Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Dossier nouveautés : les futures BMW

Dans Futurs modèles / Scoops

La marque BMW va continuer à étoffer sa gamme avec l’apparition de modèles inédits. Ainsi l’offre électrique va s’élargir dès cette année avec le SUV iX, la berline i4. Tandis qu'en 2022 l’arrivée du grand SUV coupé BMW X8 et de la BMW M3 Touring prouvera que les modèles thermiques ont toujours un avenir. Pour les modèles électriques, il y aura une réelle montée en puissance à partir de 2025 avec l’adoption d’une toute nouvelle plateforme dédiée aux véhicules zéro émission, mais les modèles à moteur thermique ne seront pas pour autant délaissés, puisque la demande reste forte pour ce type de voiture et que l’hybridation leur permettra de passer les normes. 

Dossier nouveautés : les futures BMW

La marque à l’hélice va investir massivement dans l’électrique pour les années futures. La marque munichoise l’annonce, elle veut une croissance de 50 % des ventes de ses véhicules électriques d’ici à 2025 et en 2030 que le volume des ventes de voitures électriques représente la moitié de ses livraisons automobiles. Pour cela, l’ensemble du groupe BMW sera mis à contribution. Si BMW va élargir sa gamme de voitures électriques, la marque Mini passera au tout électrique à partir de 2030, une Mini Countryman sur batteries est d’ores et déjà en préparation.

Une plateforme électrique dédiée

Afin de se doter d’une vraie gamme électrique, la marque munichoise prépare une nouvelle plateforme appelée Neue Klasse. Une base technique réservée aux voitures sur batteries qui devrait permettre à ces autos de disposer d’une autonomie importante et aussi d’avoir des coûts de production équivalents à ceux d’un véhicule thermique. Cette base arrivera en 2025 et d’ici là arrive cette année pour épauler le SUV BMW iX3, le grand crossover BMW iX et la berline BMW i4. Il est bon de noter que si de nouvelles autos électriques sont dévoilées d’autres quittent la scène. Ainsi après la BMW i8 qui est partie récemment à la retraite, la petite BMW i3 ne sera pas renouvelée, BMW laissant à Mini le soin de gérer le secteur des citadines.

Dossier nouveautés : les futures BMW

Des batteries de nouvelle génération

Autre investissement concernant l’électrique, BMW poursuit toujours ses études sur la pile à combustible et lance en même temps le chantier de la sixième génération de batteries : les batteries solides. Il vient d'ailleurs d'investir récemment dans l'entreprise Solid Power, producteur de premier plan de batteries solides pour les véhicules électriques. Grâce à ces batteries, le constructeur veut accroître la densité énergétique des cellules composant la batterie mais aussi réduire les coûts de production et d’utilisation des matériaux. Des batteries solides devraient équiper au moins un véhicule test avant 2025.

Dossier nouveautés : les futures BMW

BMW externalise ses moteurs

Si la marque ne veut pas oublier le moteur thermique pour autant, la demande restant forte pour ce type de motorisation, elle ne produira plus de moteurs thermiques en Allemagne, laissant à la société autrichienne Steyr et à l'entreprise anglaise Adams Hall le soin de s’occuper de cette tâche. L’offre essence et diesel se réduira au fur et à mesure que l’offre 100 % électrique va s’élargir et l’on indique d’ores et déjà que la plupart des modèles thermiques auront leur pendant électrique. Ainsi, les BMW X1, BMW Série 5 et 7 disposeront dans leur gamme d’une version électrique tout en ayant par ailleurs des versions à moteur hybride. Des moteurs thermiques et bien sûr hybrides, il y en aura encore sous le capot des BMW. D’ailleurs de nouveaux modèles vont apparaître dotés de ce type de motorisation. Ainsi le constructeur prévoit de lancer en 2022, un grand SUV sportif et familial qui répondra au nom de BMW X8. Une BMW M3 à carrosserie break (Touring) et aussi en préparation, tandis que les renouvellements des BMW Série 2 Active Tourer, BMW Série 2 Coupé et Cabriolet, BMW Série 7 (il faut lutter contre la Mercedes Classe S), BMW Série 5 (berline et break) et bien sûr les SUV X1, X2, X3, X4 sont déjà programmés.

Dossier nouveautés : les futures BMW

Des écrans toujours plus grands

Pour tous les modèles, l’accent sera mis sur l’innovation, avec dans l’habitacle un système multimédia de huitième génération avec des écrans toujours plus grands. C’est le nouveau SUV BMW iX qui va étrenner, cette année, le BMW Curved Display. Il se compose d’un écran tactile qui peut atteindre jusqu’à 14,9 pouces (37,8 cm) de diagonale. il est légèrement incurvé vers le conducteur et se charge de l’infodivertissement ainsi que des nombreuses commandes du véhicule. Un second écran de 12,3 pouces derrière le volant sert à l’instrumentation. Alors que les boutons de chauffage et de climatisation disparaissent, BMW mise sur un pilotage intelligent de la température avec des commandes vocales perfectionnées. Ainsi en indiquant que l'on a froid aux pieds ou à la tête on indiquera au chauffage d’augmenter l’afflux d’air chaud sur ces parties du corps.

Dossier nouveautés : les futures BMW

La molette de l'iDrive est conservée

L’iDrive de huitième génération disposera toujours d’une commande rotative entre les sièges mais celle-ci ne servira qu’épisodiquement. Un assistant virtuel se chargera de répondre à vos moindres souhaits au moyen d’une commande vocale ou gestuelle. Il y aura aussi le déverrouillage et démarrage du véhicule à l’aide de son smartphone BMW Digital Key Plus), un GPS plus intelligent (BMW Maps) qui permettra de déterminer, en anticipant vos prochaines destinations en se calant sur vos habitudes de trajet. La mise à jour à distance du système d’exploitation du véhicule (BMW OS 8) et le mode de conduite personnalisé (My Modes) feront également partie du menu de l’auto. Enfin, le système Great Entrance Moments, permet d’allumer progressivement les phares, de régler les sièges de déclencher le chauffage du volant avant même de s’asseoir dans l’auto.

Un investissement massif

BMW compte investir plus de 30 milliards d’euros dans les technologies innovantes d’ici à 2025, cela concernera les services connectés, la batterie solide, la pile à combustible mais aussi la conduite autonome sur laquelle planche BMW depuis de longues années. L’architecture logicielle sera aussi concernée avec l’activation de certaines options après la livraison de l’auto. Ces options seront mises en action grâce à des téléchargements payants afin de permettre d’adapter les fonctionnalités du véhicule en fonction de l’évolution de la réglementation en vigueur dans le pays. Cela pourrait être le cas de la conduite semi-autonome. 

Question de style

Enfin, le style de BMW devrait évoluer dans les prochaines années. Afin de réaliser des voitures les plus aérodynamiques possibles, BMW pourrait réduire la surface frontale de ses véhicules et oublier la calandre à grands haricots qu’affichent désormais les nouvelles BMW. En annonçant la nouvelle plateforme Neue Klasse, BMW a d’ailleurs présenté le dessin de ce qui pourrait être la future calandre des BMW. Une calandre plus fine qui pourrait orner les futures BMW à partir de 2025, date prévue de l’arrivée de la toute nouvelle plateforme électrique.  

Dossier nouveautés : les futures BMW

    Mots clés :

  • Bmw

SPONSORISE

Actualité Bmw

Toute l'actualité

Forum Bmw

Commentaires (55)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

laissez moi deviner: des suv coupé, des suv break, des suv coupé 4 portes monospace, des suv cabriolet 3 portes break, des suv citadins ludospace, des suv 7 places coupéspace...

Par

En réponse à caffellatte

laissez moi deviner: des suv coupé, des suv break, des suv coupé 4 portes monospace, des suv cabriolet 3 portes break, des suv citadins ludospace, des suv 7 places coupéspace...

Parfaite description. :buzz:

Par

Aucune compact électrique programmée ??? ça dort chez BM

Par

Depuis le restyling façon Lexus j'y arrive plus avec BMW, j'était fan de la Serie 5 F10... je sais qu'il faut évoluer, mais elle avait tellement plus de prestance. Une bagnole de patron comme ma GS, l'intérieur bien fait et sérieux sans être austère comme les plus anciennes ou agressif comme maintenant. L'interface GPS était bien et équilibrée. Il manquait juste des feux à LED.

Merco c'est pire. Désormais le design extérieur est tellement vulgaire et les intérieurs semblent sortir de clubs échangistes rococo....

Je dois devenir vieux...

Pourtant on sait encore faire des belles évolutions, la Jaguar XE 2020 et la XF 2021 m'ont réconciliés avec la marque par exemple. La XF.. quelle classe, quelle prestance, la qualité est enfin au niveau. La ES c'est le vaisseau spatial on adore ou déteste mais elle a tout y compris le tarif ( en sacrifiant cependant la qualité de quelques matériaux).

BMW, c'est comme Merco il vont trop dans l'agressivité je trouve.

Quant à l'électrique, ils font comme tout le monde, ils produisent des plateformes pour avoir leur part en attendant que ça s'effondre puis une fois que les gros groupes auront lancer l'hydrogène, ils adapteront les plateformes pour la transition énergétique.

Par

La fin du moteur thermique chez BMW... Bien triste nouvelle pour ce beau motoriste...

Par

En réponse à MM27

La fin du moteur thermique chez BMW... Bien triste nouvelle pour ce beau motoriste...

Un peu comme la fin des éleveurs de chevaux au début du XXe siècle. On les regrette encore, ces beaux bourrins qui posaient des étrons délicats dans nos rues :buzz:

Par

En réponse à AnteusFogg

Un peu comme la fin des éleveurs de chevaux au début du XXe siècle. On les regrette encore, ces beaux bourrins qui posaient des étrons délicats dans nos rues :buzz:

Ne vous inquiétez pas, à ce rythme là, ils vont bientôt prendre leur revanche :biggrin:

Moi, je m'en fous, je suis cavalier :ange:

Par

En réponse à AnteusFogg

Un peu comme la fin des éleveurs de chevaux au début du XXe siècle. On les regrette encore, ces beaux bourrins qui posaient des étrons délicats dans nos rues :buzz:

Je descends tout de suite au garage faire tourner le L6 de la e30. Ca devrait être remboursé par la sécurité sociale ce truc. C'est comme le ronronnement du chat, c'est bon pour la santé mentale.

Par

En réponse à carrera13

Aucune compact électrique programmée ??? ça dort chez BM

'Aucune compact électrique"

Ca revient à dire : "aucun basketteur atteint de nanisme."

Par

En réponse à AnteusFogg

Un peu comme la fin des éleveurs de chevaux au début du XXe siècle. On les regrette encore, ces beaux bourrins qui posaient des étrons délicats dans nos rues :buzz:

Cours d'histoire automobile de toute urgence pour toi :

Calèche => VE => VT : d'un point de vu historique

Ne change pas l'histoire. La VE appartient au passé a été ressuscitée car la population a été pris d'empathie par une gamine atteint de trisomie 21 qui les abreuve de discours de "fin du monde". :biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire