Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Émirats arabes : plus de 4 millions d'euros pour une plaque d'immatriculation

Émirats arabes : plus de 4 millions d'euros pour une plaque d'immatriculation

Aux Émirats Arabes Unis, le comble de la personnalisation automobile est d'avoir une plaque d'immatriculation avec le chiffre 1. Pour cela, certains sont prêts à débourser des sommes folles.

Produites en série limitée, les hypercars sont en conséquence très rares. Mais certaines zones de la planète les attirent plus que d'autres. Parmi celles-ci, les Émirats Arabes Unis. Là-bas, posséder un de ces engins ne suffit pas toujours à se distinguer et montrer la supériorité de son compte en banque, même en cochant toutes les cases dans la longue liste des options proposée par le constructeur. Il y a alors un moyen ultime pour impressionner ses collègues milliardaires : se payer une plaque d'immatriculation bien particulière.

Le chiffre le plus convoité, qui suscite toutes les folies, est le « 1 ». À tel point qu'un homme d'affaires vient de débourser la bagatelle de 18 millions de dirhams, soit environ 4,9 millions de dollars ou 4,3 millions d'euros, pour l'apposer sur son véhicule ! Il a décroché la timbale lors d'une vente aux enchères qui se tenait à Sharjah, l'un des sept membres de la fédération des Émirats.

La plaque plus chère que la voiture !

Payer une telle somme n'est apparemment pas un souci pour lui, puisqu'il a indiqué au média Gulf New qu'il était venu pour s'offrir le « 1 », peu importe son prix, afin de l'apposer sur sa Pagani Huayra, une hypercar dont le prix de base en France est de 1 076 400 euros. 

Abdulla Al Mannai Matar, le directeur exécutif de Emirates Auction, organisateur de la vente aux enchères, a indiqué que cette vente était l'une des plus grandes aux Émirats. Elle a réuni 1 340 participants, attirés par les 60 plaques mises aux enchères, et a rapporté plus de 50 millions de dirhams, soit environ 12 millions d'euros.

Peut-on personnaliser sa plaque en France ?

Émirats arabes : plus de 4 millions d'euros pour une plaque d'immatriculation

Une telle collecte de millions pourrait donner des idées à l'État Français. Ce dernier remplirait alors facilement ses caisses en laissant libre le choix des numéros d'immatriculation dans l'Hexagone, qui suit actuellement un ordre on ne peut plus logique. Mais la mise en œuvre donnerait sûrement lieu à une belle pagaille administrative, que l'État préfère vraisemblablement éviter.

Actuellement, pour la personnalisation de sa plaque, il y a une seule possibilité depuis la mise en place du nouveau système au format "AA-001-AA" : le choix de l'identifiant territorial, autrement dit le numéro du département et le logo de la région correspondante dans la bande bleue de droite, totalement libre. Par exemple, si vous habitez à Paris (75) mais que votre département de cœur est l'Ardèche, vous pouvez choisir une plaque en 07.

Mais il est interdit d'apposer à la place des identifiants réglementaires un symbole personnalisé. De plus, les identifiants doivent être identiques à l'avant et à l'arrière. Les plaques doivent être blanches et respecter les dimensions et la police d'écriture réglementaires. En cas de non-respect d'une de ces conditions, vos plaques peuvent être considérées comme non conformes. Vous risquez alors une amende de 4e classe (135 €) et l'immobilisation du véhicule jusqu'à la mise aux normes de votre immatriculation.

Source image : Emirates Auction

 

Mots clés :

En savoir plus sur : Pagani Huayra

SPONSORISE

Actualité Pagani

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire