Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Contrôle technique : c'est le moment de prendre rendez-vous pour les diesels

Dans Pratique / Contrôle technique

Contrôle technique : c'est le moment de prendre rendez-vous pour les diesels

À partir du 1er juillet, le contrôle de la pollution des véhicules avec un moteur diesel sera doublement plus sévère.

Après un gros tour de vis au printemps 2018, le contrôle technique va connaître une nouvelle mise à jour le 1er juillet 2019. Celle-ci devait initialement entrer en vigueur le 1er janvier dernier. Mais au plus fort de la crise des gilets jaunes, le gouvernement avait décidé de repousser la mesure de six mois. Les nouveautés concernent les voitures à moteur diesel, les modèles dotés d'un moteur essence ne sont pas touchés.

Le but de la réforme est d'épingler les modèles diesels trop polluants avec une mesure plus précise de l'opacité des fumées, afin de détecter les taux excessifs d'émissions de particules. Le contrôle sera doublement plus sévère : au niveau du test et au niveau de la norme à respecter.

Pour le test, le contrôleur va notamment devoir réaliser des accélérations plus franches. La mesure sera effectuée à l'aide d'un nouveau type d'appareil, qui indiquera d'ailleurs quand l'examinateur devra accélérer, avec un moteur chaud afin d'avoir une mesure proche de la conduite réelle. Et il n'y aura pas de possibilité de tricher, car la machine considérera comme un défaut des mesures mal réalisées. Le report de six mois a d'ailleurs permis aux centres de s'équiper et de s'entraîner avec les nouveaux appareils.

En ce qui concerne les normes à respecter, ce sera désormais la valeur d'homologation en vigueur lorsque la voiture a été mise en circulation, que l'on appelle aussi la valeur plaquée (visible sur un autocollant placé le plus souvent sous le capot). Cela prend donc en compte l'âge du véhicule, avec une norme plus sévère pour les modèles récents (Euro 5 et 6) et heureusement plus tolérante avec les modèles âgés.

Cette mise à jour du contrôle technique va traquer les modèles mal entretenus. La volonté est aussi de faire la chasse à ceux qui ont enlevé le filtre à particules de leur véhicule, jugeant que le changement de cet élément était trop cher. Attention également à ceux qui roulent avec un diesel récent et font beaucoup de petits parcours, leur véhicule pourrait être encrassé… et donc recalés. Le business du décrassage est d'ailleurs en plein essor !

En cas de défaut constaté avec la mesure de l'opacité des fumées, ce sera une contre-visite. Pour certains, ce peut être le bon moment de prendre un rendez-vous anticipé. Attention, cela ne veut pas dire qu'il n'y a actuellement aucune contrainte en matière de pollution, il y a déjà une mesure de l'opacité des fumées. Mais celle-ci est donc jusqu'au 1er juillet moins sévère. Ceux qui ont un modèle un peu fumant peuvent éviter d'être recalés sur ce point en prenant les devants.

Prudence, il devrait y avoir une précipitation dans les centres qui pourrait rendre difficile la prise de rendez-vous en juin. La mise à jour ne devrait pas avoir d'effet sur les prix des contrôles. En revanche, cela pourrait entraîner des réparations plus coûteuses.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (146)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bref, confirmation de ce qui est valable depuis presque 20 ans maintenant : roulez en essence, vous ne serez pas emmerdé par les problèmes de fiabilité et de contrôle technique. Et comme depuis 12 ans maintenant, on peut le faire en France pour moins cher qu'en diesel (mais pour combien de temps encore ...?), pas de quoi se priver.

Par

Quelle bonne nouvelle pour nos oreilles !

Par

Ce nouveau test ne concerne que l'opacité des fumées ? Ou aussi la teneur en oxydes d'azote ?

Par

En réponse à julien13fvmc

Quelle bonne nouvelle pour nos oreilles !

Tu sait perso j'ai aucun soucis à avoir un CT vierge sur n'importe quel véhicule :buzz:

Par

En réponse à Ratafia_12

Bref, confirmation de ce qui est valable depuis presque 20 ans maintenant : roulez en essence, vous ne serez pas emmerdé par les problèmes de fiabilité et de contrôle technique. Et comme depuis 12 ans maintenant, on peut le faire en France pour moins cher qu'en diesel (mais pour combien de temps encore ...?), pas de quoi se priver.

:areuh::areuh::areuh::areuh::areuh:, notre francois pignon du jour!

Par

Enfin une bonne mesure pour l'écologie/les transports de la part de ce gouvernement :bien:

Par

allez rouler 1 heure à 130 sur l'autoroute pour décrasser votre diesel avec le pied au planché lors des accélérations aux péages au lieu de dépenser un max pour un décrassage chimique ou en garage.

Par

Vous êtes sérieux Cara à dire aux gens de se ruer aux centres de CT ? Ils ne faut surtout pas leur donner encore un sursis de 2 ans à ces pollueurs

Par

En réponse à hansi

allez rouler 1 heure à 130 sur l'autoroute pour décrasser votre diesel avec le pied au planché lors des accélérations aux péages au lieu de dépenser un max pour un décrassage chimique ou en garage.

Un décrassage coûte aussi cher que prendre l'autoroute

Par

En réponse à Ratafia_12

Bref, confirmation de ce qui est valable depuis presque 20 ans maintenant : roulez en essence, vous ne serez pas emmerdé par les problèmes de fiabilité et de contrôle technique. Et comme depuis 12 ans maintenant, on peut le faire en France pour moins cher qu'en diesel (mais pour combien de temps encore ...?), pas de quoi se priver.

oui, enfin, la confirmation, c'est plutôt qu'avec un bon entretien, on passe généralement le contrôle technique sans problème.

au pire, faut demander à son garagiste de se charger de tout.

mais évidement, ça a un coût.:bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire