Publi info
 

En France, un pont sur trois a besoin de réparations

En France, un pont sur trois a besoin de réparations

Selon un récent rapport, un tiers des ponts à la charge de l'État présente des défauts. Et pour 7 % des infrastructures, il y a un réel danger.

Les opérations de secours n'étaient pas terminées que la polémique enflait en Italie sur l'état du viaduc de Gênes, et plus généralement des infrastructures routières dans le pays, alors que d'autres ponts se sont écroulés ces dernières années. Comme toujours, un tel débat s'exporte, invitant chaque État à faire le point sur sa propre situation.

Aucune polémique encore chez nous, même si ce drame intervient quelques semaines après la publication d'un rapport tirant la sonnette d'alarme sur l'état du réseau secondaire et après les déclarations étonnantes d'Emmanuel Barbe, le responsable de la sécurité routière, qui jugeait que ce n'était pas la plus grande des priorités.

Selon le rapport qui avait été remis au ministère de l'Intérieur, un tiers des ouvrages entretenus par l'État aurait besoin de réparations. Cela représente 4 000 ponts sur un total de 12 000. Dans la très grande majorité des cas, ce sont des retouches minimes, notamment le goudron.

Mais pour 7 % des infrastructures, la situation est plus inquiétante, demandant une intervention majeure. Il peut être question de grosses fissures, et même d'un risque d'effondrement. Christian Tridon, du Syndicat des entrepreneurs spécialistes de réparation et de renforcement des structures, déclarait en juillet dans le JDD : "En France, un pont par jour disparaît de la liste des ponts sécurisés". Le rapport précisait qu'il fallait pour ceux-là mettre des restrictions de circulation, voire fermer totalement l'accès.

Problème, souvent on se contente d'apposer des rustines et on retarde les gros travaux, par manque de budget ou par volonté de ne pas pénaliser la circulation, la coupure d'un pont étant synonyme de bouleversement pour les personnes qui l'empruntent régulièrement. Cela s'est vu très récemment chez nous avec l'affaissement d'un pont sur l'A15 au nord de Paris.

Commentaires (90)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Mais si j'en crois notre responsable de la securité routiere,

c est surement un plus pour la diminution des morts sur la route...

Par

Pas grave, ça fera l'affaire de Mr sécurité routière. Ne surtout rien faire, ça limitera les morts sur les routes... quand une personnalité oublie de fermé sa g.... ce n'est pas parce que l'on a la possibilité de parler, qu'il faut nécessairement le faire... surtout pour dire des conneries

Par

tant qu'on ne passe pas dessus ça va aller :peur:

Par

En tous cas, en Italie, sachant que la maintenance du pont défectueux était confiée à une société privée, ça rappellera les bienfaits de la privatisation à ceux qui sont pour un Etat "light" : une fois que c'est dans les mains du privé, c'est maximisation du profit et minimisation des coûts. Incompatible avec les exigences de sécurité la plupart du temps.

Un coup de chapeau malgré tout, du Belge que je suis, à l'entretien des autoroutes françaises : les péages coûtent une blinde mais le revêtement est nickel la plupart du temps et les aires de repos sont propres et très bien entretenues quasiment partout.

Par contre, pour avoir pris le train (privatisé) en Angleterrre, direction Ecosse, il y a déjà des années de cela, prix exorbitants, service minimum, confort infâme, voitures bondées et étouffantes : l'impression d'être transporté comme un bon bestiau.

Et c'est ce qui nous attend pour les prestations hospitalières, les maisons de retraite, la police, l'enseignement et bien d'autres choses dont l'Etat s'occupait dans le souci du citoyen. Mais que des petits soldats à la botte des multinationales (Macron en France, Michel en Belgique, Merkel en Allemagne, etc etc) sont occupés à casser, brique par brique.

Par

Vive l'europe !

ils nous cassent les couilles au sujet de l'électrique , comme quoi la voiture électrique est bien .

Ils n'ont aucune solutions ni financière ni la place nécessaire pour modifier , adapter , sortir de terre , des infrastructures permettant l'utilisation de la voiture électrique ( imagine toi une grande ville européenne avec uniquement des véhicules électrique tu vois un peu le bordel ou pas ?)

et maintenant vu qu'un pont tombe en Italie et que ça fait un drame !!!

eh ben ils viennent te dire que 7/100 des ponts en France sont un réel danger .

comme quoi malgré les taxes de folie et abusive ça ne suffit pas encore à entretenir les infrastructures routière !!!!

( valable pour 90/100 des pays européen ).

et bien sûr "pour votre sécurité contrôle radar très fréquent " .

Ont passe pour quoi aux yeux des pays étant réellement en 2018 ?

Par

En réponse à STOONGEANTVERT

Pas grave, ça fera l'affaire de Mr sécurité routière. Ne surtout rien faire, ça limitera les morts sur les routes... quand une personnalité oublie de fermé sa g.... ce n'est pas parce que l'on a la possibilité de parler, qu'il faut nécessairement le faire... surtout pour dire des conneries

Je ne sais plus qui disait : mieux vaut ne rien dire et passer pour un con, plutôt que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet. Et pour la connerie, il y a même des endroits où on peut la célébrer :

http://club.caradisiac.com/whealer/espace-detente-75428/photo/connerie-7028289.html

Par

Réparer un pont ? Ce n'est pas rentable mon bon monsieur. Mais pour votre sécurité, nous avons installé un radar dans la portion toute droite limitée à 80 km/h.

La Rentabilité Routière selon M. Barbe Emmanuel et M. Philippe Édouard.

Par

En réponse à Dumbphone

En tous cas, en Italie, sachant que la maintenance du pont défectueux était confiée à une société privée, ça rappellera les bienfaits de la privatisation à ceux qui sont pour un Etat "light" : une fois que c'est dans les mains du privé, c'est maximisation du profit et minimisation des coûts. Incompatible avec les exigences de sécurité la plupart du temps.

Un coup de chapeau malgré tout, du Belge que je suis, à l'entretien des autoroutes françaises : les péages coûtent une blinde mais le revêtement est nickel la plupart du temps et les aires de repos sont propres et très bien entretenues quasiment partout.

Par contre, pour avoir pris le train (privatisé) en Angleterrre, direction Ecosse, il y a déjà des années de cela, prix exorbitants, service minimum, confort infâme, voitures bondées et étouffantes : l'impression d'être transporté comme un bon bestiau.

Et c'est ce qui nous attend pour les prestations hospitalières, les maisons de retraite, la police, l'enseignement et bien d'autres choses dont l'Etat s'occupait dans le souci du citoyen. Mais que des petits soldats à la botte des multinationales (Macron en France, Michel en Belgique, Merkel en Allemagne, etc etc) sont occupés à casser, brique par brique.

Bonne analyse :bien: ... Bhen oui !.. Bienvenue dans le monde de l'ultra-libéralisme économique, ou si vous préférez, dans celui du capitalisme de plus en plus dérégulé.

Et grand nombre de personnes sont pourtant persuadées que si beaucoup de choses dysfonctionnent, c'est parce qu'il n'y a pas assez de libéralisme... :bah:

Par

En réponse à le jeune rat

Vive l'europe !

ils nous cassent les couilles au sujet de l'électrique , comme quoi la voiture électrique est bien .

Ils n'ont aucune solutions ni financière ni la place nécessaire pour modifier , adapter , sortir de terre , des infrastructures permettant l'utilisation de la voiture électrique ( imagine toi une grande ville européenne avec uniquement des véhicules électrique tu vois un peu le bordel ou pas ?)

et maintenant vu qu'un pont tombe en Italie et que ça fait un drame !!!

eh ben ils viennent te dire que 7/100 des ponts en France sont un réel danger .

comme quoi malgré les taxes de folie et abusive ça ne suffit pas encore à entretenir les infrastructures routière !!!!

( valable pour 90/100 des pays européen ).

et bien sûr "pour votre sécurité contrôle radar très fréquent " .

Ont passe pour quoi aux yeux des pays étant réellement en 2018 ?

puisque tu parles de v.e ... sachant qu'un v.e genre zoé pèse déjà 1t5 , une model 3 1t7 et une model s 2t2 .... les infrastructures vont bien aimer cette augmentation colossale de la masse des autos....

Ça existera des v.e d'une tonne avec 400kms d'autonomie?

Par

''un tiers des ouvrages entretenus par l'État aurait besoin de réparations. Cela représente 4 000 ponts sur un total de 12 000. Dans la très grande majorité des cas, ce sont des retouches minimes, notamment le goudron.

Mais pour 7 % des infrastructures, la situation est plus inquiétante, demandant une intervention majeure.''

Encore un titre racoleur... Les chiffres, on peut leur faire dire tout et n'importe quoi.

Non, ce ne sont pas ''7% des ponts en France''. Ce sont 7% des 4000 ponts sur un total de 12000, soit... 280 ponts repartis sur toute la France !

Et là, ce n'est plus vraiment la même chose.

Et si parmi ces 280 ponts on compte ceux datant de l'époque romaine ou d'il y a plusieurs siècles, utilisés pour faire circuler des voitures sur une seule voie et avec un passage très limité dans des coins paumés (ce qui ne m'étonnerait pas), bah au final, le danger est minime !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire