Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

E85 : vers de nouvelles aides à l'achat mais pas d'obligation pour les constructeurs

Dans Ecologie / Electrique / Autres énergies

E85 : vers de nouvelles aides à l'achat mais pas d'obligation pour les constructeurs

Dans le cadre du projet de loi Énergie et climat, les députés avaient adopté en commission un amendement pour obliger les marques à proposer un modèle fonctionnant à l'E85. Mais le gouvernement l'a fait supprimer. Il promet toutefois de nouvelles aides à l'achat.

L'E85 a la cote. Il faut dire que ce carburant alternatif, qui contient jusqu'à 85 % d'éthanol d'origine agricole, a un atout : un prix à la pompe de seulement 70 centimes par litre ! Même s'il entraîne une surconsommation, il est vite rentable en étant plus de deux fois moins cher que le sans-plomb. Curieusement, si la demande est là, l'offre est limitée. Un seul constructeur propose actuellement un modèle de type Flexfuel, c'est Ford avec le Kuga. Pour le reste, il faut en passer par un kit de conversion à faire monter.

Un député a donc souhaité en passer par la loi pour forcer les marques à vendre des Flexfuel. Grégory Besson-Moreau (LREM) avait réussi à faire adopter en commission lors de l'étude du projet de loi Énergie et climat un amendement. Celui-ci devait obliger les constructeurs à avoir dans leur gamme "au moins un modèle de motorisation hybride à carburant modulable fonctionnant au Superéthanol-E85". La contrainte s'appliquait aux marques qui proposaient des modèles hybrides. Voilà qui pouvait sembler curieux, dans la mesure où ces firmes font justement déjà office de bons élèves !

Pour les députés, la mesure n'avait que des avantages, comme faciliter l'achat d'un véhicule roulant avec un carburant bien moins cher ou développer une filière de l'E85 en France, avec une production des matières premières sur notre territoire. L'éthanol est notamment produit à partir de betteraves.

Mais comme l'indiquent nos confrères d'Autoactu, le gouvernement a dit non. Il a fait voter un amendement pour supprimer la proposition. Pour lui, l'obligation "porte directement atteinte à la liberté d’entreprendre" et est "une entrave à la concurrence et est à ce titre contraire au droit de l’Union européenne". Pour l'instant, l'Etat préfère inciter les constructeurs à proposer des modèles écolos en boostant la demande via les aides à l'achat, à commencer par le bonus sur les électriques. Mais pas question donc de les obliger et de risquer une inégalité de traitement.

François de Rugy, le ministre de la transition écologique, a toutefois fait savoir que de nouvelles aides pour les voitures roulant à l'E85 étaient dans les tuyaux, avec la loi de finances 2020. Mais il est resté vague. Il a notamment évoqué un abattement de 40 % sur le taux de CO2 homologué pour la voiture, afin d'éviter le malus et de profiter de la prime à la casse, mais celui-ci est déjà en vigueur ! Le gouvernement pourrait proposer une prime pour financer les kits de conversion. Ce genre d'aide est d'ailleurs déjà disponible dans certaines régions.

    Mots clés :

  • E85

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (49)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

sic"Il a notamment évoqué un abattement de 40 % sur le taux de CO2 homologué pour la voiture, afin d'éviter le malus et de profiter de la prime à la casse, mais celui-ci est déjà en vigueur !"

Pas tout à fait

L'abattement de 40% est bien en vigueur

Mais la prime à la conversion, alias prime à la casse tient compte du CO2 AVANT abattement de 40% ... autrement dit ne s'applique quasiment jamais

Par

"Curieusement, si la demande est là, l'offre est limitée".

Pourquoi "curieusement" ?

Il faudrait plutôt écrire "logiquement".

Le seul objectif des constructeurs actuellement, c'est d'être dans les clous pour la moyenne à 95 g de CO2 pour leurs ventes. Avoir des véhicules flex, par rapport à des véhicules électriques ou même essence, n'a pour eux AUCUN intérêt car ne participant pas à cette baisse (l’abattement de 40% est une ristourne sur la fiscalité écologique en France, il ne s'applique absolument pas pour l'homologation au niveau européen).

Surtout que l'homologation flex est plus compliqué en raison des rejets lors des tests à froid (tests à froid que le décret d'homologation des kits dispense pour les équipementiers ... joli coup de lobbying de Biomotors !).

La seule alternative, comme le fait Renault, est de faire "officieusement" des moteurs flex : il faut que les clients le sachent par le bouche à oreille, sans passer par la case homologation FE.

Par

Il manque plus qu'une version flexifuel + AWD :bah: Pour ceux qui roulent 5/6000 km par ans ET qui se rendent régulièrement en montagne l'hiver :cyp:

Par

Je comprends pas leur arguments pour avoir amendé cette proposition. On remplace Ethanol par électrique ça change rien dans leurs arguments :bah:

Par

ouais mais bien sur pourquoi il freine les Moteurs E85...a qui profite les boitiers qui & derriére ..?? Bravo Ford le reste va suivre

Par

(..)le gouvernement a dit non. Il a fait voter un amendement pour supprimer la proposition.(..)

tout est dit. le manque à gagner en terme de taxes a dû faire peur au gouvernement.

car en proposant quelques véhicules, il est clair que tous les constructeurs s'y mettraient alors, pour répondre à une forte demande.

maintenant, la question est: pourquoi les constructeurs ne prennent-ils pas eux-même la décision de proposer du flexfuel? et là, m'est avis que notre gouvernement les a incité officieusement à ne surtout pas proposer de modèles flexfuel, pour la même raison énoncée plus haut.

Par

En réponse à Ratafia_12

"Curieusement, si la demande est là, l'offre est limitée".

Pourquoi "curieusement" ?

Il faudrait plutôt écrire "logiquement".

Le seul objectif des constructeurs actuellement, c'est d'être dans les clous pour la moyenne à 95 g de CO2 pour leurs ventes. Avoir des véhicules flex, par rapport à des véhicules électriques ou même essence, n'a pour eux AUCUN intérêt car ne participant pas à cette baisse (l’abattement de 40% est une ristourne sur la fiscalité écologique en France, il ne s'applique absolument pas pour l'homologation au niveau européen).

Surtout que l'homologation flex est plus compliqué en raison des rejets lors des tests à froid (tests à froid que le décret d'homologation des kits dispense pour les équipementiers ... joli coup de lobbying de Biomotors !).

La seule alternative, comme le fait Renault, est de faire "officieusement" des moteurs flex : il faut que les clients le sachent par le bouche à oreille, sans passer par la case homologation FE.

oui, enfin, pendant longtemps, les constructeurs ont vendu du diesel en arguant que la consommation était moindre que l'essence.

en proposant du flexfuel, l'argument de vente serait tout trouvé.

donc, non, il y a une autre raison officieuse, et aucun constructeur ne souhaite bizarrement s'exprimer là-dessus.

bref, je pense que le gouvernement y est pour quelque chose... mais, motus et bouche cousue.

Par

En réponse à gibou78

Je comprends pas leur arguments pour avoir amendé cette proposition. On remplace Ethanol par électrique ça change rien dans leurs arguments :bah:

étant donné le prix des électriques, le gouvernement sait pertinemment que les ventes resteront confidentielles.

alors qu'en proposant des caisses flexfuel, ça serait inévitablement la razzia et un très gros manque à gagner en terme de taxes. :bah:

Par

En réponse à gibou78

Je comprends pas leur arguments pour avoir amendé cette proposition. On remplace Ethanol par électrique ça change rien dans leurs arguments :bah:

Un véhicule électrique rejette officiellement 0 g de CO2, alors qu'un moteur essence alimenté à l'E85 rejette environ 130% de CO2 par rapport au même moteur essence.

Donc pour l'homologation "95 g de CO2" ce serait impossible (l'homologation européenne n'accorde aucune remise sur le CO2 pour l'E85).

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire