Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Pas de développement durable pour l’automobile avec le covoiturageL’usage fait de la voiture change. Autrefois conquête mécanique d’une liberté individuelle conjuguée avec l’affirmation d’un statut social, l’automobile glisse doucement mais sûrement vers un objet de consommation lambda à utilité de déplacement circonscrite. Une philosophie matérialisée par le phénomène du covoiturage. Mais ce n’est pas qu’une mode. Sa généralisation annoncée pourrait même faire mal à toute l’industrie automobile.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"pourrait" "devrait"

Ils sont payés à émettre des certitudes ou à avoir des théories de comptoir ou de journalistes ces gens ?

Par

c'est clair que l'usage de la voiture à changé.

Les gens préfèrent claquer 700 € dans un smartphone et ne pas prendre soin de leur véhicule.

Pour moi qui suit de l'ancienne école, c'est devenu un calvaire pour conserver une voiture "propre" sans coup de portières. Il n'y a plus aucun respect.

Par

" le Pôle interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations économiques (Pipame)."

Ça calme hein un nom pareil....avec de tels cerveaux, on peut être certains d'être à l'abri de construction de portiques sur les routes ou encore de vignette écologiques de toutes les couleurs.

On en a une de ces chance d'habiter ici.... :rs:

Par

" Une chute logiquement causée par la part modale de la voiture qui diminue et la hausse du taux d’occupation des automobiles."

C'est vrai que l'occupation moyenne d'une caisse qui tourne toujours autour d'une personne et un petit % en plus, c'est d'une très grande cohérence.....surtout quand ces caisses sont de plus en plus souvent des SUV.

Eh les Pipame's boys....z'avez pas idée que les pays les plus peuplés au monde n'ont encore qu'une ou deux bagnoles pour dix habitants ( dans le meilleur des cas ), et que si l'on veut arriver à nos chiffres occidentaux, genre sept à huit pour dix.....ça laisse des dizaines de millions de caisses à vendre en plus chaque année à travers le monde....

Avec les conséquences dramatiques en terme d'écologie et sociales à venir.....

Par

" En revanche, ce qui est acquis, c’est la diminution de la consommation de carburant: entre 68 millions à 4,6 milliards de litres. "

Mais ces gens sont ils fous ?

Ou ne savent raisonner que sur le micro-bout de planète franchouille ?

Mais bien entendu que par l'expansion continue du parc automobile, la consommation de carburant est amenée à progresser ( qu'elle soit fossile ou autre ), ce seront encore et toujours plus de ressources énergétiques à produire ( fossiles ou construction de centrales etc... ).

Et le co-voiturage n'est et ne sera qu'un micro-événement dans cette course à l'occidentalisation dans la façon "d'évoluer".

L'emploi ?

La robotisation, le développement de l'intelligence artificielle, l'explosion de l'impression 3 et maintenant 4 D, voilà ce qui risque de bouleverser l'emploi tel qu'on le conçoit....mais le co-voiturage...pffff !

Par

Et toujours ce Lecondé qui a toujours du mal avec quelque chose :

" Selon le Pipame, le nombre de voitures devrait chuter de 4 à environ 10 millions d’unités "

L'homme qui grimpe quand il chute....

Par

En réponse à narmer

c'est clair que l'usage de la voiture à changé.

Les gens préfèrent claquer 700 € dans un smartphone et ne pas prendre soin de leur véhicule.

Pour moi qui suit de l'ancienne école, c'est devenu un calvaire pour conserver une voiture "propre" sans coup de portières. Il n'y a plus aucun respect.

+1, voila ce qui arrive quand on vent des chars transporteurs de troupes turbo mazout en masse, bien fait pour eux!

Et ceux qui me cogne mes portières, ils ont raison de pas le faire devant moi, sans quoi je ne manquerais pas de refaire une beauté aux leurs en sortant la clé à cric!

Par

Pourrait devrait...

Ou comment on est entouré de bolos

Par

Le rapport avec le sujet votre réaction de beauf ?

Par

mouais..

le covoiturage, c'est surtout intéressant pour diminuer les frais de transport, et ce, quand ils sont élevés.

pour le reste, si j'ai choisi d'utiliser la voiture pour aller au taf, c'est pour pouvoir partir le matin Quand je veux, et le soir également Quand je veux.

en mode covoiturage, ce n'est plus possible, ce qui fait perdre l'intérêt de prendre sa voiture...

après, si c'est pour aider de temps en temps, ok. mais pour moi, utiliser la voiture, ça ne doit pas être contraignant.

tout ça pour dire que le coup du "tout le monde fera du covoiturage à terme", c'est un pur fantasme d'autophobe...

Par

s'il faut chercher des causes aux pertes d'emploi en france c'est plutot du coté de l'économie.

Les bas salaires ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts et ils exploitent le covoiturage car il n'ont plus les moyens de se payer et entretenir une "bagnole" . Si pour certains c'est un choix philosophique c'est une contrainte économique pour beaucoup (étudiants, chomeurs, smicards,retraités).

Si l'on ajoute que l'industrie automobile pour de multiples raisons réduits les emplois en France, il ne faut pas se plaindre que les chomeurs n'achètent plus de voitures.

En économie on ne peut pas gagner sur tous les tableaux sauf quand vous avez comme prénom Carlos!

Par

BlablaCar voire la SNCF ont développé leurs services de covoiturage pour limiter la fuite des utilisateurs de transport en commun ! Bien vu à nos inestimables fonctionnaires de tirer des conclusions à l' opposé des sociétés dont c'est le boulot ! Eh oui le covoiturage c'est une autre forme que de répondre à la demande de transport de porte à porte...

Par

En réponse à roc et gravillon

" le Pôle interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations économiques (Pipame)."

Ça calme hein un nom pareil....avec de tels cerveaux, on peut être certains d'être à l'abri de construction de portiques sur les routes ou encore de vignette écologiques de toutes les couleurs.

On en a une de ces chance d'habiter ici.... :rs:

En effet, il fallait le trouver un nom pareil ! Seul un technocrate avisé ne pouvait se rendre compte de la vacuité d'un tel nom...

Par

Enfin soyons réaliste. Par le passé les gens qui faisaient du covoiturage le faisait souvent entre collègue de boulot. On changeait de voiture toutes les semaines et puis voilà. Aujourd'hui il y a un attrait financier qui fait que certains le font rien que pour ça. Ça marche parce que tout le monde est gagnant surtout le conducteur. Certains gagnent de l'argent sur certains trajets. Mais penser que les gens le font pour l'écologie, faut pas se faire des idées.

Par

" On changeait de voiture toutes les semaines et puis voilà. "

Voire plus si affinités... :lover:

Par

L'économie de carburant la plus forte ( des milliards de litres) a lieu par les progrès techniques des voitures, les anciennes voitures qui consomment beaucoup partent petit à petit à la casse et sont remplacées par des voitures neuves consommant moins.

Ce progrès environnemental est en partie contrarié par la politique néfaste de nos gouvernant:

- pression pour remplacer les diesels par des moteurs essence qui consomment nettement plus,

- règlementation dans les villes augmentant les embouteillages et circulations heurtées au ralenti qui font consommer beaucoup plus.

Par §mye226SD

:violon:Enfin il vaut mieux se tourner vers covoiturage gratuit et économique plutôt que vers les sites covoiturages payants qui ont l’objectif de faire beaucoup l'argent sur le dos des autres. je vous suggéré le site web de covoiturage gratuit www.myecocar.fr En effet il est lancé début décembre 2015, il est gratuit, simple, conviviale..........

Par §fre264Ka

En réponse à mynameisfedo

mouais..

le covoiturage, c'est surtout intéressant pour diminuer les frais de transport, et ce, quand ils sont élevés.

pour le reste, si j'ai choisi d'utiliser la voiture pour aller au taf, c'est pour pouvoir partir le matin Quand je veux, et le soir également Quand je veux.

en mode covoiturage, ce n'est plus possible, ce qui fait perdre l'intérêt de prendre sa voiture...

après, si c'est pour aider de temps en temps, ok. mais pour moi, utiliser la voiture, ça ne doit pas être contraignant.

tout ça pour dire que le coup du "tout le monde fera du covoiturage à terme", c'est un pur fantasme d'autophobe...

le coût du transport domicile-travail en voiture : en moyenne 20% du SMIC

les économies réalisées par les 530.000 covoitureurs (hors foyer) domicile-travail : 1.900 €/an

pour pas mal d'entre eux cela équivaut à un mois de salaire en plus, net et non imposable.

Par

Personne n'a remarqué que les voitures sur l'aire de parking de covoiturage contredit toute l'étude!

Ce que les pistonnés, planqués du pipame n'ont pas pu remarquer puisqu'ils n'ont jamais eût besoin de s'adapter au monde réel du travail.

Chaque covoiturant a une voiture personnelle pour se rendre au point de rassemblement, où est la perte en terme de ventes?

S'il est vrai que la consommation de carburant et l'usure des véhicules est diminuée, où est l'étude qui affirme que le covoiturage permet d'avoir un parc automobile de meilleure qualité et durable?

L'obsolescence programmé par les constructeurs est démontrée par les rapports des "contrôles" techniques qui prouvent qu' au bout de 6 à 8 ans les sois-disantes pannes par diminution progressive de la qualité des pièces font qu'une voiture n'est plus qu'un cercueil ambulant donc à remplacer.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité