Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Dacia : le tout électrique le plus tard possible

Dacia : le tout électrique le plus tard possible

Dacia va d'abord miser sur l'optimisation des modèles thermiques, via leur poids notamment, puis proposera des hybrides simples.

L'électrification à marche forcée n'épargnera aucune marque. Même Dacia devra passer au tout électrique au cours de la prochaine décennie, car l'Europe compte interdire la vente des voitures neuves avec un moteur thermique dès 2035. De nombreuses firmes prendront de l'avance. Plusieurs grandes marques, comme Ford, Opel ou Volvo, ont ainsi annoncé un basculement vers le tout électrique d'ici 2030. Renault vient de faire savoir qu'il fera de même, alors qu'il prévoyait d'être à 90 % d'électriques en 2030.

Mais pour Dacia, la fin du thermique sera "le plus tard possible", comme l'a dit Denis Le Vot, patron de la marque roumaine, au magazine anglais Autocar. Si Dacia est un peu monté en gamme ces derniers temps, la marque n'oublie pas sa vocation low-cost. Et pour le moment, le tout électrique s'accorde mal avec des prix cassés.

Dacia a pourtant déjà mis une roue dans l'électrique avec la Spring, qui réalise même des débuts en fanfare (46 000 commandes en 2021). Mais c'est une petite citadine avec 230 km d'autonomie et une présentation plus rustique que celle de la dernière Sandero. Pour d'autres Dacia électriques, il faudra donc attendre.

Il y a toutefois une autre contrainte en Europe : un quota de CO2 à respecter, sous peine d'amende. Et le quota va être de plus en plus bas d'ici 2035. Pour rester dans les clous, Dacia va d'abord optimiser les modèles thermiques.

Denis Le Vot met notamment en avant un des avantages de la conception à l'essentiel des Dacia : un poids en baisse. Ainsi, le nouveau modèle familial 7 places Jogger est 20 % plus léger que les concurrents équivalents, ce qui donne 10 % de CO2 en moins. En étant plus léger, le Jogger se contente aussi de moteurs plus modestes, avec 110 ch maximum. Autre atout chez Dacia, le GPL, qui représente plus d'un quart des ventes en France.

Ensuite, Dacia va proposer de l'hybridation, en suivant un principe qui a toujours prévalu chez lui : s'y mettre une fois que les coûts de production ont baissé. Dacia va ainsi lancer un Jogger hybride en 2023, trois ans après les débuts de la Clio hybride. Si la technologie n'est pas assez amortie d'ici là, le groupe va miser sur un autre aspect : les volumes. Le bloc hybride sera ainsi utilisé par le Jogger, les futurs SUV Duster et Bigster, mais également par des Renault.

D'ailleurs, la logique de groupe fonctionne aussi pour le CO2. Si Renault va passer au tout électrique plus tôt que prévu, c'est pour aider Dacia et lui laisser une marge de CO2, la réglementation européenne s'appliquant au niveau du groupe. La France comptait aussi faire pression sur l'Europe pour que la vente d'hybrides reste possible après 2035.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Dacia

Toute l'actualité

Forum Dacia

Commentaires ()

Déposer un commentaire