Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Diesel : quelles marques, quels modèles ont arrêté ?

Dans Nouveautés / Autos écolo

Avec la baisse de la demande, des constructeurs osent maintenant proposer des modèles sans moteur diesel. Voici la liste des véhicules qui ont dit stop au gazole.

Diesel : quelles marques, quels modèles ont arrêté ?

En France, la part de marché du diesel s'est écroulée en quelques années. Elle était de 73 % en 2012 et de 47 % en 2017 ! Depuis le début de l'année, elle est tombée à 40 %, mais s'est stabilisée à ce niveau-là.

Le désamour est certain, accéléré par le Dieselgate Volkswagen et autres affaires du genre, mais aussi par une réelle prise de conscience quant à l'intérêt d'acheter un diesel. On fonçait tête baissée en pensant à la revente, jugée plus facile, mais les diesel ont désormais tendance à décoter plus que l'essence. Surtout, le seuil de rentabilité ne fait que s'éloigner, du fait d'un gazole davantage taxé. Ajoutons à cela les craintes de restrictions de circulation dans les métropoles et la coupe semble pleine.

Conséquence : si la demande baisse, il en est logiquement de même pour l'offre. Des marques et modèles ont commencé à faire l'impasse sur ce type de moteur. Cela a commencé chez les petites citadines en 2014, la mise en place de la norme Euro 6 imposant aux constructeurs des investissements peu rentables sur ces véhicules. Exit donc le diesel sur les C1, 108, Twingo… Et la tendance se propage lentement mais sûrement, en suivant une montée en gamme. De plus en plus de citadines polyvalentes ont arrêté, et des véhicules compacts osent également le faire.

Pour y voir plus clair, nous avons donc fait l'inventaire des véhicules qui ont dit stop au diesel.

Lexus et Smart sans diesel depuis quelques années

Sur le marché français, deux marques généralistes ont abandonné le diesel il y a quelques années déjà. Il s'agit de Smart, depuis le lancement de la troisième génération de Fortwo en 2014 (la deuxième avait un 0.8 de 54 ch) et surtout de Lexus. On dit surtout, car le japonais a vraiment pris un risque en avance, car pour lui cela a concerné des véhicules dans des catégories où le diesel avait, et a toujours, la cote (familiale, routières, SUV). Mais on connaît sa parade : l'hybride, synonyme notamment de fiscalité avantageuse pour les entreprises.

 

La liste des modèles qui ont abandonné le diesel

Pour se rendre compte de la tendance actuelle à l'arrêt du diesel, nous avons fait deux parties avant/après 2017. La liste prend en compte les modèles de grande diffusion, qui ont stoppé le diesel à l'occasion d'un restylage ou d'un changement de modèle. Il y a aussi les véhicules sortis sans diesel mais qui proposent de l'essence classique, faisant donc un choix clair. Nous n'avons pas listé les véhicules sportifs sur lesquels on n'attend pas de diesel (par exemple l'Alpine A110) et, forcément, les électriques et hybrides.

Marques Modèles qui viennent d'arrêter ou sortis sans diesel, en 2017 ou 2018 Modèles qui ont arrêté le diesel ou sortis sans diesel, avant 2017

Audi

 

- A1 Sportback (seconde génération)

- TT restylé (troisième génération)

 

Citroën

 

- C1

DS

- DS3

 

Fiat

- 500

- Panda

 

Honda

- CR-V (cinquième génération)

- Jazz

Hyundai

- i20 restylée (deuxième génération)

- i10

Infiniti

- QX70

- Q60

 

Kia

- Picanto (troisième génération)

- Rio (quatrième génération)

 

Mazda

- 2

 

Mercedes

- SLC

 

Mitsubishi

- ASX

- Space Star

Opel

- Corsa

- Karl

- Adam

Peugeot

 

- 108

Porsche

- Macan

- Panamera (seconde génération)

- Cayenne (troisième génération)

 

Renault

 

- Twingo

Seat

- Toledo

- Mii

Skoda

- Fabia restylée

- Citigo

Subaru

- Impreza

- XV

- Outback

- Forester

- Levorg

Suzuki

- Swift

- Celerio

- Baleno

- Ignis

Toyota

- Yaris (troisième génération)

- Corolla (Auris troisième génération)

- C-HR

- RAV4

- Aygo

Volkswagen

 

- Up

Volvo

- S60 (troisième génération)

 

Les rares contre-exemples de chemin inverse : Ford Ka+ et Nissan Micra

L'ancienne Micra était en avance sur son temps, en zappant le diesel. Mais la cinquième génération a succombé aux charmes du dCi ! Étonnant ? Pas vraiment, car la voiture a grandi et a été repositionnée sur le segment des polyvalentes, où le diesel a encore (un peu) la cote. Plus surprenant, à l'occasion de son restylage, au printemps, la Ford Ka+ a reçu un 1.5 TDCi 95 ch ! Visiblement, il devait y avoir une demande, car la tendance est vraiment à l'abandon du diesel sur les citadines d'entrée de gamme.

 

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (62)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

paradoxalement sur la Tipo c'est l'inverse, le t-jet 120 vient de disparaître, mais les diesels 95 et 120 sont bien là...

Par

En réponse à FlyAkwa

paradoxalement sur la Tipo c'est l'inverse, le t-jet 120 vient de disparaître, mais les diesels 95 et 120 sont bien là...

Sûrement le temps d'intégrer les nouveaux moteurs essence de Fiat. La Tipo ne disposait que de moteurs d'ancienne génération non compatibles WLTP.

Par

vive le Diesel! vive les v8 essences, on s'en balance des écolos!

Par

40% de diesels en 2017-18 et à nouveau 73% en 2019 avec le malus ?

Par

En réponse à FlyAkwa

paradoxalement sur la Tipo c'est l'inverse, le t-jet 120 vient de disparaître, mais les diesels 95 et 120 sont bien là...

Surement le temps de la retiré du catalogue.

Parce qu'à part faire tourner les garages, les Fiat... Ça ne sert pas à grand chose. :bah:

Par

Un peu de patience, quand le scandale des moteurs essences à injection directe suralimenté éclatera ( émissions de nox 10 fois à un diesel euro 6 ),

Tout reviendra à la normale :brosse::brosse::brosse:

Par

En réponse à FlyAkwa

paradoxalement sur la Tipo c'est l'inverse, le t-jet 120 vient de disparaître, mais les diesels 95 et 120 sont bien là...

Le T-Jet n'a pas disparu sur le break... mais il se retrouve malussé de 3473€.

En revanche les versions GPL du T-Jet ont été supprimées (alors qu'elles baissent le malus...), et l'essence semble avoir disparu sur la 500L, au moins dans un premier temps. Toujours ce problème d'investissement chez FCA, qui hésite ou tarde à déployer les moteurs Firefly pourtant prometteurs.

Par

Quand on pense à l'époque, (il y a à peine 10 ans) où la majorité des "CC" genre Mégane, 308, EOS... et même Mini Cabrio étaient vendues en diesel... quelle misère !

La part naturelle du diesel se situe autour des 30% : les gros rouleurs (20 000 km / an mini) et les gros véhicules qui ont un usage essentiellement routier. Pas la Twingo pour aller chercher le pain et les gamins à l'école !

Par

Tu peux toujours rêver.

Avec un gazole qui va coûter cher que le E10 en 2020

Les restrictions de circulation a venir dans les grandes villes

La fin de l'avantage fiscal sur le gazole pour les entreprises en 2021

Le renforcement du contrôle pollution sur les diesel

Même en occasion les clients vont réfléchir a deux fois avant d'acheter un diesel

Par

Pour le rédacteur de cet article : quelles marques, quels modèles ont été arrêtés ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire