Publi info
 

Pour Monsieur Sécurité Routière, le mauvais état des routes n'est pas un problème majeur

Pour Monsieur Sécurité Routière, le mauvais état des routes n'est pas un problème majeur

Selon Emmanuel Barbe, le problème numéro 1 reste la vitesse. Et pour lui, une route dégradée encourage les conducteurs à lever le pied !

Le mois dernier, un rapport sur l'état des routes a beaucoup fait parler. Demandé par le ministère des Transports, il a révélé que 17 % du réseau dont s'occupe l'État présente un état de dégradation plus ou moins important. Le rapport est clair : l'État n'investit pas assez pour entretenir les routes.

Hier, sur RMC, Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, a été interrogé sur ce sujet. Et sa réponse est surprenante. Pour lui, cela ne semble pas une préoccupation de premier ordre. Il a déclaré "C’est un problème relatif en matière de sécurité routière [...], ce n'est pas une cause d'accidentalité importante".

Pour se justifier, il a indiqué que l'état de la route compte très peu dans les accidents : "Les accidents qui ont pour cause unique et directe les routes il n’y en a pas beaucoup, à peine 3 %. 90 % des accidents ont pour cause une erreur ou une faute humaine".

Il fait aussi un autre constat : les routes en bon état mettent plus en confiance, incitent à rouler plus vite, et favorisent les accidents. À l’inverse, une chaussée dégradée encourage les automobilistes à lever le pied. Le raisonnement n'est pas faux, c'est sûr. On a tendance à ralentir quand on doit affronter les nids-de-poule, surtout si l'on a de grandes jantes fragiles !

Emmanuel Barbe déclare "Le vrai facteur de dangerosité en sécurité routière c’est la vitesse. (...) Quand les routes sont en mauvais état les gens roulent doucement". Et là, on se demanderait presque s'il ne cherche pas à nous faire croire que les routes en mauvais état n'arrangeraient pas la sécurité routière ! Il s'en défendra assurément.

Commentaires (161)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bien sur que c'est pas un problème majeur , y'a rien qui rentre dans leur poche bien au contraire ! :buzz:

Par

Il ne doute de rien,

bien c'est la vitesse, dès que la voiture avance à 2 km/h, c'est la vitesse, mais quid des drogués, des alcooliques, des sans permis, des sans assurances… nooon la vitesse

Il faudra acheter des 4 x 4, nooon ça pollue

Par

moi je propose qu'on laisse bien pourrir les route et qu'on revienne a la charrette....

non mais quelle pov bille ce mec (et toute sa clique)

c'est sur comme ça ne fait pas rentrer d'argent ce n’est pas urgent .... laissons ça au prochain gouvernement !

Par

Et bien la voilà la solution. On enlève le bitûme, on laisse uniquement des chemin de terre et de cailloux et on devrait tomber aux alentours de 100 -150 morts par an sur les routes....

Moi je me pose juste une question: Est_ce qu'un journaliste présent lui a demandé si il les prenaient pour des cons ou si il l'était foncièrement lui-même ?

Par

Et il a bien raison :bien:

Par

Les motards doivent être content d'entendre ce genre de conneries .... :blague:

Par

Elu pour nous dire ça, consternant mais guère étonnant."les routes en bon état mettent plus en confiance, incitent à rouler plus vite, et favorisent les accidents" c'est donc en toute logique sur autoroute qu'il devrait y avoir le plus d'accidents et nos voisins allemands de détenir la palme du nombre de tués.....Contre la mauvaise foi difficile de lutter.

Par

On remercie les tâches en marche qui ont élu ce genre de dégénéré...

Par

On peut laisser pourrir notre réseau pour se mettre au niveau de certains pays d'afrique de l'ouest ou sud américain avec des "routes" (ou plutôt des pistes) transformées en bourbiers géants ou les 4x4 sortent des treuils pour avancer.

Quand tout le monde sera enlisé, il y aura moins de mort à cause de la vitesse ...

Et sinon, l'alcool et la drogue dans 25% des accidents mortels, on fait rien comme d'habitude ? On préfère contrôler en masse et matraquer le gars qui s'est fait prendre à 81 au lieu de 80 ...

Toutes ces décisions à la con prises uniquement par des tocards qui roulent en voiture avec chauffeur ou qui sortent jamais de Paris intra-muros ...

Par

On a qu'à avoir des "routes" comme dans la jungle au cambodge comme ça nickel fini les excès de vitesse.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire