Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Voiture de fonction - La télématique au service de l’éco-conduiteEnjeu environnemental, économique et sécuritaire, l’éco-conduite est aujourd’hui plébiscitée par les flottes. Elles sont de plus en plus nombreuses à s’équiper de solutions télématiques diverses (boîtiers embarqués, applications pour smartphones avec coaching en temps réel, etc.) pour sensibiliser et impliquer leurs collaborateurs.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Justement, j'attends de faire le stage que vient de faire ma collègue, ingénieure comme moi. C'est un type qui fait du rallye qui veut nous apprendre l'écoconduite. Ouarffff ! Je ne vois pas le rapport ! Je préférerai discuter avec un ingénieur motoriste !

En ce qui me concerne, j'utilise mon moteur uniquement dans la plage de sa consommation spécifique minimale, C'est à dire pied au plancher à 80% et à 2000 tr/min. Sinon, je coupe le moteur si possible ! Et jamais je freine et jamais je fait frein moteur !

Bon, c'est impossible de faire cela à 100% car je ne suis pas tout seul sur la route mais j'essaye.

Si on me colle ce type de boitier, on m'accusera d’accélérer trop fort et de prendre mes virages trop vite.

Mais c'est la façon la plus efficace pour conserver son énergie et pour transformer le carburant en un maximum d'énergie.

Par exemple, je dis des chiffres au hasard :

- avec le pied à 20% sur la pédale d'accélérateur à 1500 tr/min, le moteur consomme 3L/100 et produit 10 kW.

- avec le pied à 80% sur la pédale d'accélérateur à 2000 tr/min, le moteur consomme 9L/100 et produit 50 kW.

On consomme 3 fois plus mais on a 5 fois d’énergie qui arrive. C'est comme le prix au kilo de patates. Il vaut mieux en prendre plus et les stocker, qu'en acheter une par jour.

Oui, une patate est moins chère qu'un sac de 10 patates. Mais il est moins cher au kilo de prendre le sac de patates. Si tu as trop acheté de patates et qu'elles pourrissent, c'est perdu. ici, les patates c'est la vitesse. L'argent c'est l'essence, le pourrissement c'est être obligé de freiner ou de faire frein moteur.

Le but est de fournir de l'énergie à la voiture. Une fois que la vitesse est atteinte, on coupe le moteur. On rallume le moteur de temps en temps pour reprendre l’énergie perdue par les frottements, la résistance de l'air, etc ... En faisant cela, on n'a pas besoin de brûler de l'essence pour faire tourner un moteur inutilement.

Si tu ne comprends pas les concepts d'énergie et de consommation spécifique, forme toi en ligne dans un premier temps.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

je probleme des livreurs, c est qu ils ont une contrainte horaire . on leur dit d etre prudent, mais d un autre coté, s ils ne livrent ^pas assez vite, on les vire.

Par

Besoin d'un boitier ou d'une application pour savoir conduire économiquement, on touche le fond ou on prend les gens pour des demeurés.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

En même temps quand on te demande de livrer des dizaines de colis en 7h et que si tu n'as pas réussi ou tu fais des heures des sup bénévolement ou on te vire car tu n'es pas assez productif, faut pas s'étonner.

Par

En réponse à JF2

Besoin d'un boitier ou d'une application pour savoir conduire économiquement, on touche le fond ou on prend les gens pour des demeurés.

+1 :bien:C'est ce que je me suis dit en lisant ça....

" Certains se créent le matin à la machine à café entre les conducteurs, qui échangent sur leurs scores de la veille et se comparent... une certaine émulation s'est ainsi mise en place », illustre Constant Charier.

Pas autre chose à faire....Forcément si des start-up créent des applications dont le coût peut entrer dans les frais de fonctionnement des entreprises et si ça permet une économie de carburant si minime soit-elle ....l'Etat récupère la TVA tout le monde est content...

Quant aux livreurs qui roulent comme des c....pour garder le taf et obéir aux consignes il faut qu''ils se mettent dans la tête qu'un jour ou l'autre ça finit mal...:bah:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

"je probleme des livreurs, c est qu ils ont une contrainte horaire.."

Quelle c.......rie!!

Il faudrait peut-être aussi qu'on leur mette un gyrophare comme les pompiers?

Tout le monde a ses contraintes, l'infirmière qui visite les patients pour les prises de sang, les conducteurs de bus ou de ramassage scolaire, les taxis qui emmènent les clients à l'aéroport et j'en passe ...

N'empêche que le Code de la Route c'est pour tout le monde! :buzz::buzz::buzz:

Par

D'ailleurs si tous les livreurs roulaient prudemment on ne les comparerait pas avec les kamikazes qui font le forcing pour livrer avec les impératifs des donneurs d'ordre! Mais là-aussi c'est chacun pour sa g..... et si "l'autre peut le faire, toi tu dois le faire aussi sinon on te mets à la porte ça c'est sûr...

Par

le flicage continue , nous somme tombé bien bas, bien plus bas que tu le crois

Par

En réponse à narmer

Justement, j'attends de faire le stage que vient de faire ma collègue, ingénieure comme moi. C'est un type qui fait du rallye qui veut nous apprendre l'écoconduite. Ouarffff ! Je ne vois pas le rapport ! Je préférerai discuter avec un ingénieur motoriste !

En ce qui me concerne, j'utilise mon moteur uniquement dans la plage de sa consommation spécifique minimale, C'est à dire pied au plancher à 80% et à 2000 tr/min. Sinon, je coupe le moteur si possible ! Et jamais je freine et jamais je fait frein moteur !

Bon, c'est impossible de faire cela à 100% car je ne suis pas tout seul sur la route mais j'essaye.

Si on me colle ce type de boitier, on m'accusera d’accélérer trop fort et de prendre mes virages trop vite.

Mais c'est la façon la plus efficace pour conserver son énergie et pour transformer le carburant en un maximum d'énergie.

Par exemple, je dis des chiffres au hasard :

- avec le pied à 20% sur la pédale d'accélérateur à 1500 tr/min, le moteur consomme 3L/100 et produit 10 kW.

- avec le pied à 80% sur la pédale d'accélérateur à 2000 tr/min, le moteur consomme 9L/100 et produit 50 kW.

On consomme 3 fois plus mais on a 5 fois d’énergie qui arrive. C'est comme le prix au kilo de patates. Il vaut mieux en prendre plus et les stocker, qu'en acheter une par jour.

Oui, une patate est moins chère qu'un sac de 10 patates. Mais il est moins cher au kilo de prendre le sac de patates. Si tu as trop acheté de patates et qu'elles pourrissent, c'est perdu. ici, les patates c'est la vitesse. L'argent c'est l'essence, le pourrissement c'est être obligé de freiner ou de faire frein moteur.

Le but est de fournir de l'énergie à la voiture. Une fois que la vitesse est atteinte, on coupe le moteur. On rallume le moteur de temps en temps pour reprendre l’énergie perdue par les frottements, la résistance de l'air, etc ... En faisant cela, on n'a pas besoin de brûler de l'essence pour faire tourner un moteur inutilement.

Si tu ne comprends pas les concepts d'énergie et de consommation spécifique, forme toi en ligne dans un premier temps.

C'est sûr.

T as besoin d'une petite formation.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Pas du tout.

C'est un problème de qualité. Il y a des réglementations qui ne sont pas appliquées. C'est tout. Personne ne leur demande de se faire flasher ou de ramener un constat.

( Je parle pour les VL)

Par

En réponse à narmer

Justement, j'attends de faire le stage que vient de faire ma collègue, ingénieure comme moi. C'est un type qui fait du rallye qui veut nous apprendre l'écoconduite. Ouarffff ! Je ne vois pas le rapport ! Je préférerai discuter avec un ingénieur motoriste !

En ce qui me concerne, j'utilise mon moteur uniquement dans la plage de sa consommation spécifique minimale, C'est à dire pied au plancher à 80% et à 2000 tr/min. Sinon, je coupe le moteur si possible ! Et jamais je freine et jamais je fait frein moteur !

Bon, c'est impossible de faire cela à 100% car je ne suis pas tout seul sur la route mais j'essaye.

Si on me colle ce type de boitier, on m'accusera d’accélérer trop fort et de prendre mes virages trop vite.

Mais c'est la façon la plus efficace pour conserver son énergie et pour transformer le carburant en un maximum d'énergie.

Par exemple, je dis des chiffres au hasard :

- avec le pied à 20% sur la pédale d'accélérateur à 1500 tr/min, le moteur consomme 3L/100 et produit 10 kW.

- avec le pied à 80% sur la pédale d'accélérateur à 2000 tr/min, le moteur consomme 9L/100 et produit 50 kW.

On consomme 3 fois plus mais on a 5 fois d’énergie qui arrive. C'est comme le prix au kilo de patates. Il vaut mieux en prendre plus et les stocker, qu'en acheter une par jour.

Oui, une patate est moins chère qu'un sac de 10 patates. Mais il est moins cher au kilo de prendre le sac de patates. Si tu as trop acheté de patates et qu'elles pourrissent, c'est perdu. ici, les patates c'est la vitesse. L'argent c'est l'essence, le pourrissement c'est être obligé de freiner ou de faire frein moteur.

Le but est de fournir de l'énergie à la voiture. Une fois que la vitesse est atteinte, on coupe le moteur. On rallume le moteur de temps en temps pour reprendre l’énergie perdue par les frottements, la résistance de l'air, etc ... En faisant cela, on n'a pas besoin de brûler de l'essence pour faire tourner un moteur inutilement.

Si tu ne comprends pas les concepts d'énergie et de consommation spécifique, forme toi en ligne dans un premier temps.

??

La télémétrie:fresh:

Par

Marrant, c’est exactement ce qui est appris en auto-école.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Tout fait d'accord , d'ailleurs leur véhicule ne sont jamais entretenus et polluent avec de gros nuages noir

Pour moi le boîtier c'est flocage .

Je roule en ville en mode Eco-pro sur BVA et cela me va la Conso étant plus tôt basse.

Si on m'inpose le boîtier je prendrai ma voiture et facturerai les Km.

On nous flic déjà assez avec nos mail, portables et nôtres de frais, tiens tu ne ne bois plus d'eau ? Non j'ai bu une bière avec un client ...

Par

En réponse à narmer

Justement, j'attends de faire le stage que vient de faire ma collègue, ingénieure comme moi. C'est un type qui fait du rallye qui veut nous apprendre l'écoconduite. Ouarffff ! Je ne vois pas le rapport ! Je préférerai discuter avec un ingénieur motoriste !

En ce qui me concerne, j'utilise mon moteur uniquement dans la plage de sa consommation spécifique minimale, C'est à dire pied au plancher à 80% et à 2000 tr/min. Sinon, je coupe le moteur si possible ! Et jamais je freine et jamais je fait frein moteur !

Bon, c'est impossible de faire cela à 100% car je ne suis pas tout seul sur la route mais j'essaye.

Si on me colle ce type de boitier, on m'accusera d’accélérer trop fort et de prendre mes virages trop vite.

Mais c'est la façon la plus efficace pour conserver son énergie et pour transformer le carburant en un maximum d'énergie.

Par exemple, je dis des chiffres au hasard :

- avec le pied à 20% sur la pédale d'accélérateur à 1500 tr/min, le moteur consomme 3L/100 et produit 10 kW.

- avec le pied à 80% sur la pédale d'accélérateur à 2000 tr/min, le moteur consomme 9L/100 et produit 50 kW.

On consomme 3 fois plus mais on a 5 fois d’énergie qui arrive. C'est comme le prix au kilo de patates. Il vaut mieux en prendre plus et les stocker, qu'en acheter une par jour.

Oui, une patate est moins chère qu'un sac de 10 patates. Mais il est moins cher au kilo de prendre le sac de patates. Si tu as trop acheté de patates et qu'elles pourrissent, c'est perdu. ici, les patates c'est la vitesse. L'argent c'est l'essence, le pourrissement c'est être obligé de freiner ou de faire frein moteur.

Le but est de fournir de l'énergie à la voiture. Une fois que la vitesse est atteinte, on coupe le moteur. On rallume le moteur de temps en temps pour reprendre l’énergie perdue par les frottements, la résistance de l'air, etc ... En faisant cela, on n'a pas besoin de brûler de l'essence pour faire tourner un moteur inutilement.

Si tu ne comprends pas les concepts d'énergie et de consommation spécifique, forme toi en ligne dans un premier temps.

Le problème c'est que dans la pratique c'est impossible à tenir ça. En ville déjà c'est mort. Et sur route, faut que ça roule assez. Pour tous les gens qui se tapent des ralentissements, c'est impossible à faire. Ou alors il faut une voiture hybride ^^

Et sinon t'as aussi pris en compte l'usure des pneus? :ange:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

C'est pas en roulant comme des c* qu'ils gagnent du temps. J'ai bossé dans 2 boîtes de messageries et souvent accompagné et monitoré des livreurs, les plus efficaces ne sont pas ceux qui roulent le plus vite. Seule entorse au règlement, le stationnement à l'arrache, c'est malheureux mais c'est efficace pour gagner du temps.

Par

L'éco-conduite c'est en 4500 et 6500 tours c'est ça ? :biggrin:

Parce que c'est la que j'économise du temps perso :)

Par

En réponse à vforvictor

Le problème c'est que dans la pratique c'est impossible à tenir ça. En ville déjà c'est mort. Et sur route, faut que ça roule assez. Pour tous les gens qui se tapent des ralentissements, c'est impossible à faire. Ou alors il faut une voiture hybride ^^

Et sinon t'as aussi pris en compte l'usure des pneus? :ange:

Ce qui m'embête le plus, c'est l'usure de l’embrayage, et des supports moteurs à faire tout le temps cela.

En ville, si, j'y arrive sur les grandes artères. Il est plus simple de monter à 65 en ville puis se laisser glisser jusqu'à 50. La perte d'énergie est moins rapide car on roule moins vite. En fait, le seul endroit où je ne peut pas le faire, c'est sur autoroute. La voiture perd son énergie trop vite. Si il y a quelques vallonnement c'est plus simple.

En fait la solution pour cela est l'hybridation. Le moteur doit toujours tourner à fond à 2000 tr (pour un diesel). L'énergie excédentaire est stockée dans les batteries. Un fois la batterie remplie, le moteur se coupe. Malheureusement, quand les journalistes essayaient les prius 2, ils disaient : le moteur mouline trop. maintenant ils sont content que la prius 3 mouline moins. Les journalistes ne pouvaient pas comprendre.

On rencontre plus ce type d'hybridation dans les locomotives et dans les bateaux : gros générateurs diesel marchant à vitesse constante. Ils sont plusieurs, pour être allumés selon la demande. Ensuite, ce sont les moteurs électriques qui font avancer les moteurs. Cela se fait depuis le paquebot Normandie.

Le fait de couper les moteurs sur les bateaux, peut correspondre au fait de couper des cylindres comme sur certains moteurs GM il y a 20 ans, ou comme sur le 1.4 TSI ACT de 150 ch. Malheureusement, les bielles et pistons des cylindres désactivés se meuvent toujours et cela crée des pertes d'énergie.

Je me demande quel est le réglage des ces moteurs ACT. Est ce que quand on a besoin que de 50% de la puissance, deux cylindres sont toujours coupés et les deux autres sont à fond ?

Parce qu'il faut savoir que les moteurs essences sont super optimisés pour avoir du rendement : 4 soupapes pour laisser passer plus d'air, conduits polis, retravaillés, élargis, bossage de queue de soupape réduits, conduits d'air le plus direct possible, longueur de veine d'air accordée pour avoir un super remplissage ... tout cela pour mettre un papillon dans la vanne d'air pour étouffer le moteur à charge réduite.

Un moteur est conçu pour fonctionner papillon ouvert en grand. Donc, pour rouler à vitesse stabilisée à 80 km/h, les moteurs sont trop gros.

Il faudrait un petit moteur 300 cm3 monocylindre de 10 kW pour maintenir les vitesses stabilisées et un moteur 3 cylindre de 900 cm3 de 70kw pour les accélérations. Ou alors remplacer ce dernier moteur par un moteur électrique.

La chevrolet volt proposait cela.

La BMW I3 rex aussi aurai pu proposer cela si son moteur essence permettait de maintenir le 130 sur autoroute.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

attention concernant les livreurs: car on ne peut pas leur demander à la fois de rouler calmement et des délais de livraison de plus en plus courts.

à un moment donné, il faut choisir.

et si les livreurs conduisent généralement comme des fous, c'est bien qu'on leur demande de livrer au plus vite. :bah:

Par

JJ aimerai bien recuperer les donnees de ma voiture pour les analyser

Par

En réponse à JF2

Besoin d'un boitier ou d'une application pour savoir conduire économiquement, on touche le fond ou on prend les gens pour des demeurés.

en tout cas, l'affichage temps réel de la consommation instantanée est très utile à l'usage pour optimiser sa conduite.

c'est ce qui me permet d'avoir une faible consommation malgré une conduite dynamique.

un bon moyen notamment de comprendre qu'il vaut mieux une franche accélération suivie d'une conduite sur un filet de gaz qu'une longue et lente accélération, pénalisante en terme de consommation, et par ailleurs chiante à mourir.

Par

En réponse à mynameisfedo

en tout cas, l'affichage temps réel de la consommation instantanée est très utile à l'usage pour optimiser sa conduite.

c'est ce qui me permet d'avoir une faible consommation malgré une conduite dynamique.

un bon moyen notamment de comprendre qu'il vaut mieux une franche accélération suivie d'une conduite sur un filet de gaz qu'une longue et lente accélération, pénalisante en terme de consommation, et par ailleurs chiante à mourir.

Oui, tu as raison. C'est dommage que les gens n'en soit pas conscient.

En ville typiquement le 0 à 50 km/h c'est 45 secondes pour certain :) Je suis obliger de faire patiner la première sur 20 mètres pour pas calé tellement certain n'avance pas ou alors d'attendre que la personne me distance grandement pour démarrer.

Par

En réponse à Axel015

Oui, tu as raison. C'est dommage que les gens n'en soit pas conscient.

En ville typiquement le 0 à 50 km/h c'est 45 secondes pour certain :) Je suis obliger de faire patiner la première sur 20 mètres pour pas calé tellement certain n'avance pas ou alors d'attendre que la personne me distance grandement pour démarrer.

exact.

pour ma part, quand c'est limité à 50, je fais en mesure d'être le plus vite possible à 53 réel, je passe alors carrément la 5ème sur ma caisse (hors côte sévère) et sans autre accélération, je roule sur un filet de gaz avec une conso au plus bas.

je ne suis pas le seul visiblement, mais il y en a toujours effectivement qui accélèrent tout doucement, qui se trainent, freinent tout le temps pour un rien, qui ralentissent avant un feu vert, etc...

ce sont ces gens-là qui devraient passer des stages d'éco-conduite.

mais je pense que c'est peine perdue.

bref, dès que j'en ai l'occasion, je les double. mais en ville, ça n'est pas toujours possible.

Par

En réponse à mynameisfedo

attention concernant les livreurs: car on ne peut pas leur demander à la fois de rouler calmement et des délais de livraison de plus en plus courts.

à un moment donné, il faut choisir.

et si les livreurs conduisent généralement comme des fous, c'est bien qu'on leur demande de livrer au plus vite. :bah:

Et non.

:bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

exact.

pour ma part, quand c'est limité à 50, je fais en mesure d'être le plus vite possible à 53 réel, je passe alors carrément la 5ème sur ma caisse (hors côte sévère) et sans autre accélération, je roule sur un filet de gaz avec une conso au plus bas.

je ne suis pas le seul visiblement, mais il y en a toujours effectivement qui accélèrent tout doucement, qui se trainent, freinent tout le temps pour un rien, qui ralentissent avant un feu vert, etc...

ce sont ces gens-là qui devraient passer des stages d'éco-conduite.

mais je pense que c'est peine perdue.

bref, dès que j'en ai l'occasion, je les double. mais en ville, ça n'est pas toujours possible.

Ok. Tu passes de la 2 à la 5 .

Tu roules donc avec une voiture bridée à 53:fresh:

Par

Sur une seule et même distance, vous consommerez moins si vous accélérez moins fort. Il suffit de monter les rapports au bon moment.

Par

En réponse à mynameisfedo

exact.

pour ma part, quand c'est limité à 50, je fais en mesure d'être le plus vite possible à 53 réel, je passe alors carrément la 5ème sur ma caisse (hors côte sévère) et sans autre accélération, je roule sur un filet de gaz avec une conso au plus bas.

je ne suis pas le seul visiblement, mais il y en a toujours effectivement qui accélèrent tout doucement, qui se trainent, freinent tout le temps pour un rien, qui ralentissent avant un feu vert, etc...

ce sont ces gens-là qui devraient passer des stages d'éco-conduite.

mais je pense que c'est peine perdue.

bref, dès que j'en ai l'occasion, je les double. mais en ville, ça n'est pas toujours possible.

Oui, mais il faut surtout éviter d'être en "sous-régime" car en sous-régime commeen sur-régime un moteur consomme davantage, en sur-régime le moteur tourne trop vite et en sous-régime pour fournir le travail demandé au moteur l'alimentation fournit davantage de carburant... C'est comme en tout , il faut rester dans les plages moteurs moyennes tant que le dénivellé de la route le permet...C'est surtout l'expérience, et l'habitude de conduite du véhicule qui alliés à une souplesse permettent de trouver le dosage idéal correspondant au type de véhicule et au profil de la route et tout cela à l'aide de la boîte de vitesses et l’utilisation de la pédale d’accélérateur.

Rouler en sous-régime peut entrainer des encrassements et des ruptures mécaniques alors que la conduite en sur-régime peut entrainer l'usure prématurée et aussi la rupture d'organes mécaniques.

Mais toutes ces considérations sont sans intérêt pour celui qui change souvent de véhicule....Dans la plupart des cas il laisse les conséquences de sa conduite aux autres...C'est la loterie de l'occasion...:bah:

Par

Tout à fait d'accord.

Beaucoup se foutent complètement de ta voiture. Ceci dit, il y en a aussi qui adoptent des chiennes adultes avec des comportements indésirables. Agressivité, perte de poils, fuites urinaires, aboiements intempestifs, éducation ratée , ... mais l essentiel est qu elles soient heureuses dans leurs nouveaux foyers avec une famille qui saura les aimer. :bien:

A

Par

En réponse à mynameisfedo

exact.

pour ma part, quand c'est limité à 50, je fais en mesure d'être le plus vite possible à 53 réel, je passe alors carrément la 5ème sur ma caisse (hors côte sévère) et sans autre accélération, je roule sur un filet de gaz avec une conso au plus bas.

je ne suis pas le seul visiblement, mais il y en a toujours effectivement qui accélèrent tout doucement, qui se trainent, freinent tout le temps pour un rien, qui ralentissent avant un feu vert, etc...

ce sont ces gens-là qui devraient passer des stages d'éco-conduite.

mais je pense que c'est peine perdue.

bref, dès que j'en ai l'occasion, je les double. mais en ville, ça n'est pas toujours possible.

T as fini d aller aussi vite que les golf au feu rouge avec ta c3 hdi de 110ch :coucou:

Par

En réponse à narmer

Justement, j'attends de faire le stage que vient de faire ma collègue, ingénieure comme moi. C'est un type qui fait du rallye qui veut nous apprendre l'écoconduite. Ouarffff ! Je ne vois pas le rapport ! Je préférerai discuter avec un ingénieur motoriste !

En ce qui me concerne, j'utilise mon moteur uniquement dans la plage de sa consommation spécifique minimale, C'est à dire pied au plancher à 80% et à 2000 tr/min. Sinon, je coupe le moteur si possible ! Et jamais je freine et jamais je fait frein moteur !

Bon, c'est impossible de faire cela à 100% car je ne suis pas tout seul sur la route mais j'essaye.

Si on me colle ce type de boitier, on m'accusera d’accélérer trop fort et de prendre mes virages trop vite.

Mais c'est la façon la plus efficace pour conserver son énergie et pour transformer le carburant en un maximum d'énergie.

Par exemple, je dis des chiffres au hasard :

- avec le pied à 20% sur la pédale d'accélérateur à 1500 tr/min, le moteur consomme 3L/100 et produit 10 kW.

- avec le pied à 80% sur la pédale d'accélérateur à 2000 tr/min, le moteur consomme 9L/100 et produit 50 kW.

On consomme 3 fois plus mais on a 5 fois d’énergie qui arrive. C'est comme le prix au kilo de patates. Il vaut mieux en prendre plus et les stocker, qu'en acheter une par jour.

Oui, une patate est moins chère qu'un sac de 10 patates. Mais il est moins cher au kilo de prendre le sac de patates. Si tu as trop acheté de patates et qu'elles pourrissent, c'est perdu. ici, les patates c'est la vitesse. L'argent c'est l'essence, le pourrissement c'est être obligé de freiner ou de faire frein moteur.

Le but est de fournir de l'énergie à la voiture. Une fois que la vitesse est atteinte, on coupe le moteur. On rallume le moteur de temps en temps pour reprendre l’énergie perdue par les frottements, la résistance de l'air, etc ... En faisant cela, on n'a pas besoin de brûler de l'essence pour faire tourner un moteur inutilement.

Si tu ne comprends pas les concepts d'énergie et de consommation spécifique, forme toi en ligne dans un premier temps.

vous avez (physiquement) tout à fait raison, mais, il ne faut surtout pas que les gens comprennent qu'ils peuvent faire cela en coupant le moteur par la clef de contact ! vous risquez de bloquer la colonne de direction et l'accident est automatique !

Par ailleurs, si la voiture n'a pas été conçue et homologuée officiellement pour fonctionner en roue libre et moteur coupé, vous risquez également de ne plus disposer d'assistance de freinage => pédale de bois et l'accident est également automatique !

Un de mes vieux amis me disait (1980 !) quand les boîtes de vitesses à 5 rapports nous sont apparues (cf en post-crises pétrolières des années 70's) qu'en Espagne cette 5 ème vitesse n'avait absolument rien de nouveau, car à sa place les espagnols utilisaient déjà depuis bien longtemps le levier au point mort !

Par

En réponse à vforvictor

Le problème c'est que dans la pratique c'est impossible à tenir ça. En ville déjà c'est mort. Et sur route, faut que ça roule assez. Pour tous les gens qui se tapent des ralentissements, c'est impossible à faire. Ou alors il faut une voiture hybride ^^

Et sinon t'as aussi pris en compte l'usure des pneus? :ange:

T'as bien du temps à perdre à analyser ses âneries... avec son moteur qu'il coupe !

Par

En réponse à JF2

Besoin d'un boitier ou d'une application pour savoir conduire économiquement, on touche le fond ou on prend les gens pour des demeurés.

et comment on va faire pour taxer au kilometre roulé, si on ne nous habitue pas a ces boitiers ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité