Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Électrique : des bornes de recharge tous les 80 km oui mais…

Électrique : des bornes de recharge tous les 80 km oui mais…

Les voitures électriques n’ont intrinsèquement plus rien à envier à leurs homologues qui ont besoin d’un carburant pour avancer. Spacieuses, bien finies, performantes, il ne leur manque que l’autonomie pour leur faire la nique. Donc, des bornes de recharge rapide. Un pays leur en promet une tous les 80 kilomètres pour bientôt. Et Ségolène Royal n’y est pour rien.

Développer un réseau autoroutier d'alternative à l'essence, ça n’a pas l’air si simple. Les voitures électriques sont là pour remplir la mission mais les bornes de recharge manquent cruellement. Un pays a décidé de relever néanmoins le défi. Il s’agit des États-Unis. Une volonté d’autant plus remarquable que cette Amérique est un producteur de pétrole et que les Américains ont été bercés dès leur plus tendre enfance sur le ronronnement gourmand du V8.

Et pourtant, avant de laisser bientôt la place, l’administration Obama a annoncé que 48 axes routiers aux États-Unis seront jalonnés de bornes de recharge pour voitures électriques couvrant au total plus de 40 000 kilomètres de routes. Sous peu, on pourra donc partir de la côte est et rejoindre la côte ouest en émettant un minimum d’émissions polluantes.

Ces axes routiers traverseront 35 États et le District de Columbia, qui abrite la capitale fédérale Washington, et offriront à terme aux automobilistes la possibilité de recharger leur voiture électrique tous les 80 kilomètres. Une initiative qui rappellerait presque la percée du chemin de fer à travers le pays.

Le nombre de bornes de recharge électrique est passé aux Etats-Unis, de 500 en 2008 à 16 000 aujourd'hui. Ce qui est encore loin des peu ou prou 150 000 stations-service qui les maillent. Cette annonce ravit Tesla qui met du cœur à cet ouvrage depuis quelque temps. Mais pour aller plus vite, l'administration Obama s'est alliée avec une série de partenaires privés et publics comme BMW et General Motors, le conglomérat industriel General Electric et la branche énergie du holding de Warren Buffett (Berkshire Hathaway Energy). Et en France, on en est où ?

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire