Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

DESIGNERbyBELLU - Claude Lobo, avec l’accent de Montmartre

Dans Futurs modèles / Design

Claude Lobo est une des personnalités majeures de l’histoire du design français bien qu’il ait exercé son art essentiellement à l’étranger… Il a aussi été l’un des acteurs essentiels de la défense du patrimoine automobile.

Lincoln Sentinel
Lincoln Sentinel

Dans les années 1960, personne en France ne parle de « design ». Le terme est anglais et la complexité qu’il recouvre n’est comprise que par les Anglo-Saxons. Au cœur des Trente Glorieuses, Simca est la seule entreprise tricolore à disposer d’une véritable équipe de stylistes, structurée comme aux États-Unis, avec de vrais studios et un effectif conséquent. Chez les autres constructeurs, le style est à la charge d’un homme seul, souvent éclipsé par la direction technique.

Pour gérer son studio de style, entre 1955 et 1963, le président de Simca – Henri-Théodore Pigozzi – avait recruté un créateur de renommée internationale, Mario Revelli de Beaumont, qui avait travaillé pour les plus grands carrossiers italiens. Cette conscience cosmopolite donne une coloration particulière aux produits de la marque. Simca est la plus jeune des grandes marques françaises, mais pas la moins atypique. L’ouverture vers l’extérieur attire de nombreux jeunes designers qui entrevoient ici la possibilité d’épanouir leur talent.

Claude Lobo vient frapper à la porte du studio, un matin de 1964. Il est âgé de vingt-et-un ans. Il a passé son enfance dans les parages de Montmartre, autour de la rue Lepic et de la place Blanche. De ce terroir qui fleure bon le pavé parisien, il conservera une gouaille et une posture qui séduiront les Américains bien des années plus tard. Jamais il ne se départira de son humour et de sa décontraction, jamais il ne prendra les postures artificielles souvent chères aux designers. Sans jamais se perdre au sérieux, Claude Lobo mettra sans cesse l’accent sur ses origines modestes, s’employant à donner aux jeunes générations l’espoir de progresser dans l’échelle sociale, sans diplôme, mais avec une forte détermination et pas mal de talent…

Claude Lobo a reçu une formation à l'École supérieure des arts appliqués Duperré. Il fait ses premières armes de styliste chez Arthur Martin.

Après son service militaire, Claude Lobo entre chez Simca. En juin 1966, Claude Lobo part en Allemagne, chez Ford, où il effectuera l’essentiel de sa carrière. À Cologne, il devient responsable du design extérieur des voitures de la gamme compacte dès 1967. À ce titre, il travaille sur l’important programme qui débouchera sur la Fiesta, en 1976.

Le designer travaille successivement à Cologne, en Allemagne, devient responsable du design avancé en 1987. En 1994, il part aux Etats-Unis, toujours pour diriger le design avancé. Il initie l’important mouvement du New Edge Design à travers lequel Ford dogmatise le renouveau de son style. Le New Edge design se caractérise par des volumes structurés, fractionnés par des lignes tranchantes.

DESIGNERbyBELLU - Claude Lobo, avec l’accent de Montmartre
DESIGNERbyBELLU - Claude Lobo, avec l’accent de Montmartre

 Ford GT90

Le concept-car GT90, présenté en janvier 1995, apparaît comme le manifeste de cette esthétique nouvelle avec la juxtaposition de multiples facettes triangulaires. La Lincoln Sentinel puise son type plus dans le passé que dans une doctrine. L’inspiratrice n’est autre que la Continental millésimée 1962, mais elle n’est pas la seule. Claude Lobo a fait venir dans le studio une Facel-Véga Facel II avec pour consigne à ses stylistes de créer « un dessin aussi simple que celui-ci » ! Il applique le New Edge design à la gamme commerciale, à la petite Ka (1996).

Lobo revient en Europe en 1997 en tant que directeur du design. Il participe activement à la généralisation de l’usage de la CAO.

Ford Ka
Ford Ka

Quand il se retire de la carrière active, à la fin de l’année 1999, Claude Lobo s’engage dans une nouvelle aventure. De 2000 à 2007, il organise un concours d’élégance automobile dans son Périgord d’adoption, au château des Vigiers, près de Bergerac. L’originalité de la manifestation provient pour une large part de la nature des membres du jury qui émanent pour la plupart de l’univers du design.

Le concours se déroule sur deux jours. Le premier ralliement a lieu le samedi à Bergerac, sur les rives de la Dordogne, devant les ponts où viennent s’amarrer les gabarres désormais dévolues au tourisme. Les participants traversent la vieille ville, puis les équipages traversent les vignobles de Bergerac, s’approchent des crus de Monbazillac et de Pécharmant, frôlent la cité médiévale d’Eymet, pour terminer leur randonnée sur les pelouses du château des Vigiers.

Claude Lobo est emporté par la maladie en juin 2011 à l’âge de soixante-huit ans.

Portfolio (3 photos)

SPONSORISE

Actualité Ford

Toute l'actualité

Forum Ford

Commentaires (15)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je ne savais pas qu’il était à l’origine du design de ces concepts. Le design de la Ka est pour moi un des plus « sympathiques » si ce n’est des plus beaux et pourtant je l’ai vue récemment figurer dans un classement des plus grands laiderons (en bonne compagnie avec l’Ami6). Décidément je ne dois rien comprendre. :bah:

Par

On sait maintenant d'où vient le pompage de l'immonde vel satîs...

Par

J'avais trouvé cette première Ford Ka originale, mais ses ventes furent hélas très faibles.

Par

En réponse à henri13enforme

On sait maintenant d'où vient le pompage de l'immonde vel satîs...

Je trouve le concept très beau, sans doute parce qu'il est très fin. La Vel Satis a alourdi la chose.

Mais bon, tes commentaires sur les marques autres que coréennes et quelques japonaises valent que dalle.

Par

En réponse à henri13enforme

On sait maintenant d'où vient le pompage de l'immonde vel satîs...

J'ai pensé la même chose pour la face avant, mais j'avoue que pour le reste ils se sont surpassés, dépassant le maître...

Par

un grand monsieur qui a contribué pour une grande marque. Ford:bien::bien::bien::bien:

Par

En réponse à Acura

Je trouve le concept très beau, sans doute parce qu'il est très fin. La Vel Satis a alourdi la chose.

Mais bon, tes commentaires sur les marques autres que coréennes et quelques japonaises valent que dalle.

Et pourquoi tu réponds alors:voyons:

Quand un message ne vaut rien pour moi,je l'ignore :lol:

Par

C'est vrai que le concept Lincoln Sentinel de M. Claude Lobo n'est pas sans préfigurer la Renault VelSatis d'un certain M. Patrick Le Quément également précédemment à la tête du style chez Ford où il avait dû certainement avoir M. Lobo comme inspirateur... mais sans jamais égaler son maître ! Rappelons-nous (ou pas !) la Ford Scorpio également...

Par

L’ancetre de la Vel Satis et de la batmobile

Par

En réponse à henri13enforme

On sait maintenant d'où vient le pompage de l'immonde vel satîs...

il y a aucun ressemblement avec la velastis du constructeur Renault qui vi sur notre dos:bah:

on mais pas renault et Ford au niveau.

Ford:bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire