En réponse à Marco406

En étant bien gérée. En ne faisant pas un amalgame permanent entre inégalité et injustice...

En ne considérant pas l'impôt comme un outil de "justice sociale" mais juste comme un outil économique

Bref en faisant tout le contraire de nous ou presque...

Résultats : la suisse est très loin devant nous concernant le bonheur ressenti de sa population et ce depuis longtemps.

Je suppose donc que des décennies (voir des siècles) de blanchiment en Suisse

de l'argent sale des pires mafias et des pires dictateurs de la planète,

ou juste le recèle de l’évasion fiscale du monde

n'a rien à faire avec ça,

.

A tout hasard,

tu vas pas nous sortir aussi

que les haut niveaus de vie du Luxembourg ou de Monaco

sont dut à l’excellence de leurs industries ou de leurs agricultures ?

Par

On va encore se faire baiser

Comment si y'avais pas le pognon alors alors que le ministère in utile de l’écologie a prés de 8 milliards de budget ...

Encore 1118 jours avec ce traître de Macron, plus vite, plus vite ! Que cette mascarade se termine ! On va finir à devoir payer un péage en venant aux urgences ou au commissariat

Par

En réponse à JohnLocke

La route rapporte à l'Etat 20 milliards de plus (par an !!!!!) qu'elle ne lui coûte en entretien. Avec ça, on pourrait construire près de 10,000 km d'autoroute par an !

Et des abr*tis osent venir dire que l'Etat n'a pas les moyens d'entretenir ses routes ? On se fout de la gueule de qui ?

Bah on se moque des gens comme depuis pas mal de décennies et pas que dans le domaine des transports...

Par

En réponse à MotherKaiser

On va encore se faire baiser

Comment si y'avais pas le pognon alors alors que le ministère in utile de l’écologie a prés de 8 milliards de budget ...

Encore 1118 jours avec ce traître de Macron, plus vite, plus vite ! Que cette mascarade se termine ! On va finir à devoir payer un péage en venant aux urgences ou au commissariat

Si tu crois que cela est dû à Macron... après lui il y aura une autre marionnette et ça va continuer, même empirer.

Par

En réponse à nous75again

C'est la methode classique des neo-liberaux...

On laisse un service public devenir insuportable pour le publique

en lui coupant les financement et en racontant de belles legendes

à base de fonctionaires qui sont payé à rien faire...

...

Puis on dit au gens que le privé c'est bien mieux bien plus efficace...

puis soit par l'impot soit par toutes forme de peages

on donne le boulot aux copains du privés mais avec ce coup ci

un budget bettoné par la contrat et des lois votées en catiminies

sans commune mesure avec ce que l'on daignai laissé au privé.

.

Et vous en faites pas,

ils feront pareil pour tout..

l'education, la santé, les prisons...

Aux USA pendant la guerre en IRAK ils ont meme privatiser la guerre

en faisant apel via l'armée au d'immense compagnies de mercenaires.

.

Bienvenu dans le monde de Macron et ses amis...

Et ils se foutent que vous ne votiez plus pour eux, parcequ'apres leurs petit tour en politique

ils iront pantoufler dans la boite pour laquel ils auront saboté le service publique...

.

Complotiste !

Bon. Hein. Arrête hein. Complo... wait ?!

Par

J'y pense.

J'ai vu évoluer la N12 entre Paris et Mayenne. Elle n'a pas cessé d'évoluer pour fluidifier la circulation en doublant ses voies ou en contournant des petites villes et des villages. Ce qu'on faisait en 5-6h il y a 30 ans, on le fait maintenant en 2h30-3h aujourd'hui, tout en prenant en compte qu'il y a plus de monde sur les routes aujourd'hui qu'à cette époque.

Ce serait forcément un sacré retour arrière si on devait payer toutes ses portions de routes à 2x2 voies aujourd'hui gratuites, car nombre d'automobilistes chercheraient à éviter ces routes-là et donc embouteilleraient ces petites villes et villages aujourd'hui nettement plus tranquille.

Faire payer ces 2x2 voies ? Pas forcément le meilleur calcul, financier comme sécuritaire...

Par

En réponse à doudoudu74

Avant d'avancer que les frontaliers coûtent de l'argent à l'état français, je t'invite à te renseigner sur :

- les accords bilatéraux (et la réversion d'imposition à la France)

- la cmu à 8%

- l'assurance en cas d'accident du travail (perte de gain).

ensuite tu pourras revenir nous dire si un citoyen français qui bosse en Suisse coûte plus cher à l'état qu'un gilet jaune qui squatte les rond points, tout en profitant de ses congés payés, rtt, chômage, RSA où je ne sais quoi d'autre.

de plus, le niveau de dépense dépend directement du niveau de revenu, et je te garantis que pour le bien du pays (la France), il vaut mieux que les gens gagnent leur vie histoire de bien faire rentrer de la TVA à 20%.

travailler en Suisse est parfois une chance, parfois une nécessité (regarde le coût de la vie en haute Savoie ou pays de Gex, et dis moi comment font les gens qui gagnent 1200€/mois).

les semaines de 42,5h sont la norme, tout comme les 4 semaines de congés payés, l'insécurité de l'emploi, et les bouchons.

alors oui, vu de l'extérieur, une caissière qui gagne 3200€ ça fait rêver, mais prends un peu de recul et regarde ce qu'elle endurera, et ce qu'elle apportera à la France avec ce niveau de revenus.

au fait, oui je suis frontalier, et non je n'ai pas eu le choix car dans mon idéal de vie, je souhaitais acheter une petite maison pour élever mes gosses (que je ne vois que le weekend, tout comme la femme car je rentre trop tard le soir pour les voir). sauf qu'en Haute Savoie, il faut partir à 60 km de Genève pour pouvoir trouver une maison à moins de 450'000€ (je te parle d'une maison de 100m2...)

a toi de voir si le frontalier est un cancrelat à la charge de l'état français, ou un mec qui se sort les doigts pour s'adapter à son environnement

Déjà entendu parler de charges? Je ne parlais pas d’impôts sur le revenus mais des impôts sur les bénéfices et autres charges que verse toute entreprise française. C'est une grosse portion des revenus de l'Etat français ET des collectivités locales, beaucoup moins en Suisse.

Donc non, tu ne me feras pas pleurer une larme sur les frontaliers d'autant plus qu'ayant de la famille en Suisse, je connais la situation.

Et la phrase "je n'ai pas eu le choix car dans mon idéal de vie" c'est juste l'oxymore parfait. :bien:

Par

En réponse à nous75again

Je suppose donc que des décennies (voir des siècles) de blanchiment en Suisse

de l'argent sale des pires mafias et des pires dictateurs de la planète,

ou juste le recèle de l’évasion fiscale du monde

n'a rien à faire avec ça,

.

A tout hasard,

tu vas pas nous sortir aussi

que les haut niveaus de vie du Luxembourg ou de Monaco

sont dut à l’excellence de leurs industries ou de leurs agricultures ?

ça doit être ça. Les suisse sont heureux car ils blanchissent de l'argent. La France elle n'a jamais commis de saloperies dans le monde (coucou les Africains si vous nous entendez...)

Tu n'as qu'à prendre le Danemark comme autre exemple de pays bien géré avec une logique toute autre.

Mais tu vas peut être venir nous causer de leur passé de Vikings pour les dénigrer eux aussi.

Incroyable , le nombre de personnes incapables de comprendre que nous devrions regarder et comprendre comment font les autres et s'en inspirer. La France n'est pas (plus) un exemple depuis longtemps.

Par

En réponse à nous75again

Je suppose donc que des décennies (voir des siècles) de blanchiment en Suisse

de l'argent sale des pires mafias et des pires dictateurs de la planète,

ou juste le recèle de l’évasion fiscale du monde

n'a rien à faire avec ça,

.

A tout hasard,

tu vas pas nous sortir aussi

que les haut niveaus de vie du Luxembourg ou de Monaco

sont dut à l’excellence de leurs industries ou de leurs agricultures ?

Tiens ton discours (tellement méprisant) me fait penser à un billet que j'avais lu il y a quelques années:

https://www.huffingtonpost.fr/fathi-derder/crise-economique-france_b_3227852.html

Par

En réponse à Marco406

Tiens ton discours (tellement méprisant) me fait penser à un billet que j'avais lu il y a quelques années:

https://www.huffingtonpost.fr/fathi-derder/crise-economique-france_b_3227852.html

C'est quand même très court, comme argumentaire. Ça tient en 2 phrases. "Le français sont hautains. Leur socialisme est congénital et anachronique".

Venant d'un parlementaire du parti libéral-radical suisse (qui a le culot extraordinaire quand même de se prétendre en même temps journaliste, bonjour l'indépendance des idées...), c'est à la fois hyper-réaliste concernant un pays de 60 millions d'âmes, et hyper-neutre au niveau du jugement de valeur...

:buzz:

Par

En réponse à Philippe2446

C'est quand même très court, comme argumentaire. Ça tient en 2 phrases. "Le français sont hautains. Leur socialisme est congénital et anachronique".

Venant d'un parlementaire du parti libéral-radical suisse (qui a le culot extraordinaire quand même de se prétendre en même temps journaliste, bonjour l'indépendance des idées...), c'est à la fois hyper-réaliste concernant un pays de 60 millions d'âmes, et hyper-neutre au niveau du jugement de valeur...

:buzz:

Encore et toujours.

Leur pays est bien géré , leur population vit heureuse.

J'ai la conviction que ça ne plait pas aux moutons lobotomisés par le dogme (ici de gauche) qu'un pays libéral puisse rendre sa population heureuse et riche... Bah oui c'est un exemple concret et réél que le discours tenu ici est totalement faux.

Si ça te rend ma à l'aise , prend l'exemple Danois... La population est heureuse et le pays bien géré dans une toute autre logique.

Mais bon, je crois que c'est au dessus des capacités de certains de comprendre qu'on peut faire autrement et mieux.

C'est tellement plus simple de se plaindre et toujours trouver des excuses pour ne rien changer...

Par

En réponse à Marco406

Encore et toujours.

Leur pays est bien géré , leur population vit heureuse.

J'ai la conviction que ça ne plait pas aux moutons lobotomisés par le dogme (ici de gauche) qu'un pays libéral puisse rendre sa population heureuse et riche... Bah oui c'est un exemple concret et réél que le discours tenu ici est totalement faux.

Si ça te rend ma à l'aise , prend l'exemple Danois... La population est heureuse et le pays bien géré dans une toute autre logique.

Mais bon, je crois que c'est au dessus des capacités de certains de comprendre qu'on peut faire autrement et mieux.

C'est tellement plus simple de se plaindre et toujours trouver des excuses pour ne rien changer...

Je ne dis pas ça. Je pense qu'on a une perception hyper-négative de nous-mêmes.

C'est un proverbe français (Tallerand) : "Quand je me contemple, je me désole. Quand je me compare, je me console".

Notre économie va assez bien à vrai dire (déficit public jamais aussi bas en 10 ans, chômage en baisse, croissance en hausse), les conditions de vie sont sur un petit podium parmi les meilleures au monde.

Et non, comparer la France et le Danemark ou la Suisse qui sont de petits pays sans armée, sans envergure internationale, tournés largement vers eux-mêmes, et dépendant du commerce avec des voisins beaucoup plus gros, n'est pas raisonnable.

Concernant la question du bonheur, j'ai une copine qui revient de Cuba (pays pas franchement libéral) et elle était sidéré du "niveau de bonheur" qu'elle a perçu dans la population locale. Bonheur et richesse sont 2 entités très très faiblement corrélés une fois couverts les besoins réellement fondamentaux (boire, se nourrir, dormir ... et forniquer).

Par

Concernant l'article du huff, Marco, oui, je trouve qu'il est tout juste bon à être placé sous la litière de mon chat. Je ne dis pas que l'analyse qu'il fait est archi-fausse. Je dis juste qu'elle est à la fois n'est pas nouvelle du tout, pas argumentée une seconde, et ultra-biaisée.

Par

En réponse à Philippe2446

Je ne dis pas ça. Je pense qu'on a une perception hyper-négative de nous-mêmes.

C'est un proverbe français (Tallerand) : "Quand je me contemple, je me désole. Quand je me compare, je me console".

Notre économie va assez bien à vrai dire (déficit public jamais aussi bas en 10 ans, chômage en baisse, croissance en hausse), les conditions de vie sont sur un petit podium parmi les meilleures au monde.

Et non, comparer la France et le Danemark ou la Suisse qui sont de petits pays sans armée, sans envergure internationale, tournés largement vers eux-mêmes, et dépendant du commerce avec des voisins beaucoup plus gros, n'est pas raisonnable.

Concernant la question du bonheur, j'ai une copine qui revient de Cuba (pays pas franchement libéral) et elle était sidéré du "niveau de bonheur" qu'elle a perçu dans la population locale. Bonheur et richesse sont 2 entités très très faiblement corrélés une fois couverts les besoins réellement fondamentaux (boire, se nourrir, dormir ... et forniquer).

Franchement , je ne sais même plus quoi dire

Notre économie va bien... Je pense qu'on appeler ça du déni...

La France est un grand pays , donc on ne peut pas s'inspirer du Danemark/Suisse (pourquoi?).

Par

En réponse à Marco406

Franchement , je ne sais même plus quoi dire

Notre économie va bien... Je pense qu'on appeler ça du déni...

La France est un grand pays , donc on ne peut pas s'inspirer du Danemark/Suisse (pourquoi?).

Il y a 10 ans, on avait 8% de déficit public et 11% de chômage. Notre croissance était strictement nulle. C'est mieux aujourd'hui ou non?

La plus grande économie au monde est en train de crever tous les plafonds en terme de dette ET déficit. Les pays dans le monde qui ont 5-10% de déficit et 15-30% de chômage ne manquent pas. Leur population ne se plaint pas autant, me semble-t-il, que Marco406...

Si notre bateau coule, c'est vraiment de plus en plus lentement en tout cas!

Et le "modèle" danois est beaucoup moins libéral que tu le prétends, avec un taux de syndicalisation deux fois supérieur au notre (!) et un système social (santé-éducation notamment) très performant, et cher.

Par

En réponse à Philippe2446

Il y a 10 ans, on avait 8% de déficit public et 11% de chômage. Notre croissance était strictement nulle. C'est mieux aujourd'hui ou non?

La plus grande économie au monde est en train de crever tous les plafonds en terme de dette ET déficit. Les pays dans le monde qui ont 5-10% de déficit et 15-30% de chômage ne manquent pas. Leur population ne se plaint pas autant, me semble-t-il, que Marco406...

Si notre bateau coule, c'est vraiment de plus en plus lentement en tout cas!

Et le "modèle" danois est beaucoup moins libéral que tu le prétends, avec un taux de syndicalisation deux fois supérieur au notre (!) et un système social (santé-éducation notamment) très performant, et cher.

C'est une façon de voir les choses.

Sinon plutôt que de te comparer à des pays qui vont mal, tu peux aussi comparer à l'Allemagne , la Suisse , l'Autriche , Le Danemark , la GB , l’Australie...

Tu peux aussi regarder le poids de notre dette , notre niveau de dépense et de prélèvements et comparer avec ce qui se fait ailleurs.

Ou nous situons nous sur le taux de PO en Europe ? tu parlais de podium , et bien nous v'la à la première place.

En pratique , nous avons un taux de chômage élevé , une dette importante , des PO au plafond (ce qui limite considérablement les possibilités de remboursements) et des dépenses structurelles monstrueuses.

Mais si tu nous dit que tout va bien.

Par

En tout cas tu ne peux pas parler d'un "modèle suisso-danois" car ça n'existe pas. Le Danemark a une dépense publique qui représente 62% de son PIB, ce qui est très proche de la France et donc sans aucun lien avec la Suisse et ses 33% dignes d'un PVD (quoiqu'avec la Suisse qui est une confédération, se méfier de ce chiffre...).

Et je n'ai jamais dit "tout va bien", je n'ai jamais écrit "Notre économie va bien" alors que tu prétends me citer.

Difficile de ne pas peindre tout en blanc et noir, on dirait? Je dis juste qu'il faut qu'on enlève nos lunettes noires. Car ça, pour le coup, c'est évident. On a une perception des choses, en France, qui est à 1000 lieues de la réalité.

Par

En réponse à Philippe2446

En tout cas tu ne peux pas parler d'un "modèle suisso-danois" car ça n'existe pas. Le Danemark a une dépense publique qui représente 62% de son PIB, ce qui est très proche de la France et donc sans aucun lien avec la Suisse et ses 33% dignes d'un PVD (quoiqu'avec la Suisse qui est une confédération, se méfier de ce chiffre...).

Et je n'ai jamais dit "tout va bien", je n'ai jamais écrit "Notre économie va bien" alors que tu prétends me citer.

Difficile de ne pas peindre tout en blanc et noir, on dirait? Je dis juste qu'il faut qu'on enlève nos lunettes noires. Car ça, pour le coup, c'est évident. On a une perception des choses, en France, qui est à 1000 lieues de la réalité.

Bah justement.

Je te dis que puisque la Suisse te file des boutons parce que c'est un pays libéral et qu'à priori ca représente pour toi le MAL absolu , on peut prendre un autre exemple qui est le Danemark dont la gestion est totalement différente mais qui est bien gérée avec une population heureuse.

Par

En réponse à Marco406

Bah justement.

Je te dis que puisque la Suisse te file des boutons parce que c'est un pays libéral et qu'à priori ca représente pour toi le MAL absolu , on peut prendre un autre exemple qui est le Danemark dont la gestion est totalement différente mais qui est bien gérée avec une population heureuse.

Et voilà que tu réutilises la peinture noire mat. Le "mal absolu". Rien de moins. Je m'érige contre un prétendu journaliste député qui a mal vécu ce qu'il a perçu comme une leçon reçue il y a 6 ans par des sénateurs français.

Donc tes "à priori", il serait correct de les garder pour toi.

Je refuse de considérer la Suisse (dont le secteur financier représente 14% du PIB à lui tout seul) comme un exemple à suivre pour la France. Il y a quantité de raisons à ça (historiques, géographiques, économiques, sociétales, démographiques...). Ça ne signifie pas que j'y voie un contrexemple, si?

Par

Il faut privatiser l'ENA, Science Po, le Parlement et le Senat. y'a bcp a gagner !

Il faut privatiser EDF, la justice et l'ecole aussi

Par

En réponse à Desnié

Revenant d’un long voyage en France (j’habite à l’étranger), je fais le constat qu’il est de plus en plus difficile d’y circuler: on a le choix entre des autoroutes hors de prix ou un réseau secondaire truffé de ronds-points et des villages limités à 30 Km/h, parsemés de très nombreux casse-vitesses, pour la plupart non règlementaires, qu’il est prudent de franchir à 10 ou 15 km/h si on veut éviter d’y laisser ses suspensions.

En Allemagne, les autoroutes sont gratuites, les routes secondaires (limitées à 100 km/h) ont des carrefours

ordinaires (pas des ronds-points) limités à 70km/h et les villages sont limités à 50 km/h. Et la mortalité sur les routes est légèrement inférieure à celle de la France avec 15 millions d’habitants en plus.

Les automobilistes font preuve de discipline et respectent dans l’ensemble ces limitations sans qu’il soit nécessaire d’installer des ronds-points ou des casse-vitesses.

AMEN !

Vous avez bien résumé

Par

En réponse à Fb74

Et ça continue...

Ce qui serait intéressant c'est de savoir où est parti l'argent qui servait à l'entretien du réseau.

Je soupçonne l'écologie d'avoir siphonné le pactole.

Je soupçonne aussi le politiquement correct = anti-automobilistes. Les automobilistes sont leurs têtes de turc et leurs cochons de payeurs.

Par

En réponse à Philippe2446

Et voilà que tu réutilises la peinture noire mat. Le "mal absolu". Rien de moins. Je m'érige contre un prétendu journaliste député qui a mal vécu ce qu'il a perçu comme une leçon reçue il y a 6 ans par des sénateurs français.

Donc tes "à priori", il serait correct de les garder pour toi.

Je refuse de considérer la Suisse (dont le secteur financier représente 14% du PIB à lui tout seul) comme un exemple à suivre pour la France. Il y a quantité de raisons à ça (historiques, géographiques, économiques, sociétales, démographiques...). Ça ne signifie pas que j'y voie un contrexemple, si?

Exprime donc correctement tes attentes dans ce cas.

Pourquoi le secteur financier serait il moins noble que celui de l'agriculture , de l'industrie ?

Un contre exemple pourquoi ? En quoi ?

Tu veux dire et j'insiste la dessus qu'un pays ou la classe moyenne possède le plus fort pouvoir d'achat et se déclare parmi les plus heureuse au monde est un contre exemple?

Franchement , je m'en tape de savoir si le pays est libéral ou non.Ce qui m'importe , ce sont les résultats. Je t'ai donné deux modèles (il y en a d'autres) très différents de pays bien gérés et ou j'insiste une fois de plus la population est heureuse. Notre pays est très mal géré depuis plus de 40 ans et la population française pas des plus joyeuses

http://worldhappiness.report/ed/2018/

Par

En réponse à Philippe2446

Il y a 10 ans, on avait 8% de déficit public et 11% de chômage. Notre croissance était strictement nulle. C'est mieux aujourd'hui ou non?

La plus grande économie au monde est en train de crever tous les plafonds en terme de dette ET déficit. Les pays dans le monde qui ont 5-10% de déficit et 15-30% de chômage ne manquent pas. Leur population ne se plaint pas autant, me semble-t-il, que Marco406...

Si notre bateau coule, c'est vraiment de plus en plus lentement en tout cas!

Et le "modèle" danois est beaucoup moins libéral que tu le prétends, avec un taux de syndicalisation deux fois supérieur au notre (!) et un système social (santé-éducation notamment) très performant, et cher.

11% de chomage.. 11% de la population ou de ce qui ont un boulot ?

11% vous prenez que la categorie A ? ou bien A, B, C, D, E ?

http://statistiques.pole-emploi.org/stmt/publication

A ce jour il y a 6millions de chomeur..

et le nombre d'actif est de 30 milllions a peu pres.. 6millions sur 30 = 20%... un travailleur ressent qu'il y a 20% de chomage dans son profil de travailleur..

C'est comme la temperature.. entre les degres et le ressenti...

Et la population est de 66millions.. 6 sur 66 = 9%...

Par

En réponse à Philippe2446

Et voilà que tu réutilises la peinture noire mat. Le "mal absolu". Rien de moins. Je m'érige contre un prétendu journaliste député qui a mal vécu ce qu'il a perçu comme une leçon reçue il y a 6 ans par des sénateurs français.

Donc tes "à priori", il serait correct de les garder pour toi.

Je refuse de considérer la Suisse (dont le secteur financier représente 14% du PIB à lui tout seul) comme un exemple à suivre pour la France. Il y a quantité de raisons à ça (historiques, géographiques, économiques, sociétales, démographiques...). Ça ne signifie pas que j'y voie un contrexemple, si?

au lieu de "refuser", tu devrais "discuter".

Connais tu le poids du secteur financier en Irlande ?

Par

En réponse à pat d pau

11% de chomage.. 11% de la population ou de ce qui ont un boulot ?

11% vous prenez que la categorie A ? ou bien A, B, C, D, E ?

http://statistiques.pole-emploi.org/stmt/publication

A ce jour il y a 6millions de chomeur..

et le nombre d'actif est de 30 milllions a peu pres.. 6millions sur 30 = 20%... un travailleur ressent qu'il y a 20% de chomage dans son profil de travailleur..

C'est comme la temperature.. entre les degres et le ressenti...

Et la population est de 66millions.. 6 sur 66 = 9%...

Additionner les catégories A, B et C et D est idiot. Le temps partiel subi (B et C) est ce qu'il est, un temps partiel subi. Il ne constitue pas un chômage, mais uniquement un chômage au pro-rata du temps partiel subi (si je travaille à 80%, je ne suis chômeur qu'à hauteur de 20%...). Encore faut-il qu'il soit réellement subi. Concernant D, ils n'ont jamais fait partie des chômeurs, dans aucune classification.

Donc additionner les 4, c'est juste dramatiser en voulant afficher des gros chiffres.

Concernant ma comparaison, je compare le chômage d'aujourd'hui à celui d'il y a 10 ans, catégorie A dans les 2 cas évidemment. Ce qui est vrai, c'est qu'en 30 ans, les catégories B et C ont fortement augmenté.

Et personne n'exprime le taux de chômage en le mettant en rapport de la population totale d'un pays. Le travail des enfants est aboli, la retraite existe.

http://www.observationsociete.fr/hommes-femmes/emploi/le-temps-partiel-naugmente-plus.html

(attention, "temps partiel" ne veut dire que pour un tiers des cas environ "temps partiel subi")

Par

En réponse à Philippe2446

Additionner les catégories A, B et C et D est idiot. Le temps partiel subi (B et C) est ce qu'il est, un temps partiel subi. Il ne constitue pas un chômage, mais uniquement un chômage au pro-rata du temps partiel subi (si je travaille à 80%, je ne suis chômeur qu'à hauteur de 20%...). Encore faut-il qu'il soit réellement subi. Concernant D, ils n'ont jamais fait partie des chômeurs, dans aucune classification.

Donc additionner les 4, c'est juste dramatiser en voulant afficher des gros chiffres.

Concernant ma comparaison, je compare le chômage d'aujourd'hui à celui d'il y a 10 ans, catégorie A dans les 2 cas évidemment. Ce qui est vrai, c'est qu'en 30 ans, les catégories B et C ont fortement augmenté.

Et personne n'exprime le taux de chômage en le mettant en rapport de la population totale d'un pays. Le travail des enfants est aboli, la retraite existe.

http://www.observationsociete.fr/hommes-femmes/emploi/le-temps-partiel-naugmente-plus.html

(attention, "temps partiel" ne veut dire que pour un tiers des cas environ "temps partiel subi")

On ne sait toujours pas ce que tu souhaites comme société... Un modèle en tête.

Car à te lire , on a l'impression que la France possède une économie florissante...

Par

Aujourd'hui, en cat A, on a 8,8% de la population active au chômage, du jamais vu en 10 ans, quoiqu'on dise...

Par

En réponse à Marco406

On ne sait toujours pas ce que tu souhaites comme société... Un modèle en tête.

Car à te lire , on a l'impression que la France possède une économie florissante...

Moi non plus, je ne sais pas ce que tu as comme modèle en tête. Et je n'ai rien affirmé concernant une "économie florissante". Tu brodes encore, avec du fil noir sur fond anthracite.

Je m'insurge juste contre les nombreuses contre-vérités (faciles à trouver pourtant) qui se divulguent très vite. La France n'est pas "au bord du gouffre". Son industrie n'est pas "moribonde" et son modèle social n'est pas "en panne".

Ce à quoi il va falloir s'habituer (mais ça, c'est mondial), c'est que la génération de nos petits-enfants ne vivra pas dans des conditions de confort meilleures que les nôtres (en tout cas pas au même degré que nous par rapport à nos grands-parents). Beaucoup le vivent comme une insupportable régression. Ça, je trouve ça stupide.

On le voit quand on parle bagnoles. La 205 est aujourd'hui considérée ici par beaucoup comme un modèle absolu d'efficience et de performance, alors que 90% des modèles sur le marché à l'époque étaient nettement moins performantes que n'importe quoi aujourd'hui. Idem côté sécurité/confort/conso/pollution/fiabilité/rouille... A chaque fois qu'on regarde dans le passé, on le voit par un prisme déformant du "c'était mieux avant". Non, pas mieux quand on avait perdu un neveu dans un accident de bagnole parce qu'à l'arrière il n'y avait pas de ceinture. Pas mieux les 3 voies sans ligne continue faisant des morts tous les ans, pas mieux non plus le piéton fauché à 100 km/h en ville par un chauffard ivre comme il était alors 3 fois plus fréquent!

Il faudrait surtout juste apprendre à sortir de ce mortifère "C'était mieux avant". Si c'est pour entrer dans un "C'est mieux ailleurs" pas moins mortifère (et tout aussi mal informé), ce sera sans moi.

Par

En réponse à Marco406

Exprime donc correctement tes attentes dans ce cas.

Pourquoi le secteur financier serait il moins noble que celui de l'agriculture , de l'industrie ?

Un contre exemple pourquoi ? En quoi ?

Tu veux dire et j'insiste la dessus qu'un pays ou la classe moyenne possède le plus fort pouvoir d'achat et se déclare parmi les plus heureuse au monde est un contre exemple?

Franchement , je m'en tape de savoir si le pays est libéral ou non.Ce qui m'importe , ce sont les résultats. Je t'ai donné deux modèles (il y en a d'autres) très différents de pays bien gérés et ou j'insiste une fois de plus la population est heureuse. Notre pays est très mal géré depuis plus de 40 ans et la population française pas des plus joyeuses

http://worldhappiness.report/ed/2018/

Les mêmes causes produisent les mêmes effets… Pour un environnement donné. Or la France n’est pas le Danemark, encore moins la Suisse. Beaucoup de facteurs entrent en jeu dans une économie et il n’y a pas de recette miracle. Même au sein des pays scandinaves il y a de fortes disparités économiques alors qu’on a souvent tendance à voir la Scandinavie comme un ensemble homogène. En plus de ça, on ne gère pas un pays de 5 millions d’habitants comme un pays de 60…

Par

Ça va vraiment partir en ouille ce pays, mais quel pays daube ...

Par

En réponse à Philippe2446

Moi non plus, je ne sais pas ce que tu as comme modèle en tête. Et je n'ai rien affirmé concernant une "économie florissante". Tu brodes encore, avec du fil noir sur fond anthracite.

Je m'insurge juste contre les nombreuses contre-vérités (faciles à trouver pourtant) qui se divulguent très vite. La France n'est pas "au bord du gouffre". Son industrie n'est pas "moribonde" et son modèle social n'est pas "en panne".

Ce à quoi il va falloir s'habituer (mais ça, c'est mondial), c'est que la génération de nos petits-enfants ne vivra pas dans des conditions de confort meilleures que les nôtres (en tout cas pas au même degré que nous par rapport à nos grands-parents). Beaucoup le vivent comme une insupportable régression. Ça, je trouve ça stupide.

On le voit quand on parle bagnoles. La 205 est aujourd'hui considérée ici par beaucoup comme un modèle absolu d'efficience et de performance, alors que 90% des modèles sur le marché à l'époque étaient nettement moins performantes que n'importe quoi aujourd'hui. Idem côté sécurité/confort/conso/pollution/fiabilité/rouille... A chaque fois qu'on regarde dans le passé, on le voit par un prisme déformant du "c'était mieux avant". Non, pas mieux quand on avait perdu un neveu dans un accident de bagnole parce qu'à l'arrière il n'y avait pas de ceinture. Pas mieux les 3 voies sans ligne continue faisant des morts tous les ans, pas mieux non plus le piéton fauché à 100 km/h en ville par un chauffard ivre comme il était alors 3 fois plus fréquent!

Il faudrait surtout juste apprendre à sortir de ce mortifère "C'était mieux avant". Si c'est pour entrer dans un "C'est mieux ailleurs" pas moins mortifère (et tout aussi mal informé), ce sera sans moi.

Je n'ai jamais de réponse précise:

En quoi la Suisse n'est elle pas un exemple ? Pourquoi?

Pourquoi considères tu la finance comme un problème?

Ensuite , considérer que la situation économique est sociale de notre pays s'améliore , c'est tout de même assez fort.

Le poids de la dette a baissé par rapport à il y a 10 ans?

Les PO ont baissé?

La France s'est elle réformée ?

Ensuite, je n'ai pas UN modèle en tête , je constate juste que la France fait partie des mauvais élèves et je regarde quels modèles réussissent mieux que nous. Je constate que la Suisse , les Pays bas , le Danemark font mieux que nous.

Mais il y aura toujours un gus pour dire: mais tu comprends , leurs pays est beaucoup plus petits... C'est vrai que la France est énorme par rapport à l'Allemagne aux USA ....

Par

En réponse à Krayia

Ça va vraiment partir en ouille ce pays, mais quel pays daube ...

Franchement ce genre de commentaire c'est super enrichissant, merci!

Pour une fois je vais citer Sarko: "La France tu l'aimes ou tu la quittes". Perso, j'aimerais QUE tu la quittes.

Par

En réponse à Marco406

Je n'ai jamais de réponse précise:

En quoi la Suisse n'est elle pas un exemple ? Pourquoi?

Pourquoi considères tu la finance comme un problème?

Ensuite , considérer que la situation économique est sociale de notre pays s'améliore , c'est tout de même assez fort.

Le poids de la dette a baissé par rapport à il y a 10 ans?

Les PO ont baissé?

La France s'est elle réformée ?

Ensuite, je n'ai pas UN modèle en tête , je constate juste que la France fait partie des mauvais élèves et je regarde quels modèles réussissent mieux que nous. Je constate que la Suisse , les Pays bas , le Danemark font mieux que nous.

Mais il y aura toujours un gus pour dire: mais tu comprends , leurs pays est beaucoup plus petits... C'est vrai que la France est énorme par rapport à l'Allemagne aux USA ....

Ai-je à un seul moment affirmé "que la situation économique est sociale de notre pays s'améliore"??? Tu as fini de mettre des mots dans ma bouche??? C'est quand même la 3ème fois de suite, là!

La Suisse est un paradis fiscal (elle s'enrichit donc au dépens d'autres pays qui ont besoin des revenus des entreprises qui génèrent du chiffre d'affaires sur leur territoire pour faire fonctionner leur modèle social). La Suisse possède une population qui n'interagit pas de la même manière avec l’Etat (délation/magouilles...).

Je n'ai pas de problème avec le système bancaire suisse sinon qu'il est hypertrophié pour servir des clients étrangers (qui viennent donc en Suisse parce que c'est un paradis fiscal). Modèle absolument pas copiable dans un pays qui possède 6 fois plus d'habitants et pas du tout la même tradition, ni la même image internationale.

Et oui, le coût de la dette a baissé (grâce aux taux qui ont chuté), donc elle nous coûte moins cher. Oui, les PO ont baissé, très très peu, très très récemment, grâce à la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages (c'est marrant, aussitôt annoncée, aussitôt oubliée la mesure...). Malgré cela, le déficit est relativement bas et la dette nette stagne. C'est un progrès, même si il n'y a pas de quoi grimper aux rideaux.

https://www.europe1.fr/economie/le-deficit-public-a-atteint-25-lan-dernier-en-france-3880541

La France se réforme super lentement. C'est un défaut. On le doit à une tradition pluriséculaire de pays révolutionnaire, à une très mauvaise représentation dans les corps intermédiaires (syndicats) ou dans nos assemblées. On le doit à un système politique désuet qui oppose droite et gauche (les anglais payent actuellement beaucoup plus cher le même défaut).

Mais on peut voter contre Macron parce que les choses ne vont pas assez vite, ou préférer voter pour un Hollande pour que les choses s'arrêtent complètement (ou pour une Le Pen ou un Mélenchon pour détruire ce qu'on a construit avec des manières différentes...). On peut même préférer ne pas voter du tout en jouant les "Cassandre", on pourra dire ainsi que ce n'est pas de notre faute. On a le choix. Et ça, c'est bon ! :coolfuck:

Par

En réponse à Philippe2446

Ai-je à un seul moment affirmé "que la situation économique est sociale de notre pays s'améliore"??? Tu as fini de mettre des mots dans ma bouche??? C'est quand même la 3ème fois de suite, là!

La Suisse est un paradis fiscal (elle s'enrichit donc au dépens d'autres pays qui ont besoin des revenus des entreprises qui génèrent du chiffre d'affaires sur leur territoire pour faire fonctionner leur modèle social). La Suisse possède une population qui n'interagit pas de la même manière avec l’Etat (délation/magouilles...).

Je n'ai pas de problème avec le système bancaire suisse sinon qu'il est hypertrophié pour servir des clients étrangers (qui viennent donc en Suisse parce que c'est un paradis fiscal). Modèle absolument pas copiable dans un pays qui possède 6 fois plus d'habitants et pas du tout la même tradition, ni la même image internationale.

Et oui, le coût de la dette a baissé (grâce aux taux qui ont chuté), donc elle nous coûte moins cher. Oui, les PO ont baissé, très très peu, très très récemment, grâce à la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages (c'est marrant, aussitôt annoncée, aussitôt oubliée la mesure...). Malgré cela, le déficit est relativement bas et la dette nette stagne. C'est un progrès, même si il n'y a pas de quoi grimper aux rideaux.

https://www.europe1.fr/economie/le-deficit-public-a-atteint-25-lan-dernier-en-france-3880541

La France se réforme super lentement. C'est un défaut. On le doit à une tradition pluriséculaire de pays révolutionnaire, à une très mauvaise représentation dans les corps intermédiaires (syndicats) ou dans nos assemblées. On le doit à un système politique désuet qui oppose droite et gauche (les anglais payent actuellement beaucoup plus cher le même défaut).

Mais on peut voter contre Macron parce que les choses ne vont pas assez vite, ou préférer voter pour un Hollande pour que les choses s'arrêtent complètement (ou pour une Le Pen ou un Mélenchon pour détruire ce qu'on a construit avec des manières différentes...). On peut même préférer ne pas voter du tout en jouant les "Cassandre", on pourra dire ainsi que ce n'est pas de notre faute. On a le choix. Et ça, c'est bon ! :coolfuck:

Tu me disais ne pas vouloir faire de généralités ,mais voila nous sommes en plein dedans: délation/paradis fiscal/magouilles. En suisse , il n'y a que le système bancaire...D'ailleurs Nestlé est une banque ,c'est bien connu

Les PO ont baissé en France ? Moi qui pensait qu'en 2018 (48.4%) , nous avions battu notre propre record de 2017 (47.7%)

Le poids de la dette a baissé (première nouvelle) : je pensais qu'on était passé de début 2018 97% du PIB à 99% fin 2018.

Mais tu parles peut être comme un homme politique d'une baisse de l'accélération de la hausse... :biggrin:

Par

En réponse à Marco406

Tu me disais ne pas vouloir faire de généralités ,mais voila nous sommes en plein dedans: délation/paradis fiscal/magouilles. En suisse , il n'y a que le système bancaire...D'ailleurs Nestlé est une banque ,c'est bien connu

Les PO ont baissé en France ? Moi qui pensait qu'en 2018 (48.4%) , nous avions battu notre propre record de 2017 (47.7%)

Le poids de la dette a baissé (première nouvelle) : je pensais qu'on était passé de début 2018 97% du PIB à 99% fin 2018.

Mais tu parles peut être comme un homme politique d'une baisse de l'accélération de la hausse... :biggrin:

Moi, quand on m'envoie un lien, je le lis.

Dans l'article "Rapporté au PIB, le taux de prélèvements obligatoires a reculé de 0,2 point pour s'établir à 45%"

Et quand je parle du POIDS de la dette, je parle de son coût annuel, qui est donc fonction des taux d'emprunt, pas de l'unique MONTANT de la dette (j'entends que quand les taux remonteront...):

https://www.lesechos.fr/2017/09/budget-le-cout-de-la-dette-sera-encore-tres-bas-en-2018-182623

(ok l'article date un peu..) Comme le PIB a augmenté, le coût de la dette rapporté au PIB a diminué un peu plus que ça.

Je n'ai pas par ailleurs affirmé qu'il n'y avait que les banques en Suisse (donc pour la 4ème fois du me mets dans la bouche des propos que je n'ai jamais tenu, ça commence à faire...). Mais c'est quand même une formidable locomotive, 14% du PIB, 0 matière première, des emplois de haut niveau (avec des dépenses des employés devenus consommateurs, qui vont avec) par ailleurs la main d’œuvre largement importée ne coûte pas franchement cher à former... Le pied quoi!

Par

Publier des chiffres exacts serait sympa aussi:

https://www.legifiscal.fr/actualites-fiscales/1981-prelevements-obligatoires-france-championne-europe-2017.html

48,4% c'est le taux exact des prélèvements obligatoires en... 2017!

Donc tu comparais une estimation ... 2017 à une mesure ... 2017... :bien:

Par

Eurostat:

https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/9409920/2-28112018-AP-EN.pdf/54409e5e-6800-4019-b7c1-580797a67001

Je n'ai pas l'impression que ça baisse , mais bon.

Je n'ai pas l'impression que la dette globale baisse.

Je te parle du total de la dette et tu me parles des intérêts de la dette qui dépendent des taux d’intérêt . Quel intérêt dans notre discussion et quel rapport avec la politique d'un pays?

Bref je demande quelle est ta couleur préférée et tu me réponds 4.

Par

En réponse à Philippe2446

Publier des chiffres exacts serait sympa aussi:

https://www.legifiscal.fr/actualites-fiscales/1981-prelevements-obligatoires-france-championne-europe-2017.html

48,4% c'est le taux exact des prélèvements obligatoires en... 2017!

Donc tu comparais une estimation ... 2017 à une mesure ... 2017... :bien:

Plutôt que citer des articles va voir directement les études.

Tu as eurostat , l'INSEE , l'OCDE... après tu regardes ce qui est compté dedans et ce qui ne l'est pas.

Par

Je n'y peux rien si tu ne me lis pas. Tu me contredis quand j'écris " le coût de la dette a baissé". Or c'est vrai. Ai-je écrit "Le montant de la dette a baissé"? Non. Factuellement, tu as tort.

Le chiffre de 48,4 pour 2017 est un chiffre Eurostat. Les chiffres Eurostat pour 2018 ne sont tout simplement pas sortis. (mais tu vas sans doute prétendre que s'ils ne sont pas sortis, c'est qu'ils sont mauvais??), tu as pris la liberté d'en inventer un même...

http://www.etudes-fiscales-internationales.com/archive/2018/11/29/prelevement-obligatoires-en-europe-france-n-1-eurostat-28-11-25987.html

Par

Et, c'est quand même marrant, tu as oublié l'exemple danois (avec un taux de prélèvement obligatoire de 46,5%, donc quasi au coude-à-coude avec nous)...

Par

En réponse à Philippe2446

Et, c'est quand même marrant, tu as oublié l'exemple danois (avec un taux de prélèvement obligatoire de 46,5%, donc quasi au coude-à-coude avec nous)...

Je ne l'ai pas oublié. Au contraire , je prends ce pays en exemple!!!

Je parts du constat suivant (que tu contestes) : l'économie de la France va mal et la population n'est pas heureuse.

-l'économie va mal car nous avons un chômage de masse , une dette abyssale COUPLÉE (le mot est important) à des dépenses structurelles et un taux de PO très importants

-La population n'est pas heureuse , il suffit de lire quelques enquêtes (je t'en ai mis UNE en lien au dessus)

De ce constat , je prends deux exemples de pays qui économiquement vont bien avec une population bien plus heureuse que la notre : le Danemark et la Suisse. Pourquoi ces deux pays? Car d'un coté tu as un pays très libéral (la Suisse) et d'un autre beaucoup plus social (le Danemark).

Tout ça pour dire que c'est possible n'en déplaise aux idéologues d'avoir un système qui fonctionne en choisissant l'un ou l'autre.

Tu comprends? Je ne prends pas position pour l'un plus que l'autre. Je dis simplement que la situation actuelle n'est pas satisfaisante. Et qu'il est possible de réussir en choisissant une des deux voies et de réussir. Mais il faut avoir du courage , de la cohérence et de la bonne gestion.

Tu ne comprends pas la nuance , j'ai bien compris.

Après tu essayes de m'expliquer que la situation économique n'est pas si mauvaise que ça car en cat A on est un peu en dessous de 9% , que les intérêts de la dette coutent un peu moins chers (même si celle-ci continue de progresser) , que les PO baissent (j'attendrai fin 2019 pour être sur à ta place).

Que veux tu , on dirait un mec qui fait 500 mètres sur un marathon et qui a l'impression d'avoir fini la course en faisant un bon temps...

Par

Je vais faire semblant de te donner raison. Disons donc qu'il faut choisir entre 2 exemples:

- La Suisse qui a un modèle économique radicalement différent du notre, reposant sur des bases qui n'ont rien en commun, et dont je t'ai montré qu'il n'était pas "copiable" en l'état.

- le Danemark, qui a taux de PO voisin du notre

Et tu prends ça comme exemple pour m'expliquer un truc (auquel je n'ai jamais cessé de croire): qu'il faut baisser le coût de l'Etat et le montant des PO en France.

:oui:

Quand à ce genre de phrase vaguement paternaliste "Tu ne comprends pas la nuance , j'ai bien compris." Tu peux te les mettre la où je pense, ça fait glisser le débat bien bas en terme de qualité...

Par ailleurs "il faut avoir du courage , de la cohérence et de la bonne gestion." Avec ce genre de phrase, tu mettrais Mélenchon d'accord avec Wauquiez.

Pour finir, le politique n'est pour rien dans "la population pas heureuse". L'économie non plus. Au "bonheuromètre" on est plus bas que le Mexique, le Chili, ou le Brésil. C'est à nous de nous sortir les doigts du c*l et de nous tirer de ce marasme moral.

Par

En réponse à Philippe2446

Je vais faire semblant de te donner raison. Disons donc qu'il faut choisir entre 2 exemples:

- La Suisse qui a un modèle économique radicalement différent du notre, reposant sur des bases qui n'ont rien en commun, et dont je t'ai montré qu'il n'était pas "copiable" en l'état.

- le Danemark, qui a taux de PO voisin du notre

Et tu prends ça comme exemple pour m'expliquer un truc (auquel je n'ai jamais cessé de croire): qu'il faut baisser le coût de l'Etat et le montant des PO en France.

:oui:

Quand à ce genre de phrase vaguement paternaliste "Tu ne comprends pas la nuance , j'ai bien compris." Tu peux te les mettre la où je pense, ça fait glisser le débat bien bas en terme de qualité...

Par ailleurs "il faut avoir du courage , de la cohérence et de la bonne gestion." Avec ce genre de phrase, tu mettrais Mélenchon d'accord avec Wauquiez.

Pour finir, le politique n'est pour rien dans "la population pas heureuse". L'économie non plus. Au "bonheuromètre" on est plus bas que le Mexique, le Chili, ou le Brésil. C'est à nous de nous sortir les doigts du c*l et de nous tirer de ce marasme moral.

Relis calmement. Essaie de comprendre,je pense que si tu te concentres très très fort sur les 17 premières lignes , tu peux y arriver.

Ne pas être d'accord , cela fait partie du débat et c'est salutaire. Mais faire exprès (j’espère que c'est cela) de tout comprendre de travers pour ne pas sembler avoir tort...

Sinon:

-Tu n'a rien démontré du tout. Tu parts déclares vaguement tes certitudes

-Tu confonds PO et Etat... Une superbe illustration de manque de connaissance des dépenses publiques.

Un cas typique de Dunning-Kruge surement...

Par

La discussion s'arrête donc là puisque tu as fait ton diagnostic!

Bravo, je te félicite.

:orni:

Par

En réponse à Philippe2446

La discussion s'arrête donc là puisque tu as fait ton diagnostic!

Bravo, je te félicite.

:orni:

Ce fut un plaisir de pouvoir t'aider l'ami.:biggrin:

Par

En réponse à halffinger

Je préférerai la gratuité complète du réseau quitte à payer une taxe globale et annuel (à payer au moment du contrôle technique par exemple, donc bi-annuel) en fonction du véhicule du revenu et du kilométrage annuel. Les plus démunis ne payeraient pas. Les bobo blindés en SUV traction premium payeraient plus. Ça reviendrai à 40 ou 50€ en moyenne pour 20 000 km par ans et une personne normal avec une voiture normal et un revenu normal. Et celui qui abîme le réseau avec son "monstre" de 2T et 400 chevaux et ses 10 000€ de revenu par mois payerai genre 200 ou 300€. :bah:

Je trouve votre idée excellente, je l'avais d'ailleurs proposée il y a quelques temps sur le site du Grand Débat National, ou sur celui organisé par 40 millions d'automobilistes (je ne sais plus).

Par

Mouais quand un nid de poule est passé de 1 à 3 mois pour être réparé ça m'avait juste surpris.

Quand c'est passé de 3 mois a 9 mois là je me suis inquiété quand même.

Quand finalement la décision de couper les éclairages de nuit, décision qui va a contresens de la sécurité routière qua'd même, a été prise j'ai bien compris qu'à un moment les services publiques avaient abandonné l'entretien de notre réseau.

Maintenant ce qui m'étonne c'est qu'on sait que tous les radars sont rentables et normalement toutes les recettes doivent servir a la sécurité routière.

Un reseau en bon état est le pilier central d'une bonne sécurité routière.

Donc si les pouvoirs publics ne veulent plus entretenir le réseau pourquoi pas mais dans ce cas il faudra aussi accepter plus de morts chez les motards par exemple sans en être choqué sinon c'est l'hôpital qui se fout de la charité.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Impossible de faire ça en France.

C'est devenu un pays pauvre.

79Frcs suisse ca fait 70€ déjà pour un scooter.

Ici les gens galèrent pour un contrôle technique biannuel de 90€ soit 45€/an.... Donc j'aime l'idée tout comme la manière dont on vpus octroie vos plaques d'immatriculation au passage mais ici en France pays devenue plus pauvre que l'Espagne ou l'Italie ça va pas être possible...

Par

En réponse à TeamGreen74

et comment tu expliques que l'Allemagne a un excédent budgétaire de 50 milliards ? faut juste avouer que la France gère très mal son budget c'est tout.

Quand le gouvernement français arrêtera de vouloir jouer au GI joe en Afrique, en Amérique latine et en Asie alors oui on n'aura plus de problème d'argent.

Ça sert a quoi de vouloir jouer la carte de l'armée internationale. Sincèrement notre pays a d'autres problèmes et chats a fouetter que d'aller faire la police dans des états en devenir ou en quête d'indépendance.

Si notre gouvernement arrêtait ces conneries il n'y aurait pas le besoin de tant de forces armées et donc baisse des impôts.

Vouloir jouer l'ingérence dans des pays autonomes et souverains c'est un contrat perdant-perdant pour les 2 pays.

Par

En réponse à Vieuxmotarx

Pourquoi ne pas faire comme les suisses ou les autrichiens, faire payer une vignette à tous les non nationaux qui empruntent le réseau routier français en particulier les poids lourds. De par sa position géographique la France est un point de passage obligé et quand on voit le nombre de véhicules chaque jour sur la RN10 qui profitent de la gratuité de cette ( maintenant) excellente route sans débourser un centime contrairement au contribuables français il y a là une piste à creuser.. Quant à ce que l'état fait de l'argent, vaste sujet qui hérisse le poil de beaucoup d'entre nous...:chut:

Dr toute facon on va y venir.

La vignette critair est en place pour les touristes déjà, de même qie pour nous si on va dans un autre pays europeen avec notre voiture.

Alors tu comprends bien que ce qu'on pense maintenant ils y ont déjà pensé bien avant nous.

Par

Dans les taxes sur le carburant, il n'y avait pas une partie pour l'entretien des routes ?

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité