Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Déploiement de bornes électriques: les constructeurs mettent la pression sur l'Europe

Les constructeurs et fournisseurs d'électricité demandent à l'Europe de se montrer plus ambitieuse en matière de déploiement de bornes électriques. "Il faut agir rapidement", disent-ils.

Déploiement de bornes électriques: les constructeurs mettent la pression sur l'Europe

Vous nous forcez à faire la révolution, mais faites votre part du travail”: tel est en substance le message adressé ce mardi par les constructeurs automobiles aux autorités européennes, qui poussent à l’électrification massive du parc automobile dans le cadre de leur plan de relance de la filière, avec notamment l’objectif de financement d’un million de points de recharge publics.

Or, selon les industriels du secteur, rassemblés sous la bannière de l’ACEA (Association européenne des constructeurs automobiles) et alliés pour la circonstance à Eurelectric, organisme qui fédère les grands producteurs d’électricité, Bruxelles est aujourd’hui bien trop timorée dans ses objectifs de déploiement de bornes de recharge, sans lesquelles il sera impossible d’inciter le public à passer au “zéro émission”.

Il faut agir rapidement sur le déploiement des infrastructures pour donner aux consommateurs confiance envers l’achat d’un véhicule électrique, garantissant ainsi que le parc peut être renouvelé d'une manière respectueuse de l'environnement”, plaide ainsi Eric-Mark Huitema, directeur général de l'ACEA.

Il apparaît en effet que les objectifs de l’Europe sont dictés par la directive sur les infrastructures de carburants alternatifs (AFID), conçue en 2014 et aujourd’hui jugée sous-calibrée. “D’après les calculs de la Commission, il faudra environ 2,8 millions de points de recharge accessibles au public d’ici à 2030, soit environ 15 fois plus que ce qui est actuellement disponible dans l’Union européenne”, précisent l’ACEA et Eurelectric.

Cet appel est lancé alors que les modèles électriques et hybrides rechargeables ont vu leur part de marché s’établir à 6,8% en Europe au premier trimestre, contre 2,5% un an plus tôt.

Sur la même période, les électricités dites renouvelables auraient représenté 40% du mix énergétique en Europe. 

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire